background preloader

Après la Crimée, d'autres territoires convoités par Poutine ?

Après la Crimée, d'autres territoires convoités par Poutine ?
Related:  RELATIONS INTERNATIONALES

Les députés québécois disent non aux tribunaux islamiques Québec — Les tribunaux islamiques n'ont pas leur place au Québec, ni nulle part ailleurs au Canada. C'est là le message sans équivoque lancé à l'unanimité hier par l'Assemblée nationale du Québec à l'intention des autres Parlements du pays. Une motion visant à amener les parlementaires du Québec à se prononcer clairement contre l'implantation de tribunaux islamiques a été présentée conjointement par deux députées, la députée libérale de La Pinière, Fatima Houda-Pepin, elle-même une musulmane, et la députée péquiste de Terrebonne, Jocelyne Caron. Contrairement à ce qui se passe si souvent en Chambre, la motion n'a soulevé aucun débat, tous étant d'accord pour rejeter l'idée de mêler les dogmes religieux au processus judiciaire. L'implantation de tribunaux islamiques, présentée comme un outil de sujétion des femmes, aurait pour effet, craint-on, de soustraire les citoyens de confession musulmane aux lois canadiennes et québécoises. doit disposer de ce rapport», a dit Mme Houda-Pepin.

Les Etats-Unis en ordre de bataille pour préserver la vie privée 01net. le 28/03/12 à 15h10 Alors que les géants du Web changent leur politique de confidentialité, pas toujours pour le meilleur, et qu’ils s’accusent les uns les autres de ne pas respecter notre vie privée, la FTC, Federal Trade Commission vient de publier la version définitive de son rapport (PDF), intitulé Protecting Consumer Privacy in an Era of Rapid Change, sur les mesures à mettre en place pour protéger les données privées des utilisateurs de services commerciaux en ligne. Longue réflexion Ce document est le fruit d’un long travail de consultation – plus de 450 commentaires ont été pris en compte – qui avait déjà émergé fin 2010 sous la forme d’un premier brouillon. Un constat inquiétant Cette période de travail a également été l’occasion pour Jon Leibowitz, président de la FTC, de constater que « l’autorégulation est insuffisante » dans le monde numérique. De nouvelles armes et recommandations Un autre chantier de taille

Pressions sur Québec en faveur d'une cour islamique Après l'Ontario, le débat sur la charia se transpose au Québec. Depuis quelques semaines, la mouvance islamiste fait des démarches auprès du ministre de la Justice, Jacques P. Dupuis, pour que celui-ci officialise l'instauration d'une instance d'arbitrage et de médiation qui rendrait ses décisions en vertu de la charia, la loi islamique. Cette cour religieuse porterait le nom de Conseil de la charia, indique Salam Elmenyawi, le président du Conseil musulman de Montréal, un regroupement d'une quarantaine de mosquées et d'organisations musulmanes à l'origine du projet. La législation québécoise permet déjà un arbitrage religieux sur les questions commerciales mais l'interdit pour ce qui est des différends familiaux. «Tout ce qu'on veut, c'est réguler la pratique et que celle-ci soit encadrée par le gouvernement. [...] Les contacts entre MM. Dans l'entourage du ministre de la Justice, on se fait plutôt discret. Noyau déjà formé Inquiétudes Un père inquiet Syfia International et Le Devoir

Quoi.info : L'actualité expliquée » Actualités - Informations & News en Questions » QUOI - Actualités AFGHANISTAN • Les femmes sortent de l'ombre Le 5 avril, les Afghans vont élire leur nouveau président et leurs conseillers provinciaux. Fait nouveau : de nombreuses femmes sont candidates. Explications. Pour la première fois en Afghanistan, de nombreuses femmes ont décidé de se porter candidates à une élection. Hungary election: PM Viktor Orban declares victory 6 April 2014Last updated at 17:35 ET Viktor Orban spoke in front of a jubilant crowd in central Budapest Hungarian Prime Minister Viktor Orban has declared victory in Sunday's parliamentary election, winning a second consecutive term. His centre-right Fidesz has polled 45%, with most of the votes counted. A centre-left opposition alliance is trailing with 25%, while the far-right Jobbik party is credited with 21%. The Hungarian left has never fully recovered from its heavy defeat in the 2010 ballot, in which Mr Orban swept to power with a two-thirds majority. Sunday's election has been mainly fought over the state of the economy, correspondents say. 'We won' "No doubt we have won," Mr Orban told supporters gathered in the capital, Budapest, late on Sunday evening. "This was not just any odd victory. He said the election results showed that Hungarians wanted to stay in the European Union, but with a strong national government. Fidesz is predicted to win around 135 of the 199 seats in parliament.

