background preloader

Espace Pluriel Jeunes

Espace Pluriel Jeunes
La cyberdépendance ou cyberaddiction est un fait ! Même si elle est souvent diabolisée, de nombreuses personnes sont touchés de bien des façons. C'est pourquoi nous nous sommes engagés le plus tôt possible dans la prévention contre ce nouveau phénomène. Nous mettons à la disponibilité de tous un dépliant et plusieurs affiches de prévention sur la cyberaddiction. Vous pouvez imprimer ces supports papiers et même les modifier selon vos besoins (il faut cependant que le sujet reste celui d'origine). Les affiches Vous êtes libres de les imprimer, de les diffuser et même de les modifier tant que le sujet reste la cyberdépendance. Affiches haute définition format pdf Le dépliant Voici un dépliant réalisé par la classe de 2nde Métiers Electrotechnique du lycée Latécoère d'Istres et l'Espace Pluriel Jeunes. Ce dépliant / flyer a été créé pour faire face au manque de documents papiers traitant de la cyberdépendance. Vous pouvez librement imprimer et utiliser ce dépliant. PDF à imprimer bonne qualité

Questions à Jean-Charles Nayebi 1. Depuis quand observe t-on un phénomène de cyberdépendance ? A quelle vitesse ce problème se propage-t-il ? Le terme « addiction à Internet » a été utilisé pour la première fois à Toronto en 1996, lors du colloque de l’American Psychological Association (APA). À cette occasion, la psychologue américaine, Kimberly Young, présentant ses recherches dans un article intitulé « Internet Addiction : The emergence of a New Clinical Disorder », a démontré que certains consommateurs manifestent une dépendance à Internet, de la même façon que certaines personnes deviennent dépendantes de substances toxiques, de l’alcool ou du jeu. De fait, comme pour les autres formes d'addictions, celle à Internet conduit à une diminution de la performance au travail et provoque des désordres conjugaux pouvant aller jusqu’à la séparation. Il y aurait une ressemblance plus spécifique entre la dépendance à Internet et le jeu pathologique. 2. Les auteurs citent de multiples formes de la cyberdépendance. 3. 4. 5.

Nouvelles consultations de Marmottan : apports théoriques, expériences cliniques Fidèle à son étiquette de centre « expérimental » en toxicomanie, le Centre Marmottan reste à la pointe des évolutions et phénomènes sociétaux variés qui marquent la population française de ces dernières années. Ainsi, les spécialistes du centre sont parmi les premiers à avoir étudié et à offrir des consultations dans des champs nouveaux en toxicomanie et dans le domaine des addictions : Dans le cadre de ces nouvelles consultations, nous nous sommes efforcés de garder une qualité de soins et une approche pluridisciplinaire et multicausale en évitant rigoureusement le piège de la doxogénèse [2][2] Doxogénèse : création de nouvelles pathologies, sans.... Il est important de noter que notre pratique est basée sur des recherches sur les concepts et entités cliniques, recherches effectuées en lien étroit avec la problématique des addictions et qui ont souvent abouti à des publications diverses – articles ou livres – devenues des références dans le domaine. Espt et addiction

L'addiction à internet, un mal moderne La dépendance à internet touche de plus en plus de monde. C'est ce que révèle une étude allemande. Mais cette dépendance est-elle, comme certains l'entendent, une maladie mentale ? Une étude commandée par le ministère de la Santé allemand, parue le 26 septembre, révèle que plus d'un demi-million d'Allemands seraient dépendants à internet. L'addiction à internet, qui provoque l'isolement et le repli social, n'est pas forcément considérée comme une maladie au sens commun du terme, bien qu'elle se soigne. Accro à internet ou aux activités sur internet ? Contrairement à une addiction à la drogue ou à l'alcool, la dépendance à internet est à double tranchant : elle peut concerner le média en lui-même comme les activités que l'on peut y pratiquer (jeux en ligne, jeux d'argent, pornographie, achats etc). C'est d'ailleurs l'une des raisons qui fait que la population dépendante à internet ne constitue pas un groupe homogène. Les réseaux sociaux, simple phénomène de société ?

Etre ou ne pas être : Geek ! Du simple fan de Star Wars, en passant par le joueur en réseau, ou encore par les pirates de l’informatique aussi appelés « hackers », aujourd’hui tout le monde voudrait ou croit être un geek ! Mais qu’est ce qu’un geek ? Y a-t-il une définition claire de celui qui passe du coté obscur de la force ? La « Geek attitude » est-elle devenue une mode ? Manuel pour devenir (ou pas) Geek ! Nerd, Nolife et Geek se promènent sur la toile… On entend toutes sortes d’adjectifs qui fleurissent, parfois même pour s’insulter, et ne sont pas toujours utilisés correctement. Nerd : Contrairement à ce qu’on pense, ce terme n’est pas exclusivement lié à une passion pour l’informatique. Nolife : Ce qui caractérise un Nolife (un «sans vie»), c’est qu’il est obnubilé par le monde virtuel. Geek : C’est un passionné des nouvelles technologies mais pas seulement. La culture Geek En constante évolution, les Geeks ne sont pas toujours d’accord pour ce qui fait ou non partie de cette culture.

Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller Problèmes scolaires, abandon du sport et de la vie familiale sont autant de symptômes caractéristiques d'un joueur pathologique. Enfermé dans sa chambre, votre enfant est accroché à son ordinateur, les yeux rivés sur son écran, hermétique à toutes remarques ou demandes tant son attention est retenue par son jeu vidéo et par les autres jeunes qui «en ligne» évoluent dans le même monde virtuel que lui… Est-ce grave docteur? Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Des études contradictoires «Il faut bien sûr regarder le nombre d'heures que l'enfant passe à jouer, mais il est difficile de déterminer un seuil exact», poursuit le médecin. » Les jeux vidéo n'empêchent pas de dormir

FIL SANTE JEUNES Comment devient-on accro au numérique ? Atlantico : Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. Elles sont partout : au bureau, à la maison, dans les magasins… Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Pour lire les autres épisodes de notre série de la semaine sur les Nouvelles addictions, consultez notre dossier : ici. Il faut faire le distinguo entre les moments excessifs et l’addiction. Dan Véléa : La e-dépendance et le concept de cyberdépendance sont apparus vers le milieu des années 1990. L’évolution des outils informatiques s’accompagne par la suite d’une véritable explosion de demande consultation. Lire ou relire plus tard

Position du GREA sur l’hyperconnectivité | GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Les médias électroniques ont intégré le champ des addictions sans substance, appelé aussi «nouvelles addictions» ou «addictions comportementales». Au cours de ces dernières années sont apparues des offres de prévention et de traitement, et des spécialistes ont développé des compétences solides sur la question. Par le positionnement représenté dans ce document, les professionnels des addictions entendent participer à ce débat. Terminologie et définition Le GREA recommande d’utiliser les termes suivants: Hyperconnectivité pour aborder la problématique dans son ensemble. Compréhension de la problématique Le domaine des médias électroniques est en évolution constante. La parole des utilisateurs La prévention La réduction des dommages Le traitement

Définition et typologie de la cyberdépendance Définition et typologie de la cyberdépendance Désignant, à l’origine, toute dépendance à l’ordinateur, ou plus largement à l’univers informatique, ce terme est aujourd’hui utilisé principalement pour désigner une dépendance qui s'instaure chez une personne faisant un usage distordu des moyens de communication offerts par Internet. Cette personne est dans la recherche constante de connexion au réseau informatique afin d’y établir une communication, d’ y trouver une information, du sexe ou du jeu virtuel. Elle éprouve une anxiété désorganisatrice si elle ne peut pas se connecter, et sa vie personnelle et sociale s'organise autour de la connexion. À l'image d'une toxicodépendance, le cyberdépendant manifeste un phénomène de manque et peut recourir au mensonge pour réduire l'importance de son addiction. La typologie de la cyberdépendance décline 4 quatre types majeurs : Extrait du livre "cyberdépendance en 60 question" de Jean-Charles Nayebi, RETZ, Paris.

LES COMPORTEMENTS ADDICTIFS LIES AU NUMERIQUE Create a free accountJoin Calaméo to publish and share documents with the world! Rate and comment your favorite publications, download documents and share your readings with your friends. Tags addiction, addictions, anxiété, avril, communication, consulté, cyberdépendance, etes, étudiant, groupe, http, internet, ligne, martinez, melisa, nayebi, signes Les comportements addictifs liés au numérique SCACHE Anne-Sophie – N° Etudiant 12315431 - C2i – Groupe 4 Source : Regroupement des profession nels de terrain du domaine des add ictions 1 LES... Microsoft Powerpoint Presentations, Health, French From ANNE-SOPHIE SCACHE Pages: 9 Views: 112 Downloads: 0 Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique Les comportements addictifs liés à l usage du numérique Messaoudi Asma L1 Psychologie IED Paris 8 N°12320629 Groupe 4 OpenOffice.org Impress From asma messaoudi Pages: 8 Views: 33 Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique:... Catalogs, News, French From LEPAIN Views: 17

Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Aux Etats-Unis, la cure de désintoxication est facturée 14.500 dollars. En Chine, ces établissements très répandus utilisent des méthodes musclées, parfois à l'origine de bavures : un adolescent a été battu à mort début août. La demeure accueillante est nichée dans un parc de cinq hectares, à quelques kilomètres du campus de Microsoft. Mais là-bas, tout ce qui ressemble à un ordinateur a de bonnes chances d'être très mal vu. Dans un reportage diffusé par une télévision locale, la responsable de l'établissement explique sa mission. Durant six semaines, les patients ont droit à un concentré de vie rêvée. Des adultes en surpoids et déprimés Il n'existe en effet pas de traitements spécifiques et reconnus contre la dépendance virtuelle. Cette semaine, une première étude consacrée aux adultes joueurs a tenté d'apporter davantage d'éléments. Les auteurs de l'étude reconnaissent toutefois qu'ils sont incapables de prouver qu'il y a là un véritable rapport de causalité.

Many young people addicted to net, survey suggests 15 October 2014Last updated at 11:50 ET The survey asked whether people were ignoring family as a result of net use A significant number of young adults may be suffering from internet addiction disorder, according to a survey. The survey of 1,300 young adults, conducted by marketing agency Digital Clarity, found that 16% of the 18- to 25-year-olds displayed symptoms of net addiction. Almost all of this 16% admitted to spending over 15 hours a day online. Experts remain divided over how real a condition internet addiction is. The survey looked at five signs of possible net addiction. spending hours online becoming irritable when interrupted during web use feeling guilty about how much time is spent online isolation from family and friends due to excessive online activity a sense of euphoria when online and panic when offline Malissa Scott, a student from Middlesex, believes she is suffering from the condition. It was evidence, said Dr Doan, that internet addiction was a real condition.

cyberaddiction | Hôpital Marmottan Irène Codina. Intervention au Forum Européen de la Santé. mars 2006. Les familles et principalement les parents – les conjointes étant peu nombreuses encore à consulter – ont commencé à venir nous exposer des problèmes de jeu vidéo fin d’année 2001 et ces demandes n’ont cessé de croître depuis : 9% de la file active en 2002, 25 % en 2003, 29 % en 2004, 36 % en 2005 (soit environ 60 familles). En 2001, 2002, c’était très fréquemment après avoir entendu parler de ce sujet dans les médias et pensé que ce qui se passait chez eux ressemblait à ce qu’ils avaient entendu, que les parents venaient nous voir. Assez souvent, quelques heures par jour passées devant l’écran suffisait à les affoler et pratiquement aucun ne pensait aux aspects positifs que le jeu en réseau pouvait présenter pour leur enfant. Mais il existait quelques cas où les parents n’avaient pas vu qu’une dépendance s’installait. Cliniquement, nous observions schématiquement 3 types de situations : Qu’en est-il en 2005/2006 ?

Bonjour,

J'ai également utilisé cette image dans mon dossier car je la trouve très pertinente. Elle illustre très bien, selon moi, l'état de dépendance avec ses conséquences dévastatrices : isolement, déchéance économique (possible), abandon de soi.....Une addiction avec les même conséquences que celles avec l'usage de substance.

Cordialement
Isabelle by isabelle_groupe3_psy Apr 6

Related: