background preloader

Addiction - le comportement addictif (voir aussi : Alexithymie)

Addiction - le comportement addictif (voir aussi : Alexithymie)
Retour L’addiction, terme d’origine anglaise signifiant un attachement excessif à quelque chose, désigne une relation de forte dépendance psychique à l’égard d’un produit dont la consommation excessive entraîne des troubles physiques et psychiques importants. L’addiction autrefois représentait un asservissement au seigneur du fait de dettes impayées. Cet état d’esclavage, où le « self devient serf », est en fait une conduite de fuite dans laquelle le corps est soumis à une contrainte irrésistible. Une telle conduite devient pathologique lorsqu’elle représente le seul refuge vers lequel le sujet se précipite avidement au point de s’y abîmer, afin de surseoir à une souffrance psychique.Le terme d’addiction, auparavant équivalent de l’assuétude qui définissait l’état de dépendance caractéristique du drogué, a aujourd’hui une acception beaucoup plus étendue.

http://www.psychanalyse.fr/fr/dico-psy/addiction-le-comportement-addictif-voir-aussi-alexithymie_583

Related:  "définitions autour de la cyberdépendance"La dépendance au numérique, une addiction ?La dépendance au numérique, une addiction?

Les addictions comportementales Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires... La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ».

CHRU Nancy - Psychologie : sortir de la spirale addictive Note utilisateur: Détails Catégorie : Psychiatrie On désigne par « addiction sans produits » ou « addiction comportementale », le processus par lequel est réalisé un comportement dans le but de procurer un plaisir ou soulager un malaise, sans réel contrôle de la personne et qui a tendance à être répété malgré les conséquences négatives : une envie irrépressible d’acheter une 135e paire d’escarpins, de miser encore 150€ supplémentaires sur un jeu de poker en ligne, ou de gratter à nouveau des tickets de jeu… Sont donc exclus drogues, tabac, alcool et caféine. Généralement, les patients prennent eux-mêmes contact avec le centre, parce qu’ils sont déjà dans un début de prise de conscience de leur maladie.

Le test des comportements addictifs J’ai tendance à m’ennuyer. Très caractéristique de moi. Assez caractéristique de moi. Dépendance à Internet La dépendance à Internet (aussi nommée cyberdépendance, cyberaddiction, usage problématique d'Internet ou UPI, trouble de dépendance à Internet et TDI) est un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d'utiliser Internet. L'expression addiction à Internet fut employée pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young, lors d'un colloque de l'American Psychological Association (APA) à Toronto en 1996. C'est Otto Fenichel (1949), qui a soulevé le premier la question des toxicomanies sans drogues. Cependant c'est un canular produit par le docteur Ivan K.

Addictions Dossier réalisé en collaboration avec Bertrand Nalpas, Directeur de recherche à l’Inserm et chargé de mission Addiction – Décembre 2014 Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse. Troubles addictifs - Troubles psychiques Vous êtes dans : Accueil > Troubles psychiques > Troubles addictifs Les troubles addictifs regroupent l’alcoolisme, les toxicomanies, le tabagisme et les addictions comportementales (ex : jeu). Cette rubrique permet de mieux les connaître. Dans cette rubrique : troubles addictifs , alcool et drogues illicites . Sommaire : Michel Guillemin – Psychanalyste Envoyé le : 29 novembre 2010 L’addiction est une caractéristique comportementale qui se reconnaît à une envie constante et irrépressible en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour y échapper. Le sujet se livre à des conduites dites « addictives » et ceci souvent malgré la conscience aiguë des risques d’abus et de dépendance. L’addiction se rapporte autant à des produits qu’à des conduites telles que le « jeu compulsif », les conduites à risques ou le suivi de certains entraînements sportifs inadaptés entraînant un syndrome de surentraînement. Ce terme est un anglicisme qui est utilisé depuis quelques années comme équivalent du mot dépendance (ou pharmacodépendance) et même de toxicomanie.

Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs.

De la pratique excessive des jeux sur écrans aux addictions Bull. Acad. Natle Méd., 2012, 196, no 3, 739-741, séance du 6 mars 2012 Définition de la cyberaddiction/cyberdépendance - Stop-jeu Actuellement, les qualificatifs les plus souvent utilisés pour définir un usage problématique des jeux vidéo ou d’Internet sont ceux de « cyberaddiction » ou de « cyberdépendance ». Le « cyber » de cyberaddiction et cyberdépendance fait référence aux différents usages possibles d’Internet (voir FAQ relative). Quant aux concepts d’addiction et de dépendance, qui sont souvent utilisés comme des synonymes, ils définissent en fait des caractéristiques cliniques quelque peu différentes. Stricto sensu, on parle de dépendance lorsqu’une personne présente deux types de symptômes : des symptômes de sevrage, à savoir une irritabilité ou de la nervosité lors de l’arrêt de la substance ou du comportement en cause, et des symptômes de tolérance, c’est-à-dire le besoin d’augmenter les doses de substance ou de comportement en cause, pour atteindre un état émotionnel satisfaisant.

Dépendance ? — Enseigner avec le numérique Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller « Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo. Or sur ce thème, Marie-France le Heuzey, pédopsychiatre à l'hôpital Robert-Debré à Paris, se veut à la fois vigilante et rassurante. Vigilante, car il existe effectivement des cas de jeunes qui se font happer par le jeu [...] Calaméo - Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique Create a free accountJoin Calaméo to publish and share documents with the world! Rate and comment your favorite publications, download documents and share your readings with your friends. Tags addiction, addictions, communication, concept, critères, définition, dépendance, internet, introduction, jeux, lectures, mesures, numérique, phénomène, prévention, usage, vidéos

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée L'isolement - Pouvoir et société L'isolement social est la situation d'une personne que l'on éloigne de la societé, des autres groupes sociaux. Il y a une minimisation de la communication causé par la séparation physique ou social entre les individus. Les liens sociaux d'internet sont attractifs car ils sont ludiques, convivials et interactifs. Les moyens et outils de communication ne manquent pas.

Nous comprenons ici qu'au départ l'addiction était associée à une substance, pour rapidement d'étendre aux comportements du quotidien by leurs_groupe4_psy Apr 13

Related: