background preloader

L'invention de l’automobile (1883) - La voiture

L'invention de l’automobile (1883) - La voiture
Le premier véhicule automobile (voiture) fonctionnel a été inventé en 1769 par Joseph Cugnot sous le nom de fardier de Cugnot, mais pour le premier modèle à essence il faut attendre l'inspiration d'un ingénieur textile du nom d'Edouard Delamare-Deboutteville. En 1883, à Rouen, cet inconnu monte un petit moteur deux cylindres à essence d'éclairage de sa fabrication, sur un «break de chasse» hippomobile. Il dépose un brevet, mais ne fabrique pas l'auto, préférant se spécialiser dans les moteurs à gaz. Les premiers essais visant à remplacer les chevaux par une force motrice datent du XVIIe siècle. De la vapeur au moteur à explosion En 1789, l'Américain Oliver Evans déposa son premier brevet pour une voiture à vapeur! En 1862, le Français Beau de Rochas inventa le premier cycle à quatre temps. Trois ans plus tard, l'Allemand Cari Benz fabrique un tricycle à moteur qu'il vend à deux exemplaires, et passe à la postérité. L'automobile devient une industrie Bibliographie Pour aller plus loin Related:  Evolution transports

L'Histoire de la voiture electrique I – Qui a inventé la voiture électrique? L’histoire de la voiture électrique commence au XIXème siècle. Les premiers prototypes sont réalisés dans les années 1830. Robert Anderson, un homme d’affaire écossais, réalise ainsi le premier prototype de voiture électrique vers 1830. D’autres essais de véhicules électriques ont lieu aux Etats-Unis dans la décennie suivante. Mais pas de voiture électrique sans batterie. L’histoire de la première voiture électrique s’écrit ensuite en 1881, où trois premières voitures électriques crédibles sont présentés : Un premier modèle probant de voiture electrique est mis au point par trois français : Camille Faure, électro-chimiste qui travaille à l’amélioration des batteries au plomb de Planté, Charles Jeantaud, constructeur automobile et Nicolas Raffard, ingénieur en mécanique.Gustave Trouvé, ingénieur concepteur d’engins électriques (hélicoptère électrique, canot à moteur électrique) présente à l’académie des sciences son moteur électrique. La Citicar

Québec / Louisiane - Le grand tour Je suis heureux de vous proposer ce voyage autour du monde : véritable odyssée culturelle et artistique. Au XVIIIe siècle, les artistes européens réalisaient leur Grand Tour pour découvrir l’héritage des civilisations et approfondir leurs connaissances sur les trésors de l’antiquité. Je vous invite aujourd’hui, avec le même esprit de curiosité et de soif de connaissances, à faire notre Grand Tour au XXIe siècle. Des histoires, des rencontres, des émotions : bienvenue dans le Grand Tour ! Retrouvez le prochain opus du Grand Tour bientôt sur France 3 ! Faire de la culture un grand voyage… Du Québec à la Louisiane : quand l’Amérique était française Ce nouvel opus du Grand Tour vous raconte l'aventure exceptionnelle de la Nouvelle-France. Au XVIe siècle, le Nouveau Monde est un enjeu pour les grandes puissances européennes. L’équipage de Samuel de Champlain est émerveillé par la beauté du paysage lorsqu’il aperçoit le Golfe du Saint-Laurent. En 1603, il arrive à Tadoussac.

La voiture électrique : histoire et avenir La voiture électrique tente de percer le marché de l'automobile propre. Mais les problèmes d'autonomie rendent encore cette voiture peu utilisable. Si la voiture hybride recourt au moteur électrique, les constructeurs doivent maintenant proposer des véhicules entièrement électriques, à la fois fiables et autonomes. Un défi pour la voiture du futur. La voiture électrique, de 1834 à aujourd'hui... et demain. © voitureelectrique.net Histoire de la voiture électrique La voiture électrique nous semble une invention de la fin du XXe siècle. Un Français s'attèle également à ce concept, et invente la batterie rechargeable au plomb acide. La première voiture électrique au monde pourrait être celle de Thomas Parker en 1884, dont on a retrouvé depuis peu (2009) une photographie la représentant. La première voiture électrique au monde ! En 1891, c'est au tour de l’Américain William Morrison de construire une vraie voiture électrique. Après 1990, la voiture électrique devient le défi des constructeurs.

