background preloader

Fédération Addiction » Actualités

Fédération Addiction » Actualités

http://feeds.feedburner.com/FederationAddictionActualites

Related:  Les comportements addictifs à l'usage du numériquepavard_groupee_psy

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions De quoi parle-t-on ? L'essor des mondes numériques modifie notre comportement. Nous leur consacrons plus de temps et sommes quasi en permanence face à un écran, connectés à internet : smartphone, tablette, ordinateur, console, tv, etc. Vous en doutez ? Si vous prenez le train, regardez autour de vous.

Conseils pour lutter contre la cyberdépendance Comprendre les raisons de cet intérêt pour l'ordinateur Fin 2007, 60% des foyers étaient équipés d'ordinateur relié à Internet en haut débit. Ce chiffre devrait dépasser les 80% autour de 2011 (3). D'une part, plus de la moitié des jeunes interrogés expliquent se servir d'internet pour communiquer entre eux. D'autre part, une étude a révélé que les jeunes ayant le plus accès aux réseaux sociaux étaient aussi les plus appréciés. Se servir d'un ordinateur n'est donc pas seulement un loisir pour les jeunes.

Les différents types de cyberdépendance Tout d’abord, il y a les dépendances sexuelles et affectives. Selon l’IFAC (Institut Fédératif des Addictions Comportementales) : « C’est une fréquence excessive et croissante, non contrôlée, d’un comportement sexuel, non conventionnel, qui persiste en dépit des conséquences négatives possibles et de la souffrance personnelle du sujet. Le sexe devient une priorité absolue dans la vie de la personne. Elle est prête à tout sacrifier, vie affective, travail… La dépendance sexuelle ou addiction sexuelle doit être différenciée des troubles des fonctions sexuelles, des perversions sexuelles ou paraphilies. » La majorité des consultants ont entre 26 et 45 ans et 50 % vivent en couples.

IFAC - Institut fédératif des addictions comportementales English En plus des classiques addictions aux substances (alcool, tabac, drogues, médicaments...), on insiste aujourd'hui de plus en plus sur la réalité des addictions sans drogue, appelées aussi addictions comportementales. Moins connues du grand public, il s'agit de l'addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, de l'addiction aux jeux vidéo, des achats compulsifs, des troubles du comportement alimentaire, de la dépendance à l'activité physique, des dépendances sexuelles et affectives, des dépendances sectaires... Il existe encore trop peu de structures de soins spécialisées dans la prise en charge de ces troubles du comportement.

Etre ou ne pas être cyberdépendante ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Elise Barthet Un grand soleil d'été inonde la cour intérieure de l'hôpital Sainte-Anne. Il est 15 heures. Une dizaine de patients en pyjama discutent sous les marronniers en fleurs. J'ai rendez-vous avec le docteur Dervaux.

Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions I - Qu'est-ce que la cyberdépendance ? L'arrivée de l'Internet dans les foyers français a ouvert, il y a une dizaine d'années, une nouvelle dimension de l'outil informatique et, avec l'accélération progressive du débit des échanges, un espace de liberté sans limites. Aujourd'hui, la pratique du jeu électronique via l'informatique s'est considérablement accrue et a fait naître, avec elle, de nouvelles interrogations. Expertises collectives Inserm Qu'est-ce que l'Inserm ? Accueil > Santé publique > Expertises collectives Ecoutez Demander de l'aide en cas d'usage problématique d'Internet Québec et la région de La Capitale-Nationale Thérapie de la cyberdépendance par Psychologue spécialisé: Demander un rendez-vous avec le Dr Jean-Charles Nayébi. Montréal et Montérégie: <a href=" Amazon.fr</a> Les centres de soin de l’addiction en France

Comment survivre sans Internet ? Pierre-Olivier Labbé, journaliste de son état et grand geek devant l’Éternel, a fait le pari de se “débrancher” trois mois durant de son univers virtuel. Pour voir s’il “tenait le coup”, bien sûr, mais aussi pour « interroger notre addiction aux nouvelles technologies », comme disent les néocuistres de Télérama. Le tout donne un documentaire alerte et instructif qui se laisse voir (sur Canal +). Avant d’entamer son jeûne numérique, Labbé va, comme il se doit, se confesser à un psy spécialisé, qui le met en garde contre les risques psychologiques afférents à ce genre de déconnexion brutale : “nomophobie” (angoisse du manque de portable), “fomo” (fear of missing out, “peur de louper quelque chose”…) Mais notre cobaye n’a peur de rien. Au jour J, il met au placard tout son attirail sans trembler — mais non sans laisser un touchant message d’adieu à ses “amis” Facebook.

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance Digital detox, le jeûne des hyperconnectés Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Catherine Rollot Pour répondre au malaise généré par une connexion permanente, centres de thalasso et hôtels spa ont ajouté le sevrage numérique à leur menu. Avant de plonger dans l’inconnu, son réflexe a été de lire un dernier mail. Un geste dérisoire puisqu’il ne pourrait pas y répondre. Puis, il a déposé ses armes numériques dans un délicat pochon orné d’un ruban bleu. A l’accueil du très chic Vichy Spa Hôtel Les Célestins, dans l’Allier, le personnel a consigné le précieux paquet dans le coffre-fort de l’établissement.

Le fil d'actualités du site de la Fédération addiction, qui s'intéresse aux addictions en général, permet une mise à jour de tout ce qui concerne les addictions : publications diverses, colloques, annuaires de centres d'aide, médications et soins, etc. by lenoble_groupe1_psy Mar 31

Related: