background preloader

Service militaire en Franc e

Service militaire en Franc e
Petite histoire du service militaire en France ... Si vous n'avez pas le temps de lire, sachez que: 5 septembre 1798: création du service militaire. Chaque français de sexe masculin est soldat de 20 à 25 ans. 10 mars 1818: le recrutement se fait par engagement et tirage au sort.Service de 6 ans. 27 juillet 1872: Service national obligatoire de 5 ans pour tous les hommes. 1913: le service est porté de deux à trois ans. 1939: il est ramené à deux ans..... 1970: service national de douze mois 1993: celui-ci est ramené à dix mois 1997: nouveau service national et début de la professionnalisation de l'armée. Si vous trouvez ce résumé un peu limité, si vous avez un peu de temps et que le sujet vous intéresse, je vous propose de lire le texte suivant: L'armée sous l'ancien régime: Chez les Francs, tout homme libre est soldat par définition. De la Révolution à la guerre de 1914 Si, en 1789, la conscription est unanimement condamnée par les cahiers de doléances, elle n’est pas prête à disparaître !

http://www.nithart.com/servmifr.htm

Related:  1914-1918Guerre 14-18règles du service militaireConditions de vie

ARCHIVES MEDICALES des HOPITAUX MILITAIRES (1914-1918) - hopitauxmilitairesguerre1418.overblog.com Historique de la conservation des archives hospitalières militaires 14-18 – Statistique médicale de la guerre 14-18 – Bureaux d’archives des hôpitaux fermés (1917) Lors de la Première guerre mondiale il n’existait pas d’organisme central de conservation des archives médicales à l’instar du Service des archives médicales et hospitalières des armées (SAMHA de Limoges) actuel dont l’historique succinct, l’organisation et le fonctionnement ont fait l’objet d’un article de MM. Bessière et Merlet mis en ligne par le CRID 14-18 Mon objectif, au travers des notes qui suivent, est de présenter, après un rapide « survol » des origines, l’historique des archives médicales des hôpitaux militaires dans la Guerre 1914-1918, période qui n’a pas été développée par les précédents auteurs. I - Aux origines des archives hospitalières militaires.

Le service militaire Depuis la Révolution française, beaucoup de lois et décrets sont venus modifier l'éducation martiale de nos aïeux. Créé par la loi Jourdan-Delbrel en 1798, le service militaire devient obligatoire et rappelle que "Tout Français est soldat et se doit à la défense de sa patrie". Bien que son utilité ne soit jamais remis en cause, sa durée et son mode de recrutement n'ont cessé d'être légiférés. Après la Guerre perdue de 1870-71, quelques lois majeures sont votées et impacteront directement la vie des poilus qui se battront dans les tranchées.

"La conscription au fil du temps"- Exposition "Faites-nous des hommes, nous en ferons des soldats !" Ancien Régime La conscription trouve son origine dans les milices d’Ancien Régime. Elles sont un héritage du système féodal qui oblige les vassaux à faire la guerre avec le Roi, les vassaux eux-mêmes convoquant le ban et l’arrière-ban pour partir au combat. Issus de milieux pauvres et ruraux pour la plupart, les miliciens, célibataires de 20 à 40 ans étaient désignés dans chaque paroisse (50 hommes par paroisse) pour une période de deux ans pendant laquelle ils pouvaient être convoqués pour prêter mains fortes à l’armée professionnelle (ordonnance de Louvois, 29 novembre 1688).

Paysans du Vaucluse (1860-1939). Volume 1 - Chapitre I. La guerre (1914-18): l'élan est stoppé - Presses universitaires de Provence 1La guerre vient brutalement, pour de longues et douloureuses années, interrompre et bloquer le processus de reconstruction et de modernisation de l'agriculture vauclusienne. Dans la perspective que nous nous sommes tracée, elle est une coupure et elle impose une régression. Elle constitue donc une conjoncture nouvelle, imprévisible par les faits et contraintes qui lui confèrent à la fois sa vigueur et sa spécificité, et sous cet angle il faut essayer de l'analyser et de mesurer son impact. Mais c'est une tâche difficile à accomplir, parce que les matériaux qu'on peut utiliser sont d'une qualité douteuse ou d'un maniement délicat.

Documents par département Les archives de l’ECPAD sur les départements français pendant la Première Guerre mondiale Dans la perspective des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, l’ECPAD vous propose des inventaires par département de tous les documents photographiques et cinématographiques existant dans ses collections. Chaque département fait l’objet d’une fiche de synthèse résumant les documents qui s’y rapportent. Les dossiers complets (classeur avec listes des reportages photographiques et des films, fichiers décrivant précisément chaque media) sont disponibles sur demande à la médiathèque de l’ECPAD : mediatheque@ecpad.fr Le choix a été fait de se placer dans un contexte contemporain pour déterminer la liste des départements français, de façon à faciliter les recherches. Ainsi, certains départements de l’Empire colonial français de l’époque n’apparaissent pas dans cette liste, mais dans la partie consacrée aux nations belligérantes, sous leur statut actuel de nation indépendante.

Retrouver un soldat blessé de la 1ère guerre mondiale grâce aux archives de la SAMHA Retrouver un soldat blessé ou malade, leur évacuation du front, leur convalescence, leur éventuelle réforme, de la première guerre mondiale, c’est possible !!!! Le Service des Archives Médicales et Hospitalières des Armées (SAMHA) conserve ces fonds d’archives nous permettant d’en savoir un peu plus sur ce qu’on enduré les soldats pendant la guerre. Mon arrière grand-père a été blessé le 4 Juillet 1916 à Estrées en pleine bataille de la Somme lorsqu’il était en renfort au 329e régiment d’Infanterie (date obtenue sur son diplôme de guerre).

Histoire du service militaire La loi du 27 juillet 1872 : un principe et des exceptions Le rapporteur de la loi, le marquis de Chasseloup-Laubat, présente le service militaire comme « une nécessité sociale qui s’imposerait à notre pays alors même que la défense de notre sol ne le commanderait pas impérativement ». En disant cela, il avance en fait deux idées : Le service militaire est un lieu de création de lien social ; par là même, il contribue à l’unité nationale. Dans son article 1, la loi stipule que « tout Français doit le service militaire personnel ». Cela, c’est le principe. Mais il faut tenir compte de deux facteurs : les possibilités budgétaires et le temps jugé nécessaire pour former un soldat.

page sur le service militaire de Geneafrance Registre matricule militaire Selon les époque le service militaire et le mode de recrutement ont varié (ex. tirage au sort jusqu’en 1905, possibilité d'avoir un remplaçant qu'on paie, appel obligatoire...) Vos ancêtres hommes vont prendre de l’épaisseur tout à coup et avoir une vraie présence à travers tous les renseignements qui figurent dans les tableaux de recrutements, puis les registres matricules, parfois on peut également retrouver dans les papiers de famille les "congés de libération" qui comportent ces mentions également.

Related:  1914-1918 : tous les sites