Histoire et évolution de la moto - Tout Sur La Moto Les motos, telles qu'on les connaît aujourd'hui, sont le résultat d'une longue évolution, qui remonte à très longtemps. Un vent de fraîcheur souffle, enfin, sur le marché de la moto. Lors des quinze dernières années, les innovations techniques s'étaient faites plutôt rares, les grands constructeurs se contentant souvent de peaufiner des solutions déjà existantes Il faut dire que le public motard n’avait jamais été friand de techniques révolutionnaires et cette frilosité est à l’origine de quelques flops commerciaux retentissants, malgré le bien-fondé de plusieurs concepts originaux. On se souviendra notamment du monobras avant, du turbo ou de l’anti plongée, qui n’ont jamais trouvé leur public. Du coup, les sportives et les GT, catégories de prédilection des constructeurs pour introduire leurs nouveautés techniques, se sont « mises en veille », délaissant l'évolution du concept moto au profit du produit. 1969 – Moteur quatre cylindres et frein à disque : Honda CB 750

Comment le 14 Juillet est-il devenu fête nationale - francetv édu... L’un des symboles de la France Défilé militaire, feux d’artifice et bals des pompiers. Le 14 juillet est l’une des grandes fêtes populaires de France. C’est un rassemblement qui invite tous les Français à célébrer un événement historique… ou plus exactement deux ! La fête nationale commémore la prise de la Bastille (le 14 juillet 1789) et le jour où le roi Louis XVI promet qu’il appliquera la Constitution (le 14 juillet 1790). Une journée révolutionnaire très symbolique L’année 1789 est particulièrement agitée : le peuple français est mécontent de la gestion du pays. Un an plus tard : la fête de la Fédération Le 14 juillet 1790, la prison de la Bastille n’existe plus. Oubliée, puis remise à l’honneur Après ces événements, la célébration du 14 juillet est abandonnée. Myriam Rembaut

Histoire de l'automobile L'histoire de l'automobile rend compte de la naissance et de l'évolution de l'automobile, invention technologique majeure qui a considérablement modifié les sociétés de nombreux pays au cours du XXe siècle. Elle prend naissance au XIXe siècle durant la Révolution industrielle, lorsque la technique fait la part belle à la machine à vapeur comme source d'énergie, pour ensuite s'orienter massivement vers le pétrole et le moteur à explosion, avec comme concurrent longtemps délaissé le moteur électrique. L'automobile s'est progressivement imposée dans les pays développés comme le principal mode de transport pour la circulation des individus et des marchandises. Son industrie a été l'un des secteurs les plus importants et les plus influents depuis le début du XXe siècle et son essor mondial en a été spectaculaire : 250 000 automobiles sont dénombrées en 1907, 500 000 en 1914 avec l'apparition de la Ford T, 50 millions avant la Seconde Guerre mondiale. XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Histoire des inventions: les transports terrestres De l'invention de la roue en 3500 avant J.-C. à l'avènement de l'automobile à la fin du 19° siècle, six inventions ont révolutionné le transport terrestre et contribué de manière extraordinaire au développement agricole, industriel et touristique de nos sociétés. Surtout, ces inventions ont entraîné de profonds changements sociaux, en particulier dans le rapport des individus à l'espace. Invention de la roue (3500 avant J.-C.) Au début de l'antiquité, les Sumériens utilisent des rondins de bois pour déplacer de lourdes pierres. Les premières roues étaient pleines, en pierre d'une seule pièce, ou en bois souvent constituées de trois ou quatre pièces assemblées. Désormais les roues sont montées sur leur axe à l'aide de roulements à billes ou à rouleaux, ou de paliers hydrodynamiques. Invention de la charrue (300 avant J. Il s’agit de l'invention capitale qui a fait décoller la production agricole. C’est le passage d'une espèce de jardinage soigné à un début d'agriculture extensive.

La révolution industrielle au 19ème siècle La formation du charbon, les énergies fossiles Au dix-neuvième siècle, on est passé d'une société agricole à une société industrielle grâce à une nouvelle source d'énergie: le charbon. Il y a 400 millions d'années, dans les marécages et les forêts tropicales, la décomposition des végétaux et des animaux a formé des couches de débris qui se sont comprimés entre les roches sédimentaires. Un mètre de charbon représente la compression de vingt mètres de débris organiques (organique signifie riche en carbone). Cette période géologique est appelée "le carbonifère". On dit que le charbon est une énergie fossile, comme le gaz naturel et le pétrole. L'Europe et l'Amérique possèdent de riches gisements de charbon: Les énergies traditionnelles Depuis l'Antiquité et jusqu'au 18ème siècle, la seule source d'énergie calorifique employée était le bois. En 1889 à Paris, pour célébrer le centenaire de la Révolution française, on construisit la Tour Eiffel.

Chronologie de l'automobile Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Projet par propulsion interne de de Vinci. Cet article présente une frise chronologique d'événements notoires de l'histoire de l'automobile. Les débuts[modifier | modifier le code] 1668 - Ferdinand Verbiest fabrique un véhicule automobile, considéré davantage comme un jouet, qui est constitué d'une bouilloire fixée sur un petit four et équipé d’une roue à aubes, d’engrenages et de petites roues.1769 – Joseph Cugnot présente son « fardier à vapeur », un chariot sur lequel il monte une chaudière à vapeur. Fin XIXe siècle - Début XXe siècle[modifier | modifier le code] Panhard & Levassor Type A P2C no 77, « plus ancien véhicule automobile à essence encore en circulation » (première voiture à essence fabriquée en série) Les années 1910-1940[modifier | modifier le code] Ford T en 1909, l'automobile passe du statut de carrosse motorisé à un produit grand public. Milieu du XXe siècle[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code]

La marche à la 2eme guerre mondiale Résumé Détruire la France et conquérir "l'espace vital", telles sont les missions d'Hitler pour faire de l'Allemagne une grande puissance. Le 1er septembre 1939, le premier coup de canon est tiré sur Dantzig. Deux jours plus tard, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne. La Seconde Guerre mondiale a commencé. Si vous rencontrez des problèmes pour visionner la vidéo, cliquez ici Cursus - 1re générale / Histoire - 3e / Histoire L'histoire de l'automobile I) Histoire de l’automobile Les premières voitures C’est en 1860 que la première ébauche d’un moteur à explosion a été créée. Ce moteur inédit fabriqué par Etienne Lenoir est, dans un premier temps, alimenté au gaz d’éclairage. Quelques temps plus tard il invente un carburateur permettant de remplacer le gaz par du pétrole. Un ancien moteur à explosion construit par Ford La première voiture électrique: La Détroit électric(1914) Le premier « vrai » moteur à quatre temps fut mis au point par deux ingénieurs allemands, Daimler (1872) et Benz (1882) qui, chacun de leur côté, cherchent à vendre leur brevet en France. A partir de cette date la recherche et l’évolution de l’automobile va progresser de manière fulgurante dans tous les pays. Bugatti Garros Mais toutes ces difficultés ne rebutèrent pas les passionnés désireux de faire découvrir « la voiture sans chevaux » comme on la surnommait à l’époque, au plus grand nombre. Le pneu apporte un « plus » indéniable à l’automobile L’âge d’or: La Mini

Bouygues invente la « route solaire » qui produit de l’électricité La « route du soleil ». C’est ainsi que l’on pourrait baptiser l’innovation annoncée, mardi 13 octobre, par la société Colas, qui prévoit de la commercialiser à partir du 1er janvier 2016. La filiale de construction d’infrastructures de Bouygues a mis au point un revêtement routier incorporant des cellules photovoltaïques enrobées dans un matériau multicouche fait de résines et de polymères. L’énergie solaire est captée à travers une feuille de silicium polycristallin qui produit du courant. Raccordées à un bâtiment ou au réseau de distribution d’électricité d’ERDF, les dalles « Wattway » peuvent « s’adapter à tous les types de routes » et « supporter la circulation de tout type de véhicules, y compris les poids lourds », a affirmé la société. Malgré une épaisseur de quelques millimètres, ce revêtement est présenté comme « résistant », « antidérapant » et « conçu pour durer ». Une brique de la « smart city » Une révolution ? Lire aussi : Le secteur solaire retrouve des couleurs

La voiture électrique marque des points dans l'opinion Avec la crise économique, la mise en oeuvre du dispositif de bonus-malus écologique et la hausse des prix à la pompe, acheter une voiture électrique est devenu beaucoup plus intéressant... Reste à connaître la distance qui sépare les actes des paroles. Leurs ventes peinent toujours à décoller à l’échelle mondiale. D’après un sondage IFOP publié avant-hier par nos confrères de Dimanche Ouest-France à l’occasion de l’ouverture au public du Mondial de l’automobile de Paris, au Parc des expositions de la Porte de Versailles (XVe arrondissement), 53 % de nos concitoyens seraient néanmoins disposés à acheter une voiture électrique. À peine un tiers d’entre eux a en effet évoqué la protection de l’environnement, qui arrive nettement derrière les considérations budgétaires, « même si ceux qui se disent prêts à acter concrètement un achat électrique y sont davantage sensibles (40%) ». « Les constructeurs doivent démontrer que la voiture électrique est un bon placement »

Grand-bi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sortie en Grand-bi des membres de la Société Vélocipédique Métropolitaine de Paris en 1882 (de Civry Président et Clément-Bayard vice-président en tête, à pieds). Une course de grand-bi, fin 1888. Le grand-bi est un type de bicyclette qui apparaît au début des années 1870. Il possède une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière plus petite. Historique[modifier | modifier le code] Le grand-bi apparaît à une période où l'intérêt du grand public pour le vélocipède français a largement diminué. Des diamètres de plus en plus grands apparaissent pour améliorer les performances : 130 cm, 140 cm, et jusqu'à 150 cm, avec une roue arrière ne dépassant pas les 40 cm de diamètre[3]. Description[modifier | modifier le code] Le grand-bi possède une roue avant d'environ 120-130 cm de diamètre et une roue arrière ne dépassant pas 40 cm de diamètre. La selle est placée très en avant, légèrement en arrière de l'axe de la roue avant. David V.

Related: