background preloader

"Barbara" de Jacques Prévert par Pauline Hyrien sur Prezi

"Barbara" de Jacques Prévert par Pauline Hyrien sur Prezi
Related:  Arts, Etats et pouvoirPoètes de la résistanceArts 2

«Barbara» de Jacques Prévert Par Roland Léonard Le poète Jacques Prévert (1900-1977) issu du surréalisme, ayant évolué, apparemment, vers une très grande simplicité, alliant la gouaille populaire et l’image insolite, devient très célèbre après la deuxième guerre mondiale avec ses recueils de poésie à fort tirage, au style accessible à tous: Paroles (1945-1948); Spectacles (1951); La pluie et le beau temps (1955). Sa poésie chaleureuse, limpide, où l’humour léger et le non-sens côtoient une sensibilité sociale à gauche l’emportant sur l’imagination, est d’une grande musicalité. Elle devait en toute logique tenter des compositeurs talentueux de la trempe d’un Joseph Kosma (Budapest 1905-Paris 1969), de formation classique, ou d’un Henri Crolla (Naples 1920-Suresnes 1960), guitariste de tendance jazz («Sanguine», «Les petits cireurs de souliers de Broadway»). Le texte est extrait de «Paroles». Le tout est une histoire poignante, faisant frémir tout être à sensibilité normale. Que sont devenus Barbara et son amant ?

Jacques Prévert 194. K'Naan : "Somalia" (2009) Au-delà du côté sensationnel, rappelons tout d'abord quelques faits historiques concernant ce pays avant d'écouter le rappeur-slameur K'Naan. (Si vous souhaitez accéder directement à la suite, cliquez sur la partie qui vous intéresse) :Un pays en miettes La Somalie a une certaine unité de langue, de culture et de religion (l'islam sunnite, fortement marqué par le soufisme). Des Somalis se trouvent même à Djibouti, au Kenya et en Éthiopie (Ogaden). Les divisions du pays sont donc claniques et non ethniques. Cinq clans familiaux très larges se répartissent sur les territoires peuplés de Somalis. Au XIXème siècle, les Égyptiens (qui s'intéressent au "Pays de Punt"), les Éthiopiens et surtout les Italiens, les Français et les Britanniques tentent d'étendre leur domination sur la "Corne de l'Afrique". [La Corne de l'Afrique et le Golfe d'Aden en 1970] 1969 Le général Siyad Barré s'empare du pouvoir à Mogadiscio et se tourne vers Moscou. [La situation géopolitique dans la région en 1980]

L'Ouest en mémoire Présentatrice Chers amis téléspectateurs de l'Ouest, bonjour ! Ce Brest dont il ne reste rien, c'est Jacques Prévert qui l'a dit et c'est Jacques Prévert lui-même qui nous présente le film que la Ville de Brest nous propose aujourd'hui. Interviewer Prévert, la Ville de Brest vient de réaliser un documentaire sur sa renaissance et elle a choisi pour titre une phrase de l'un de vos poèmes, je cite : " Ce Brest dont il ne restait rien ", vous souvenez-vous de ce Brest de 1944, après sa destruction ? Jacques Prévert Oui, parce que, précisément, de même que j'étais allé tout juste avant le bombardement de Brest, je suis allé le plus vite possible avec des amis, après. Depuis quand connaissez-vous Brest et quels autres souvenirs vous y rattachent ? Je connais Brest depuis très longtemps, depuis des années, je suis un peu breton, bas breton, c'est-à-dire, je suis moitié breton de Paris, moitié auvergnat de Paris, né à Neuilly-sur-Seine. Oui ! Et pourquoi Barbara ? Vous aimez moins Brest !

Looped square The ⌘ symbol as seen on a Swedish road sign (No. 1.9.2.30) for national heritage The ⌘ symbol on a 1977 Finnish coin The Looped square (⌘) is a symbol consisting of a square with outward pointing loops at its corners. It is referred to by this name, for example, in works regarding the Mississippian culture.[1] It is also known as the Place of Interest Sign[2] when used on information signs, a practice which started in Nordic countries in the late 1960s.[3] Also, the symbol is known as Saint John's Arms or Saint Hannes cross (related to Swedish sankthanskors, Danish johanneskors, and Finnish hannunvaakuna), as Gorgon loop, and as command key symbol due to its use on the command key on Apple computer keyboards. It is an ancient symbol used by several cultures, but remains in common use today. Ancient use[edit] The symbol appears on a number of old objects in Northern Europe. It is also similar to a traditional heraldic emblem called a Bowen knot.[6] Modern use[edit] Encoding[edit]

Sonderkommando - David Olère Une série de pages spécifiques consacrées à "l’artiste du Sonderkommando". [Toutes les illustrations de ces pages sont publiées avec l’accord de son fils Alexandre Oler et toute reproduction en est interdite sans son autorisation. J'en profite pour le remercier "officiellement" pour sa disponibilité, sa confiance et son aide constantes.] Partie I : Eléments biographiques Sculpture de D.Olère Autoportrait en taille directe dans le granit. Avertissement Il ne s’agira pas ici d’une présentation détaillée de la vie et de l’œuvre de David Olère mais uniquement des éléments qui présentent une portée informative historique. Il s’agit donc ici de l’histoire de David Olère en tant qu’elle est un élément de l’Histoire, et de son œuvre en tant qu’elle est -et qu’il a voulu qu’elle soit- témoignage. [Si vous êtes intéressé(e) par l’œuvre de l’artiste, le site officiel qui lui est dédié, actuellement en construction, sera accessible en cliquant sur ce lien.] En 1937 il obtient la nationalité française.

coursdefrançais » Paroles : « Barbara » Barbara Prévert tableau vierge ICI Jacques Prévert, Paroles (1946) I. Idée directrice. 1. Pronom personnel « je » (douze occurrences) + répétition du prénom Barbara (huit fois) ⇒ Le tutoiement, utilisé très largement par le poète, semble révéler une relation intime entre les deux protagonistes. 2. Impératif présent ( ) + temps du passé ( ) + champ lexical du bonheur ( ) ⇒ Le poète s’adresse à la femme pour réveiller un souvenir, qui correspond à une période heureuse. 3. Anaphores v. 25-28 ( ) ⇒ On découvre aux vers 24 à 28 que le poète ne connaissait pas Barbara. Transition. II. 1. Repères spatio-temporels ( ) + alternance de pronoms personnels « je »/ « tu » ⇒ Ce poème semble raconter une première rencontre. 2. Champ lexical de l’amour ( ) ⇒ L’histoire d’amour racontée n’unit pas la poète et Barbara, mais celle-ci et un autre homme. 3. Champ lexical de la pluie ( ) + gradation ( ) +personnification ( ) III. 1. 2. Interjection ( ) + vocabulaire familier ( ) + présent ( ) 3.

Histoire de la publicité L’histoire de la publicité Benetton ressemble beaucoup à celle de son entreprise. 1972Benetton confie la communication de sa marque à l’agence Eldorado, qui mise presque exclusivement sur l’affichage. 1982Le photographe Oliviero Toscani (né en 1942 à Milan en Italie) de l’agence Eldorado commence son travail en collaboration avec Benetton, et rapidement la marque acquiert une grande notoriété. Benetton s’approprie le territoire de la multiracialité deux ans avant que le thème soit à la mode. Bruno Suter, responsable chez Eldorado, déclare Rien ne ressemble plus à une photo de mode qu’une autre photo de mode. On y montre de beaux mannequins et puis voilà. 1984La campagne presse et affiches sont simples, colorées et joyeuses offrant six visuels d’adultes et six visuels d’enfants dans un concert de couleurs ethniques et vestimentaires « Toutes les couleurs du monde ». 1986Sur une annonce-presse, deux petits noirs sont réunis par un globe et une chaîne avec l’emblème de la paix.

Him, Cattelan. COLLEGE Georges CHARPAK Maurizio Cattelan : Him (2001), Sculpture en cire. "Hitler incarne l’image de la peur. En le mettant en scène, je ne fais que m’emparer d’une icône de notre siècle. Maurizio Cattelan est un artiste italien né à Padoue en 1960 . Dans son oeuvre Him, il met en scène le dictateur allemand Adolf Hitler. Avec cette oeuvre, M. D’autre part, il met également en garde contre toute forme de simplification : avant d’être le « monstre » que l’on présente, Hitler est un être humain, qui a été un enfant : pour Cattelan, peut-être que l’origine de la folie du dictateur est à rechercher dans cette enfance (on pense ici à la nouvelle "Pauvre petit enfant" de Dino Buzzatti dans le recueil « Le K »). Mots-clés : Hyperréalisme. D.Bauduin

Picture stone A picture stone, image stone or figure stone is an ornate slab of stone, usually limestone, which was raised in Germanic Iron Age or Viking Age Scandinavia, and in the greatest number on Gotland.[1][2] More than four hundred picture stones are known today.[3] All of the stones were probably erected as memorial stones,[1] but only rarely beside graves.[2] Some of them have been positioned where many people could see them at bridges and on roads.[1] They mainly differ from runestones by presenting the message in pictures rather than runes. Some picture stones also have runic inscriptions, but they tell little more than to whom the stone was dedicated. Lacking textual explanations, the image stones are consequently difficult to interpret.[2] Similar stones in Scotland are known as Pictish stones. Groups[edit] The dating of the stones is based on studies of their shapes and ornamentations. 400-600 AD[edit] The first group of picture stones was made in the period 400–600 AD. 500-700 AD[edit]

L'exposition "David Olère" Du 27 janvier au 24 avril 2005 Salles des expositions temporaires – niveau 1 Tarifs : 5 euros, 3 euros (réduit) Des dessins pouvant heurter la sensibilité du jeune public, l’exposition est déconseillée aux enfants de moins de 12 ans. Entre 1943 et 1945, des prisonniers juifs, immatriculés au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, vécurent plus près de l’épicentre de la catastrophe que tout autre déporté. Sonderkommando, l’équipe spéciale chargée du fonctionnement des chambres à gaz et des crématoires mis en place par les nazis. Parmi ces survivants, l’artiste David Olère. Parallèlement, entre 1945 et 1980, les manuscrits de cinq membres du Sonderkommando sont retrouvés sous la terre de Birkenau.

Barbara (poème) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il nous fait part de l'attachement qu'avait son auteur pour la ville de Brest ainsi que de sa tristesse suite à sa destruction par les bombardements alliés lors de la Seconde Guerre mondiale. Le poète s'adresse à une femme inconnue, qu'il a vue dans la rue et dont il connaît le prénom parce que son amoureux l'avait appelée devant lui. Le poème est une interrogation sur le sort des individus en temps de guerre, victimes possibles des bombardements. Le poème se compose de 58 vers. Le thème de l'amour à travers l'image du couple formé par Barbara et celui qui la prend dans ses bras[2], image de bonheur mais aussi couple menacé par la guerre. Le thème de la dénonciation de la guerre et de son cortège de pertes humaines et de morts parmi les civils. Le poème s'ouvre sur une injonction au souvenir à l'impératif et sur le prénom-titre au vocatif. Yves Montand a interprété ce poème dans une adaptation "poème parlé" en 1948, .

Du côté des classes - La vitalité du blog… - Sortie 3èmes HPI à… - Les DP3 participent… - Thanksgiving - Une journée sur le… - L'actualité du Collège St François d'Assise d'Aubenas Him de Maurizio Cattelan par Marine Chollet 237611 après Ashot Ashot ait dit aimer cet artiste. - Le blog de Etudiants Paris 8 Lundi 5 janvier 1 05 /01 /Jan 18:07 Article consacré à Maurizio Cattelan : Him. Maurizio Cattelan, Him, 2001, Sculpture en résine de polyester, cire, vêtements et cheveux humains. " Le titre…il nous fait voir l’œuvre d’une certaine façon ; si le tableau avait été nommé autrement, dans bien des cas nous aurions été sensibles à d’autres détails, d’autres organisations. Michel Butor, Les mots dans la peinture. Maurizio Cattelan est né en 1960 à Padoue. L’œuvre dont nous traiterons ici, est une installation de 101*41*53 cm que l’artiste a choisi de montrer dans un coin, à l’angle d’une pièce et orientée d’une manière telle à être dos au public. Avec Him, Maurizio Cattelan s’affranchit également du " politiquement correct ". " Hitler incarne l’image de la peur. On a la troublante sensation de se compromettre à rester le regarder. Quant au titre de l’œuvre, il est emprunt à la fois d’un caractère péjoratif et à la fois d’une note de démonstration de la monstruosité de l’icône figurée.

Related: