background preloader

Butte de Culture Autofertile ou "Hugelkultur"

Butte de Culture Autofertile ou "Hugelkultur"
Technique inspirée parSepp Holzer, pionnier autrichien de la permaculture La Hugelkultur Le principe de base consiste à entasser des troncs d’arbres, des bûches, des branchages, des feuilles et des brindilles sur une hauteur d’au moins un mètre et de les recouvrir de terre et de paille. Certaines essences d’arbres comme le cèdre, le noyer ou les conifères sont contre-indiquées. Il est également conseillé d’intégrer des déchets de cuisine et du fumier riche en azote pour équilibrer le rapport carbone/azote du mélange, surtout pendant la première année. Le processus naturel de décomposition du bois va s’étaler sur plusieurs années. Tout en se décomposant, la matière organique libère de l’engrais naturel en diffusion lente tout en fonctionnant comme une éponge. Butte de Culture Autofertile avec du bois ("Hugelkultur") Encore un exemple de création d’une butte de culture autofertile "Hugelkultur" vite réalisée avec du bois qui était pourri sur place. Philip Forrer "Le Jardin du Graal"

http://decroissons.wordpress.com/2014/03/08/butte-de-culture-autofertile-ou-hugelkultur/

Related:  buttes permakey hole

Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité.

La Permaculture en 50 PDF téléchargeables gratuitement? Oui, oui… – L'Humanosphère Terre – Cultiver : Mes amis de la Permathèque remettent le couvert avec cette fois 50 PDF rien que pour Vous! Si ces documents au format PDF circulent sur le web… encore fallait-il prendre le temps de les compiler et d’en faire à chaque fois un petit résumé. Un travail formidable pour lequel je tiens à remercier tous les protagonistes. Bref, je vous fais une petite capture… Après, il suffira de cliquer sur l’image pour parvenir à la page des téléchargements. Sur le même thème Les graines de Moringa peuvent purifier l’eau durablement et à moindre coût! – L'Humanosphère Purifier l’eau : Les graines du Moringa pourraient purifier et clarifier l’eau à peu de frais et de façon durable. Après plusieurs études menées par des chercheurs des universités d’Uppsala (Suède) et du Botswana et depuis 2010 environ, les graines de cet arbre sont connues pour le pouvoir floculant des protéines qu’elles contiennent. Floculant?

Comment ça fonctionne ? - monjardinenpermaculture.fr Un sol vivant est un sol dans lequel sont présents des êtres vivants, comme de tout petits animaux (collemboles, acariens, cloportes...), des micro-organismes (bactéries, champignons), des vers de terre. Cette faune va travailler le sol et décomposer la matière organique déposée en surface (feuilles mortes, paillis) ou les racines mortes. Grâce aux bactéries et aux champignons, la matière organique est transformée en humus. Un humus stable est précieux parce qu'il libère progressivement les éléments nutritifs dont les plantes ont besoin (azote, phosphore, potassium, magnesium, ...), stocke l'eau et la restitue au fur et à mesure, amortissant l'impact des inondations et des sécheresses.

images Site Web pour cette image Comment fabriquer son lombricomposteur ? fr.pinterest.com Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. Construire une serre en bouteilles plastique Dans le cadre d'un projet scolaire écolo, découvrez comment des lycéens ont construis une serre avec des bouteilles plastiques. construction d'une serre en bouteilles plastique Bien sûr, pour entamer ce genre de projet, il faut être un minimum bricoleur ou bricoleuse. Il faut avant tout réfléchir à la construction d'une structure en bois qui supportera les bouteilles en plastique. Pensez à une pente pour le toit, aux ouvertures et à l'emplacement d'une porte. Vous trouverez plus d'informations sur la construction de cette jolie serre, un projet soutenu par une école de New York, qui a pour philosophie d'être une "green school"...école verte.

Créer une butte permanente au potager Après un stage de formation à la permaculture suivi à la Ferme de Bec Hellouin, je décide de me lancer dans la réalisation d’une butte permanente. Les avantages sont multiples : non labour, pas d’utilisation de produits phytosanitaires, cultures associées, aggradation constante du sol, meilleurs rendements, moins d’entretien, optimisation de la surface de culture… Je réalise cette butte en partie à l’emplacement d’un potager conventionnel et d’une zone engazonnée en prenant en compte les zones d’ombre du jardin. Les étapes de création de la butte : L’opération est simple mais demande quand même un peu d’énergie musculaire. Voici la méthode utilisée :

Serre Fabriquer un dôme géodésique Serre Réalisation de la serre Diamètre : 6,20m

Related: