background preloader

Sarkozy: la fiche d'identité de toutes les affaires en cours

Sarkozy: la fiche d'identité de toutes les affaires en cours
Bettencourt, Karachi, Libye, sondages de l'Élysée, écoutes de Nicolas Sarkozy, affaire Tapie, Bygmalion: le point sur l'épais dossier judiciaire concernant l'ancien président de la République au-delà de sa nouvelle mise en examen dans l'affaire des comptes de campagne de 2012. Le 16 février 2016, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour financement illégal de campagne électorale à l’issue d’un long interrogatoire par les juges en charge de l’enquête. Cette mise en examen marque une nouvelle étape dans l’affaire Bygmalion, qui a démarré deux ans plus tôt quand un système de fausses factures entre cette agence de communication et l’UMP, dont le but était de financer la campagne du candidat Sarkozy en 2012, a été dévoilé. À ces deux mises en examen s’ajoutent un certain nombre d’affaires judiciaires dans lesquelles le nom de Nicolas Sarkozy apparaît. Dans toutes ces affaires, difficile de s'y retrouver. 1.Affaire Karachi La pastille orange: mis en examen Le pitch Noms donnés à l'affaire 6. Related:  Sarkozy

L’incroyable dérive de la campagne 2012 de Sarkozy Ce 26 mai, les enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) s'apprêtent à quitter le siège d'Event & Cie, la filiale du groupe Bygmalion, avec des caisses entières de factures. Franck Attal, le patron opérationnel de Event & Cie, qui a organisé les 42 meetings de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, est présent. Et il confirme. La campagne 2012 de M. Sarkozy a bien été entachée d'irrégularités financières. Lire l'intégralité de notre récit (édition abonnés) : La campagne Sarkozy ou la folie des grandeurs Les fausses factures ? L'obligation – économique, il faut bien rétribuer ses sous-traitants – d'accepter un artifice comptable parfaitement illicite : faire passer le surplus des sommes extravagantes dépensées pendant la campagne, soit plus de 11 millions d'euros, sur les comptes de l'UMP, au prétexte de fausses conventions. Il décrit les réunions, donne les noms des participants. Aux policiers, M.

Quand France 2 nettoie et repasse la chemise de BHL J’ai regardé et écouté attentivement le débat de BHL dans l’émission anglaise « Head to Head » produit par la chaine Al-Jazeera. Je suis offusqué que cet individu qui s’auto décrit en tant que philosophe, journaliste et humaniste puisse voyager à travers le monde et se prétendre le messie de l’humanité. Comme dirait Nigel Farage : « Who are you ? People don’t know you ? » BHL se prétend le justicier qui grâce aux sacrifices humains peut sauver le peuple ou l’humanité de tyrans et dictateurs ! Ce qu’on découvre avec l’évolution de sa démarche barbaresque inversée est la stratégie du chaos qui valide une idéologie de supériorité intellectuelle et religieuse communautariste ! Si BHL est le porte-parole de l’humanité occidental, il n’oublie jamais de dire qu’il suit à la lettre le livre talmudique et que toutes ses guerres créées de toute pièce sont bonnes pour l’état sioniste… Source interview BHL sur la Lybie : « C’est bon pour Is…… ! Répondre à ce message

Politique: Adolf Ogi cloue le bec de Sarkozy Politique Chamailleries entre deux ex-présidents: invité en Suisse, Nicolas Sarkozy dit tout le mal qu’il pense du système helvétique. Parlant d’«irrespect», Adolf Ogi le coupe. Pour Adolf Ogi (à dr.), pas de doute: Nicolas Sarkozy a manqué de respect envers la SuisseImage: RDB/Sobli/Sabine Wunderlin, AFP Ogi a-t-il eu raison de clouer le bec à Sarkozy? C’est l’histoire du montagnard qui rabat le caquet au Parisien Nicolas a fait son Sarkozy. Donc, lorsqu’on vient à Interlaken devant Adolf Ogi, on se tient comme il faut, on essuie ses talonnettes avant d’entrer et on ne pisse pas contre les sapins. Notre formidable Bernois ne l’a pas entendu de cette oreille. Ça fait du bien de savoir qu’il existe encore de vrais patriotes sur le chemin des nationalistes. Stéphane Berney Rédacteur en chef adjoint Signaler une erreur Vous avez vu une erreur? Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé. One-man-show de Sarko Moi aussi, j’ai été président! M.

Un Monoprix a demandé à ses clients de ne plus rien donner aux SDF à cause de « l’insécurité » Le Monoprix situé à côté de la mairie de Reims a sa petite idée sur les auteurs des vols commis dans son magasin et sur la façon de régler le problème. Mardi, une affichette trônait sur chacune des quatre caisses du magasin. Extraits : « Depuis quelques semaines tous les soirs nous avons de gros souci de vol et d’insécurité, causés en grande partie par les sans domicile qui s’installent à côté du magasin.Pour pallier cela nous avons dû faire appel à une société de sécurité et nous comptons sur vous pour nous soutenir dans cette démarche, en évitant de leur donner de l’argent et/ou de leur faire des courses.Ce que nous vous demandons n’est pas évident j’en conviens mais NECESSAIRE.Toutes l’équipe vous remercie de l’attention porter à notre demande.LA DIRECTION » Le message a été pris en photo par Charles-Henry Boudet, journaliste à France 3 Champagne-Ardennes, et s’est propagé sur Twitter Mercredi matin, le message avait été enlevé, a constaté le journaliste.

L'inventaire : Le vrai bilan complet de Nicolas Sarkozy - La Lettre de Jaurès J'ai la nette impression qu'un grand nombre de Français ont oublié les quelques années passées et le bilan que la gauche a trouvé à son arrivée récente au pouvoir. Alors il m'a semblé intéressant de dresser un bilan le plus complet possible pour que les mémoires des cancres et des poissons rouges y compris dans la presse, puissent se remémorer d'où l'on vient et dans quel état Sarkozy a laissé la France. A l'image de son parcours personnel au RPR puis à l'UMP, son quinquennat aura été chaotique, lui qui vantait aux Français une "République irréprochable". On ne peut pas affirmer que ces cinq années passées auront été un fleuve tranquille puisque émaillées d'affaires, scandales, magouilles et condamnations en tout genre, "mouillants" ministres et entourage voire l'ex chef de l'Etat lui-même. Pour mémoire, voici donc "les affaires" du quinquennat de Sarkozy, elles ont pour nom : La compil des données concernant l'etat de la France au départ de Sarkozy : Économie : Population : Industrie : Santé :

Exclusif Le Figaro : Nicolas Sarkozy s'adresse aux Français Pour sa première grande intervention depuis la présidentielle de 2012, l'ancien président répond, dans une tribune au Figaro, aux attaques dont il est la cible. Découvrez l'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy dans l'édition du Figaro du vendredi 21 mars chez votre marchand de journaux ou en cliquant ici (édition abonnés). C'est par écrit, dans les colonnes du Figaro, que Nicolas Sarkozy a choisi de s'exprimer. «Voici que j'apprends par la presse que tous mes téléphones sont écoutés depuis maintenant huit mois (…) Les juges entendent les discussions que j'ai avec les responsables politiques français et étrangers. «Je sais, la ministre de la Justice n'était pas au courant, malgré tous les rapports qu'elle a demandés et reçus. «Aujourd'hui encore, toute personne qui me téléphone doit savoir qu'elle sera écoutée. Il dénonce aussi les méthodes employées par les magistrats. Il s'agit de sa première grande intervention solennelle depuis qu'il a été battu.

Les mauvais arguments de Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy a publié, jeudi 20 mars, une longue tribune dans laquelle il commente l'affaire des écoutes téléphoniques. Il répond à nombre d'interrogations – mais pas à toutes, loin de là. De plus, ses arguments sont, pour beaucoup, exagérés, voire erronés. Le silence Ce qu’il a écrit : « Depuis deux ans, je me suis tenu à la décision de silence et de retrait que j'avais annoncée au soir du second tour de l'élection présidentielle de 2012. » Pourquoi ce « silence » est tout relatif Nicolas Sarkozy, silencieux depuis 2012 ? Lire : Comment Sarkozy prépare son retour Notons également que M. Le respect de la vie privée « Qui aurait pu imaginer que, dans la France de 2014, le droit au respect de la vie privée serait bafoué par des écoutes téléphoniques ? Pourquoi c'est faux M. Lire : Les avocats n'échappent pas à l'instruction des juges Quant à la présomption d’innocence « désacralisée », on ne voit pas bien à quoi pense l’ancien chef de l’Etat, dont personne n’a prononcé la culpabilité. M. M.

« Ce que je veux dire aux Français » : la lettre de Paul Bismuth Paul Bismuth, le nom d’emprunt de Nicolas Sarkozy lorsqu’il voulait téléphoner sans être entendu par les enquêteurs, est le double décomplexé de l’ancien Président. Celui qui peut parler franchement. Nous nous sommes procuré sa lettre aux Français. Nicolas Sarkozy/Paul Bismuth à Berlin, le 28 février 2014 (CLEMENS BILAN/AFP) J’ai longuement hésité avant de prendre la parole. J’ai trop conscience des peines, des souffrances et des inquiétudes qu’on endure en prison pour ne pas mesurer la chance qui m’a si souvent accompagné tout au long de ma vie. J’ai eu envie de crier : « IN YOUR FACE » Et pourtant, je crois qu’il est aujourd’hui de mon devoir de rompre ce silence. En vingt mois, j’ai subi quatre perquisitions qui ont mobilisé trois juges de gauche et quatorze policiers peut-être pas de droite. Sur le sujet, que reste-t-il ? Mais je n’ai rien dit au nom du devoir que me créent les responsabilités qui furent les miennes. J’ai tout accepté, tous les dons Plenel témoin assisté : comme moi !

Sarkozy écouté, révolté, et... responsable de l'explosion des écoutes - 21 mars 2014 Etre écouté à son insu, des méthodes dignes de la Stasi ? En ripostant dans "Le Figaro", vendredi 21 mars, Nicolas Sarkozy s'est livré à un parallèle historique pour le moins douteux. Une outrance verbale qui vise manifestement à choquer, mais aussi peut-être à masquer certaines vérités qui gênent. Dans cette offensive, l'ex-président omet surtout de préciser que les écoutes judiciaires dont il fait l'objet sont encadrées par une loi de 2004, date à laquelle... il était ministre de l'Intérieur. Nicolas Sarkozy ou l'arroseur arrosé ? L'image n'est pas usurpée lorsque l'on sait que l'ex-chef de l'Etat a grandement favorisé les écoutes, lorsqu'il était au pouvoir. Explosion du nombre d'écoutes judiciaires "Tous mes téléphones sont écoutés depuis maintenant huit mois, s'insurge l'ancien chef de l'Etat. Une révolte contre une immixtion dans sa vie privée qui pourrait sans doute être partagée chaque année par des milliers d'autres Français. Un système de "grandes oreilles" sans précédent

Affaire Bygmalion : le texto de Lavrilleux qui mouille Copé et Sarkozy Par Francetv info Mis à jour le , publié le Ce sont quelques caractères qui pourraient considérablement gêner Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé dans le scandale Bygmalion. Ce SMS aurait été envoyé à Guillaume Lambert par Jérôme Lavrilleux, alors directeur adjoint de la campagne et bras droit de Jean-François Copé, le 28 avril 2012, à 12h19. Ce texto ne permet pas de savoir si Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé ont ensuite été mis au courant de la mise en place d'un système présumé frauduleux pour maquiller les dépassements des frais de la campagne. Selon plusieurs médias, dont Mediapart, la dernière campagne de Nicolas Sarkozy a coûté au total 39 millions d'euros, soit 17 millions de plus que le plafond légal, fixé à 22,5 millions d'euros.

Affaire Bygmalion : à l'UMP, les langues anti-Sarkozy se délient Ce n'est pas encore de l'artillerie lourde, juste des tirs en rafales. Mais c'est Nicolas Sarkozy lui-même qui les essuie. Et les snipers viennent des rangs de l'UMP, où l'affaire Bygmalion continue de faire des ravages. "Si c'est vrai, Nicolas Sarkozy était nécessairement au courant" La justice, qui enquête actuellement sur les comptes de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy doit aller "jusqu'au bout", a affirmé Bernard Debré, député UMP filloniste de Paris, sur LCI et Radio Classique. "Vous avez en mémoire la lettre que Nicolas Sarkozy a écrite dans le 'Figaro' avant les élections municipales où il se plaignait en disant 'Comment, avec un dépassement aussi mineur et minime (les 400.000 d'euros sanctionnés par le Conseil constitutionnel), on me demande de rembourser 11 millions ?' Peut-on toujours envisager le retour de Nicolas Sarkozy ? Il y a un problème d'éthique en politique, on ne peut pas faire tout et n'importe quoi. Nicolas Sarkozy, "responsable", doit "donner sa version"

Meetings "dignes des Stones", WC à 1 250 euros… Le détail des factures de la campagne de Sarkozy Par Ariane Nicolas Mis à jour le , publié le Les meetings de Nicolas Sarkozy, puits sans fond de sa campagne présidentielle en 2012 ? Le journal Libération a eu accès aux factures détaillées de 44 événements organisés par l'UMP pour la campagne de l'ancien chef d'Etat, organisés par la filiale de la société Bygmalion, Event&Cie. Si Nicolas Sarkozy a dépensé 21 millions d'euros pour ses meetings, seuls 4,1 millions ont été officiellement déclarés. Pour faire valider ses comptes de campagne par le Conseil constitutionnel, l'UMP aurait eu recours à un système de doubles factures. Les documents saisis par la justice lors d'une perquisition dans les locaux de Bygmalion, et consultés par Libération, révèlent les montants exacts de milliers de factures émises par les prestataires d'Event&Cie, à savoir des sociétés de son, lumière, vidéo, traiteurs, décorateurs qui ont travaillé sur la campagne. Comment expliquer un tel écart entre les comptes déclarés et les comptes réels ?

Affaire des écoutes: osons vraiment la séparation des pouvoirs! Avec un remarquable sens politique, l'UMP a réussi à déplacer l'affaire des écoutes du président Sarkozy et de leur contenu, un possible trafic d'influence entre un ancien chef de l'État et un des plus haut magistrats français, véritable affaire d'État si elle devait être avérée, vers l'actuelle garde des Sceaux, victime collatérale de cette affaire. Le nom de Nicolas Sarkozy est apparu dans six procédures pénales depuis la fin de son mandat: affaire Bettencourt, financement libyen de la campagne de 2007, sondages de l'Élysée, attentat de Karachi, arbitrage Tapie, et cette dernière affaire de trafic d'influence, visant supposément à décrocher un poste ensoleillé à Monaco pour un de ses amis, haut magistrat de la Cour de cassation. C'est un peu trop pour pouvoir prétendre à nouveau être candidat en 2017 à la présidence de la République. publicité Une loi datant du printemps 2004 Décision des juges d'instruction Or, rien n'est plus faux. Une transcription validée par la Cour de cassation

Related: