background preloader

La drôle d'histoire des banques françaises

Absence de contrôle, spéculation à outrance et paradis fiscaux ont éloigné les banques de l’économie réelle et enclenché une crise sans précédent en 2008. Comment en est-on arrivé là ? Ce documentaire remonte jusqu’en 1714, date de l’introduction en France du billet de banque, puis du système des actions orchestré par John Law – un banquier britannique féru de mathématiques, qui fit fortune dans les jeux. Mais, déjà, une première bulle spéculative crée la panique ! En 1789, la dette de l’État atteint 80 % du PIB. Elle est effacée huit ans plus tard, ruinant les créanciers et suscitant la colère des bourgeois... Les sirènes de l'ultralibéralisme S’appuyant sur des films d’archives et des séquences d’animation, le documentaire raconte l’histoire d’un système qui s’emballe, notamment après la Première Guerre mondiale où l’inflation aboutit à la crise de 1929.

http://www.arte.tv/guide/fr/047584-000/la-drole-d-histoire-des-banques-francaises

Related:  DocumentairesBanques françaisesLA BANQUEdidou30

Paul Jorion : « Crise économique : le pire est encore devant nous ! » Ragemag s’est entretenu avec Paul Jorion, anthropologue et sociologue belge, qui revient avec nous sur la crise économique et ses conséquences actuelles et à venir. D’après lui, «?l’économie est une chose trop sérieuse pour être attribuée aux seuls économistes?». Son analyse mêlant à la fois les dimensions économiques, sociologiques et anthropologiques, n’est pas dénuée d’intérêt dans la nullité du débat actuel sur l’avenir du capitalisme. Dans cet entretien, il établit une féroce critique de la « science économique » et de ses prévisions à-côté-de-la-plaque. 20 mai : actions autour de la Société générale Au programme, des chiffres, des chiffres et des chiffres avec une seule attente pour ces requins, en savoir plus sur le montant de leurs intérêts ! Non contents de s’être déjà bien gavés, ils aborderont peut-être quelques uns des projets dont ils attendent des profits juteux, comme ceux de centrales à charbon en Afrique du Sud, de gaz de schiste en Pologne et de sables bitumineux au Canada, ou encore d’extraction et d’exportation du gaz et charbon en Australie, à commencer par le projet minier Alpha Coal en Australie. Profitons de la journée de l’Assemblée générale de la Société générale pour dénoncer ses activités qui détruisent notre planète et pour lui remettre le « Requin d’or : Pollueur !

La France inaugure le premier « compte sans banque » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Anne Michel C'est une petite révolution dans les usages et les pratiques. Depuis mardi 11 février, il est possible, en France et dans les Antilles françaises, d'ouvrir un véritable compte bancaire chez un buraliste, le Compte-Nickel, sous réserve que ce dernier soit agréé. Cette première réglementaire a été rendue possible par une directive européenne de 2007 sur l'ouverture des services de paiement à d'autres acteurs que les banques, qui a été transposée en France en 2009. Ce pari commercial promet d'être surveillé de près par les banques traditionnelles. Comment fonctionne le Compte-Nickel ?

Société Générale envisage de fermer jusqu'à 20 % de ses agences d'ici à 2020 Accueil La banque de La Défense revoit les contours de son réseau d'agences pour coller aux nouveaux usages des clients. Banques commerciales et mutualistes optent pour des évolutions distinctes de leurs réseaux.(...) Les nouvelles technologies au service de la relation client Le modèle de distribution traditionnel des banques françaises tend à se moderniser par l’utilisation des nouvelles technologies. L’objectif est d’optimiser les coûts et développer de nouvelles sources de satisfaction client (= sources de revenus). Cela fait des années que l’on entend parler de multicanal (agence, guichet automatique, banque à distance…), aujourd’hui la tendance de fond est le développement des banques sur les réseaux sociaux et le mobile! Le conseiller bancaire connecté! Le couple réseaux sociaux et utilisation mobile définit de nouveaux horizon pour la relation bancaire. Lire l’article sur la tendance digitale en banque de détail sur Le Cercle Les Echos.

En cas de crise, les banques pourront prélever les dépôts des épargnants Après la ponction des épargnants chypriotes cette année et l'idée émise par le FMI d'une supertaxe de 10% sur le patrimoine, l'Europe vient d'entériner la participation des déposants au renflouement des banques en cas de crise grave. L'accord, scellé mercredi 11 décembre, est passé relativement inaperçu, alors qu'il pourrait être d'une importance capitale pour les épargnants. Les Européens se sont mis d'accord sur une loi prévoyant des règles de renflouement interne des banques, ou "bail-in", afin d'éviter de ne faire participer que les Etats au sauvetage des établissements financiers. "Grand pas franchi ce soir: accord #BRRD pour 28", a écrit sur son compte twitter le commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier, en référence à la directive sur le sauvetage des banques. "Contribuables ne seront plus premiers à payer pour erreurs des banques", a-t-il ajouté. Dépôts garantis jusqu'à 100.000 euros

Après la BNP, la Société Générale et Crédit Agricole dans le viseur des Etats-Unis BNP Paribas a conclu, lundi soir, un accord prévoyant des sanctions record, dont une forte amende de 8,9 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros) et une interdiction de compenser certaines transactions en dollars pendant toute l'année 2015. Mais, comme BNP Paribas avant elles, Société Générale et Crédit Agricole ont aussi annoncé passer en revue des opérations réalisées en dollars avec des pays sous embargo américain. Audit interne La banque au logo rouge et noir a ainsi indiqué avoir « lancé un audit interne » et « engagé des discussions avec l'Office of Foreign Assets Control », l'autorité en chargé de faire appliquer les sanctions économiques prononcées par les Etats-Unis.

Prélèvements bancaires : les normes SEPA risquent d'accroître la fraude Ces règles techniques, qui s'appliqueront dans le courant de l'année, pourraient entrainer une augmentation de la fraude sur les prélèvements bancaires et une hausse des tarifs, s'inquiète l'UFC Que Choisir. Les Français doivent-ils redouter le passage aux normes européennes de paiement SEPA ? Ces nouvelles règles, qui doivent entrer pleinement en vigueur le 1er août prochain, sont notamment censées simplifier les procédures en matière de prélèvements bancaires.

A partir de 1700, les banques sont au service de l'état, elles servent à financer les guerres et les grands travaux, seuls les riches peuvent s'en servir. Lors de la révolution l'état est aussi endetté qu'aujourd'hui, son impossibilité de paiement envers les banques entraine une crise bancaire qui mène de nombreuses personnes à la ruine. Après 14-18, l'allemagne est ruinée, les jeux bancaires (introduction de la bourse) ne fair qu'émerger une nouvelles classe de riches et laisse l'inflation tuer la population et se tourner vers le nazisme. Au mêmes dates, un scandale politico financier mènes une foule d'extrême droite dans les rues ...... Thatcher et Reagan pousse le monde là la libération des banques car la main de l'état entraine toujours des malheurs, selon eux la main invisible du marché fera mieux.. En 2008 crise des subprimes et compagnie, de nombreux épargnants sont ruinés, les banques elles sont renflouées par l'état qui se retrouve à son tour surendetté. by knowingyou Apr 7

Related: