background preloader

Article : principes de la communication non violente

Article : principes de la communication non violente
L'expérience des relations humaines me fournit avec le temps des raisons de penser que l'aisance de cohabiter, de se comprendre, de s'apprécier mutuellement pourrait être augmentée à l'aide d'une communication claire, à la fois présente et détachée. Ce constat survient après plusieurs années de refoulement intérieur, à la maison, à l'école, au travail, où j'avais l'impression que l'on attendait de moi des choses que je n'avais pas envie d'offrir, d'être. Parallèlement, je trouvais que les autres ne répondaient pas à mes attentes, que je n'étais pas très habile à décrire. Aussi, je n'osais pas. La lecture de plusieurs ouvrages sur la communication m'a inspiré à prendre l'initiative d'une communication consciente, où l'on invite chacun des deux partis à clarifier ses attentes et ses limites. Dans ce sens, il existe des méthodes pratiques relativement accessibles au grand public. Voici donc les étapes : 1) Mon enfant arrive à la maison de l'école. Related:  communication non violentedomkroPsycho

Couper les liens d’attachement Aujourd’hui, je vous propose deux exercices pour couper les liens d’attachement conscients ou non qui nous relient aux autres. Ces deux méthodes vont vous permettre de couper les liens toxiques entre vous et l’autre personne tout en conservant les liens d’amour. Il est bon de les appliquer régulièrement ou dès que le besoin se fait ressentir. Il n’est pas rare de ressentir immédiatement les bienfaits ou de constater des changements dans les jours suivants comme la résolution d’un problème, une sensation de paix, des nouvelles inattendues d’une personne. Une fois ces techniques faites, il est nécessaire de laisser les choses se faire en remettant vos soucis ou la relation en question entre les mains de l’univers. Les petits bonhommes allumettes de Jacques Martel : L’exercice des petits bonhommes allumettes de Jacques Martel est simple et ludique. 1/ Dessinez-vous à gauche de la feuille en ajoutant vos nom et prénom en dessous du bonhomme. Quelques règles à respecter : de Doreen Virtue.

Empathie, conscience morale et psychopathie – l'intelligence émotionnelle (partie 2/3) « La conscience est la lumière de l’intelligence pour distinguer le bien du mal. » Bien que séparé par près de 2 500 ans d’histoire, cette citation de CONFUCIUS n’aurait certainement pas déplu à Antonio DAMASIO et son équipe pour qui : « Les émotions sont inséparables de l’idée de récompense ou de punition, de plaisir ou de peine, d’approche ou de retrait, d’avantage ou de désavantage personnel. Inévitablement, les émotions sont inséparables de l’idée de bien et de mal »[1]. Ces chercheurs se sont fixés pour tâche de percer les mystères de la conscience, de la raison et des émotions, en étudiant un très large panel de personnes atteintes de troubles neurologiques suite à divers traumatismes cérébraux. Mais qu’est-ce que la notion de bien et de mal a à voir avec la conscience et/ou les émotions (i.e. l’intelligence émotionnelle) ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article en explorant plusieurs voies. Un si fragile vernis d’humanité – Banalité du mal, banalité du bien : À suivre…

L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! Pour qui est l’ancrage ? Alors déjà, quand je dis que c’est «une technique pour ceux qui pensent trop», en fait je pense qu’elle sera utile pour à peu près tout le monde ! Si vous venez sur ce site pour trouver plus de sérénité, alors vous avez sûrement un grand besoin d’apprendre et surtout de pratiquer cette technique de l’ancrage. «Ancrage», «être ancré», « s’enraciner »… ça veut dire quoi tout ça?? Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

Article : comment canaliser sa colère Un bon manager doit pouvoir affirmer son autorité et montrer l'exemple à suivre, mais il doit également gérer sa colère pour rester productif. Il doit ainsi savoir jouer de ce sentiment auprès de ses collaborateurs afin d'être efficace. La colère pour avancer Souvent associée à l'irrationnel et à l'insensé, la colère n'est assurément pas le compagnon idéal en milieu professionnel. Face à une situation délicate, il est d'ailleurs régulièrement conseillé de ne pas réagir à chaud au risque de prendre de mauvaises décisions. Pour elle, la colère serait un parfait stimulant professionnel grâce à l'état de combativité qu'il suscite. Gérer la colère En entreprise, si la colère permet de se surpasser, elle peut surtout être néfaste lorsqu'elle est utilisée à mauvais escient. Colère ne rime pas avec autorité Manifester de la colère permet au manager de s'affirmer et de garder le contrôle des décisions. La colère possède de multiples vertus.

fr.psychiatrie.be - Tout sur l'angoisse, la dépression, la démence, la schizophrénie et la santé mentale. Article : 5 façons de gérer sa colère au travail La colère a mauvaise réputation parce qu'elle est associée à la violence. Or c'est une fonction vitale qui permet de déplacer l'obstacle, de le contourner ou de le fuir. En entreprise, la saine colère aide à se faire respecter. 1. La situation : Votre collègue vous interrompt pour vous annoncer le report en fin de journée d'une réunion sur le projet Z, capitale pour vos travaux. >>> Le conseil: se recentrer sur soiVous êtes hors de vous ? 2. La situation : " Les DRH ne sont jamais très clairs, c'est bien connu ! >>> Le conseil: adopter les 4P Cette technique en quatre étapes permet de prendre du recul.1/ Présenter les faits : "je ne suis pas à l'aise avec votre discours." 2/ Partager les émotions : " J'en suis contrarié " .3/ Proposer des solutions :" j'ai besoin de cohérence et d'explications ". 4/ Produire du futur. 3. La situation : Vous venez de rendre un rapport au service marketing et votre pair est désobligeant. " C'est bourré de fautes d'orthographe. 4. 5.

Le pouvoir du langage positif : dites-le seulement si cela est vrai ! Lorsque vous menez votre équipe à travers une réorganisation, votre influence positive – appelez cela "vibration" si vous le souhaitez – ce qui renforcera la cohésion de l'équipe, et la rendra solidaire pour passer ce cap. “Un discours négatif” peut être l’ennemi caché de votre style de communication. Parfois, vous ne vous apercevez même pas que vous l'utilisez – et cela peut secrètement saboter une relation ou une situation clé. Parler négativement ne signifie pas seulement utiliser des mots tels que “ne pas” et « ne peut pas ». Surtout, il ne s’agit pas seulement des mots que vous utilisez, cela va de pair avec comment vous le dites, le ton de votre voix, votre langage corporel. Et cela n’est pas aussi simple . Voyez cet exemple : Cathy mène son équipe à travers une réorganisation d’entreprise. Cathy devra dire quelque chose à propos des deux membres d’équipe qui ne sont plus là lorsqu’elle intègrera les deux nouveaux membres à l’équipe. Donc, que devez-vous retenir?

7 exercices de respiration pour apaiser ses tensions, retrouver force et concentration Respirer profondément a la vertu de provoquer un massage interne bénéfique dans une zone du corps souvent tendue : le ventre. Se concentrer sur la respiration est aussi un moyen très efficace pour chasser les idées noires et recentrer ses idées sur le présent. Voici 7 exercices respiratoires simples à appliquer et en toutes occasions : au réveil pour faciliter votre mise en route du matin, avant un entretien pour vous décontracter, pendant un trajet pour vous relaxer, avant un travail important pour augmenter votre concentration, avant votre coucher pour vous détendre… Exercice n° 1 : respiration gonflée À l’inspiration par les narines, gonflez votre ventre : c’est une image, le ventre se gonflant uniquement sous la pression du diaphragme, lui-même compressé par l’air qui entre dans les poumons. Puis une fois que vous pensez que votre ventre est gonflé, retenez l’air pendant 3 à 5 secondes, puis expirez. Exercice n° 2 : respiration complète Exercice n° 3 : respiration expirée

Article : 7 exercices pour être zen Ce long week-end a été un moment idéal pour être tendre avec soi-même, corps et esprit. Il s'agit maintenant de rééquilibrer le dynamisme de l'action et la douceur de la détente. S'écouter, prêter attention à toutes les sensations qui nous habitent à l'instant " t " permet de se rééduquer aux petits plaisirs de la vie. 1. Encore dans un demi-sommeil, prenez conscience de la position allongée de votre corps, de son poids, de ses zones de contact avec le matelas. 2. Une fois devant votre bol de café (ou de thé) fumant, fermez les yeux. 3. Programmez-vous de courtes marches découvertes, d'un pas alerte. 4. L'idée n'est pas de dormir mais de se relaxer de 1 à 5 minutes. 5. Cette gymnastique en trois étapes est à pratiquer plusieurs fois par jour. 1/Laissez les mains ballantes et secouez les poignets. 2/ Relâchez les épaules et secouez-les. 3/ Activez la mâchoire de haut en bas et de gauche à droite et inversement. 6. Campez-vous debout, les pieds bien à plat sur le sol. 7.

Related: