background preloader

L'impression 3D révolutionne la médecine ? On fait le point

L'impression 3D révolutionne la médecine ? On fait le point
En ce mois de janvier 2014, l’impression 3D n’en est qu’encore qu’au temps des espoirs et des promesses. Additiverse vous propose un point sur les projets existants et évolutions médicales qui risquent de changer la médecine moderne, du diagnostique au traitement. Ici, nous n’essaierons pas de répondre aux questions d’éthiques, théologiques, philosophiques inhérentes aux avancées médicales. Nous vous proposons juste de faire un arrêt sur image l’impression 3D médicale en ce début 2014. Le monde de l’impression 3D est tellement riche en déclarations qui relèvent de la science-fiction, que pour beaucoup d’entre nous c’est l’incrédulité qui prend le pas et laisse place à St Thomas et son fameux dicton. Le domaine médical est d’autant plus touché par le phénomène, qu’il s’agit de vies humaines. L’impression 3D au secours d’un bébé : En octobre 2011, Kaiba Gionfriddo, né en bonne santé dans la ville de Youngstown dans l’état de l’Ohio. L’impression 3D améliore l’audition humaine… Related:  Impression 3D et médecine

Comparatif : que vaut une prothèse de main imprimée en 3D ? C’est l’histoire de Jose Delgado, 53 ans, qui a vécu toute sa vie avec une malformation de la main gauche. Il a très vite pu bénéficier des avancées de la médecine et porte une prothèse de type myoelectric fort coûteuse, plus de 40 000 dollars. Avec les possibilités incroyables de l’impression 3D, il a essayé une nouvelle prothèse de main imprimée en 3D et qui ne coûterait que 50 dollars à produire. Jose donne son avis et son retour d’expérience est précieux pour justifier ou pas de l’intérêt de l’impression 3D dans le monde médical. Depuis sa naissance, Jose a essayé et utilisé de nombreuses prothèses pour palier à la malformation de sa main gauche. Partant de ce constat, Jose a cherché des solutions alternatives et s’est laissé convaincre par l’impression 3D. Cette vidéo montre Jose avec ses deux prothèses, dont la Cyborg Beast 2.0, celle imprimée en 3D. Bien sûr, il faut disposer d’une telle imprimante mais des modèles à moins de 2000€ seraient capables d’imprimer ce type d’objets.

Quand l'impression 3D change une vie Quand l’impression 3D change une vie Je trouve la technologie des imprimantes 3D extraordinaire. Comme le net (via le p2p) qui a permis de diffuser massivement la culture à ceux qui n'y avaient pas accès, les imprimantes 3D vont permettre d'abolir cette frontière entre les riches, les entreprises et les gens au porte-monnaie plus modeste. Dans un futur que j'espère proche, ces imprimantes deviendront bon marché et permettront à chacun quelque soit ses moyens, de concevoir et de fabriquer des objets qu'il n'aurait jamais pu s'offrir. C'est par exemple le cas de ce gentil papa prénommé Paul qui a investi 2 000$ dans une imprimante 3D afin de concevoir et imprimer une prothèse de main pour son fils Leon handicapé depuis la naissance. Résultat, en matière brute, cette prothèse n'aura couté que 10 $. Avec le temps, la techno d'impression 3D va devenir de plus en plus abordable, de plus en plus répandue et risque bien de changer de plus en plus de vies. Vous avez aimé cet article ?

China conducts first 3D printed vertebra implant | euronews, science A 12-year-old boy suffering from a rare form of bone cancer has become the first recipient of a 3D printed artificial vertebra replacement. The five-hour surgery was performed at Peking University in China where the boy is now recovering. Liu Zhongjun, Director of Orthopedics at Peking University, is the surgeon behind this groundbreaking operation: “So how did we produce a 3D printed artificial axis? Normally a diseased axis would be replaced by a standardized titanium tube. However, 3D printing allows doctors to make a prosthetic replacement perfectly customized to the patient’s needs. “The anatomical shape of this improved 3D printed artificial axis we used exactly simulates the structure of a normal axis. The young patient, is now able to walk wearing protective gear to support his head, and will undergo chemotherapy to eradicate any possible remaining cancer cells.

Les défis industriels de l’impression 3D Techniquement, les possibilités de la 3D semblent infinies. Depuis quelques années, il est possible, grâce à une machine dont le coût unitaire diminue rapidement – pour mille dollars, on trouve des imprimantes personnelles performantes – d’ « imprimer » à domicile des objets comme des jouets, des pièces détachées, des armes, des outils, des bijoux, des éléments de mobilier mais aussi de la nourriture. Chaussures, montures de lunettes et d’innombrables objets du quotidien peuvent être fabriqués à domicile avec un plastique biodégradable à base de maïs. L’impression 3D peut donner lieu à des économies considérables. Les applications médicales – les organes imprimés – sont toutes proches. Une rupture systémique L’impression 3D n’est pas nouvelle. À l’échelle industrielle, les conséquences envisageables sont encore plus marquantes. Certaines entreprises industrielles, et pas des moindres, ont commencé à franchir le pas. KamerMaker: l’imprimante au travail

La vie d'un bébé sauvée par la 3D - Linternaute.com Science Garrett est le deuxième enfant à recevoir un dispositif respiratoire imprimé en 3D. Cette opération lui a sauvé la vie. Du haut de ses 18 mois, Garrett Peterson est né sans valve pulmonaire. Cette anomalie a causé l'obstruction de ses voies respiratoires et a sérieusement mis la vie de l'enfant en danger. Heureusement, les parents de Garrett ont entendu parler d'un patient ayant reçu un dispositif respiratoire entièrement crée grâce à une imprimante 3D. Les Peterson ont réussi à convaincre l'équipe médicale du service santé de l'Université du Michigan de tenter l'expérience. Contraint de vivre constamment sous respirateur avant l'opération, Garrett passe de plus en plus de temps sans ce dispositif. Voici le dispositif imprimé en 3D et désormais placé dans les voies respiratoires de Garrett. Source : UM Health System Et aussi sur Linternaute.com :

Using 3D Printers To Generate Villages Of Houses Rome wasn't built in a day, but a village of 10 houses created out of 3D printed concrete parts has been constructed in just one day in Shanghai, China. And the even better news? Each one only cost around $5000. Oh, and they’re partly made out of recycled waste, too. The company that built the structures, WinSun Decoration Design Engineering Co, spent years perfecting the system which allowed them to achieve this impressive feat. The material used to construct the parts is a mixture of high grade cement, recycled construction waste and industrial waste, which is then reinforced with glass fibers. The software used to design the parts also allows for the addition of things like plumbing and windows which can be added on after the building is erected. Although these buildings may not look like your traditional three bedroom home, they are hoped to provide a rapid and inexpensive housing solution for poverty-stricken or displaced individuals and families. Images via 3ders.org

Impression 3D : un bassin humain recréé par un chirurgien Impression 3D : un bassin humain recréé par un chirurgien L’impression 3D fait à-nouveau parler d’elle, cette fois-ci dans le domaine médical où un docteur aurait réussi à imprimer en 3D le bassin d’un patient souffrant d’une forme rare de cancer des os. En effet, pour venir en aide à l’un de ses patients (âgés d’une soixantaine d’années), le docteur Craig Gerrant, consultant en chirurgie orthopédique et son équipe ont numérisé en 3D le bassin du patient dans le but de créer un nouvel os sur mesure. Une fois numérisé, l’équipe médicale a fait appel à la société britannique Stanmore Implants, spécialisée dans la conception de matériaux médico-chirurgicaux pour recréer l’os en question. Entièrement constitué de poudre de titane (une matière bio compatible) l’opération de remplacement de la partie détériorée du bassin a nécessité une reconstruction chirurgicale. « Le cancer avait affecté toute la partie droite du bassin [...] Source

Les grands événements Impression 3D Infographie L’impression 3D délivre ses secrets L’impression 3D délivre ses secrets Depuis le début du mois, le Pavillon de l’Arsenal a installé en partenariat avec le FabShop le premier atelier et démonstrateur public de fabrication digital au centre de Paris. Cette plateforme ouverte, lieu de présentation, d’expérimentation, de formation, d’échange et de création, souhaite autant informer chacun que permettre à tous de concevoir en 3D. Jusqu'au 30 mars. Avec l’installation de ce FabLab au coeur des espaces d’exposition du Pavillon de l’Arsenal, le FabShop propose aux professionnels et au grand public à s’initier et s’approprier cette technologie pour en comprendre le fonctionnement et l’utiliser. Les équipes du Fabshop assurent la médiation et répondent à vos questions du 1er au 31 mars du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h. L'impression en 3D comme si vous étiez ! Côté pratiqueFABLAB - PLATE-FORME PUBLIQUE D'IMPRESSION 3DJusqu’au 30 mars 2014Pavillon de l'Arsenal, 21, boulevard Morland (4e)Comment y aller ?

Le cœur d'un bébé opéré grâce à une impression 3D La liste des applications de l’imprimante 3D n’en finit pas de s’allonger. Cette fois c’est en salle d’opération que cette technologie s’est invitée. Erle Austin, de l’hôpital pour enfant de Kosair à Louisville aux Etats-Unis, habitué des chirurgies pédiatriques, s’est servi de la fameuse imprimante pour opérer le cœur du petit Roland, âgé de 1 an et atteint d’une anomalie cardiaque. Le cœur de l'enfant portait une complexité particulière telle qu'il n'existait aucun consensus parmi les chirurgiens quant à la façon d'aborder l'opération. Un cœur une fois et demi plus gros Pour visualiser plus facilement les anomalies du cœur, ce dernier a été imprimé une fois et demi plus gros que l’organe réel. Contrairement à ce qu’on pense, en chirurgie cardiaque, ce n’est pas parce qu’on ouvre le cœur que l’on peut tout voir” - Erle Austin 20 heures pour faire un cœur ! En image, la fabrication du cœur 3D couche par couche Opération réussie.

Related: