background preloader

5 réflexes web analytics

5 réflexes web analytics
5 réflexes web analytics Dans l’ère du marketing à la performance, les outils de tracking permettent de compiler une montagne de données, à un coût technique ridicule. Oui, mais encore faut-il savoir les utiliser au mieux. Comme je l’expliquais dans le post « Bien utiliser Google Analytics », scruter ses statistiques web sans méthodologie, c’est comme regarder une œuvre d’art à la jumelle en pleine nuit noire… Ce billet vous livre mes 5 réflexes lorsque je consulte les statistiques web d’un nouveau site client. 1 – Clarifier sa stratégie: objectifs business, KPI, Drivers… Analyser la performance d’un site web qui n’a aucune utilité n’a pas de sens. Et comme la forme ne doit pas prendre le pas sur le fond, il ne faut jamais perdre de vue le « Pourquoi » vous investissez du temps, de l’argent et de l’énergie dans votre activité web. Pour tirer le meilleur de vos statistiques web, vous devez clairement identifier: 2 – Comparer ses performances dans le temps Est ce le référencement naturel?

Comment Twitter impacte le référencement de sites Les liens que nous faisons dans Twitter sont en nofollow, je ne vous l’apprends pas. Chaque fois que vous faites des liens depuis Twitter vous dites au moteur de recherche de Google de ne pas compter ce lien comme un vote. Aujourd’hui Google déclare officiellement que Twitter a une influence dans le classement de pages Web de ses résultats naturels. Combien d’entre nous diront qu’ils savaient sans pouvoir même nous démontrer les mécanismes ? Comment Twitter impacte le SEO ? Nous savons que Google utilise plus de 200 critères pour déterminer le classement d’une page Web dans ses résultats naturels. De quelle manière ce service de micro blogging est pris en compte par les algorithmes de Google ? Les critères. Il y a : Le nombre et la provenance des retweets qui pointent vers votre page Web. Qu’en conclure ? Comme dans le référencement naturel les critères agissent tous en synergie et constituent un ensemble organique. Liens connexes :

Accro aux statistiques Crédit: Flickr/CC/zigazou76 «Peut-on avoir accès aux statistiques de fréquentation du site?», m’ont demandé les étudiants qui produisent, chaque jour, des contenus d’actualité en ligne, sur le site de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, comme s’ils travaillaient pour un site d’informations. A force de leur parler, en cours, des requêtes de l’audience, de leur faire voir ce que cherchent les internautes en temps réel, sur les moteurs de recherche et sur les sites d’infos nationaux, ils veulent, à leur tour, se frotter aux chiffres sur leurs propres contenus. Pister les visiteurs, savoir si un article récolte des clics ou pas, c’est ce que permettent de voir les statistiques, les «stats» dans le jargon, qui traquent l’activité des internautes, page par page. D’où les visiteurs viennent? Crédit: capture d'écran de Chart Beat Les stats, une drogue dure Comme le SEO, dont j’avais déjà parlé dans un précédent WIP, les statistiques ont un impact sur la couverture éditoriale. «J’en donne plus»

Referencement White Hat : mensonges et hérésie Les dernières semaines ont été marqué par quelques billets assez chauds sur les métiers du SEO. Les techniques utilisées par certains référenceurs ou agence de référencement ont été mis en avant et pointé du doigt. Loin de moi l’idée de vouloir à nouveau jeter de l’huile sur le feu, cependant mon billet ne fera sans doute pas l’unanimité, mais qu’importe ce n’est pas le but, c’est simplement l’expression de mon opinion ou de ma vision du SEO. Couleurs et techniques du referencement Vous commencez sans doute à le savoir, le référencement peut se décliner en une multitudes de couleurs auxquelles correspondent des techniques associées. Un White Hat SEO est un menteur Oui vous avez bien lu, je le crie haut et fort, celui qui se dit WhiteHat SEO n’est rien d’autre qu’un menteur ou un hypocrite. En effet, je pense et j’en suis convaincu qu’on ne peut pas être dans le SEO et être Whitehat, c’est totalement antinomique. Stop aux mensonges

Segmenter votre trafic social media dans Google Analytics Voici une petite astuce pour créer des segments avancés dans Google Analytics, orientés social média . Par défaut, Google Analytics propose une vue d’ensemble de vos sources de trafic peu éloquente en terme de sites communautaires. Le problème est qu’il est difficile de cerner, parmi les sites référents, l’impact de l’animation de votre communauté de manière globale. Nous allons donc regrouper ces sites dans un segment avancé. Etape 1 : Créer un segment avancé Dans votre interface, cliquez en bas à gauche dans les Mes personnalisations > Segments avancés. Cliquez ensuite, en haut à droite sur + Créer un segment personnalisé. Etape 2 : Ajouter les sources Social Media Glissez-déposez alors, dans l’interface graphique, des blocs Critères > Sources de trafic > Sources. Chaque critère contiendra un référent de site communautaire. Positionnez donc : Critère : SourceCondition : contient (non sensible à la casse)Valeur : twitter, facebook, linkedin… Chaque critère sera séparé par des OU logiques.

Google exploite Twitter et Facebook pour le référencement naturel Par Olivier Duffez, Mercredi 22 décembre 2010 Avec l'influence croissante des réseaux sociaux sur le web, les moteurs de recherche doivent adapter leur algorithme pour tenir compte de cette évolution. Nous avons aujourd'hui la confirmation que parmi les fameux critères pris en compte figurent désormais des éléments issus de Twitter et Facebook. Comment votre compte Twitter, votre page Facebook et le reste de votre activité sociale sur le web peuvent vous aider au référencement naturel Google ou Bing ? Voici des éléments de réponse... Introduction Parmi les critères traditionnels pris en compte par les moteurs figurent la popularité des pages, mesurée essentiellement par le nombre et la qualité des liens pointant vers elles. Pourtant, si quelqu'un ou un site a du succès sur Internet, on parlera sans doute beaucoup de lui sur Twitter et Facebook. Mettez en place votre stratégie réseaux sociaux avant qu'il ne soit trop tard ! Impact des réseaux sociaux sur le référencement naturel

HTML5 presentation Etablir une charte de balisage sémantique On l’a vu, disposer d’un balisage sémantique correct est une bonne chose, à la fois en terme de référencement mais aussi d’accessibilité. Il n’existe cependant pas de consensus sur cette question, et il y a (presque) autant de balisages que de référenceurs. En effet, il y a la règle et l’esprit de la règle, c’est à dire l’interprétation que l’on en fait. Comment établir des règles de balisage au sein d’une équipé SEO ? De grands principes sur lesquels il faut se mettre d’accord Avant toute chose, il est bon de rappeler quelques règles et d’être tous d’accord sur le fonctionnement : 1. 2. 3. 4. 5. 6. Définir des limites d’utilisation Il est bon de définir combien de niveaux sémantiques on veut utiliser et en quelle proportion. Cela fait un total de 15 balises Hn en tout par page. Un modèle par template Ensuite, on va définir un balisage standard pour la sidebar puis un balisage par template. - La Homepage, les homes de rubriques Ces pages doivent disposer d’une balise H1 dédiée.

Lionel Tardy : « On va de plus en plus bloquer de sites en expli Ce matin, l'Assemblée nationale a adopté un article permettant à un juge d'ordonner le blocage d'un site de jeux d'argent illégal. Comme lors des débats sur la loi Création et internet, le député UMP Lionel Tardy a défendu sa position sur le sujet. Interview. Votre réaction sur le vote de ce matin ? _ On a réussi à rétablir le texte initial [qui prévoyait le recours au juge ndlr]. Après sur le blocage lui-même, on sait que ça ne fonctionnera pas dans tous les cas, même si on y met des millions. J'ai été gentil car j'ai un autre amendement sur les modalités d'application que je présenterai en deuxième lecture. Il y aura une deuxième lecture ? _ Oui, on ne légifère pas en urgence. Revenons à l'amendement, il s'agit de l'amendement 1 que vous aviez déposé sur le texte ? _ Oui. Je compte également présenter un autre amendement sur le filtrage en bordure. On touche ici la question de la neutralité... _ Oui, derrière, c'est tout le problème de la neutralité des réseaux. _ Oui. Astrid GIRARDEAU

La mystérieuse balise REL et le référencement Parmi les balises HTML, il en est une dont on parle peu et dont a priori personne ne sait grand chose ;-) la balise REL (bien que le web abonde de blabla sur rel="nofollow"). MAJ: Merci au puriste qui nous signale par mail que REL n'est pas une balise mais un attribut d'élément. Donc les puristes: remplacez "balise" ci-après qd il s'agit de REL par "attribut d'élément" ;-) La balise REL se met dans un lien et a notamment les possibilités suivantes (via ) rel="alternate" figure pour une relation à un fichier au même contenu que le document actuel dans une autre version de documents toutefois (alternate = variant). Comme cette balise qualifie les relations (relationship = rel), il se pourrait qu'elle ait une importance en référencement naturel (autre que celle attribuée à nofollow). rel="bookmark" définissant un lien vers un point d'entrée clé dans un document complémentaire, il semble que Google aime. .. à rappocher de rel="glossary" ?

Afficher le trafic issu des médias sociaux dans Google Analytics Aujourd’hui les médias sociaux ont pris une importance capitale dans la création de trafic, ils méritent donc le statut de « source de trafic » au même titre que les moteurs de recherche. Le problème réside dans le fait que Google Analytics considère ces sites comme des sites référents (ce qui fondamentalement est vrai). Pourtant, lorsqu’une action est menée sur les médias sociaux, il faut mesurer les résultats pour juger l’efficacité de ces actions. Il est indispensable de pouvoir voir le trafic généré par vos actions sur les médias sociaux par rapport aux autres sources de trafic. Il existe un moyen extrêmement simple et rapide à mettre en place : Créez un segment avancé À partir de votre tableau de bord, cliquez sur « segments avancés » en haut à droite ou dans la barre latérale à gauche puis sur « Créer un segment avancé ». Ajoutez les sources Lorsque vous avez la liste des médias sociaux sur lesquels vous avez mené des actions, indiquez-les dans Google Analytics.

E-R?putation : le livre ! A paraitre? « 218″ height= »300″ />[EDIT: Paru sur Amazon et la Fnac, voir le site dédié] Le père noël a mis dans sa hotte un très beau cadeau : le livre E-Réputation, Stratégies d’influence sur Internet. A paraitre, dans toutes les bonnes librairies, à partir du 15 décembre (diffusion progressive). Les auteurs du blog E-Reputation se sont mis en quatre pour vous servir l’état de l’art de l’E-Réputation, en 300 pages, 26 cas, et 7 chapitres. Ci-dessous, le quatrième de couverture et la liste intégrale des chapitres. Dans les prochains jours, nous partagerons avec vous quelques bonnes feuilles, notamment les « cas » e-réputation. Sommaire du livre « E-Réputation » 1 Influence et réputation à l’heure d’Internet 2 Le web : nouveau terrain de jeu de l’influence 3 Brève histoire de la communication digitale 4 E-Réputation : émergence et définition 5 Stratégies d’influence sur Internet CHAPITRE 3 : DE LA PRESENCE, SUR TOUS LES FRONTS1 Pourquoi une présence ? Quatrième de couverture : Les auteurs

Polaris : un concentré de Google Analytics dans un widget stylé - Statosphère, les statistiques du web et d'ailleurs Malgré la récente déferlante de critiques à l'égard d'Adobe, il faut bien admettre que les applications utilisant Adobe Air sont particulièrement esthétiques. Je pense notamment à , mais aussi à , le widget dédié à que je vous propose de découvrir. Il est certes assez ancien puisque lancé il y a tout pile un an, mais cet outil n'en demeure pas moins très pratique et constitue une des rares solutions permettant de consulter ses statistiques de fréquentation, sans devoir passer par son compte Google depuis un navigateur Web. En fait, le terme "widget" se révèle un peu réducteur. Plus inattendu, vous propose une fonctionnalité d'uptime, capable de fournir des statistiques en fonction de la disponibilité de votre site et des performances du serveur sur lequel il se trouve.

Vos images sont-elles optimis?es pour le r?f?rencement? - ?Adviso | le blogue interne Une stratégie de référencement se définit comme un ensemble d’actions à poser dans le seul objectif d’améliorer la visibilité d’un site web dans les résultats générés par les moteurs de recherche. Parmi les actions devant être appliquées, il y en a des simples et des plus compliquées. Trop souvent, les actions simples sont négligées par les référenceurs. L’optimisation des images fait partie des actions trop souvent négligées. Certains sites peuvent générer jusqu’à 5% de leur trafic par le biais des recherches faites sur Google Images. Depuis quelque temps, Google permet aux utilisateurs de voir afficher les images relatives aux sites dans les résultats de recherche. Revenons aux résultats générés sur Google Images. Voici un top 5 des actions à poser pour optimiser vos images : Complétez l’attribut ALT avec des mots clés pertinents.

Related: