background preloader

Comment trouver son style de dessin?

Comment trouver son style de dessin?
La plupart des dessinateurs amateurs cherchent leur propre style en imitant leur artiste préféré pendant des mois voire des années. Et la plupart d’entre eux se rendent compte, au bout de tout ce temps, que non seulement ils ne peuvent pas dessiner en toute autonomie, mais aussi, ce qui est plus grave, qu’ ils ne sont devenus que de pâles copies de leurs dessinateurs préférés (mais en moins bien). Si ce n’est pas votre cas, peut-être que vous avez de la chance, ou peut-être que vous n’en êtes tout simplement pas encore arrivés à ce stade. Pour ma part, je me suis réveillé en 2009, 4 ans après avoir ouvert mon premier livre sur le dessin en perspective. C’est alors devenu une obsession. Bon, il faut l’avouer, il est facile de se dire qu’on en est incapable, et que jamais on ne parviendra à trouver un style de dessin unique et un public légitime. La peur du jugement est un des seuls obstacles au partage, mais une fois qu’on l’a surpassée, tout devient plus simple.

Comment trouver l’inspiration? Dans cet article, j’aimerais aborder la question de l’inspiration, car un grand nombre de lecteurs, en dehors des interrogations purement techniques sur le dessin et la peinture, me demandent s’il existe des techniques pour trouver l’inspiration. À vrai dire la question est assez vaste ! chaque artiste trouvera son inspiration et ses idées de façon différente des autres et dans des conditions différentes que les autres. Ceci dit, je vais essayer de faire au mieux en apportant mon avis sur la question, et en essayant de rester le plus objectif possible. Tout d’abord, je me dois de définir les termes pour y voir un peu plus clair. Alors qu’est-ce que nous dit notre bon vieux Wikipédia….hum, ah oui… « Une inspiration est une idée qui vient du plus profond de nous. Cette définition me donne l’impression que l’inspiration artistique est juste le fruit d’une espèce de miracle intérieur, d’expression divine. Pour ma part, j’aurais tendance à différencier trois types d’inspiration.

Comment dessiner sur un carnet de croquis? Dans cet article, laissez-moi soulever une question qui me tient à cœur : Comment dessiner sur son carnet de croquis? Ou plutôt, quelles sont les pratiques que je recommande (et celles que je ne recommande pas). En effet, vous êtes nombreux à me demander ce que j’utilise comme matériel. Donc voici le matériel que j’utilise en général quand je ne suis pas à la maison : Pour le Carnet de croquis : carnet Moleskine ou carnet à spiralePour le média : criterium staedler 2mm, Pentel Pocket brush, mines noires (cretacolor ou Pitt), fusain tendre compressé (plus rarement car trop salissant pour les travaux en extérieur).95% du temps, je n’utilise pas de couleur car j’ai horreur de porter trop de matériel quand je me déplace. Quels que soient mes objectifs du jour, j’aime m’échauffer en pratiquant des poses d’après modèle (de 30 secondes à 5 minutes en général). Voici les gros avantages du carnet de croquis: Il est nécessaire de prendre des risques sur son carnet de croquis. . .

améliorer la qualité de son trait Lorsqu’un débutant ou un amateur peu confiant dessine d’observation, et qu’il veut dessiner sans perdre de temps, il essaie fréquemment de tracer plus vite, et la qualité du dessin s’en ressent sur le croquis final. Très souvent, il va repasser au même endroit maladroitement, sera un peu tremblant, voire crispé et son trait semblera ne pas trop savoir où il va. Bien heureusement, on peut corriger les mauvaises habitudes, surtout si cela ne fait pas longtemps qu’on dessine. Aujourd’hui, je vais vous apprendre à dessiner avec un trait plus confiant, ou en tous cas, je vais vous montrer comment faire. Ce n’est qu’une question de comportement. Si vous souhaitez dessiner plus vite, ne vous foulez pas le poignet dans la tentative. Eh oui, avant de faire passer le mur du son à son crayon, il va falloir se forcer à analyser plus vite ce que l’on observe et à aller à l’essentiel des formes et des contours tout en cherchant la beauté du trait. C’est simple, vraiment.

Poser un personnage et le dessiner La première fois qu’on m’a montré un mannequin en bois, j’ai vraiment cru qu’on se payait ma tête. Je me suis tout de suite demandé: « mais qu’est ce que c’est que ce truc en bois bizarre qui ressemble au personnage de la pub Océdar dépoussiérant? ». Je ne voyais pas trop l’intérêt, et d’ailleurs personne ne me l’a jamais vraiment expliqué. Non mais c’est vrai quoi, les concepteurs auraient pu au moins faire un effort pour le design. Au risque de me répéter, je vous conseille de lire mon guide sur la perspective si ce n’est pas déjà fait. N’ayant pas de mannequin en bois sous la main (j’ai revendu le mien il y a maintenant quelques années), j’ai travaillé avec un logiciel 3D pour vous illustrer l’article qui suit. Le gentil bonhomme en bois est utile pour: La reconnaissance dans l’espace des formes globales qui constituent le personnage, et leur comportement dans la perspective. Préférez un mannequin articulé au niveau du dos (plusieurs étages), comme celui-ci: A vous de jouer.

Apprendre a dessiner - Comment apprendre à dessiner mieux Apprendre à mieux dessiner et progresser rapidement sans y passer 5 heures par jour ? C’est possible, seulement si on sait comment s’y prendre. C’est donc ce que je vais vous expliquer aujourd’hui, et je suis plutôt bien placé pour le savoir vu que les deux dernières années ma productivité a considérablement baissé depuis que j’ai ouvert le blog et que je conseille les internautes des quatre coins du globe (même les anglophones viennent me demander conseil. Un comble!). En effet, il y a un peu plus de deux ans de cela, je dessinais énormément. Je ne sortais plus que très rarement : les deux seules personnes que je voyais régulièrement étaient ma petite môman et mon meilleur ami. Entre les livres, les vidéos, les tests de matériel et la pratique, mes nuits étaient longues. miam, elle a l’air bonne cette brochette de fruits! Tout ça pour dire que ma liste d’illustrations mise en stand-by a tellement gonflé au cours des derniers mois que c’est devenu tout simplement intolérable.

Comment se motiver pour dessiner et ne jamais abandonner! L’article que vous êtes sur le point de lire aujourd’hui me tient énormément à cœur. C’est un problème que l’on rencontre tous à un moment ou à un autre. Cela fait partie des déboires que chacun connaît, quelle que soit la discipline. Je veux bien sûr parler de la démotivation. Si je remonte quelques années en arrière, je me souviens que la motivation était loin d’être mon fort. Je n’avais pas l’état d’esprit enthousiaste et combatif que j’ai aujourd’hui. En un mot, j’étais un perdant. Mais encore faut-il savoir ce que l’on veut dans la vie, et s’attendre aux quelques compromis (sacrifices dirais-je même) que le changement implique. Aménager son temps dans le but d’être productif porte un nom : la gestion du temps. « Facile à dire, Pit » se diront immédiatement certains… Oui je sais. nous avons tous une vie différente. Il m’a fallu découvrir des recueils spécialisés dans le développement personnel pour me sortir de ce mauvais pas. . Lire le manuel avant de toucher à l’appareil ou NON?

Related: