background preloader

Comment monter une couche chaude ? Par Jacques Subra

Les graines des légumes exigeants en chaleur ( tomates, poivrons, piments, aubergines…) ont besoin d’une température de 20 à 25° pour leur germination. Si l’on ne dispose pas d’une serre chauffée, il faut créer une zone chaude artificielle. Voici comment je procède pour monter une couche chaude : Dans ma serre tunnel de 48m2 j’ai creusé une fosse de 1mx2m rehaussée par des planches pour obtenir une profondeur totale de 70cm. préparation de la couche chaude : la fosse est comblée par un mélange de déchets verts tassés. Je remplis cette fosse de fumier de cheval pailleux mélangé à des déchets verts ( tontes + brf frais ) que je tasse pour provoquer une fermentation ensuite je termine par une épaisseur de 5cm du compost récupéré de la couche de l’année précédente. Ce mélange est ensuite recouvert par une couche de compost. Lorsque que la température convient, on peut y installer les semis en godets ! En cas de froid et la nuit une bâche plastique recouvre la couche pour protéger les semis.

http://jardinonssolvivant.fr/comment-monter-une-couche-chaude-par-jacques-subra/

Related:  JardinLa permaculturejardin et conseil

La technique d arrosage goutte à goutte solaire En raison de l’accroissement constant de la population dans le monde, l’eau douce devient une ressource de plus en plus rare sur notre planète. Une part importante de l’eau douce que consomme l’humanité est utilisée pour l’irrigation des cultures, et le gaspillage dû à des systèmes d’arrosage peu efficaces est important. Bien qu’il existe des systèmes d’arrosage efficients comme le goutte à goutte conventionnel, ces derniers sont peu utilisés par les agriculteurs en raison de leur coût élevé, surtout dans les pays moins favorisés économiquement. Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain Des melons mûrs à Paris dès le mois d’avril, des tonnes de légumes sur une surface pas plus grande qu’un terrain de foot, jusqu’à huit récoltes en une seule année… Ces performances agricoles incroyables ne sont le fruit ni d’engrais chimiques, ni de modifications génétiques, ni même de connaissances scientifiques de pointe. Et pour cause, ces prouesses datent du XIXe siècle et sont l’œuvre des quelques centaines de jardiniers-maraîchers parisiens qui assuraient alors l’autosuffisance de la capitale en légumes. Longtemps oubliés, ces savoir-faire sont aujourd’hui accessibles à tous à travers un manuel, publié en 1844 et récemment numérisé (merci au site Paysansansfrontieres.com de l’avoir partagé ici). Son nom : Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris. Pour ceux qui n’auraient pas le temps d’une telle lecture, nous publions à la fin de cet article quelques morceaux choisis.

Un anti limace facile à faire pour préserver votre jardin Les limaces ou les escargots envahissent votre jardin? Vous êtes à la recherche d’un anti limace bio et écologique. Alors découvrez dans cet article comment traiter les limaces qui nuisent à votre jardin bio. Il vous faut: de l’eaudu vinaigre blancun vaporisateur

Se fabriquer un séchoir solaire pour conserver sainement fruits et légumes Extrait d’Ekopedia : Séchoir solaire La déshydratation est une technique de conservation très intéressante pour les herbes, les fruits et même les légumes. C’est la méthode de conservation, excluant la lacto-fermentation, qui est la plus saine. Le Walipini? Oui, c’est une serre souterraine pour cultiver toute l’année! Terre – Social : Pour quelques 250 euros, il est possible de construire une serre souterraine qui vous permettra de jardiner toute l’année durant, malgré et au-delà du froid. Cette serre s’appelle un Walipini ou Walipinas. Le Walipini est une alternative abordable et efficace aux serres en verre. Tout d’abord développée il y a 20 ans pour les régions montagneuses froides d’Amérique du Sud, cette méthode permet aux agriculteurs du monde entier de maintenir un potager productif toute l’année, même lorsque le climat est froid. (src)

Cultiver vos fines herbes et fleurs comestibles : une vaste palette à explorer Donnez-leur un petit coin de balcon ou de terrain : les fines herbes et fleurs comestibles vous le rendront bien ! Faciles à cultiver, elles sont toute désignées pour le jardinier débutant ou le dilettante. Utiles au quotidien, il est toujours pratique de les avoir sous la main. Compactes, elles trouvent leur place sur le plus petit des balcons qu’elles embellissent de vert et de couleurs. Cultiver ses fines herbes et fleurs comestibles, c’est aussi s’assurer qu’elles soient biologiques tout en réduisant ses coûts d’achats et le gaspillage. Sans oublier leur effet répulsif pour les insectes qu’elles éloignent des légumes du jardin.

Réaliser un jardin vertical extérieur avec des bouteilles en plastiques Allier recyclage et jardinage ? C’est possible en réalisant un jardin vertical à l’extérieur qui servira à faire pousser des salades, des tomates, des aromatiques, et bien d’autres encore. Avec peu d’espace sur un balcon ou bien un grand jardin déjà bien occupé, le potager vertical est à la portée de tous ! Pourquoi réaliser un jardin vertical extérieur avec des bouteilles ? Un jardin vertical à l’extérieur est une solution pour tous ceux qui manquent de place et qui souhaitent faire pousser des végétaux chez eux. Une carotte à la fois J’ai fait un peu exprès pour me perdre dans ce coin de pays où j’ai laissé filer mon enfance à l’ombre du mont Pinacle. C’était là, Les Jardins de la Grelinette, cachés sur le chemin Guthrie, une fermette comme on n’en croise plus tellement après des kilomètres de champs de maïs sous un soleil de plomb. La grelinette est un instrument aratoire, une longue fourche à plusieurs dents en forme de U, emblème de la petite ferme bio de Jean-Martin Fortier et Maude-Hélène Desroches, deux trentenaires établis à Saint-Armand, en Estrie. C’est ici qu’ils ont pris racine en 2005 après deux ans à se salir les mains au Nouveau-Mexique et avoir vécu deux autres années sous un tipi à Frelighsburg. Ici aussi qu’ils sont devenus convaincus qu’on pouvait vivre d’une microferme alors que se meurt le modèle des petites fermes familiales.

Dossiers Dossiers Vous trouverez ici une documentation sur les plantes et leurs usages ainsi que sur différents sujets s'y rapportant : plantes sauvages comestibles et médicinales, légumes oubliés, épices méconnues, ethnobotanique, nutrition, nature, philosophie... Ces pages sont destinées à s’étoffer au cours des mois et des années afin de devenir une base de données destinée à tous ceux qui s’intéressent aux rapports de l’homme et des végétaux. Dites-nous ce que vous souhaiteriez voir développer ici et n’hésitez pas à nous faire parvenir par mail (contact@couplan.com ou voir page contact) les récits de vos propres expériences que nous mettrons sur notre site. Joignez-y chaque fois que vous le pourrez des recettes et des photos. Faire soi-même un cadre végétal récup ... Avant d'en faire un " vrai " avec des goulottes en alu et du , j'ai commencé par en faire un "faux", très simple et !!! Regardez comme il habille bien mon mur ! Je dis que c'est un "faux" car j'ai simplement posé des , ce "cadre" ne dispose pas d'un système d'arrosage et de maintien des plantes à la verticale ... J'ai récupéré une caisse en bois (emballage pour 1 seule bouteille) :

Conseils pour aménager une petite terrasse fleurie Une petite terrasse peut devenir avec quelques astuces un véritable petit paradis. Agrandir l'espace, ajouter de la verdure et créer une ambiance sont les points clefs. Explications avec Thomas Gentilini, architecte paysagiste. Dépasser les limites de la terrasse Pour aménager un petit espace extérieur, le point essentiel à retenir est de faire disparaître les limites.

– Faire une tour à fraisiers. Cette année je veux fabriquer et tester une tour à fraisiers, pour voir le rendement qu’on peut avoir. La culture dans une « tour » à fraisiers permet de concilier ces impératifs : besoin de place, ici verticale, support de culture enrichi en humus, facilité de récolte. Vous pouvez trouver dans le commerce une tour à fraisiers ou à plantes aromatiques toute prête. Le mieux est encore, d’un fabriquer une vous-même en prenant un fût d’au moins 250 litres. Sur cette page , je vais vous expliquer, comment réaliser cette tour, pour dépenser le moins possible en recyclant. (Cliquer 2 fois sur les images)

Related: