background preloader

Cybercriminalité : toutes les formes d'attaques - Cases

Cybercriminalité : toutes les formes d'attaques - Cases
Les attaques ciblées peuvent être très difficiles à contrecarrer. Tout dépend de l'énergie et temps déployés par le groupe de malfaiteurs. En général une attaque ciblée bien organisée a de grandes chances de réussir quand l'attaquant se concentre exclusivement sur sa victime. Ces attaques peuvent se dérouler en différentes étapes. Ci-dessous vous trouverez certaines étapes importantes de ce type d'attaque. La récolte d'informations Avant d'attaquer une cible particulière, le pirate procède généralement à un relevé de toute information pouvant mener à une cartographie (photographie détaillée) de l'organisation ou de l'individu qu'il vise. Le balayage du réseau Parfois les pirates testent les systèmes cibles pour vérifier s'ils sont actifs, et déterminer s'il présentent des failles. L'ingénierie sociale Souvent l'attaque sur les systèmes informatiques sera impossible car trop protégés. Le fichier piégé

https://www.cases.lu/cybercriminalite.html

Related:  Les types de cybercriminelsII-les formes de la cybercriminaliteCybercriminalitéDocument Annexes sur des notions Juridiques

Cybercriminalité sur Twitter, Malwares et Spam : le rapport de B Barracuda Labs vient de publier un premier rapport sur les réseaux sociaux (Twitter en particulier) et la Cybercriminalité. Le rapport aborde les problèmes de sécurité sur Twitter (et Réseaux sociaux), les tendances en terme de cybercriminalité et les spams et virus. Voici quelques points marquants du rapport en ce qui concerne Twitter : -Seulement 21% des utilisateurs sont des VRAIS utilisateurs (les autres étant du spam et robots) -L’âge d’or de Twitter : entre novembre 2008 et avril 2009 quand 27 utilisateurs du Top 50 -incluant des célébrités- se sont créés un compte Twitter. -Explosion du taux de croissance de Twitter pendant cette même période : de 2,02% en novembre 2008 à 21,17% en avril 2009.

Les dix catégories du cyber-crime observées en 2007 (#1/2) Les actes de criminalité informatique appartiennent à l'une des dix catégories du cyber-crime décrites dans ces deux pages. Elle est inspirée d'une classification établie par deux criminologues, dont le contenu a été actualisé aux pratiques de la cyber-criminalité obervées en 2007. S'abonner au flux RSS - Publiée le 12.2.2008 Définition du cyber-crime Le cyber-crime, appelé aussi cyber-criminalité ou criminalité informatique, est une activité criminelle dans laquelle les systèmes et les réseaux informatiques sont un outil, une cible ou un lieu pour la réaliser.

Cybercriminalité : les différentes formes d'attaques... et d'attaquants Le Parisien | 17 Oct. 2011, 07h00 En matière professionnelle, on peut en distinguer trois grandes catégories : l'intrusion informatique (piratage d'ordinateur), la fraude (escroquerie à la carte bancaire) ou la fuite d'informations. Avec Internet en effet, plus besoin de se déplacer pour récupérer les secrets industriels d'un fabricant d'armes ou les formules chimiques d'un laboratoire pharmaceutique. Tout, ou presque, est à portée de clic. Ces informations que les pirates interceptent par des « botnets », des petits programmes qui vont récupérer un fichier sur les ordinateurs des salariés, ou par des mots de passe peuvent en effet être revendues.

Cybercriminalité : 10 exemples d'arrestations majeures Les politiciens, les chercheurs en sécurité et autres groupes engagés dans la lutte contre la cybercriminalité comparent souvent cette situation aux efforts menés dans la lutte contre le crime organisé traditionnel. Certaines astuces et tactiques sont comparables et les motivations le sont tout autant; il existe néanmoins une différence majeure entre les deux groupes : les cybercriminels n’ont aucune peur d’être attrapés. Les chances qu’un cybercriminel soit attrapé, poursuivi et incarcéré sont extrêmement minces, surtout en comparaison avec le volume de cybercriminalité qui existe aujourd’hui.

Florent Fortuné, Websense : Les cinq types de cybercriminels, tous les hackers sont-ils identiques ? Florent Fortuné, Websense : Les cinq types de cybercriminels, tous les hackers sont-ils identiques ? « Hacker » est un terme utilisé depuis des années pour désigner de nombreuses personnes et qui est assez bien accepté comme nom générique pour les pirates à l’origine des cybercrimes. La plupart des gens ignorent qu’il existe plusieurs significations du terme « hacker » et il serait normal de se demander « pourquoi s’en préoccuper ? ». Les dix formes de la cyber-criminalité constatées en 2007 (#2/2) Cette page est la seconde partie des catégories du cyber-crime en 2007. S'abonner au flux RSS - Publiée le 12.2.2008 Les cinq dernières formes de la cyber-criminalité en 2007 6. Le blanchiment d'argent et la fraude fiscale

La cybercriminalité, qu'est-ce que c'est ? On entend beaucoup parler de cybercriminalité, mais qu'est ce que c'est ?Pour répondre simplement : c'est compliqué ! Comme la criminalité traditionnelle, la cybercriminalité peut prendre diverses formes et peut se produire à tout moment et n'importe où.Les cybercriminels utilisent un certain nombre de méthodes, en fonction de leurs compétences et de leurs objectifs.Cela n'a rien de surprenant : après tout, la cybercriminalité est un type de criminalité, perpétrée à l'aide d'un ordinateur ou dans le cyberespace. La convention sur la cybercriminalité du Conseil de l'Europe utilise le terme "cybercriminalité" pour faire référence aux délits allant de toute activité criminelle portant atteinte aux données, au non-respect des droits d'auteur [Krone, 2005]. Symantec s'inspire des nombreuses définitions de la cybercriminalité et donne la définition concise suivante : tout acte criminel perpétré à l'aide d'un ordinateur ou sur un réseau, ou à l'aide de matériel informatique.

La refonte du système d'information de SFR au point mort En avril 2014, Patrick Drahi faisait de la refonte du système d’information (SI) de SFR une priorité dans l’échelle des économies à réaliser suite à l’acquisition de l’opérateur par Numericable. Globalement, le dirigeant de la maison mère Altice annonçait vouloir diviser par trois les coûts de l’IT de l’opérateur. Autrement dit, réduire à 120 millions d’euros les coûts de fonctionnement estimés à 400 millions en 2014.

Les différentes formes de cybercrimes existantes Depuis l’apparition des réseaux informatiques et la vulgarisation d’Internet, une nouvelle forme d’infraction pénale est née : la cybercriminalité. Cette forme de délinquance de dernière génération, a intégré le rang des crimes et infractions pénales, car elle regroupe les trois éléments de formation d’une infraction pénale : l’élément moral, l’élément matériel et l’élément légal. Comme toutes les infractions pénales courantes, le cybercrime se manifeste sous différentes formes, en fonction desdits déterminants. Selon leur gravité, les cybercrimes sont classés respectivement : contraventions, puis délits et enfin, crimes. La première forme de cybercrime regroupe les manœuvres frauduleuses et criminelles affectant purement les systèmes informatiques. Il y a notamment le ciblage frauduleux des systèmes d’informations et de stockage de données, la piraterie informatique, la cession illicite d’informations personnelles, les interceptions, entre autres.

Les formes organisées de la Cybercriminalité Publié par UnderNews Actu Pour les organisations criminelles, les réseaux d’Internet se sont rapidement imposés comme une aide extrêmement efficace pour faciliter leurs activités traditionnelles. Exploitant sans Etat d’âme et à une échelle bien supérieure le réservoir d’informations et de techniques constitué par les pirates informatiques, nombre d’organisations criminelles se lancent dans la cybercriminalité tandis que d’autres cybergangs naissent, alléchés par les perspectives de gains faciles et rapides. La pornographie La diffusion de supports pornographiques a été et reste parmi les premières applications d’Internet.

Related: