background preloader

STRASS - Syndicat du Travail Sexuel

STRASS - Syndicat du Travail Sexuel
Le 1er mai est la journée de touTEs les travailleurSEs, et donc des travailleurSEs du sexe Le nouveau gouvernement Valls a déjà annoncé plusieurs mesures qui n’auront pour conséquence que de toujours plus précariser les travailleurSEs, et au-delà, touTEs celles et ceux qui sont exploitéEs d’une manière ou d’une autre. Alors que les femmes, les jeunes, les LGBTI, les étudiantEs, les immigréEs et les sans-papiers, sont davantage frappéEs par la […] More... May 1st is the day of all workers , and therefore sex workers too. Valls’ (France new prime minister) new government has already announced several measures that will result in ever more precariousness for workers, and furthermore, for all those who are exploited in one way or another.

http://www.strass-syndicat.org/en/

Related:  féminismeFéminisme

Les stéréotypes négatifs sur les garçons nuisent à leurs résultats scolaires Très tôt, les jeunes garçons s’estiment académiquement inférieurs aux filles et ils croient que les adultes pensent de la même manière. Ces stéréotypes négatifs envers les garçons peuvent nuire à leurs rendements académiques. D’autre part, les persuader que les filles et les garçons sont égaux académiquement est susceptible de les aider à réussir.Texte traduit et adapté de Negative Stereotypes About Boys Hinder Their Academic Achievement publié sur le site EurekAlert! Telles sont les conclusions d’une nouvelle recherche publiée dans la revue Child Development, menée par l’Université du Kent. Celle-ci visait à déterminer les causes de la sous-performance des garçons à l’école. Bonny L.

Merci de ne pas me violer Alors il y a ces adolescents qui violent une fille comateuse aux USA. Et la presse qui se met à plaindre les violeurs. Parce que leur vie, à eux, est détruite. Et la foule des anonymes, cruelle, sauvage, qui se met à insulter, à menacer la victime, parce qu’elle aurait du se taire. Et puis cette journaliste, qui fond en larmes, en plein direct, parce que c’est vraiment trop triste, ces idoles locales du football religion qui tombent pour une si petite bêtise. Des livres jeunesse qui luttent contre le sexisme *slogan utilisé par l’association Mix-cité Ça faisait longtemps que nous n’avions pas parlé de livres qui combattent les clichés sexistes, et vous savez à quel point ça me tient à cœur. Voici trois albums devenus des classiques et un livre pour les parents pour aller plus loin.

Prostitution - Rendre tabou la notion de victime pour masquer l’existence d’agresseurs M éditeur a publié récemment L’être et la marchandise. Prostitution, maternité de substitution et dissociation de soi, un livre de Kajsa Ekis Ekman, (216 pages ; 19,95 $), traduit du suédois par Catrin Mondain. Nous vous en proposons ci-dessous des extraits. La victime et le sujet La princesse et le dragon : un album contre les stéréotypes Une princesse, un dragon et un prince, nous voilà avec une distribution bien classique… sauf que c’est le prince Ronald qui se fait enlever par le dragon et la princesse Élisabeth qui vole à son secours ! Le dragon a brûlé le château, ses vêtements sont en lambeaux… qu’importe, Élisabeth se met en route pour sauver son prince. Elle n’utilisera pas la force mais la ruse pour piéger le monstrueux animal. Comment le prince Ronald va-t-il réagir ? Est ce que l’histoire va se terminer par “ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants” ?

Féminisme sexe-positif ou pro-sexe : pas sexe-obligatoire Traduction d’un article d’une sexbloggeuse britannique ‘girlonthenet’ : Sex is Not the Opposite of Feminism. Plus ou moins en écho à un article par l’elfe sur « Les Questions Composent » où elle dit qu’elle arrête d’être une féministe « pro-sexe ». Girl-on-the-net nous explique qu’être « pro-sexe » (ou « sexe-positive », qui est plus conforme à la notion de départ), c’est plus compliqué que juste de clamer « vive le sexe ! » dominatrix ou poupée barbie ? (ref. photo (c) srbrenica sur deviantart.com)

Une campagne contre le viol qui ne blâme pas les victimes Une campagne canadienne contre le viol utilise des termes simples pour tenter de raisonner et de responsabiliser les potentiels agresseurs. Les campagnes d’affichage contre le viol qui ne blâment que les agresseurs et ne tentent pas inconsciemment de faire culpabiliser les victimes sont malheureusement bien rares. Il y a près d’un an, par exemple, une campagne américaine conseillait aux femmes d’éviter de perdre le contrôle d’elles-mêmes en buvant par exemple à outrance.

Questions de langue À : « la voiture de Julie » ou « la voiture à Julie » ? (sommaire) La préposition à marque normalement l’appartenance après un verbe (cette maison est, appartient à notre ami). Les rabat-joie féministes (et autres sujets obstinés) Il n’est pas toujours facile de se rappeler comment on est devenue féministe, ne serait-ce que parce qu’il est difficile de se souvenir du temps où on ne se sentait pas féministe. Est-il possible de s’être toujours sentie féministe ? Possible de l’avoir été dès le début ? Une histoire féministe est un début possible. Peut-être parviendrons-nous à faire saisir la complexité de cet espace militant qu’est le féminisme en décrivant comment il devient un objet du sentiment, un lieu d’investissement, une manière d’être au monde, de donner du sens à notre rapport au monde. À quel moment ‘féminisme’ est-il devenu un mot qui vous parlait — un mot ‘parlant’ et qui parle de vous, de votre existence, voire une parole qui vous fait exister ?

La disparition annoncée des gynécologues et des généralistes de la santé génésique C'est sous l'impulsion du professeur Albert Netter que la gynécologie médicale fit en 1950 son apparition dans la vie des femmes. Cette médecine a d'emblée pris en charge la reproduction, la vie génitale et la médecine des femmes en général. Dix ans plus tard, cette contribution médicale au bien-être féminin justifia la création d'un diplôme universitaire, axé sur la proximité de soins en ville. Ecrire inclusif : Coucou, c'est la facteure ! Cet article est le premier d’une série sur les pratiques d’écriture inclusives. Je désigne ici par inclusif un texte dont « la forme » (grammaire, syntaxe, choix de termes) ne discrimine ou n’invisibilise aucune identité de genre. Je ne m’occupe donc pas du « fond » (thèse, arguments, exemples avancés) du texte, même si cet aspect est absolument primordial (mais votre humble sorcière ne peut que vous recommander d’aller jeter un œil ici).

Le diktat de l'allaitement au sein Du 1er au 7 août se tenait la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, l’occasion pour l’OMS de renouveler ses recommandations sur le sujet: l’allaitement au sein exclusif jusqu’à l’âge de six mois minimum puis avec une alimentation mixte jusqu’à l’âge de deux ans au moins. Toi qui as allaité pendant les trois mois de ton congé maternité, tu n’as pas fait, selon l'OMS, ce qu’il fallait pour la bonne santé de ton enfant. Et toi qui l’as collé au biberon dès l’accouchement, je ne m’adresse même pas à toi, espèce de monstre infanticide.

Sanctions et genre au collège  1 Chiffres calculés à partir des registres des sanctions sur une période de 5 ans (2002-2007). 2 Recherche dans le cadre d’une thèse en Sciences de l’Education (établissements de l’Académie de Bo (...) 1Je suis professeure dans un collège rural de la région de Bordeaux. Ce collège à échelle humaine ne présente pas de problème de discipline particulier : le climat y est familial, l’équipe pédagogique stable est mobilisée autour de nombreux projets éducatifs, sportifs et humanitaires. Mais…quelque chose ne tourne pas rond : 78% des élèves qui y sont sanctionnés sont des garçons. Lorsqu’on ne retient que les sanctions pour actes de violence physique cette proportion atteint 98%1.

Partage des tâches : apprendre à ne pas dire merci Passons sur l’introduction habituelle, mâchée et remâchée : tâches ménagères bla bla bla pas encore équitablement réparties etc progrès depuis 25 ans bla bla bla mais des efforts restent à faire etc. Oui, les femmes en font plus que les hommes en matière de tâches domestiques et tous les articles ont déjà été écrits sur le sujet, y compris les plus saugrenus . Les forums regorgent également de discussions dans lesquelles les femmes échangent leurs astuces pour encourager leur compagnon à s’y mettre, tout en partageant leur vision (parfois surprenante) du partage des tâches. En effet, même si les femmes souhaitent globalement que leur conjoint les « aide » à la maison, certaines semblent tout de même penser que la répartition inégalitaire des tâches domestiques est due à une sorte « d’ordre naturel » qui justifierait que l’homme soit plus à sa place dans le garage avec une perceuse pendant que la femme est bien rangée dans sa cuisine à faire du bruit avec la vaisselle.

Related: