background preloader

Accueil - Ecole de Commerce - Business School - ESC Bretagne Brest

Accueil - Ecole de Commerce - Business School - ESC Bretagne Brest
France Business School New World. New School. "Etudes. Changeons de modèle !" Ecole Grande École Bachelors Mastères Doctorats Executive Intégrer FBSActualitésContact Actualités Participez aux conférences Soft Skills du 10 mai sur Paris Programmes Formation continue Campus Toutes les actualités Related:  management coop

Accueil — ETRS : Bienvenue à l'école des transmissions Universit? de Sherbrooke (Qu?bec, Canada) EFREI Entrepreneurs Le management participatif 1. Une réaction face au taylorisme - Retour au menu 1.1. - Retour au menu 1.1.1. La fin du 19 e siècle et le début du 20 e siècle sont marqués par l’influence de la conception taylorienne de l’entreprise. Selon Wikipedia, le taylorisme est « une méthode de travail qui tire son nom de celui de l'ingénieur américain Frederick Winslow Taylor (1856-1915). 1.1.2. La théorie de Taylor, l’OST (l’Organisation Scientifique du Travail) s’appuie sur quatre principe d’organisation : Division horizontale du travail Division verticale du travail Système du salaire au rendement Système de contrôle du travail Ces types d’organisation ont bien conduit à l’augmentation de la productivité mais aussi à la rétribution au mérite des salariés. 1.1.3. Néanmoins, ce modèle connaît ses limites et ses premières difficultés dans les années soixante par l’intermédiaire des syndicats aux Etats-Unis qui se plaignent notamment de « l’abrutissement des employés au travail ». 1.2. - Retour au menu 1.2.3. A. A. 2.

Viadeo [Télécom Bretagne] Une Grande École généraliste et un centre de recherche international Comment créer de nouveaux modèles d’entreprise Qu’y a-t-il de commun entre la conception de voiture et la création d’une entreprise ? Pas grand-chose hélas, regrette Alexander Osterwalder, un consultant spécialisé dans les modèles d’affaires de l’innovation. Pourtant, la conception des automobiles est structurée par une série d’étapes qui seraient grandement profitables pour structurer la conception d’une entreprise, estime l’auteur de Business Models Generation à l’occasion de la conférence Lift11 qui se tenait à Genève. « Aujourd’hui, comment se passe le lancement d’une nouvelle entreprise ? Image : Alexander Osterwalder sur la scène de Lift, photographié par Ivo Näpflin. Il nous faut apprendre du design des automobiles, estime le consultant dans sa présentation. “Combien d’entre vous ont testé votre entreprise dans la vie réelle avant de la commencer ? Peut-on inventer un langage pour décrire et concevoir les modèles d’entreprise ? L’important est-il le résultat ?

Incubateur SKEMA Depuis sa création en 2001, l’InKubateur étudiant de SKEMA Business School a hébergé et accompagné de nombreux porteurs de projets de création d’entreprises et enregistré un bilan très largement positif. Cette initiative a vu le jour suite à des besoins de plus en plus importants formulés par les étudiants, et des demandes d'accompagnement en croissance émanant d'équipes pluridisciplinaires. L’existence de l’InKubateur SKEMA contribue à soutenir et encourager l’esprit d’entrepreneuriat chez les étudiants et jeunes diplômés. Les enseignants de SKEMA Business School se mobilisent pour accompagner les incubés au travers de conseils et diverses expertises : construction de business plan et stratégie, finance, études de marché, politique marketing et commerciale, propriété intellectuelle, accompagnement dans la rédaction des statuts, expertise juridique et fiscale... Contact : marielle.dehopere@skema.edu Oser Entreprendre est l'association étudiante pour l'entrepreneuriat.

Le blog de Patrice catalano Accueil | Ecole Nationale Supérieure des Sciences Appliquées et de Technologie - Ecole publique d'ingénieurs École Nationale Supérieure des Sciences Appliquées et de Technologie École publique d'ingénieurs, Université de Rennes 1 Accueil L'École Présentation générale Le mot du directeur Plan d'accès Organisation Contacts Classements Prix décernés Emplois Brochures Formations Ingénieur Électronique et Informatique Industrielle Ingénieur Logiciel et Système Informatique Ingénieur Optronique Ingénieur Informatique Multimédia et Réseaux par apprentissage Masters Doctorats Admissions Recherche Laboratoire IRISA Laboratoire Foton Équipe IETR / TSI2M Relations industrielles La taxe d'apprentissage Espace stages Espace apprentissage Le placement des diplômés Partenariat Relations internationales Accueil des étudiants étrangers Partir étudier à l'étranger Partir faire son stage à l'étranger Vie étudiante L'association des élèves L'association des anciens élèves Les projets de management Activités sportives & culturelles Informations pratiques Vous êtes ici : Accueil Agenda Forum étudiants-entreprises, 3e édition Catégorie : General [ Plus ] Zoom

Pourquoi entreprendre Antropia - Incubateur social - ESSEC Management collaboratif ou coopératif ?Le blog-notes du manager et de ses équipes Thibaud Brière est consultant en management. Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA en philosophie, il a crée son cabinet de conseil, Philos, après des expériences opérationnelles chez Deloitte puis à la FNAC. Il a également co-écrit le livre « Le pouvoir au-delà du pouvoir » avec Michel Hervé, P-DG du Groupe Hervé. En effet, depuis l’apparition des NTIC, quand on utilise le mot « collaboration », on oscille entre son sens traditionnel, bien distinct de la coopération, et son sens 2.0, qui se confond avec la coopération et qui signifie en réalité « co-élaboration », c’est-à-dire co-construction. La collaboration suppose une inégalité hiérarchique. Le mot coopération, lui, est construit à partir du paisible opus – l’œuvre -, parce que la notion n’implique aucune inégalité hiérarchique : en théologie trinitaire, où elle s’origine, la coopération a lieu entre personnes également divines, de sorte que « quand l’une opère, les autres coopèrent ». Du collaborateur au coopérateur ?

ESMISAB

Related:  concurrent Sup de Com Amiens et ISAMAmiens