background preloader

Unix

Unix
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Unix, officiellement UNIX (parfois écrit « Unix », avec des petites capitales), est un système d'exploitation multitâche et multi-utilisateur créé en 1969. Il est fondé sur une approche par laquelle il offre de nombreux petits outils, chacun doté d'une mission spécifique[1]. Le nom « UNIX » est une marque déposée de l'Open Group, qui autorise son utilisation pour tous les systèmes certifiés conformes à la single UNIX specification ; cependant, il est courant d'appeler ainsi les systèmes de type Unix de façon générale. Il dérive de « Unics » (acronyme de « Uniplexed Information and Computing System[3] »), et est un jeu de mot avec « Multics », car contrairement à ce dernier qui visait à offrir simultanément plusieurs services à un ensemble d'utilisateurs, le système initial de Kenneth Thompson se voulait moins ambitieux et utilisable par une seule personne à la fois avec des outils réalisant une seule tâche[4]. Un PDP-7 Related:  Veille technologique LinuxSystème d'exploitationSystèmes d' exploitation

Licence publique générale GNU Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir GPL. Licence publique générale GNU Logo de la licence publique générale GNU, version 3. Cette licence a depuis été adoptée, en tant que document définissant le mode d'utilisation, donc d'usage et de diffusion, par de nombreux auteurs de logiciels libres, en dehors des projets GNU. Principe de la licence GPL[modifier | modifier le code] La GPL met en œuvre la notion de copyleft, un jeu de mots anglais faisant référence à la notion de copyright (right en anglais signifie à la fois le droit, c'est-à-dire la règle juridique, et la droite, qui marque une direction) que l'on peut transposer en français en parlant de « Gauche d'auteur » par référence au Droit d'auteur. La GPL est la licence de logiciel libre la plus utilisée. L'esprit et l'objectif[modifier | modifier le code] Son histoire[modifier | modifier le code] Richard Stallman en discussion au deuxième jour de la première conférence GPLv3 le 17 janvier 2006.

Linux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Linux est le nom couramment donné à tout système d'exploitation libre fonctionnant avec le noyau Linux. C'est une implémentation libre du système UNIX respectant les spécifications POSIX. Ce système est né de la rencontre entre le mouvement du logiciel libre et le modèle de développement collaboratif et décentralisé via Internet. Son nom vient du créateur du noyau Linux, Linus Torvalds. La Free Software Foundation préfère utiliser le nom GNU/Linux, ce qui a conduit à une certaine controverse. Le système avec toutes ses applications est distribué sous la forme de distributions Linux comme Slackware, Debian ou Red Hat Enterprise Linux. Histoire[modifier | modifier le code] Naissance du noyau Linux[modifier | modifier le code] En 1991, les compatibles PC dominent le marché des ordinateurs personnels et fonctionnent généralement avec les systèmes d'exploitation MS-DOS, Windows ou OS/2. Diffusion du système[modifier | modifier le code]

CP/M Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CPM. CP/M, sigle de Control Program/Monitor ou /Microcomputer, est un système d'exploitation créé en 1980 par Gary Kildall, fondateur de Digital Research. Il est utilisé notamment sur les Amstrad CPC et Amstrad PCW, Commodore 128, TRS-80, l'Osborne 1, BBC Micro, le ZX Spectrum. Pour l'Apple II, Microsoft a créé en 1980 la carte d'extension Z-80 SoftCard qui permettait l'usage du système d'exploitation de Digital Research. Les premières versions de MS-DOS se sont largement inspirées de CP/M. La mémoire d'un ordinateur sous CP/M était divisé en quatre parties[modifier | modifier le code] Le BIOS (basic input output system for serial peripheral) Il gérait les périphériques, disquettes, imprimantes moniteur, etc. Le BDOS (basic disk operating system primitives) Il contenait le système d'exploitation. Le CCP (console command processor) Habituellement, le CCP se trouve sous le BDOS. Le TPA (transient program area) - Cobol

Linus Torvalds Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Linus Benedict Torvalds, né le à Helsinki en Finlande, est un informaticien américano-finlandais[1]. Il est connu pour avoir créé en 1991 le noyau Linux dont il continue de diriger le développement. Il en est considéré comme le « dictateur bienveillant ». Biographie[modifier | modifier le code] Linus Torvalds fait partie de la communauté des Finlandais suédophones (Finlandssvensk), une population représentant 6 % des habitants de la Finlande. Il découvre l'informatique vers l’âge de 11 ans grâce à l'ordinateur de son grand-père (un Commodore VIC-20)[3]. Inspiré par le système Minix développé par Andrew S. Après avoir quitté l'Université d'Helsinki, Linus Torvalds a travaillé de à chez Transmeta, une société de la Silicon Valley qui fabrique des microprocesseurs à faible consommation électrique. Linus Torvalds a également créé le logiciel de gestion de versions Git, initialement prévu pour le développement du noyau Linux.

DEBIAN Télécharger Debian 9.3(installation par le réseau pour PC 64 bits) Debian est un système d'exploitation libre pour votre ordinateur. Un système d'exploitation est une suite de programmes de base et d’utilitaires permettant à un ordinateur de fonctionner. Debian est bien plus qu'un simple système d'exploitation : il est fourni avec plus de 51000 paquets . La dernière version stable de Debian est la 9.3. Pour commencer Si vous souhaitez commencer à utiliser Debian, vous pouvez facilement en obtenir une copie, et ensuite suivre les instructions d'installation. Actualités [9 décembre 2017] Publication de la mise à jour de Debian 8.10[9 décembre 2017] Publication de la mise à jour de Debian 9.3[7 octobre 2017] Publication de la mise à jour de Debian 9.2[12 août 2017] Clôture de DebConf 17 à Montréal et annonce des dates de Debconf 18[22 juillet 2017] Publication de la mise à jour de Debian 9.1[22 juillet 2017] Publication de la mise à jour de Debian 8.9 Annonces de sécurité

CP/M-86 IBM PC[edit] When IBM contacted other companies to obtain components for the IBM PC, the as-yet unreleased CP/M-86 was its first choice for an operating system because CP/M had the most applications at the time. Negotiations between Digital Research and IBM quickly deteriorated over IBM's non-disclosure agreement and its insistence on a one-time fee rather than DRI's usual royalty licensing plan.[1] After discussions with Microsoft, IBM decided to use 86-DOS (QDOS), a CP/M-like operating system that Microsoft bought from Seattle Computer. Microsoft adapted it for computers using the Intel 8086 and 8088 processors, and called it MS-DOS; IBM sold it for the IBM PC as PC DOS. After learning about the deal, Digital Research founder Gary Kildall threatened to sue IBM for infringing DRI's intellectual property, and IBM agreed to offer CP/M-86 as an alternative operating system on the PC to settle the claim. Reception[edit] Versions[edit] See also[edit] References[edit] External links[edit]

Sortie du noyau Linux 3.9 La sortie de la version stable 3.9 du noyau Linux vient d’être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org. Pour cette version, on voit surtout la poursuite de travaux de longue haleine (nettoyage/regroupement des architectures ARM, refonte de la gestion des modes d’affichage des puces graphiques Intel…), des traditionnelles corrections de bogues et optimisations (LZO, gestion de l’énergie…) même si quelques nouveautés se démarquent (gestion des ventilateurs de certaines puces graphiques NVIDIA, prise en charge des RAID 5 et 6 sous Btrfs, prise en charge de certaines architectures ARM par KVM, possibilité d’utiliser un SSD comme cache d’une autre unité de stockage…). À noter, une nouveauté déconnectée des notes de cette version mais apparue pendant son développement : Xen est dorénavant un projet de la Fondation Linux (lire la dépêche dédiée). KernelNewbies 3.9 (652 clics) Sommaire La phase de test Linus » Intel IPv6

Mac OS X Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. OS X[2],[3], anciennement Mac OS X, est une ligne de systèmes d’exploitation partiellement[4] propriétaires développés et commercialisés par Apple depuis 1999, dont la version la plus récente est OS X 10.10, nom de code Yosemite. OS X est le successeur du système Mac OS, principal système d'exploitation d'Apple depuis 1984. Contrairement à ses prédécesseurs, OS X fait partie de la famille des systèmes d'exploitation UNIX, fondé sur les technologies développées par NeXT depuis le milieu des années 1980 jusqu'au rachat de la société par Apple en 1997. La première version du système est Mac OS X Server 1.0, commercialisée en 1999, suivie par une version orientée pour le grand public en mai 2001. Historique[modifier | modifier le code] OS X a évolué au cours de ses différentes versions, mettant l’accent vers un « mode de vie numérique » (le digital hub en anglais), tel que présenté avec la suite iLife et l'ensemble bureautique iWork.

MS-DOS Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. MS-DOS (abréviation de Microsoft Disk Operating System) est le système d'exploitation de type DOS développé par Microsoft pour l'IBM PC d'abord, puis pour les compatibles PC. Il s'agit d'un système fonctionnant en mode réel, monotâche et mono-utilisateur, et équipé par défaut d'une interface en ligne de commande. Des années 1980 au début des années 1990, il a été le système le plus utilisé sur compatible PC, avant d'être progressivement remplacé par des systèmes d'exploitation plus évolués, notamment Windows. Son développement est maintenant arrêté. Histoire[modifier | modifier le code] Après avoir conclu son « deal » historique avec IBM, Bill Gates s'est mis à la recherche d'un système d'exploitation qu'il pourrait effectivement fournir à IBM pour le lancement de l'IBM PC. Le 25 mars 2014, Microsoft décide de publier le code source original via le site Computer History[2]. Versions[modifier | modifier le code]

Btrfs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Btrfs (B-tree file system, prononcé ButterFS[4],[5]) est un système de fichiers des années 2010 fondé sur le Copy-On-Write (copie sur écriture en français) sous licence GNU GPL, développé conjointement par Oracle, Red Hat, Fujitsu, Intel, SUSE, STRATO AG (en) et autres[6]. En 2012, alors qu'il n'était pas encore considéré comme tout-à-fait stable[7], un effort intense de développement et de test est fourni par la communauté[8] afin de faire de Btrfs le successeur de ext4 et ext3, systèmes de fichiers habituels des distributions Linux[9]. OpenSuse 13.2 propose dès son lancement Btrfs par défaut pour la partition racine afin d'assurer la sécurité et laisse le choix entre ext4 et XFS (plus rapide) pour /home. Btrfs offre les fonctionnalités suivantes absentes d'autres systèmes de fichiers : Histoire[modifier | modifier le code] Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Extent[modifier | modifier le code] Couches[modifier | modifier le code]

Microsoft Windows Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est au départ une interface graphique unifiée produite par Microsoft, qui est devenue ensuite une gamme de systèmes d’exploitation à part entière, principalement destinés aux ordinateurs compatibles PC. Historique[modifier | modifier le code] DOS, que ce soit dans sa version IBM PC-DOS ou dans les versions pour clones MS-DOS, ne comportait pas d'interface graphique. Par ailleurs, chaque couple application/périphérique exigeait son pilote générique, ce qui rendait la gestion de ces pilotes compliquée et constituait un frein à l'évolution des configurations. Inspirées d'interfaces comme l'Alto de Xerox, puis du Lisa et du Macintosh d'Apple, les premières versions de Windows, en 16 bits, s'appuyaient sur l'OS existant : MS-DOS. La version 3.1 poussa la qualité un peu plus loin en remplaçant Adobe Type Manager par TrueType. Compléments[modifier | modifier le code] Logo de Windows 3.x

DR-DOS Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. DR-DOS est un système d'exploitation de la société Digital Research fondée par Gary Kildall. Ce système d'exploitation de type DOS est sorti en 1987 et, contrairement à celui de Microsoft (MS-DOS) avec lequel il est parfaitement compatible, il est multitâche et bien plus optimisé. Il n'a jamais pu percer même si beaucoup de tests comparatifs réalisés à l'époque montraient sa supériorité sur son concurrent, car Microsoft avait intégré dans Windows 3.0 un petit programme de détection du système d'exploitation de la machine. Il empêchait l'interface graphique de fonctionner avec DR-DOS. Historique[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Portail de l’informatique

Tous commencent par la création du système Unix Ken créé par Thompson et Dennis Ritchie en 1973 by yoann86 Jun 2

Related: