background preloader

Welcome to Cittaslow International

Welcome to Cittaslow International
Related:  Votre éloge de la lenteurchangement sociétal, principaux Axes résumés

Allegro barbaro Recensé : Christophe Bouton, Le Temps de l’urgence, Le Bord de l’eau, 2013, 298 p., 19 €. L’essai de Christophe Bouton s’inscrit dans un ensemble déjà bien fourni de recherches sur la vitesse, l’accélération, l’agitation de la vie quotidienne ou la frénésie au travail. Mais le point de vue qui y est exposé tranche sur la plus grande partie de ces études, pour un certain nombre de raisons dont je voudrais indiquer ici les principales. L’urgence comme norme temporelle d’action La première originalité de l’approche de Bouton concerne la définition du problème lui-même. Par ailleurs, l’urgence ne se limite pas à la sensation ou au sentiment d’être pressé, stressé voire violenté ; il ne s’agit pas d’un simple fait subjectif. Enfin, dans la mesure où elle est une réalité historique et sociale, au sens durkheimien que donne Bouton à ce terme, on peut définir l’urgence comme une « norme temporelle de l’action » (p. 103). Les nouveaux domaines de l’urgence Les dégâts de l’urgence

Cittaslow France The Partially Examined Life | A Philosophy Podcast and Philosophy Blog La Course de lenteur « La course est une épreuve de vitesse ; une compétition sur une distance, un parcours donné. En ces temps de promotion d’une certaine rapidité, combativité, compétitivité, productivité, je veux organiser une course qui irait à l’inverse de sa vocation, renverser son processus et inventer une nouvelle règle : le loser c’est le gagneur ! Cette course est une course de lenteur, elle suit les règles de ce type de compétition mais son but est inversé : c’est celui qui arrive le dernier, qui est donc le plus lent, qui gagne la course. Tout le monde peut s’inscrire, le parcours est de 50 mètres environ et la règle est simple : il s’agit d’avancer, d’avancer toujours. Les arrêts et retours en arrière sont interdits. Avancer, donc, le plus lentement possible dans le but d’atteindre la ligne d’arrivée en dernier. » Fanny de Chaillé Elle collabore en parallèle aux travaux de Matthieu Doze et à ceux de Rachid Ouramdane. reservations.spectacles[at]centre pompidou-metz.fr

Finance participative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La production communautaire, ou « production participative », est une méthode de production de contenu par un très grand nombre de personnes[1]. La mise en commun des apports individuels est facilitée par le développement des réseaux sociaux et des communautés sur internet. L’internaute contributeur peut en échange trouver une contrepartie ou un service ou d’une forme particulière d'investissement, le projet fonctionnant alors comme le ferait une coopérative ou une société de coproduction, qui reverse une participation aux bénéfices futurs. Le financement de la production communautaire peut être assuré par un financement collaboratif. Le principe de la production communautaire[modifier | modifier le code] Une production communautaire fait appel aux internautes pour trouver les fonds nécessaires à l’aboutissement d'un projet de création. L'appel peut être largement ouvert, ou réduit à un cercle de réseaux de contact et d'amis.

Inspirerende mennesker Drastiske ændringer er nødvendige Med debathæftet "Drastiske ændringer er nødvendige". inviterede DFS' bestyrelse i foråret 2011 til debat i medlemsorganisationerne og blandt partnerorganisationer. Hæftet og debatten dannede grundlag for DFS' strategi 2012-2017, som skal behandles på DFS' repræsentantskabsmøde i april 2012. Samtidig blev oplægget brugt som inspiration til medlemsorganisationerne til deres egen udvikling. Debathæftet Folkeoplysningens tre søjler I september 2010 fremlagde DFS i det nationale folkeoplysningsudvalg sine forslag til, hvordan folkeoplysningen skal udvikle sig, og hvilke rammer og støtteformer der vil være bedst. Forslaget

Éloge de la lenteur : ralentissons la ville ! Citta Lenta, Slow City - explication d’un concept de ville alternative En 1986 est fondé en Italie par Carlo Petrini le mouvement « Slow Food », qui lutte contre l’uniformisation des goûts, la mauvaise qualité de la nourriture accélérée par la mondialisation et la « culture » Ma Do. À Paris, cette même année, est officiellement constitué le mouvement international Slow Food avec la rédaction d’un Manifeste signé par les délégués de 15 pays. Puis le mouvement Slow s’étend à la ville et aux problèmes urbains en 1999. Le mot d’ordre est l’éloge de la lenteur, en des temps où celle-ci n’est pas vraiment au goût du jour, noyée sous les mots d’efficacité, de rentabilité, de croissance. L’objectif de ce vaste mouvement est ainsi de créer une meilleure qualité de vie pour tous, de (re)trouver l’idée de bien-vivre. Qu’est-ce qu’une ville lente ? Le manifeste Cittaslow comporte soixante-dix recommandations et obligations, dont voici les principales : 1. 2. 3. 4. 5. 6. Comment être une ville lente?

« La campagne possède des réponses aux maux dont souffre notre société » Depuis huit ans, Philippe Bertrand présente « Carnets de campagne », un programme radiodiffusé par France Inter, consacré aux initiatives sociales, économiques ou culturelles qui fleurissent un peu partout dans les régions françaises et ouvrent des pistes d’avenir hors des réponses institutionnelles et des sentiers battus. Au terme de mille cinq cents émissions, quel bilan tire-t-il de cette immersion dans des territoires en mouvement ? Ces projets conçus par des « artisans du futur » capables de fédérer les énergies et les moyens sont-ils précurseurs de nouvelles formes de vie sociale ? Constituent-ils les indices d’une mutation en marche de la société française — voire européenne ? La revue Futuribles a interviewé Philippe Bertrand. Comment est née l’émission Carnets de campagne ? Philippe Bertrand - L’émission Carnets de campagne est née en 2006 lors d’un changement de la grille des programmes de France Inter. D’où émanent les initiatives que vous présentez à l’antenne ? Oui et non !

Carambola Flowers by Carmen Sprung If you’ve been following me on Flickr for a while, you’ve probably seen this picture of Carambola Flowers before – I folded them ages ago! But since my Pro account is going to expire in a few days time (and I don’t feel like upgrading it again), a lot of my old photos won’t be displayed anymore. So I decided it would be a good idea to share the very best of them on my blog! These absolutely beautiful origami flowers were designed by Carmen Sprung and I just love them! Description Video tutorial presented by Sara Adams of HappyFolding.com. Tags: Carmen Sprung, Floral

Related: