background preloader

Signaler des faits relatifs à la cybercriminalité.

Signaler des faits relatifs à la cybercriminalité.
Related:  Cybercriminalité Licence 1 Droitbenaissa_groupe1_droitRecherche pour les termes

Panorama (non exhaustif) des arnaques sur internet Le droit d'Internet - Internet dans le monde Si Internet a permis à des millions de personnes d'accéder à d'innombrables informations, son développement a également engendré une nouvelle forme de délinquance : la cybercriminalité. Qu'est-ce que la cybercriminalité ? Forum international sur la cybercriminalité. © www.defense.gouv.fr Agrandir l'image Selon la Commission européenne, le terme "cybercriminalité" englobe trois catégories d'activités criminelles : - les formes traditionnelles de criminalité, telles que la fraude et la falsification informatiques (escroqueries, fausses cartes de paiement, etc.) - la diffusion de contenus illicites par voie électronique (par exemple, ceux ayant trait à la violence sexuelle exercée contre des enfants ou à l'incitation à la haine raciale). - les infractions propres aux réseaux électroniques, c'est-à-dire les attaques visant les systèmes d'information, le déni de service et le piratage. La fraude et l'escroquerie en ligne prennent de plus en plus d’ampleur. La lutte contre la cybercriminalité

« La cybercriminalité est la nouvelle menace du XXIe siècle » Commissaire de police depuis 1976, Mireille Ballestrazzi s'impose, à 61 ans, comme la deuxième femme à occuper le prestigieux poste de directrice générale de la Police judiciaire. Également présidente du comité exécutif d'Interpol, le réseau international des polices, elle décrypte pour La Tribune comment les forces de l'ordre françaises, européennes et internationales luttent contre la cybercriminalité. Elle revient aussi sur les missions du tout nouveau Complexe mondial Interpol pour l'innovation de Singapour, une forteresse high-tech consacrée à la lutte contre les cybermenaces. À l'heure où Internet s'immisce partout, y compris dans nos objets connectés du quotidien, et que le Dark Web monte en puissance, la cybercriminalité s'impose comme « la menace du XXIe siècle » et pose un défi d'une ampleur inégalée aux forces de police. MIREILLE BALLESTRAZZI - La cybercriminalité est clairement la nouvelle menace du xxie siècle. Quelles sont ses missions ?

Les principales mesures du rapport Marc Robert 2014 C'est aujourd’hui à 18h que le procureur Marc Robert a remis son rapport en présence de Christiane Taubira, garde des Sceaux, Arnaud Montebourg, ministre de l’Économie, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur et Axelle Lemaire. Le Procureur général de la Cour d’appel de Riom rend là les différentes pistes proposées dans le cadre du groupe de travail interministériel sur la lutte contre la cybercriminalité. Panorama des principales mesures proposées dans ce document. Pour « Protéger les INTERNAUTES » (en lettres capitales dans le texte), le procureur propose une panoplie de mesures tout au long d’un rapport fort de 277 pages (sans compter les 207 pages des annexes). Next INpact vous propose ci-dessous un panorama presque exhaustif de ces mesures. Un CERT*FR et une délégation interministérielle à la lutte contre la cybercriminalité Créer une Délégation interministérielle à la lutte contre la cybercriminalité (p.141). Création d’une peine spécifique réprimant l’envoi de spams.

La lutte contre la cybercriminalité est un marché d'avenir La contre-attaque est lancée pour lutter contre la cybercriminalité, menée par Thales, Airbus Group, Sogeti et Orange Cyberdéfense. Objectif? Protéger les entreprises, les armées et les États. La spectaculaire cyberattaque menée par des hackers russes contre 420.000 sites Internet avec, à la clef, 1,2 milliard de «login» et de mots de passe ainsi que 500 millions d'adresses e-mail volées, apporte une nouvelle preuve de la vulnérabilité de nos sociétés modernes ultraconnectées. Le phénomène est impossible à enrayer puisque les cybercriminels se cachent au cœur des réseaux, sur Internet… hors d'atteinte de la justice. La menace du «Pearl Harbour numérique» Éviter un «Pearl Harbour numérique», comme le surnomment les Américains, figure parmi les grandes priorités des États. Le marché de la cyberdéfense croît de 8 à 10% par an Elle pèse aussi sur les grandes entreprises et leurs partenaires sous-traitants. Détection et bonnes pratiques

Cybercriminalité | La cybercriminalité, qu'est-ce que c'est ? | Norton France On entend beaucoup parler de cybercriminalité, mais qu'est ce que c'est ?Pour répondre simplement : c'est compliqué ! Comme la criminalité traditionnelle, la cybercriminalité peut prendre diverses formes et peut se produire à tout moment et n'importe où.Les cybercriminels utilisent un certain nombre de méthodes, en fonction de leurs compétences et de leurs objectifs.Cela n'a rien de surprenant : après tout, la cybercriminalité est un type de criminalité, perpétrée à l'aide d'un ordinateur ou dans le cyberespace. La convention sur la cybercriminalité du Conseil de l'Europe utilise le terme "cybercriminalité" pour faire référence aux délits allant de toute activité criminelle portant atteinte aux données, au non-respect des droits d'auteur [Krone, 2005]. Symantec s'inspire des nombreuses définitions de la cybercriminalité et donne la définition concise suivante : tout acte criminel perpétré à l'aide d'un ordinateur ou sur un réseau, ou à l'aide de matériel informatique.

Conseil d'Etat - Etude annuelle 2014 - Le numérique et les droits fondamentaux 50 propositions du Conseil d'État pour mettre le numérique au service des droits individuels et de l’intérêt général. > lire le dossier de presse > lire l'intervention du vice-président > consulter l’étude sur le site de La Documentation française > Fundamental rights in the Digital Age (english summary) Neutralité d’internet, gouvernance, « droit à l’oubli », propriété des données, exploitation et agrégation en méga-données, rôle inédit des plateformes… Les bouleversements suscités par le numérique dans les domaines économiques, technologiques et sociaux interrogent tout particulièrement les repères juridiques habituellement reconnus. Dans quelle mesure la protection des droits fondamentaux nécessite-t-elle d’être repensée dans ce contexte nouveau ? Le Conseil d’État expose d’abord comment l’essor du numérique a déjà suscité la reconnaissance de nouveaux droits et libertés fondamentaux et modifié leurs conditions d’exercice.

La cybercriminalité et la sécurité informatique La cybercriminalité La sécurité informatique (I) Nul n'ignore qu'Internet est le terrain de chasse des pirates (hackers), des pervers et la proie des virus, des logiciel espions et autre spam. Vous avez peut être également vu le film policier "Die Hard 4" de John McTiernan avec Bruce Willis relatant une attaque terroriste dans le cyberspace américain touchant les réseaux de communications y compris cellulaires, TV et de signalisation, les réseaux de sécurité dont les caméras de surveillance, les réseaux de transports, le monde de la finance, les organismes publics et enfin l'énergie. Ce genre de scénario relève heureusement de la science-fiction. En effet, chaque type de cyberattaque prise individuellement n'est pas surréaliste si d'aventure un groupe de cyber-terroristes envisage de tirer avantage de toute la fragilité de notre monde moderne de plus en plus contrôlé par l'informatique. A voir : Simulation d'une cyberattaque massive aux USA Statistiques Distribution des risques Les virus

Cyberbullying Cyberbullying happens when kids bully each other through electronic technology. Find out why cyberbullying is different from traditional bullying, what you can do to prevent it, and how you can report it when it happens. What is Cyberbullying? Cyberbullying is bullying that takes place using electronic technology. Examples of cyberbullying include mean text messages or emails, rumors sent by email or posted on social networking sites, and embarrassing pictures, videos, websites, or fake profiles. Prevent Cyberbullying Parents and kids can prevent cyberbullying. Report Cyberbullying When cyberbullying happens, it is important to document and report the behavior so it can be addressed.

15 janvier 2015 - La France face à une vague sans précédent de cyberattaques VIDÉO - Près de 20.000 sites français ont subi des attaques les cinq derniers jours. Une opération orchestrée par des groupuscules de hackers rassemblant des musulmans modérés comme des intégristes, dont la communication est la première arme. Depuis le 10 janvier, 19.000 sites internet français ont été la cible de cyberattaques, majoritairement pro-islamistes. Une dizaine d'attaques ont visé des sites en lien avec le ministère de la Défense. Bien qu'ils déploient sur les réseaux sociaux une communication très agressive, le résultat est parfois étonnant. Mais trois heures plus tard, MECA revendiquait seulement trois attaques. Des groupuscules hétérogènes Plusieurs groupuscules s'attaquent ainsi aux sites français. Difficile de faire la part des choses entre des férus d'informatique qui trouvent dans ce discours un prétexte pour justifier leurs activités et les véritables intégristes. Les entreprises mal protégées

Gendarmerie nationale : cybercriminalité La réussite de la montée en puissance de ces unités conditionne grandement la capacité générale de la gendarmerie, en matière de cybercriminalité, à remplir avec efficacité et synergie sa mission à tous les échelons. Au niveau central Dès 1998, la Gendarmerie nationale a identifié l'enjeu que représentent les nouvelles technologies en mettant en place des structures et des formations adaptées : - Département cybercriminalité du service technique de recherches judiciaires et de documentation (STRJD). Il assure la surveillance du réseau en recherchant les infractions portant atteinte aux personnes et aux biens et relatives à la transmission de données à caractère illicite sur Internet (sites, les " Internet Relay Chat", les newsgroups, les réseaux d'échanges communautaires, le peer to peer). - Département informatique et électronique de l'institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN). Au niveau de la chaîne territoriale - Les unités territoriales et de recherches :

What is Cyberbullying Cyberbullying is bullying that takes place using electronic technology. Electronic technology includes devices and equipment such as cell phones, computers, and tablets as well as communication tools including social media sites, text messages, chat, and websites. Examples of cyberbullying include mean text messages or emails, rumors sent by email or posted on social networking sites, and embarrassing pictures, videos, websites, or fake profiles. Why Cyberbullying is Different Kids who are being cyberbullied are often bullied in person as well. Cyberbullying can happen 24 hours a day, 7 days a week, and reach a kid even when he or she is alone. Effects of Cyberbullying Cell phones and computers themselves are not to blame for cyberbullying. Kids who are cyberbullied are more likely to: Use alcohol and drugs Skip school Experience in-person bullying Be unwilling to attend school Receive poor grades Have lower self-esteem Have more health problems Frequency of Cyberbullying

USA - Obama autorise les sanctions contre les cybercriminels étrangers - News Monde: Amériques Le président américain Barack Obama a autorisé le mercredi 1er avril des sanctions contre les pirates informatiques américains comme étrangers, autorisant le Trésor américain à bloquer les avoirs des personnes impliquées dans des cyber-attaques aux Etats-Unis. «Les cyber-menaces représentent l'un des plus graves problèmes économiques et de sécurité nationale pour les Etats-Unis, et mon administration mène une vaste stratégie pour les régler», a indiqué le président en publiant le décret. Ce décret permet au Trésor américain de geler ou bloquer les avoirs des personnes impliquées dans des attaques sur des réseaux informatiques américains «essentiels», comme des systèmes bancaires ou liés au réseau électrique, ou le vol de données sur des cartes de crédit. «Urgence nationale» «Les intrusions et attaques informatiques - originaires pour beaucoup de l'étranger - visent nos entreprises, volent des secrets industriels, et coûtent des emplois américains. Attaques dites «par déni de service»

Related: