background preloader

« Le harcèlement scolaire m’a détruit à petit feu »

« Le harcèlement scolaire m’a détruit à petit feu »
Alexandre, étudiant de 19 ans, a voulu témoigner d’une époque de sa vie qui l’obsède chaque jour, « bien qu’[il] souhaite par-dessus tout l’oublier ». Il est question d’un phénomène courant, souvent nié par l’institution : le harcèlement scolaire. Je veux parler pour que les lecteurs ne voient plus cette violence comme un simple jeu entre enfants. Mes années en primaire et ma sixième (en collège classé ZEP) se sont très bien passées. Durant mon adolescence, j’ai beaucoup déménagé et c’est en atterrissant dans un nouveau collège (privé) en cinquième que les autres m’ont très vite fait comprendre que j’étais différent : chétif, avec un strabisme et des sujets d’intérêt peu communs – ces choses-là n’avaient pas posé de problème auparavant. Dès lors se sont enchaînés quotidiennement coups et insultes : j’étais devenu le souffre-douleur, impuissant et presque isolé (j’avais quand même quelques amis), non pas de la classe, mais de l’école toute entière. Le harcèlement scolaire Marie Pâris

http://rue89.nouvelobs.com/2012/12/26/harcelement-scolaire-ca-ma-detruit-petit-feu-238088

Related:  harcèlement à l'écoleEcole inclusive 2Décrochage scolaire

J'ai été victime de harcèlement scolaire - Témoignage En France, le harcèlement scolaire concernerait environ 10 à 15% des enfants et adolescents scolarisés. Selon le site du Ministère de l’Education Nationale, 15% des collégien-ne-s ne se sentiraient pas en sécurité au sein même de leur établissement scolaire. Mais les chiffres ne représentent pas une exactitude, et ils sont rares, faute d’études sur le sujet : d’une part parce qu’il y a une certaine honte chez la plupart des personnes victimes de harcèlement scolaire d’en parler, d’autre part car quand elles le font, elles ne sont bien souvent pas prises au sérieux.

Ecole : on "décroche" de plus en plus depuis 15 ans Ainsi, le taux de scolarisation des 15-19 ans a chuté de 5 points, passant de 89% d’une classe d’âge à 84% en 15 ans. Et les 20-29 ans ne font guère mieux, puisqu’ils sont 20% à être scolarisés en 2010 contre… 19% en 1995. "La baisse française de scolarisation est d’autant plus inquiétante que, sur la même période, celle-ci a augmenté de plus de 10 points en moyenne dans les pays de l’OCDE", souligne Eric Charbonnier, expert à la direction éducation de l’Organisation. Un échec scolaire qui explose Harcèlement à l'école - "Le rôle des adultes est essentiel" Deux collégiens se sont suicidés ces deux dernières semaines après avoir subi des brimades et des moqueries de la part de leurs "camarades" de classe. 10 % des enfants seraient victimes de harcèlement à l'école, dont la moitié très sévèrement. Éric Debarbieux, délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, décrypte le phénomène et explique au Point.fr comment lutter contre cette violence. Le Point.fr : En quoi le harcèlement consiste-t-il ? Quand les élèves sont-ils le plus exposés à cette violence ? Éric Debarbieux : Le harcèlement, c'est l'exclusion, le plus souvent en groupe, d'un enfant qui est considéré comme plus faible ou différent. La victime reprend-elle ensuite une vie normale ?

«Les décrocheurs ne sont jamais vraiment rentrés dans l’école» «Trois catégories voient aujourd’hui leurs chances d’accéder au bac décliner: les enfants d’employés de service, d’ouvriers non qualifiés et d’inactifs.» Hier, Jean-Paul Delahaye, Directeur général de l’enseignement scolaire, qui présentait le bac 2013, l’a placé sous le signe des inégalités persistantes à l’école. Le sociologue Pierre Merle explique l’échec d’un système produisant une cohorte de non-diplômés qui, sans bac et avec tout au plus le brevet, seront condamnés au chômage et à la précarité. (Photo DR) ERS - Les établissements de réinsertion scolaire Les établissements de réinsertion scolaire (ERS) accueillent des collégiens perturbateurs dont le comportement nuit au bon fonctionnement de la classe et de l’établissement. Les ERS proposent, pour un an au moins, une scolarité aménagée avec, le plus souvent, un hébergement en internat dans des locaux annexes permettant une prise en charge suivie de l'élève. En 2012-2013 il existe 16 ERS.

vidéo - La lutte contre le décrochage scolaire En vidéo : La lutte contre le décrochage scolaireLutte contre le décrochage scolaire : témoignages Toutes les vidéos sur le décrochage scolaire Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire : les actions de l'année 2016-2017 Le plan d'action "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire" se poursuit pour répondre à l'objectif présidentiel de diviser par 2 en 2017 le nombre de décrocheurs. Infographie : l'essentiel des mesures pour vaincre le décrochage scolaire Infographie : l’essentiel des mesures Découvrez l'infographie interactive Le décrochage scolaire : enjeux et diagnostic Décrochage : Ce que dit la recherche L'Ecole peut-elle quelque chose contre le décrochage ? Trois études récentes apportent des éclairages nouveaux sur les mécanismes du décrochage. Elles montrent clairement du doigt les responsabilités de l'Ecole. Ainsi le travail de PY Bernard et C Michaut explique que les décrocheurs sont aussi des jeunes qui en ont "marre de l'école". E. Maurin, D.

10 conseils pour développer une bienveillance scolaire globale Par Gilbert Longhi Le déficit de considération au détriment des élèves résulte souvent d’une kyrielle d’usages ne paraissant pas prêter à conséquence. Voici des exemples extraits des travaux de l’Observatoire déontologique de l’enseignement (1). Lycée Emile Flamand …Les demi-pensionnaires patientent pour entrer au réfectoire tandis que les profs empruntent un raccourci qui les dispense de la longue file d’attente dans le froid, le vent et la pluie. Parfois lorsqu’un des enseignants passe devant tous les élèves quelques uns goguenards manifestent leur désapprobation. Bibliographie sur le décrochage scolaire Sur le Net : Fabrice ROUILLAT, « Les raccrocheurs » (documentaire), Coproduction : Camp de Base/Cap Canal, 60 min, 2008. Autour de ce documentaire, Philippe Meirieu accueille Gilgert Longhi, proviseur et auteur de « Décrocheurs d’école », Christine Maurel, parent d’élève décrocheur, Naïma Benjamin, professeur, Ugo, ancien « décrocheur » et Pierre Souchaud, critique d’art. Pourquoi certains élèves « décrochent » du système scolaire traditionnel ?

Climat scolaire En novembre 2012, le ministère de l'éducation nationale crée la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire (DMPLV), animée par Éric DEBARBIEUX, rattachée à la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO). Dans ces domaines, la délégation est chargée des missions d'impulsion, d'observation, d'analyse, de conseil et de formation. La recherche scientifique a établi le lien très fort entre qualité du "climat scolaire", victimation à l'école, qualité des apprentissages et réussite scolaire. Il y a donc un enjeu majeur à sensibiliser et mobiliser tous les acteurs à ces thématiques, mentionnées tant dans la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République que dans le rapport annexé.

Related: