background preloader

Vos 8 conseils à un débutant qui veut faire son compost

Vos 8 conseils à un débutant qui veut faire son compost
Une poignée de compost dans les mains de l’agronome Marcel Mezy (Remya Gabalda) C’est « l’or noir du jardinier », la substance magique qui multiplie les roses sur le balcon ou redonne vigueur à l’arbuste souffreteux au fond du jardin. Le compost, cette terre brune résidu de la décomposition des déchets, fait des miracles. Le préparer soi-même permet de réduire drastiquement la quantité de déchets produite, une source possible d’économies alors que les communes sont de plus en plus nombreuses à faire payer le ramassage des poubelles en fonction du poids des ordures déposées. Comme vous serez sans doute nombreux à vous y mettre en 2013, j’ai demandé à un échantillon de riverains jardiniers quels sont les conseils qu’on peut donner à un débutant. Un tas ou des bacs,choisissez votre camp Si vous avez un jardin assez grand et que votre voisin n’est pas une ordure, vous pouvez choisir de former un tas dans un coin pour y déposer les déchets. « Le plus pratique serait d’avoir trois bacs »

http://rue89.nouvelobs.com/rue89-planete/2012/12/30/vos-8-conseils-un-debutant-qui-veut-faire-son-compost-238119

Related:  Compostagepermaculture et jardinage

Le compostage Le compostage permet de traiter de façon naturelle les biodéchets de la cuisine. C’est un procédé qui permet à la collectivité de faire d’importantes économies sur la gestion des déchets. Bien réussir son compost c’est respecter l’auto-capacité de la nature à recycler la matière organique. De cette pratique eco-citoyenne, vous recevrez la récompense d’un engrais organique 100% naturel profitable aux plantes et aux potager. La communauté de communes s’est engagée depuis 2001 dans la promotion de cette pratique. Carré potager : du semis à la récolte Légumes et potager | 28/02/2013 Produire des récoltes de qualité dans si peu d’espace et de temps demande certes un peu d’attention, mais quelle joie d’en profiter toute l’année. Carré d'aromatique.

Bois Raméal Fragmenté Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le Bois Raméal Fragmenté (dits BRF ou encore bois raméaux fragmentés) est le nom donné à un mélange de résidus de broyage de rameaux de bois frais (branches). Par sa couverture du sol et son apport en lignine, il favorise le développement d'humus qui permet de limiter, voire de supprimer, le labour, les apports d'engrais et l'irrigation. En utilisant des branches fraîchement broyées et répandues rapidement au sol, une pédofaune et une pédoflore vont s'installer et ainsi reproduire les mêmes mécanismes que la forêt, laquelle est autosuffisante. Les BRF sont considérés comme des aggradants (on parle alors d'aggradation à l'inverse de dégradation) et présentent donc un matériau de premier choix pour restaurer les sols épuisés. La culture sur B.R.F permet de neutraliser les principales maladies dont sont victimes les tomates (exemple, la Fusariose).

Annemasse agglo: Le compostage Les matières fermentescibles, organiques* : de la cuisine : épluchures de fruits ou légumes, coquilles d'oeuf, marc de café, sachets de thé ou d'infusion, pain, restes, pâtes, riz, laitage, fruits et légumes abîmés,du jardin : tonte de gazon, tailles de haies réduites en morceaux, fleurs fanées, mauvaises herbes, sciure de bois non traité, écorces, tiges dures coupées... *Les déchets organiques représentent 1/3 du contenu d'une poubelle et on estime que chaque habitant en produit 55 kg par an. Ils sont composés d'eau à 80%, ce qui rend leur incinération difficile.

Un composteur pour son jardin - Le blog d'alexomy Mardi 14 décembre 2010 2 14 /12 /Déc /2010 05:49 Un composteur pour le jardin Un composteur est à la fois écologique et économique. Nos déchets partent trop souvent à la benne, LA PERMACULTURE - UN INTÉRÊT ÉCONOMIQUE Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (ou la ), dans un rapport publié finseptembre 2009, a estimé qu'il faudra augmenter de 70 % la production agricole de la planète pour répondre en 2050,aux besoins alimentaires de tous ses habitants.Toujours selon la , et selon un rapport aussi publié fin 2009, la faim dans le monde touche aujourd'hui plus d' 50% de la nourriture produite dans lemonde est non consommée agroécologie Le lombric sort de l’ombre Commun mais pourtant méconnu, le lombric est l’animal choisi cette année comme emblème par Pro Natura. Travailleur de l’ombre, il est à l’honneur pour service rendu aux sols. «On cherchait un porte-parole pour parler de la surexploitation et de la diminution du sol en Suisse, explique Nicolas Wütrich, responsable de l’information pour Pro Natura. Le choix du ver de terre s’est vite imposé, même si l’on prenait un risque au niveau de l’image.»

Le compost Tout savoir sur le compost, sa définition, pourquoi l'utiliser, les différents stades du compost, l'action du compost sur le sol, etc. Introduction Aujourd’hui, les déchets nous envahissent. Dans nos poubelles, près d’un tiers peut être recyclé (déchets de cuisine et jardin). La quantité de déchets représente approximativement . Or, le compost va vous permettre : Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid. Cette serre s’appelle un Walipini ou Walipinas. Le Walipini est une alternative abordable et efficace aux serres en verre.

Fabrication de compost (1ere partie) Habitat A la Une La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques (reste de cuisine, taille de végétaux) un humus de qualité nécessaire au bon développement des plantes (que cela soit les plantes vertes ou celles du jardin et du potager).

Je fais du compost Le compostage est un processus naturel de dégradation des déchets, qui fait intervenir les mêmes décomposeurs (micro-organismes, bactéries, insectes décomposeurs etc…) qu'il soit réalisé en tas ou en bac et quelle que soit sa taille. Il peut se pratiquer à l'extérieur dans son jardin privatif ou dans les espaces verts communs en habitat collectif, mais également à l'intérieur à l'aide d'un lombricomposteur. Matériau Permaculture - 02.3 - La planification des zones et des secteurs - Le blog de permaculture.over-blog.fr (voir aussi Permaculture 1, p. 49-57) La clé d'une planification efficace en matière d'énergie (donc efficace sur un plan économique) consiste à diviser le terrain en zones et à y disposer les plantes, les parcours des animaux et les structures en rayons ou en secteurs. Les seules choses qui puissent apporter des modifications sont les facteurs locaux de marchés, de voies d'accès et de transport, de pente, d'observations climatiques locales, de zones d'intérêt particulier, telles les plaines inondables ou les coteaux rocheux et les conditions spéciales du sol, telles les latérites ou les sols marécageux. Comme nous allons traiter plus loin de tous ces effets locaux, je vais me concentrer ici sur la façon de planifier et de diviser en zones un site « idéal », disons une pente douce exposée au midi, avec peu de variables.

Compost : pourquoi et comment le réaliser ? Composter, c’est recycler les déchets verts du jardin et de la maison en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent.Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts et de bois) par des micro-organismes et petits animaux (bactéries, vers de terre) en un produit comparable au terreau : le compost. C'est un amendement organique naturel à utiliser directement dans son jardin. Le compost est un fertilisant d'excellente qualité et 100 % naturel.

Related: