background preloader

La cybercriminalité, qu'est-ce que c'est ?

On entend beaucoup parler de cybercriminalité, mais qu'est ce que c'est ?Pour répondre simplement : c'est compliqué ! Comme la criminalité traditionnelle, la cybercriminalité peut prendre diverses formes et peut se produire à tout moment et n'importe où.Les cybercriminels utilisent un certain nombre de méthodes, en fonction de leurs compétences et de leurs objectifs.Cela n'a rien de surprenant : après tout, la cybercriminalité est un type de criminalité, perpétrée à l'aide d'un ordinateur ou dans le cyberespace. La convention sur la cybercriminalité du Conseil de l'Europe utilise le terme "cybercriminalité" pour faire référence aux délits allant de toute activité criminelle portant atteinte aux données, au non-respect des droits d'auteur [Krone, 2005]. Symantec s'inspire des nombreuses définitions de la cybercriminalité et donne la définition concise suivante : tout acte criminel perpétré à l'aide d'un ordinateur ou sur un réseau, ou à l'aide de matériel informatique.

PATRIMOINE ET SECURITE INFORMATIQUE Le patrimoine informatique regroupe tous les biens matériels informatiques mais aussi toutes les œuvres multimédias, audiovisuelles ou encore cinématographiques. Mais alors comment est assurée la sécurité du patrimoine informatique ? I. Sécurité des œuvres immatérielles Toute œuvre de l’esprit, c’est à dire toute forme d’expression originale est protégée par les droits d’auteur. Toute atteinte à ces droits d’auteur est répréhensible. Les téléchargements contraires aux droits d’auteurs sont passibles de 3 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende au titre de la contrefaçon depuis la loi Perben II du 9 mars 2004 qui a augmenté ces peines. Les maisons de disques et producteurs de films se basent en effet sur l’article L.335-2 du code de propriété intellectuelle pour agir contre les internautes qui téléchargent des œuvres. Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement de ces infractions en vertu de l’article L 335-8 du code de la propriété intellectuelle. II.

Qu'est-ce-que la cybercriminalité ? / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité La cybercriminalité est le terme employé pour désigner l'ensemble des infractions pénales qui sont commises via les réseaux informatiques, notamment, sur le réseau Internet. Ce terme désigne à la fois : Les atteintes aux biens : fraude à la carte bleue sur Internet sans le consentement de son titulaire; vente par petites annonces ou aux enchères d'objets volés ou contrefaits; encaissement d'un paiement sans livraison de la marchandise ou autres escroqueries en tout genre; piratage d'ordinateur; gravure pour soi ou pour autrui de musiques, films ou logiciels. Tous ces faits sont punis d'une peine d'emprisonnement (5 ans maximum) et d'une amende (375 000 euros maximum). Depuis quelques années, les pouvoirs publics se mobilisent fortement contre la cybercriminalité, de plus en plus fréquente du fait de l'essor croissant des nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Tout sur la cybersociété, la cybersécurité, la cybercriminalité, la cyberdéfense, ... | Par Jean-Paul Pinte, Dr en Information scientifique et Technique, cybercriminologue En quoi consiste l'audit du réseau informatique ? Définition L'audit d'un réseau informatique vise à établir une cartographie précise du réseau informatique d'une entreprise. Le matériel, le câblage, les logiciels, les équipements d'interconnexion sont testés et analysés afin de générer des rapports de performances. L'idée est de s'assurer que le réseau est optimisé pour les processus métiers de l'entreprise et qu'il répond au niveau de qualité requis pour son système d'information. Pour réaliser un audit, le prestataire indépendant, ou la personne missionnée en interne, dresse un état des lieux et établit des recommandations afin d'améliorer le réseau de l'entreprise. Objectifs Une entreprise sollicite un audit de son réseau informatique dans 2 cas. Prévention L'entreprise dresse régulièrement un état des lieux de son réseau dans le but d'en connaître les faiblesses, les possibilités d'amélioration et d'optimisation futures. Réparation L'entreprise a enregistré une dégradation des performances de son système d'information. Démarche Méthode

Cybercrime Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un cybercrime est une « infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau ». Il s’agit donc d’une nouvelle forme de criminalité et de délinquance qui se distingue des formes traditionnelles en ce qu’elle se situe dans un espace virtuel, le « cyberespace ». Depuis quelques années la démocratisation de l’accès à l’informatique et la globalisation des réseaux ont été des facteurs de développement du cybercrime. Types d'infractions[modifier | modifier le code] On peut alors aujourd’hui regrouper la cybercriminalité en trois types d’infractions : Dispositif législatif et conventionnel de lutte[modifier | modifier le code] Dispositif législatif et réglementaire français[modifier | modifier le code] En France la cybercriminalité est prise juridiquement en compte depuis la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés du 6 janvier 1978. Roman d'anticipation

Les moyens juridiques de lutte contre la cybercriminalité Citation : Eric A. Caprioli, Les moyens juridiques de lutte contre la cybercriminalité, www.caprioli-avocats.com Première publication : Revue Risques n°51, Les cahiers de l'assurance, Ed. LGDJ/SEDDITA, juillet-sept 2002, p. 50-55. Date de la mise à jour : juillet 2002 Les moyens juridiques de lutte contre la cybercriminalité Par Eric A. Plan Introduction La conservation des données de connexion L'accès aux contenus des messages : Interceptions de sécurité et déchiffrement des données codées 1. La responsabilité pénale des personnes morales Les procédures et perquisitions Notes Introduction Les réseaux numériques sont devenus une composante majeure sur laquelle repose la croissance de nos économies. En tant qu'espace de communication ouvert, l'internet permet la diffusion de tout type d'information sans aucune contrainte géographique. Le fait d'appréhender des comportements délictueux sur les réseaux se heurte à trois types de contraintes : • l'anonymat qui peut être organisé sur les réseaux. 1.

CYBERSURVEILLANCE ET ADMINSTRATEURS RESEAUX Pouvant être sujet d'attaques internes comme externes, les entreprises et leurs réseaux ont besoin d'une cybersurveillance des administrateurs de réseaux. Cependant la cybersurveillance et les administrateurs de réseaux doivent obéir à différentes règles notamment le respect à la vie privée et le secret des correspondances. Avant de pouvoir rentrer dans les détails, nous allons définir la cybersurveillance et les administrateurs de réseaux dans un premier temps. Dans un second temps, nous allons présenter les obligations qui pèsent sur les administrateurs réseaux lorsqu'ils font de la cybersurveillance. généralisée de réseaux au sein des entreprises. Ces réseaux permettent de faciliter le travail des salariés, mais aussi leurs échanges. Plus précisément, la cybersurveillance regroupe les voies et moyens aboutissant à l’accès des données ou signaux transmis par voie électronique ainsi que le contrôle des moyens techniques permettant ces transmissions. I. II. III. VI.

Qu'est ce que la cybercriminalité? - Les causes de la cybercriminalité La cybercriminalité est une notion large qui regroupe l'ensemble des infractions pénales commises via les réseaux informatiques et plus spécifiquement via Internet. La cybercriminalité regroupe toutes les infractions commises sur la toile. La cybercriminalité est une nouvelle forme de délinquance dont l'essor est dû à la démocratisation il y a quelques années de l'accès à l'informatique et à la globalisation des réseaux sociaux (facebook, twitter, myspace...). Les atteintes provenant de la cybercriminalité sont de deux types: - les atteintes aux biens: fraude à la carte bancaire sur Internet sans l'accord du titulaire; vente par petites annonces ou enchères d'objets volés ou contrefaits; encaissement d'un paiement sans livraison de la marchandise, piratage informatique, copie illégale de musique, film ou logiciels pour soi ou autrui. Dans les deux cas, les faits sont punis par la loi.

Conseil de l'Europe Cybercriminalité [Nouakchott, 9 mars 2015] Moctar Dia Malal, Ministre en charge des technologies de l'information, a inauguré ce matin, un atelier de travail relatif à l’examen du projet de loi sur la cybercriminalité de Mauritanie au regard des exigences de la Convention de Budapest. L'atelier est organisé, dans le cadre du projet Cybercrime@Octopus, conjointement par le gouvernement de Mauritanie et le Conseil de l'Europe. Discours d'ouverture du Ministre Moctar Malal Dia Présentations : Convention de Budapest - Coopération internationale [Strasbourg, 02 mars 2015] Le Conseil de l'Europe a publié une position de responsable de programme pour C-PROC. Avis de vacance A propos de C-PROC EN/RO - FR Date de clôture pour postuler: 26 mars 2015 [Strasbourg, 20 février 2015] La Pologne a déposé aujourd'hui, l'instrument de ratification de la Convention de Budapest sur la cybercriminalité. Documents et programme Presentation A propos de C-PROC Date limite: 16 février 2015 Coopération avec la Jordanie Agenda

Related: