background preloader

L'attaque de Pearl Harbor (7 décembre 1941)

L'attaque de Pearl Harbor (7 décembre 1941)
L'attaque sur Pearl Harbor, base navale américaine située sur l’île d’Oahu, dans l’archipel d’Hawaï, au cœur de l'océan Pacifique, fut lancée par surprise le matin du dimanche 7 décembre 1941 par le Service aérien de la marine impériale japonaise contre la flotte américaine du Pacifique dans le port et d’autres forces qui stationnaient aux alentours. Cette attaque s’inscrit dans la politique d’expansion impériale. L’anéantissement de la principale flotte de l'United States Navy devait permettre à l’empire du Soleil levant d’établir sa Sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. Le Quartier-général impérial souhaitait également répondre aux sanctions économiques prises par Washington en juillet 1941 après l'invasion de la Chine et de l'Indochine française par l'armée impériale japonaise. Pearl Harbor : un jour d'infamie La flotte japonaise quitte le Japon fin novembre. Le bilan de Pearl Harbor Surtout, dans l’attaque, les Japonais n’ont pu toucher aucun porte-avions. Bibliographie

Seconde Guerre Mondiale : Pearl Harbor Une attaque préméditée de longue date Depuis le début des années 1930, le Japon met en place une politique visant à crée Départ de la flotte japonnaise Le 7 Décembre 1941, à l'aube, les forces japonnaises sont à plus de 500 Km de leur objectif. Aux environs de 6H , les premiers avions décollent. Tandis que le Japon continue sa politique d'expansion, les Américains se concertent pour décider de leur entrée en guerre.

Documentaire "Pearl Harbor, l’Amérique en guerre - La grande histoire de la seconde guerre mondiale : épisode 9" Collection de 24 DVD L'Amérique en guerre ! Dans les derniers jours de l'année 1941, l'acte final du véritable début du conflit mondial va se jouer : le Japon et les Etats-Unis entrent en scène. L'attaque de Pearl Harbor par les forces navales japonaises, commandées par le vice-amiral Nagumo, désigné pour cette mission par l'amiral Yamamoto, est le déclencheur qui va mettre « le feu au Pacifique ». Cette matinée du 7 décembre 1941 va non seulement sortir de leur torpeur les militaires de cette base hawaïenne, mais surtout pousser les américains à abandonner leur politique non interventionniste. dans les jours qui vont suivre, les troupes japonaises parfaitement entraînées et préparées, vont fondre sur les Philippines, la Thaïlande et la Malaisie. Le DVD :14,95 € Paiement sécurisé La défaite de juin 1940 et les atermoiements de la troisième République agonisante ont porté Philippe Pétain au pouvoir. Connectez vous à votre compte

PEARL HARBOR, les sous-marins de l'attaque Les sous-marins de Pearl Harbor, est un documentaire (0h51) relatant l'attaque surprise des Japonais contre la marine américaine dans le port de Pearl Harbor, le 7 décembre 1941, qui a entraîné l'entrée en guerre des États-Unis. Le matin du 7 décembre 1941, peu avant l'attaque surprise des Japonais, la marine américaine repère le périscope d'un sous-marin inconnu devant l'entrée du port de Pearl Harbor, dans l'archipel d'Hawaii. Le destroyer USS Ward le prend en chasse. Willet S. Pendant longtemps, personne n'a voulu croire le témoignage de Willet S. Aucun doute, les Américains ont coulé le sous-marin plusieurs heures avant l'attaque des bombardiers japonais. Grâce aux images du renflouage du sous-marin japonais, aux interviews de témoins, d'historiens et de spécialistes des fonds marins, et à des séquences d'animation, le documentaire permet de mieux comprendre ce qui s'est passé à Pearl Harbor. - Voir aussi :

L'attaque de Pearl Harbor (7 décembre 1941) - Apocalypse, la seconde guerre mondiale Chargement de la playlist en cours... Lors de l'attaque japonaise de Pearl Harbor, la surprise est totale. Le caporal des marines Earl Nightingale, à bord du cuirassé Arizona, raconte : « Une explosion secoue le bateau, une bombe tombe près de moi. Réalisateur : Isabelle Clarke, Daniel Costelle Producteur : CC&C, ECPAD, NHK Le cinéma, son histoire, son évolution - Lumières : mise au point 1876 : Emile Reynaud crée le Praxinoscope, un jouet optique permettant de créer de petites boucles d’images animées. 24 août 1891 : dépôt du brevet pour le Kinétographe, de l’américain Thomas Edison. Eté 1894 : Antoine Lumière assiste à une démonstration publique des kinétoscopes sur Paris. 26 décembre 1894 : on peut lire dans le quotidien “Le Lyon Républicain” que les frères Lumière travaillent sur une nouvelle version du Kinétographe. 28 décembre 1895 : première séance publique du cinématographe, dans le sous-sol du Grand Café, 44, boulevard des Capucines, à Paris. 35 personnes assistent à cette projection, dont George Méliès. 1896 : Alice Guy tourne “La Fée aux choux”, faisant d’elle la première réalisatrice de l’histoire du cinéma. Georges Méliès : Le voyage dans la lune (1902) 1897 : George Méliès crée le 1er studio de cinéma en France. 1903 : “Le Vol du grand rapide” devient le premier western de l’histoire du cinéma. 1911 : commercialisation du Kinémacolor.

La collection Maurice Blind  l'invention du cinématographe et son évolution Périgny (94) Les frères LUMIÈRE furent les premiers à réunir les différentes inventions nécessaires à la projection d'images photographiques animées. Ils baptisèrent leur invention "cinématographe". La première démonstration publique de leur appareil eut lieu le 28 décembre 1895 à Paris, au Salon Indien, dans les sous-sols du Grand Café. Ils étaient persuadés, comme la plupart des inventeurs de l'époque, que leur appareil n'aurait qu'un succès de curiosité, et retournerait bien vite dans les laboratoires pour des usages scientifiques. Ils avaient quand même loué le Salon Indien pour un an, et l'année suivante ils ouvrirent une autre salle à Lyon, tandis que leurs collaborateurs partaient faire des démonstrations à Londres et à New-York. Ils ne souhaitaient pas vendre leur appareil mais s'en réserver la fabrication, malgré les offres importantes des industriels du spectacle. Publicité pour le projecteur type N.A.F. des frères PATHÉ 1. 2. C'est alors qu'apparut Georges MELIÈS. 3. 4.

l' volution du cin ma L'Evolution Du Cinéma Le cinéma en couleurs En 1869, Charles Cros et Ducos de Hauron découvrent le procédé indirect de photographie des couleurs. Au cinéma, les premières "couleurs au pochoir" datent de 1903, le procédé Kinemacolor, de G.A.Smith et Urban, de 1906 (deux couleurs fondamentales, le rouge et le vert, se superposent alternativement sur les images projetées deux fois plus vite), et le procédé trichromique de Gaumont de 1912. On distingue actuellement deux procédés additifs, sélectionnant, au moyen de filtres colorés et avec des optiques différentes, les couleurs additionnées à la projection (Roux-color). Mais leur usage est aléatoire et imparfait. Relief Divers procédés techniques Le Cinémascope Ce procédé permet de filmer sur pelliculle standard (35mm) une image embrassant un champ beaucoup plus vaste que celui des objectifs normaux. La Vistavision Ce système de prises de vues permet d'atteindre un format d'écran de 1*1,80m. Le Cinéma et Kinopanorama La technique du clonage

Histoire du cinéma : l'évolution de la durée moyenne d'un film en fonction du temps Durée moyenne des films au cinéma, évolution par décennie. Chiffres obtenus à partir des premiers films arrivés en tête du box-office américain chaque année de 1915 à 2000. Les films dépassent une durée de 2h (120 minutes) pour la première fois dans les années 1950. On atteint un pic dans les années 1960 avec une moyenne à 2h12 soit 132 minutes. Pearl Harbor : Une bataille durant la deuxieme guerre mondiale, par Lorry B. - [Histoire, géographie, éducation civique au collège Anne Frank de Sauzé-Vaussais.] Résumé et analyse du film Pearl Harbor produit et réalisé par Jerry Bruckheimer et Michael Bay qui raconte la bataille des Américains contre les Japonais durant la seconde guerre mondiale, une fois en Amérique puis la seconde fois au Japon. Affiche du film Pearl harbor, avec les trois acteurs principaux du film. Source Présentation : Le film Pearl Harbor a été réalisé puis produit par le duo Micheal Bay et Jerry Bruckheimer. contexte historique : Ce film représente une bataille entre les États-uniens et les Japonais, elle a eu lieu en un seul jour car tout d’abord les Japonais sont venus attaquer les États-uniens chez eux, plus précisément à Pearl Harbor dans les îles Hawaï dans le Pacifique. Dans ce film plus précisément on suit en parallèle l’histoire de deux jeunes pilotes, Rafe et Dany, interprétés par Ben Affleck et Josh Hartnett, qui sont meilleures amis, ces deux hommes sont amoureux de la même femme. Analyse d’une scène Conclusion Sources :

Pearl Harbor. Photos d'Archives. Video. Dinosoria L’attaque de Pearl Harbor 7h55 183 avions nippons frappent par surprise la flotte américaine dans la rade de Pearl Harbor, à 15 km de Honolulu, dans l’archipel des îles Hawaii. Jusqu’à 8h30, ils déversent bombes et torpilles sur les cuirassés, les terrains d’aviation et les réservoirs de la base. Pearl Harbour Dec 7 1941. 8h45 Une seconde vague de 170 appareils vient achever le travail. Au total, en un peu plus de 1h30, les 8 grands cuirassés américains sont mis hors de combat dont 3 coulés. 3 croiseurs, 3 destroyers et 4 navires auxiliaires sont endommagés. 260 avions sont détruits dont 159 avions au sol . Le bilan est lourd en pertes humaines : 2 500 morts environ et 1 178 blessés. Le cuirassé Arizona a coulé avec de nombreux marins enfermés qui sont morts noyés. Pearl Harbor (NARA). Du côté japonais, les pertes sont légères : 29 appareils détruits et 5 sous-marins de poche. Le jour même, le Japon débarque en Malaisie et dans les Philippines. Pearl Harbor: USS California, December 7, 1941 .

Le Documentaire et les images d'archives (Penser le cinéma documentaire : leçon 5) - Télé AMU - Université AIX MARSEILLE Le Documentaire et les images d'archives (Penser le cinéma documentaire : leçon 5) De DzigaVertov à Frédéric Rossif, en passant par Alain Resnais et Chris Marker, de grandes signatures se sont prêtées à cet exercice bien particulier, qui consiste à faire un film sans tourner une seule image, un film qui va s’écrire entièrement sur la table de montage. Ce n’est pas pour rien qu’on appelle bien souvent les documentaires d’archives des « films de montage ».Images d’actualité, émissions de télévision, archives industrielles, militaires, éducatives, films de famille, d’explorateurs ou d’ethnologues, les terrains de chasse du documentaire d’archives sont diverses et variées. 1.Le contexte historique de l'usage des images d'archives dans le cinéma et à la télévision. 2. 3. - Appréhender les archives par une méthodologie de réalisation.- Ethique du montage : comment appréhender au montage des images que l’on a pas conçues ? 4. 5.

1941. L'attaque de Pearl Harbor | Mystères d’archives Alors que les images prises par Al Brick sont saises, d’autres images sont tournées à Hawaii, en couleurs, à la demande des autorités militaires. L’équipe vient de Hollywood et elle est dirigée par le cinéaste John Ford. Bonus - Des photographies de tournage « Les images qui composent ce bonus sont des photographies prises à l’occasion d’un ou plusieurs tournages avec des maquettes de navires pour le film « December 7th » réalisé en 1943 par John Ford et Gregg Toland, le fameux directeur de la photographie de « Citizen Kane », le film d’Orson Welles. Mystères d'archives – Saison IV Une collection documentaire dirigée par Serge Viallet Réalisateurs : Serge Viallet, Julien Gaurichon et Pierre Catalan Coproduction : ARTE France, Ina

Vocabulaire cinématographique : 57 termes expliqués Le cinéma se sert de nombreux termes qui lui sont propres et il est facile de s’y perdre, de les confondre, de ne pas les comprendre. Ci-dessous, découvrez 57 de ceux qui sont les plus utilisés et améliorez ainsi votre vocabulaire cinématographique. 1) Accéléré : effet qui permet de voir une action en un temps moins long que sa durée réelle. 2) Angle de prise de vue : angle formé dans un plan vertical par le sol et l’axe optique de l’appareil, ou encore ouverture entre les limites latérales du champ. 3) Arrière-plan : décor qui se trouve derrière l’action ou les comédiens. 4) Back-light : éclairage à contre-jour. 5) Bout-à-bout : encore appelé « ours », le bout-à-bout est un montage sommaire des plans dans l’ordre du scénario ou du découpage technique, et ce sans retouches ou raccords. 6) Bruitage : c’est la création des sons qui seront ajoutés aux images composant le film. 8) Champ : c’est tout ce qui sera visible à l’écran, tout ce qui entre dans le cadre lors de l’enregistrement.

Élément d'introduction
-Description brève mais précise du déroulement de l'attaque du 7/12/41.
-Comment les japonais ont-ils organisés le bombardement de Pearl Harbor?
- by stautpe4 Nov 21

Related: