background preloader

Frise chronologique de la guerre froide

Frise chronologique de la guerre froide
Related:  Histoire Terminale

La bataille de Stalingrad Du 13 septembre au 18 novembre 1942, la VIème armée Allemande de Von Paulus, la VIIIème armée Italienne du général Gariboldi, et les IIIème et IVème armées Roumaines des généraux Dumitrescu et Constantinescu, lançèrent de multiples offensives pour s'emparer de la ville. Le 21 septembre, 4 DI et 100 chars parvinrent dans le centre de la ville, puis atteignirent la Volga le 26, au sud-est de la gare centrale. Le 28, des combats eurent lieu autour des usines Barricade et Octobre Rouge. Les cités ouvrières furent prises par les Allemands, mais une contre-attaque Soviétique bloqua le passage entre Barricade et l'usine de tracteurs qui continuait à produire des chars. Le 15 octobre 1942, les troupes Allemandes réussirent à s'emparer de l'usine de tracteurs et d'une bande de 2,5 kilomètres sur la Volga. Fin octobre, les Allemands contrôlaient la majeure partie de la ville. Au nord-ouest de la ville, Rokossovski réussit à percer les lignes Allemandes à Kremenskaïa.

Jalons - La construction du mur de Berlin La ville de Berlin, tout en étant divisée entre les deux blocs, permet jusqu'en 1961 de maintenir des contacts entre les acteurs de la guerre froide, car la coupure n'est pas hermétique : les habitants des deux zones peuvent passer d'une partie de la ville à l'autre, et c'est par Berlin que de nombreux citoyens de RDA gagnent l'Ouest. L'Allemagne de l'Est affronte ainsi une véritable saignée démographique avec le départ vers l'Ouest de trois millions de personnes entre 1949 et 1961. Pour mettre fin à cette situation, le gouvernement de la RDA décide la construction d'un mur pour séparer la ville. La porte de Brandebourg est fermée à la circulation comme toutes les rues de la ville, désormais séparées. Long de 165 km, le mur est équipé de chemins de ronde, de miradors et fait l'objet d'une stricte surveillance, les soldats et policiers est-allemands ont pour consigne de faire feu sur les fuyards. Jean-Claude Lescure

Le Mur de Berlin - Berlin.de Bien que le mur de Berlin ait disparu depuis longtemps, il reste présent dans les mémoires de la ville réunifiée. Nombre de visiteurs venus du monde entier s’étonnent de la quasi-disparition de l’ouvrage considéré autrefois comme le plus symbolique de la ville. Aujourd’hui, les restes du dispositif frontalier de la RDA, conservés pour la postérité, ont perdu leur terrifiante connotation. Les lieux commémoratifs consacrés aux victimes du mur de Berlin forcent au recueillement pour être mieux compris. Le présent site constitue une aide à l‘orientation. Bien que le mur de Berlin ait disparu depuis longtemps, il reste présent dans les mémoires de la ville réunifiée.

PACTE DE VARSOVIE La signature du pacte de Varsovie, huit ans après le début de la guerre froide, parachève la construction du bloc communiste en Europe orientale. Désireux de réagir à l'entrée de la République fédérale d'Allemagne dans l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (signé le 4 avril 1949), les dirigeants soviétiques mettent en place une alliance militaire défensive avec sept pays (République démocratique allemande, Pologne, Bulgarie, Hongrie, Tchécoslovaquie, Roumanie, Albanie), qui se superpose aux traités d'amitié ou de coopération existant déjà et complète le Conseil d'assistance économique mutuelle (C.A.E.M. ou Comecon) créé le 25 janvier 1949. Les forces nationales des pays signataires sont intégrées sous un commandement unifié, dont le commandant en chef et le chef d'état-major sont soviétiques. La Yougoslavie, communiste mais entrée en dissidence dès 1948 vis-à-vis de Moscou, n'en fait pas partie. Photographie

Peste noire 1347-1352 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La peste noire est une pandémie de peste bubonique[1],[2], causée par la bactérie Yersinia pestis[3], qui a touché la population européenne entre 1347 et 1352. Elle n'est ni la première ni la dernière épidémie de ce type, mais elle est la seule à porter ce nom. On estime que la peste noire a tué entre 30 et 50 % de la population européenne en cinq ans, faisant environ vingt-cinq millions de victimes[4]. Les épidémies précédentes[modifier | modifier le code] Le Moyen Âge fut traversé par de nombreuses épidémies. Chronologie[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] La peste bubonique sévissait de façon endémique en Asie centrale, et ce sont probablement les guerres entre Mongols et Chinois qui provoquèrent les conditions sanitaires permettant le déclenchement de l'épidémie. Diffusion[modifier | modifier le code] Carte de diffusion de la peste noire Conséquences[modifier | modifier le code]

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) La marche à la guerre En Europe arrivée au pouvoir de Mussolini et d’Hitler, remilitarisation de la Rhénanie 1936, l’Anschluss 1938, Conférence de Munich 1938, pacte germano-soviétique 1939. En Asie protectorat du Japon sur la Mandchourie 1931, offensive japonaise sur la Chine 1937. La guerre en Europe 1939 - mai 1941 Invasion de la Pologne septembre 1939, la drôle de guerre, Narvik, la grande offensive à l’Ouest, l’armistice juin 1940, bataille d’Angleterre, guerre sous-marine, occupation de la Yougoslavie et de la Grèce. Afrikakorps en Libye, Tobrouk. La guerre éclair Blitzkrieg, l’utilisation combinée de l’aviation et des divisions blindées permet à l’armée allemande de remporter des succès foudroyants au début du conflit. La bataille d’Angleterre juillet novembre 1940 L’opération Otarie à partir de juillet 1940, les différentes phases de la bataille d’Angleterre, le Blitz commence le 7 septembre, les grands raids aériens sur Londres et les grandes villes anglaises. L’Asie Japonaise en 1942

Le début du blocus de Berlin Dès l'hiver 1947-1948, les Alliés se résignent à la division de l'Allemagne en quatre zones. Mais les réunions des Quatre sont conflictuelles et les négociations semblent impossibles. Des violents débats sur l'interdiction du parti socialiste dans les zones occidentales et sur une déclaration polono-tchéco-yougoslave amènent le Conseil des Quatre à abandonner toute tentative de réunion. Le 18 Juin 1948, sans en discuter avec les Soviétiques, les occupants américains, britanniques et français créent dans leur trizone une nouvelle monnaie, le Deutsch Mark, afin de juguler l'inflation. Le 26 Juin, Truman décide de faire ravitailler la ville par air, sous le commandement du général Clay, jusqu'à ce qu'une solution diplomatique soit trouvée. La ville devient le symbole du combat pour la Liberté.

2e GUERRE MONDIALE Qu'est ce qu'une croisade? - La première croisade Chronologiquement on identifie traditionnellement l'époque des croisades à la période 1095-1291, du concile de Clermont qui lance la première croisade à la prise de Saint-Jean-D'Acre . La croisade a pour but de délivrer le tombeau du Christ tombé aux mains des musulmans. Ils justifient ainsi la guerre sainte, pourtant contraire au message évangélique, en arguant que les infidèles ont occupé la Terre consacrée par la mort du Christet maltraité des chrétiens. La guerre de conquête et les conversions forcées sont justifiées par l'impossibilité qu'ont les missionnaires chrétiens de propager la parole de Dieu en terre musulmane. Il faut donc la conquérir pour pouvoir annoncer l'Évangile. Durant cette période de nombreux groupes de soldats et de pèlerins ont participé à l'aventure des croisades. Le terme croisade Les croisades, Cécile Morrisson, éd. En Français, l’expression date de 1174, ou « soi cruisier » signifie partir à la croisade.

Carte animée : génocide SGM Cette carte fait partie d’un ensemble de 15 cartes animées portant sur La Seconde Guerre mondiale 1939-1945 L’antisémitisme d’Hitler et de son régime se radicalise au cours de la Seconde Guerre mondiale et, dans la terminologie nazie, le mot Entfernung (éloignement) qui désigne le projet d’expulser les populations juives est remplacé par le mot Endlösung (solution finale). L’occupation qui suit l’invasion de la Pologne au mois de septembre 1939 est d’une extrême brutalité : les élites polonaises sont massacrées de façon planifiée et les communautés juives sont progressivement confinées dans des ghettos. Le premier est créé à Piotrkow dès le moi d’octobre 1939, puis leur nombre se multiplie rapidement. Les plus grands sont créés à Lodz et Varsovie dans le courant de l’année 1940, puis à Cracovie et Lublin au début de l’année 1941. A l’intérieur de ces ghettos polonais sont également confinés des dizaines de milliers de Juifs déportés depuis la partie ouest du Grand Reich.

Compo corrigée annabac Les États-Unis et le monde, depuis les "14 points du président Wilson" (1918) Corrigé Introduction Info L’isolationnisme renvoie à la doctrine Monroe, soit la non-ingérence des puissances étrangères dans les affaires du continent américain. [Accroche] En 1917, le président Wilson rompt avec l’isolationnisme traditionnel américain pour voler au secours de ses alliés européens. [Problématique] En quoi les relations que les États-Unis ont établies avec le reste du monde de 1918 jusqu’à nos jours témoignent-elles de la construction de leur puissance ? [Annonce du plan] Celle-ci s’est établie par étapes : 1918-1941, le temps des hésitations ; 1941-1985, les États-Unis, chefs de file des démocraties libérales ; 1985 à nos jours, l’affirmation contestée d’une puissance hégémonique. I. 1918-1941 : le temps des hésitations 1. 1917-1919 : Woodrow Wilson expose sa vision du monde Le président Wilson met en avant des principes à l’opposé de l’isolationnisme traditionnel américain. 2. 1920-1937 : le retour à l’isolationnisme 3. 1937-1941 : les États-Unis, arsenal des démocraties 1. 2.

Juillet 1943 : Débarquement des alliés en Sicile Lucky LUCIANO En juillet 1943 pour préparer le premier débarquement Allié, les Américains libèrent de leurs prisons des gangsters américains d'origine sicilienne, pour les faire rentrer en contact avec leurs parents de l'île et former des groupes de résistance contre les Fascistes, pour faciliter le débarquement, puis la conquête de la Sicile. Le mafieux Salvatore LUCANIA, (Francky ou Lucky LUCIANO)Condamné aux États-Unis, Salvatore LUCANIA est sorti de prison en 1943 par les Services Secrets américains de l'US Navy pour mettre fin à la grève des Longshormen (dockers) syndiqués du Port de New York qui bloquent l'approvisionnement des troupes américaines en guerre en Europe. Une fois la Sicile sous "contrôle" Allié, des hommes d'honneur autrement dit la Mafia, tous antifascistes convaincus, sont installés à des postes clés du pouvoir provisoire, par les Américains.

Jalons, la fresque pédagogique interactive de l'Institut national de l'audiovisuel Accéder à Jalons >> Depuis 2015, Jalons est accessible en intégralité sur Eduthèque >> La fresque La fresque interactive permet de : Visionner plus de 1 600 documents correspondant aux programmes scolaires Resituer ces documents dans leur contexte historique et médiatique à l'aide des noticesProfiter des parcours pédagogiques et sélections vidéos conçus par des enseignants Chaque vidéo et son est enrichi par : Une notice documentaireUne note de contexte historiqueUne note de lecture critique de l'imageLa transcription intégrale synchronisée de la bande son Publics et usages : Jalons s'adresse aussi bien aux élèves qu'aux professeurs puisqu'il permet de Structurer ou illustrer un cours avec des documents sourcesPréparer un exposé thématique Mener un travail approfondi d'analyse de l'image Abonnement annuel L'offre payante permet aux abonnés de :Télécharger les documentsAccéder aux classeursPersonnaliser son espace de travailAccéder aux corrigés des parcours pédagogiques Ecoles, collèges, lycées

Related:  histoireHistoire