L'or, le dollar et l'intégration capitaliste, par Francis Kern (Le Monde diplomatique, mai 1980) La prospérité économique qui caractérise l’après-guerre prend ses racines dans la dissymétrie des économies des pays industriels de l’Occident héritée de la guerre. D’un côté, l’économie américaine restée intacte, hyperdéveloppée par l’effort de guerre et qui permet à sa population d’accéder, dès les années 40, à la consommation de masse. De l’autre, des économies partiellement détruites, aux installations vétustes, avec des populations qui connaissent la pénurie et le rationnement. Ainsi le système monétaire international qui se met en place dès 1944 ne sera pas le Gold Exchange Standard, mais le dollar standard. Si la devise américaine n’est guère contestée pendant près de vingt ans, ce n’est pas à cause de sa « libre convertibilité en or, au cours officiel de 35 dollars pour une once d’or », mais parce que toutes les autres nations de l’Occident ont besoin des billets verts pour reconstruire leur économie. Le plan Marshall offre un débouché aux biens et machines made in U.S.A.

Le monde arabe, entre révolution et contre-révolution Hubert Védrine Hubert Védrine est un diplomate et homme politique français membre du Parti socialiste. Après avoir travaillé aux côtés du président François Mitterrand, il est nommé au Conseil d'État. oct 2013 Pourquoi le monde ne ressemble pas à ce que l’occident imaginait il y a 10 ans ? Hubert Védrine nous livre ses explications du décalage entre un monde anticipé, centré sur l’occident, et celui d’aujourd’hui. Françoise Vergès mai 2014 Le post-colonialisme : et après ? Quelles est aujourd’hui la vision de l’outre-mer en métropole ? Laurent Lantieri avr 2014 Une chirurgie pour un nouveau visage Laurent Lantieri présente les exploits récents de la greffe de visage, et retrace l’étonnante histoire de la chirurgie reconstructrice. Dominique Lestel Dominique Lestel est philosophe et éthologue. déc 2009 L’animal est l’avenir de l’homme Dominique Lestel, philosophe et éthologue, vient ébranler notre vision des rapports homme/animal. Brigitte Sénut Nos ancêtres les grands singes Charles Gave fév 2010

Juifs de France : "Dans mon entourage, tout le monde veut partir en Israël" Par Tatiana Lissitzky Mis à jour le , publié le "J'ai peur qu'un jour mes élèves ne découvrent que je suis juive", soupire Sophie H.*, 61 ans, dans le vaste salon de son appartement parisien. Professeure dans un lycée technique de Seine-Saint-Denis, elle affirme avoir vu la parole antisémite se libérer et se généraliser ces dernières années. Tout en gardant le secret sur sa religion, elle est quotidiennement confrontée aux blagues anti-juifs, aux remarques et aux réflexions, sans pouvoir se défendre. Et les anecdotes ne manquent pas. Et Sophie est loin d'être la seule dans cette situation. Jusqu'à présent, l'Agence juive, organisme israélien paragouvernemental chargé de l'immigration, a reçu plus de 10 000 demandes d'information et organise des réunions, trois fois par semaine, à Paris. Plusieurs raisons sont invoquées par les candidats au départ. Mais Israël offre aussi de nombreuses perspectives économiques à de jeunes Français qui ne se voient plus d'avenir dans leur propre pays.

Quelques pensées radicales sur Sci-Hub, par Kevin Smith (Les blogs du Diplo, 10 mars 2016) Sci-Hub utilise les serveurs du domaine « .edu », réservé aux établissements d’enseignement accrédités aux Etats-Unis, pour récolter des articles académiques, avant de les rendre gratuitement accessibles sur son site Internet, sans égard pour les règles de diffusion imposées par les ayants-droits. Malheureusement, les réactions suscitées par cette plate-forme sont restées pour la plupart trop convenues. Les arguments avancés dans le débat semblent suivre deux directions. La première consiste à qualifier de désobéissance civile les agissements du site et de sa fondatrice, Mme Alexandra Elbakyan. La chercheuse kazakhe cite elle-même l’article 27 de la Déclaration des droits de l’homme pour justifier son projet (1), lequel diffuse actuellement près de 50 millions d’articles. Deuxième tendance : ceux qui sont choqués par l’atteinte à la loi, et plus particulièrement par la décision de certains bibliothécaires d’utiliser Sci-Hub afin d’obtenir des documents académiques pour leurs usagers.

Related: