background preloader

Un chien Andalou de Luis Buñuel

Un chien Andalou de Luis Buñuel

http://www.youtube.com/watch?v=bXlzvvTHg7k

Related:  les yeux sans visage

La psychiatrie et le cinéma, une image en miroir La folie est une loupe qui permet de grossir les défauts d’une société. Le cinéma, pour sa part, est un miroir déformant de la folie. Caricature d’une caricature. C’est ainsi que l’on créé des représentations sociales qui nous touchent et nous influencent. Il ne faudrait pas croire que le cinéma réserve à la seule psychiatrie sa capacité à caricaturer en bien ou en mal ses représentations. Estètica L'estètica (del grec: aisthèsis: sensació) és la branca de la filosofia que té per objecte d'estudi l'essència i la percepció de la bellesa. L'estètica estudia les raons i les emocions estètiques, així com les diferents formes de l'art. L'estètica, així definida, és el domini de la filosofia que estudia l'art i les seves qualitats tals com la bellesa, el sublim, la lletjor o la dissonància.[1] Una estètica determinada, es dóna quan el concepte fa referència a una determinada escola artística, en tal cas, porta associats determinats conceptes, modes, referències o certes convencions pròpies de l'obra artística de l'escola concreta (p.ex. l'estètica del minimalisme). Per copsar el significat del mot cal remarcar dos aspectes fonamentals: Història[modifica | modifica el codi]

Family Life (film, 1971) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Family Life est un film britannique réalisé par Ken Loach et sorti en 1971 Encore une descente aux enfers. L'horrible docteur Orlof - la critique du classique de Jesus Franco Année de production : 1962 L’œuvre majeure du pape de la série Z espagnole, l’empereur du scalpel et du bistouri : le saigneur Jesus Franco. L’argument : Un docteur fou enlève et tue des jeunes femmes afin de prélever la peau de leur visage, comptant ainsi sauver sa propre fille défigurée par sa faute. Notre avis : Ce Docteur Orlof est le quatrième film de l’Espagnol Jesus Franco et il marque sa première incursion dans le domaine de l’horreur, genre auquel son nom reste attaché.

"Vendredi 13", Hannibal Lecter, "Drive" : les secrets des masques cultes du cinéma - Dossier Cinéma Un masque, oui, mais pour quoi faire ? Protéger son identité ? Cacher la monstruosité du personnage ? Un masque comme une seconde peau, au sens littéral du terme ? Les yeux sans visage - la critique du film culte de Franju Grande réussite du fantastique poétique, cette œuvre de Franju est désormais culte. Le jeu grandiose de Pierre Brasseur et la grâce d’Edith Scob contribuent à son pouvoir d’attraction. L’argument : Le docteur Génessier, célèbre chirurgien esthétique, veut greffer un visage à sa fille Christiane, défigurée dans un accident de voiture dont il est responsable. Il a installé un laboratoire dans sa propriété où Louise, son assistante dévouée, attire des jeunes filles.

Les Yeux sans visage de Georges Franju (1960) - Analyse et critique du film Si les premiers films de Georges Franju s’inscrivent dans le genre documentaire, tandis que ses longs métrages tendent plus volontiers vers le fantastique et le merveilleux, le cinéaste de La Tête contre les murs et de Monsieur et Madame Curie n’a jamais mené deux carrières contradictoires. Que ce soit dans Le Sang des bêtes, ou dans le somptueux film qui nous préoccupe, la démarche est peu ou prou la même. Chez Franju tout est affaire de point de vue. Il est question d’hétérogreffe dans cette histoire passionnelle. Hétérogreffe, voilà qui qualifie plutôt bien le style du maître.

Le fantastique dans le film - "Kinécole" présente "Cinésthésie", un site de Jonathan Abchira Edward aux mains d'Argent et le genre Fantastique Le fantastique est un genre littéraire que l'on peut décrire comme l’intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste d’un récit. Autrement dit l’apparition de faits inexpliqués dans un contexte connu du lecteur. Selon le théoricien Tzvetan Todorov, le fantastique est présent uniquement dans l’hésitation entre l'acceptation du surnaturel et une tentative d’explication rationnelle. Le genre fantastique est à dissocier de deux autres genres que sont le merveilleux, dans lequel le surnaturel est accepté et justifié car le cadre est imaginaire et irréaliste, et la science fiction, dans lequel les faits apparemment surnaturels ne sont que l‘évolution de notre science dans un futur proche.

cles_du_cinema_fantastique.pdf (Objet application/pdf) Plan dossier2 - fantastique_dossier-2.pdf

Related: