background preloader

Cybercriminalité: le phénomène des arnaqueurs «brouteurs» en expansion

Cybercriminalité: le phénomène des arnaqueurs «brouteurs» en expansion
RFI : On parle beaucoup en France du phénomène des « brouteurs », un drôle de nom pour des escroqueries en expansion. De quoi s’agit-il exactement ? Valérie Maldonado : En fait, c’est un phénomène qui consiste à rentrer en contact avec une victime au moyen de courriels qui lui sont envoyés, de manière à créer des liens et des conversations avec la victime, qui sont souvent relatifs à ce que l’on appelle des « escroqueries à la romance » en quelque sorte. Donc, il y a vraiment des étapes, dans un scénario qui est bien préparé à l’avance et qui va permettre de mettre en confiance la victime, persuadée d’avoir finalement un échange, une correspondance parfaitement privée. Dans le scénario qui est prévu, la plupart du temps des fonds sont demandés, qui sont liés à des situations qui sont inventées de pure pièce, en fonction des circonstances. Et puis des liens, finalement affectifs, sont créés avec la victime, qui sont de plus en plus forts. Tous les prétextes sont utilisés. Le suicide ? Oui.

http://www.rfi.fr/afrique/20140202-cybercriminalite-valerie-maldonado-police-afrique-brouteurs-mugu-/

Related:  I-Definition de la cybercriminaliteLes types de cybercriminelsaurel66Cybercriminalité Licence 1 Droit

Cybercriminalité, cybercrime, cyber criminalité, cyber crime Cybercriminalité, cybercrime, cyber criminalité, cyber crime › Outils — WordPress La cybercriminalité e définie comme étant « toute action illicite associée à l’interconnexion des systèmes informatiques et des réseaux de télécommunication, où l’absence de cette interconnexion empêche la perpétration de cette action illicite ». Cette définition de la cybercriminalité s’applique aux systèmes informatiques, au sens le plus large possible. La cybercriminalité au sens strict du terme s’entend donc de l’ensemble des infractions commises contre ou par un système informatique effectué à travers un réseau de télécommunication. Elle requiert obligatoirement l’intervention directe ou indirecte d’un réseau de télécommunication pour commettre l’infraction.

Le monde des pirates informatiques : pourquoi ne vont-ils pas en prison ? Jetez un coup d’œil à n’importe quel des rapports qui existent par douzaines sur le niveau de cybercriminalité, et vous en viendrez forcément à la conclusion que le crime en ligne s’empire chaque jour. Et vous auriez raison. Mais regardez ensuite les informations et comptez combien d’histoires vous trouvez relatant des arrestations de cybercriminels. Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication / Lutte contre la criminalité organisée / Direction Centrale de la Police Judiciaire / Organisation Historique : La révolution numérique et le développement de la communication en réseaux ont rendu indispensable l'adaptation des outils législatifs, répressifs et de coopération internationale. Ainsi, le décret n° 2000-405 du 15 mai 2000 a créé au sein de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) un office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC). Il s'agit d'une structure nationale, à vocation interministérielle et opérationnelle. Missions : L'OCLCTIC est chargé :

Cyberharcèlement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo contre le cyberharcèlement. Image laissée sur certains profils Facebook de victimes. Notion de cybercriminalité - L’Association Internationale de Lutte Contre la Cybercriminalité (A.I.L.C.C.) L’adjonction de préfixe « cyber » qui a tendance à apparaître de manière excessive à chaque utilisation d’un concept classique à l’Internet, à la « criminalité » permet de retenir deux sortes de relations entre la criminalité et les réseaux de télécommunications. Dans un premier temps, la criminalité peut être en relation directe avec un réseau de télécommunication, c’est-à-dire que la loi incrimine directement un acte qui, si le réseau de télécommunication n’existait pas, l’acte ne pourrait pas être réalisé. On pense dans l’espèce au piratage des réseaux téléphoniques pour effectuer des appels téléphoniques gratuits.

Anonymous est considéré comme les dark knights du web Agissant comme des véritables justiciers masqués à travers la toile, les Anonymous défendent des causes qu’ils estiment justes en défiant toutes les lois de la frontière du monde numérique et du web, et en mettant les autorités à l’épreuve s’ils jugent que cela soit véritablement indispensable. Constitués d’intellectuels et de véritables férus de l’informatique et en technologie web, ces dark knights du web possèdent des connaissances très avancées et des expériences très pointues en matière de programmation et développement web qu’ils mettent au service de leur propre cause. Les manifestations de ces justiciers de l’ombre ne se limitent pas uniquement à des attaques cybercriminels, mais concernent également des publications de noms, divulgations d’informations confidentielles, d’adresses IP, et de renseignements sur des cyber-pédophiles. Ils ont même réussi à terrifier bon nombre d’entreprises de grande envergure au nom des employés qui furent massivement licenciés.

Structures de lutte contre la cybercriminalité en France Dans un précédent post je m'intéressais à la censure sur internet dans les pays peu démocratiques. Cela ne veut pas dire que dans nos sociétés on puisse dire tout et n'importe quoi sur internet. Cet espace de communication doit respecter des règles : ne pas faire l'apologie du racisme, de la pédophilie et autres déviances. Mais comment s'organise la lutte contre la cybercriminalité en France ? Cyber Sexualité - Comment les enquêteurs traquent les pédophiles sur internet Le 11 janvier dernier, quand Manuel Valls a rendu visite aux gendarmes du fort de Rosny-sous-Bois, il a assisté à une étrange démonstration. Un grand gendarme blond d'une quarantaine d'années s'est assis devant son écran d'ordinateur et s'est connecté à un site de rencontres en libre accès. Il a tapé : Je mapl Julie.

La cybercriminalité, qu'est-ce que c'est ? On entend beaucoup parler de cybercriminalité, mais qu'est ce que c'est ?Pour répondre simplement : c'est compliqué ! Comme la criminalité traditionnelle, la cybercriminalité peut prendre diverses formes et peut se produire à tout moment et n'importe où.Les cybercriminels utilisent un certain nombre de méthodes, en fonction de leurs compétences et de leurs objectifs.Cela n'a rien de surprenant : après tout, la cybercriminalité est un type de criminalité, perpétrée à l'aide d'un ordinateur ou dans le cyberespace. La convention sur la cybercriminalité du Conseil de l'Europe utilise le terme "cybercriminalité" pour faire référence aux délits allant de toute activité criminelle portant atteinte aux données, au non-respect des droits d'auteur [Krone, 2005]. Symantec s'inspire des nombreuses définitions de la cybercriminalité et donne la définition concise suivante : tout acte criminel perpétré à l'aide d'un ordinateur ou sur un réseau, ou à l'aide de matériel informatique.

Anonymous (collectif) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Avec la popularité grandissante des imageboards, l'idée qu'Anonymous soit un collectif d'individus non nommés est devenue un mème internet[8],[9]. Le 25 novembre 2006, plusieurs mentions de la communauté Anonymous sont faites dans le manifeste « Rules of the Internet »[10] édité sur 4chan. La notoriété du nom a réellement débuté en 2008 avec le Projet Chanology (une série d'attaques informatique visant l'église de scientologie). Par la suite, le sens original d'Anonymous a été mal compris, notamment dans l'affaire Sony, où les grands médias ont pu en parler comme d'un groupe restreint de personnes bien identifiées et organisées, alors qu'il s'agit en fait d'un mème et que n'importe qui peut se revendiquer « Anonymous ».

Cybercriminalité: les forces de l'ordre en formation continue 01net le 21/01/14 à 15h44 Création du CECyF au FIC 2014. Afin de mieux pouvoir lutter contre la cybercriminalité galopante, différents acteurs français dans la lutte contre ce fléau viennent de créer un centre d'expertise, à l'occasion du Forum International de la Cybercriminalité qui se tient actuellement à Lille.

Cybercriminalité : toutes les formes d'attaques Les attaques ciblées peuvent être très difficiles à contrecarrer. Tout dépend de l'énergie et temps déployés par le groupe de malfaiteurs. En général une attaque ciblée bien organisée a de grandes chances de réussir quand l'attaquant se concentre exclusivement sur sa victime. Ces attaques peuvent se dérouler en différentes étapes. Ci-dessous vous trouverez certaines étapes importantes de ce type d'attaque.

Les différentes formes de cybercrimes existantes Depuis l’apparition des réseaux informatiques et la vulgarisation d’Internet, une nouvelle forme d’infraction pénale est née : la cybercriminalité. Cette forme de délinquance de dernière génération, a intégré le rang des crimes et infractions pénales, car elle regroupe les trois éléments de formation d’une infraction pénale : l’élément moral, l’élément matériel et l’élément légal. Comme toutes les infractions pénales courantes, le cybercrime se manifeste sous différentes formes, en fonction desdits déterminants. Selon leur gravité, les cybercrimes sont classés respectivement : contraventions, puis délits et enfin, crimes. La première forme de cybercrime regroupe les manœuvres frauduleuses et criminelles affectant purement les systèmes informatiques. Il y a notamment le ciblage frauduleux des systèmes d’informations et de stockage de données, la piraterie informatique, la cession illicite d’informations personnelles, les interceptions, entre autres.

Loi pour la confiance dans l'économie numérique - 21 juin 2004 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Journal officiel des communautés européennes indique la transposition de la « Directive relative à certains aspects juridiques des services de la société de l'information, et notamment du commerce électronique, dans le marché intérieur ». Elle visait à promouvoir le commerce électronique au sein de l'Union européenne, suivant en cela la logique des traités dont le crédo est « un espace sans frontière intérieure dans lequel la libre circulation des marchandises et des services ainsi que la liberté d'établissement sont assurées » tel que préconisé par l'article 14-2 du Traité instituant la Communauté européenne. Adoption[modifier | modifier le code] Polémique[modifier | modifier le code]

Related: