background preloader

Toutes les aides Agefiph pour maintenir l'emploi d'un collaborateur handicapé - Aides et services de l'Agefiph - Entreprises

Toutes les aides Agefiph pour maintenir l'emploi d'un collaborateur handicapé - Aides et services de l'Agefiph - Entreprises
L'Agefiph propose, en complément des aides de droit commun, des aides destinées à faciliter le maintien dans l'emploi de salariés devenus handicapés ou dont le handicap s'aggrave. 1. L'aide au maintien dans l'emploi Objectif : Permettre le maintien dans l’emploi d’une personne handicapée. Qui peut en bénéficier ? Le contenu de l'aide Un forfait de 2000 € très rapidement mobilisable dans les situations où le salarié handicapé est menacé dans son emploi suite à la survenance ou l’aggravation du handicap et lorsqu’il n’existe pas d’autres solutions permettant de garantir le maintien dans l’emploi. Comment bénéficier de cette aide ? 2. Objectif Permettre à une personne handicapée d’acquérir les compétences nécessaires à son maintien dans l’emploi. Qui peut en bénéficier ? L'aide s'adresse aux employeurs de personnes reconnues handicapées ou en voie de l’être. Le contenu de l'aide Comment bénéficier de cette aide ? L’aide doit être prescrite par le conseiller Sameth qui a soutenu votre démarche. 3. 4. Related:  droits du travailleur handicapéDiawara Brahima - Démarches Car E center

Les textes officiels de l'ASH (ex-AIS) Présentation générale Cette page de navigation générale donne accès à des pages de présentation des textes officiels par rubriques thématiques. Voir aussi la page consacrée au suivi de l’application de la loi du 11 février 2005. Les textes législatifs ou réglementaires présentés sur ce site sont issus de sources diverses : le site juridique officiel Légifrance, d’autres sites Internet, institutionnels ou personnels, le Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale, dans sa version en ligne (BOEN), ou encore des originaux, ou des photocopies d’originaux. Ils sont reproduits sans l’autorisation ni la garantie de l’État. Le RLR (Recueil des Lois et Règlements) est désormais intégralement accessible en ligne sur Adress’RLR. Sous chacune de ces rubriques, les textes sont présentés selon l’ordre inverse de leur parution. Comment utiliser les pages de présentation des textes ? Cliquer sur cette icône pour visualiser le texte. Cliquer sur cette icône pour télécharger le texte au format Word 97 zippé.

Embaucher un travailleur handicapé : obligations et aides Pour que le handicap ne soit plus un frein à l’emploi et inciter les entreprises à recruter des travailleurs handicapés, l’Etat propose des aides. Celles-ci ne sont toutefois pas automatiques et sont soumises à condition. Pas facile de s’y retrouver parmi les différentes aides accordées aux entreprises du secteur privé pour l’emploi de travailleurs handicapés. Les dispositifs se superposent les uns aux autres en fonction du type d’employés et l’ensemble est devenu au fil du temps une vaste usine à gaz. L’AIP pour faire le premier pas Il y a d’abord l’AIP (Aide à l’Insertion Professionnelle). Une aide pour l’apprentissage et la professionnalisation Il y a ensuite des aides pour les entreprises ayant conclut un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage d’au moins six mois ou qui pérennisent ce type de contrat avec un salarié handicapé. Une aide spécifique pour le secteur marchand L’aide au tutorat Des aides pour les Seniors handicapés Une aide pour les contrats de générations

L’emploi des personnes handicapées - Fiche pratique L’obligation des entreprisesLe chômage touche près de 30% des personnes handicapées. Afin de pallier ce problème, les entreprises privées et les établissements publics comptant au moins 20 salariés sont obligés, depuis 1987, d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées.En 2005, cette loi a été renforcée. Ainsi, les pénalités pour les sociétés ne répondant pas à leurs obligations ont été alourdies, et de nouvelles catégories de personnes concernées par ces mesures sont apparues. Comment répondre à cette obligation ? Pour qu’une personne handicapée soit comptabilisée, il faut qu’elle ait été présente dans la société au moins 6 mois au cours des 12 derniers mois. Quelles sont les pénalités ? Les autres obligations engendrées par la loiLa loi de 2005 a, par ailleurs, rendu obligatoire une concertation annuelle avec les partenaires sociaux sur le thème de l’emploi des personnes handicapées.Les aides Les employeurs satisfaisant à leur obligation peuvent recevoir des aides de l’Agefiph.

Insertion des travailleurs handicapés : aménagements et aides Écrit par les experts Ooreka | L'employeur d'un travailleur handicapé est tenu de respecter de bonnes pratiques concernant : Il peut également suivre une formation sur le handicap. Insertion travailleurs handicapés : 2 types d'aménagement L'employeur est tenu d'aménager le poste de travail en fonction du handicap du salarié. L'employeur doit aménager le poste de travail du travailleur handicapé pour : son insertion : en cas de nouvelle embauche ; son maintien dans l'entreprise : en cas de survenance ou d'évolution du handicap. L'aménagement du poste de travail prend 2 formes : organisation du temps de travail et adaptation du poste de travail. Organisation temps de travail et insertion travailleurs handicapés L'employeur doit prendre en compte le handicap du salarié. Il peut pour cela : conclure un contrat de travail à temps partiel ; ou aménager les plages horaires du travailleur handicapé. Insertion des travailleurs handicapés : adaptation du poste de travail Pour cela, il peut :

Principaux textes de loi concernant le handicap | Égalité en Ile-de-France Trois lois cadrent le champ de l’insertion des personnes handicapées : la loi d’orientation du 30 juin 1975, la loi du 10 juillet 1987 et la loi pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées de février 2005. Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 parue au JO du 12 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées - Attention : loi modifiée notamment les articles 48 et 98. Les principaux points de la loi de 2005 : elle complète ou renforce certaines dispositions des deux lois précédentes, et réorganise les instances en charge des principales décisions en matière d’aides sociales et d’orientation relatives au handicap (dispositions entrant en vigueur à partir de 2006). Création d’un droit à compensation, sur la base d’un plan personnalisé, qui recouvre les aides nécessaires à une personne handicapée (humaines, techniques, animalières, au déplacement…). Rappel sur les lois de 1975 et 1987

MSSH-EHESP – Maison des sciences sociales du handicap 236 bis, rue de Tolbiac - 75013 Paris Présentation Pôle pluridisciplinaire de recherche, d’expertise, de formation et de documentation dans le domaine du handicap, la Maison des sciences sociales du handicap (MSSH) est une structure unique qui vise à combiner la création d’un lieu d’animation et d’échanges scientifiques avec un rayonnement national et international. Accueillant dans un même lieu plusieurs équipes de recherche en sciences sociales ainsi que le siège social de l’Institut fédératif de recherche sur le handicap (IFRH), elle vise à favoriser l’essor des travaux de recherche sur cette problématique. En partenariat avec la CNSA, l’INSERM, le CNRS et l’ENS, l’EHESP a créé 3 chaires autour des questions sociales soulevées par le handicap et la perte d’autonomie : Le fonds documentaire Constitué dès les années 1970, le fonds documentaire couvre l’ensemble des déficiences dans leurs aspects psychologique, sociologique, économique et juridique. Les bases de données Un thésaurus Handicap

Comment recruter un travailleur handicapé ? Le recrutement d’une personne handicapée passe tout d’abord par les mêmes structures, circuits et pratiques que pour le public valide. Il n’y a pas de porte d’entrée véritablement "réservée" pour les demandeurs d’emplois handicapés. Le "handicap" ou l’état de santé ne peut constituer un critère discriminant, même dans un esprit positif, dans le libellé d’une offre ou dans la recherche de candidat (comme le sexe, la nationalité, l’âge, etc.). Les difficultés de recrutement des personnes handicapées sont souvent les mêmes que pour le public valide : difficultés à trouver certains profils ou certaines compétences, correspondance des formations proposées par le marché, etc. Certains réseaux ou canaux élargissent les possibilités pour recruter un travailleur handicapé. C’est le cas du réseau des structures Cap Emploi, spécialisé sur le champ du handicap et co-traitant de Pôle emploi. L’annonce du handicap relève du choix de la personne et ne peut être une question posée à l’entretien.

ChiffresClesAGEFIPH_FIPHFP_BD.pdf L’aide à l’aménagement des situations de travail Aides versées par l’AGEFIPH, pour le salarié handicapé et son employeur L’Agefiph, Association nationale de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, verse des aides financières : elle finance au plan national Cap emploi, pour les travailleurs handicapés qui recherchent un emploi, et les Sameth, pour l’aide au maintien dans l’emploi. L’AgefiphAides à l’emploi versées par l’Agefiph, dont le montant est fixeAide à l’emploi versée par l’Agefiph, dont le montant est variable : lourdeur du handicapAides diverses versées par l’AgefiphSubventions ne relevant pas de l ‘Agefiph L’Agefiph verse des aides en complément des aides publiques. Depuis 2012, de nombreuses aides de l’Agefiph ont été modifiées, certaines ont nettement diminué. L’Agefiph Il existe 18 Délégations régionales de l’AGEFIPH, sur l’ensemble du territoire français. Aménagements de postes de travail.Aides à la formation.Diagnostic, conseil.Accessibilité des lieux de travail.Primes à l’insertion, etc Aides à l’emploi versées par l’Agefiph, dont le montant est fixe

handivalides sympathisants unissons nous | Espace perso de Francis handivalides sympathisants unissons nous handivalides sympathisants unissons nous: www.facebook.com/groups/214284258608659 toutes les informations pour les personnes handicapées et valides;des informations pratiques et utiles pour tous: personnes handicapées et valides: plusieurs centaines de sites relatifs au handicap et répertoriés dans 102 rubriques; mais aussi des idées pratiques,des informations diversifiées et des renseignements très pertinents! Like this: J'aime chargement… À propos de francisherin toutes les informations sur le handicap pour les personnes handicapées et valides des reportages,des témoignages,des vidéos,des documentaires et bien d'autres informations très pertinentes sur d'autres sujets ! Cette entrée a été publiée dans Non classé.

L'embauche d'un travailleur handicapé Etape 1 - Embauche de salariés handicapés : définir au préalable l'étendue de votre obligation d'emploi Définition de l'obligation d'emploi Pour soutenir l'effort d'insertion de ce public spécifique, les employeurs sont incités à procéder à l'embauche de salariés handicapés, au moyen d'une obligation d'emploi légale. si vous avez 20 salariés ou plus pendant 3 années consécutives, vous êtes soumis à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés, à hauteur de 6 % de votre effectif, soit: 1 salarié handicapé si vous avez un effectif de 20 à 33 salariés,2 salariés handicapés si vous avez un effectif de 34 à 49 salariés ; Si ce pourcentage n'est pas atteint, vous devez verser une contribution à l'AGEFIPH, calculée en fonction du nombre de salariés handicapés « manquants ». attention pendant une période supérieure à 3 ans verront leur contribution annuelle passer à 1.500 fois le SMIC horaire par salarié « manquant », quel que soit leur effectif. Appréciation de l'effectif de salariés handicapés

L'obligation d'emploi des travailleurs handicapés Tout établissement d'au moins vingt salariés est soumis à l'obligation d'employer l'équivalent de 6 % de travailleurs handicapés. La loi du 10 juillet 1987 fixe à toute entreprise du secteur privé employant au moins 20 salariés, depuis plus de trois ans, une obligation d'emploi de personnes handicapées, correspondant à 6% de son effectif total. Les établissements de 20 salariés et plus ont l'obligation d'effectuer une déclaration annuelle d'emploi des travailleurs handicapés à retourner avant le 15 février à la Direction Départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle. Si vous ne remplissez pas cette obligation, ou partiellement, et avez besoin d'un soutien personnalisé, contactez : Un des partenaires sélectionnés par l'Agefiph Cap emploi : réseau national de 107 organismes de placement spécialisés dédiés à l’insertion professionnelle des personnes handicapées. L'embauche est bien entendu la solution la plus naturelle pour satisfaire votre obligation d'emploi.

Aménagements raisonnables La loi 2005-102 du 11 février 2005 impose aux employeurs de prendre des mesures appropriées afin de garantir le respect du principe d’égalité de traitement à l’égard des personnes handicapées. Ces mesures doivent leur permettre d’accéder ou de conserver l’emploi correspondant à leurs qualifications professionnelles, de l’exercer, d’y progresser ou de bénéficier d’une formation adaptée à leurs besoins. Elles doivent être envisagées à toutes les étapes du parcours professionnel : embauche, déroulement de carrière, accès à la formation… Les aménagements raisonnables n’ont pas pour but de favoriser un individu par rapport à un autre mais de compenser l’inégalité induite par le handicap. Il s’agit là d’obliger l’employeur, dans certaines limites fixées par la loi, à prendre des mesures destinées à établir une égalité de traitement entre les salariés handicapés et ceux qui ne le sont pas. Leur mise en œuvre ne doit pas constituer une charge disproportionnée pour l’entreprise. Voir aussi :

Related: