background preloader

L’évaluation du climat social en entreprise : enjeux et perspectives - Observatoire sur les Elections

L’évaluation du climat social en entreprise : enjeux et perspectives - Observatoire sur les Elections
Posté le 08 décembre 2013 Le climat social est au cœur de la performance des entreprises. Afin de tirer parti de ce levier créateur de valeur, elles sont de plus en plus nombreuses à réaliser des enquêtes d’opinion qui les aident à jauger le moral de leurs collaborateurs. Sont-ils satisfaits par les méthodes de management ? Qu’est-ce que le climat social d’une entreprise ? Le climat social d’une entreprise repose en grande partie sur les sensibilités particulières de chacun de ses collaborateurs. Ces différents critères, parce qu’ils dépendent des perceptions propres à chacun, rendent difficiles toute évaluation du climat social. Mesurer le climat social des entreprises pour encourager le dialogue interne Les organisations qui valorisent le dialogue interne, le bien-être et la qualité de vie au travail conservent et attirent les meilleurs collaborateurs, renforcent leur image et assurent leur pérennité sociale et économique. Related:  lauvigSITE WEB

Le climat social : baromètre de l’entreprise En période de crise et à l’heure où l’on entend beaucoup parler de risques psychosociaux, comprendre la notion de climat social peut devenir capital pour un chef d’entreprise. Car ce climat social pourra devenir une sorte de baromètre de l’entreprise et déterminer sa rentabilité. Explications. Le climat social : distinguer la maladie des symptômes Indicateur ou résultante ? Résumons donc : le climat social est un indicateur de la bonne santé humaine et sociale de l’entreprise. Analyser les indicateurs du climat social… Mais si le climat social est lui-même un indicateur, comment le mesurer ? Observation, enquêtes directes, tableaux de bord permettent de garder un œil attentif et vigilant à ces différents indicateurs et établir ainsi, mois par mois ou trimestre par trimestre, un bilan de l’évolution du climat social dans l’entreprise. … Pour agir !

Climat social Mesurer ou auditer le climat social d'une entreprise revient à "prendre le pouls" de l'organisation. Cela permet d'établir un diagnostic précis des éventuels problèmes sociaux et managériaux existants ou à venir et donc par anticipation, de pouvoir corriger / prévenir tout dysfonctionnement qui pourrait freiner la bonne marche de l'entreprise. Plus précisément, mesurer ou auditer le climat social d'une société revient à évaluer et comprendre la perception qu'ont les collaborateurs sur tel ou tel aspect de la vie "sociale" de celle-ci et plus particulièrement sur tout ce qui concerne les grands sujets RH (ressources humaines) et managériaux, tels que l'implication des collaborateurs, la charge de stress, la qualité du management, la satisfaction de la politique de rémunération, la communication interne, etc. La mesure ou l'audit du climat social est aussi une étape indispensable pour détecter et appréhender d'éventuels risques psycho-sociaux. L'audit du climat social 100% sur mesure :

Présentation des baromètres sociaux - BAROMETRE SOCIALBAROMETRE SOCIAL Un baromètre social, de quoi s'agit-il ? Un baromètre social est un questionnaire remis de manière anonyme et confidentielle à l'ensemble (ou partie) des collaborateurs d'une entreprise afin de mesurer leur perception sur tel ou tel aspect de la vie courante ou de la politique RH de la société. Un baromètre social porte, soit sur un thème précis que l'on cherche à analyser et mesurer, soit sur un ensemble plus large de thématiques. A quoi servent les baromètres sociaux ? Les baromètres sociaux servent à "prendre le pouls" d'une organisation afin d'établir un bilan, un diagnostic précis d'éventuels problèmes sociaux et managériaux existants ou à venir. Les baromètres sociaux constituent des outils très puissants de mesure de la "performance" d'un service ou d'une société dans son ensemble. Les baromètres sociaux peuvent également permettre de détecter et appréhender d'éventuels risques sociaux au sein d'une organisation (risques de conflits sociaux et risques dits "psychosociaux").

dégradation Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] (Siècle à préciser) Du latin degradatio. Nom commun[modifier | modifier le wikicode] dégradation \de.ɡʁa.da.sjɔ̃\ féminin Dérivés[modifier | modifier le wikicode] biodégradation Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode] → voir grade Traductions[modifier | modifier le wikicode] Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode] Prononciation[modifier | modifier le wikicode] \de.ɡʁa.da.sjɔ̃\ Voir aussi[modifier | modifier le wikicode] dégradation sur Wikipédia Références[modifier | modifier le wikicode] Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (dégradation), mais l’article a pu être modifié depuis.

Que font les DRH pour maitriser le climat social Article publié le 08/03/2012 Plusieurs facteurs influent sur le climat social d’une entreprise. Il y a ceux qui sont d’ordre structurels et liés au fonctionnement inhérent de l’organisation (satisfaction des salariés, stress, risques psycho-sociaux,…) et ceux qui dépendent de la conjoncture et de l’environnement externe de l’entreprise, comme la crise actuellement. Les indicateurs que suivent les DRH (absentéisme, accidents du travail, turn-over, mobilité,…) sont conditionnés par le climat social. Il est donc nécessaire de prêter une attention particulière à ce lien social, pivot de la performance de l’organisation. « Les entreprises prennent de plus en plus conscience que le climat social a un réel impact sur leurs enjeux business », indique Yann Soilly, Consultant en organisation et stratégie pour PB Consulting Group. Attention, néanmoins à ne pas confondre les éléments déclencheurs qui impactent l’environnement et le fonctionnement de l’entreprise, de ce qu’il faut mesurer en réalité.

Cours de Ressources humaines et communication Terminale STMG - Le climat social Les différentes catégories d’indicateurs présentes dans un bilan social sont : • l’emploi, mesuré par différents indicateurs : les effectifs (effectif total, le nombre de contrats à durée déterminée, la répartition par âge et par sexe…), les embauches, les départs avec, en particulier, le turnover et l’absentéisme avec le nombre de journées d’absence ; • les rémunérations, mesurées par deux principaux indicateurs : le montant des rémunérations, avec par exemple la rémunération mensuelle moyenne, et la hiérarchie des rémunérations, avec la mesure de l’écart entre les rémunérations les plus basses et les plus élevées de l’organisation ; • la santé et la sécurité du travail. • la formation, mesurée par différents indicateurs : - le pourcentage de la masse salariale consacrée à la formation ; - le nombre d’heures de formation ; - le pourcentage de salariés ayant bénéficié d’une formation.

Le climat social en 6 étapes | Talentéo Parler de climat social à l’heure du Lean Management peut sembler un non-sens. Dans un contexte où les charges et la masse salariale pèsent plus que jamais sur la compétitivité des entreprises, l’épanouissement des salariés au travail est un sujet bien souvent relégué au second plan. C’est pourtant un élément clé dans la stratégie des entreprises pour développer leur performance opérationnelle. Qu’est-ce que le climat social? Le climat social est le degré de satisfaction qui règne dans l’entreprise, une notion complexe pour un grand nombre tant son périmètre est vaste. Pour faire un parallèle, le climat social d’une entreprise peut s’apparenter à un traitement médical : prévention, dépistage, appréhension des risques, diagnostic, prise en charge de la douleur, posologie et suivi. Quels sont les enjeux d’une telle démarche? Il faut comprendre que restaurer, maintenir ou améliorer le climat social de son entreprise est un projet à part entière. Etape 1 : l’acceptation de projet

Climat social Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le climat social peut être identifié comme le degré de satisfaction qui règne dans l'entreprise. Des facteurs extérieurs (crise économique, augmentation du chômage, baisse de la consommation ou inversement...) comme des facteurs internes à l'entreprise (satisfaction des salariés, stress...) peuvent influer sur le climat social. L'absentéisme, le turn-over, les revendications, le recrutement de nouveaux collaborateurs, les démissions sont des indicateurs du climat social. Portail de la sociologie

Assurer un bon climat social Etape 1 - Connaître les missions des représentants du personnel au sein de l'entreprise Parmi les représentants du personnel, on distingue principalement les missions des délégués du personnel (DP), de celles du comité d'entreprise (CE) et du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Les délégués du personnel (DP) Les délégués du personnel, élus dans les entreprises d'au moins 11 salariés, peuvent : présenter à l'employeur toute réclamation individuelle et collectives relatives aux salaires, à l'application du Code du travail et des autres lois et règlements concernant la protection sociale, l'hygiène et la sécurité, ainsi que des conventions et accords collectifs applicables dans l'entreprise. Les DP peuvent également présenter des réclamations des salariés intérimaires, ainsi que des salariés d'entreprises extérieurs qui n'appartiennent pas à l'entreprise. Le comité d'entreprise (CE) Chaque année, au minimum, les élus doivent être consultés sur trois thèmes :

Related: