background preloader

Enseigner l’empathie

Enseigner l’empathie
Dans ce second volet, Guy Azoulai aborde la question de l’enseignement de l’empathie en présentant les différents outils qu’il utilise lors de ses formations à l’entretien motivationnel. Présentation du concept d’empathie Le concept d’empathie est présenté en mettant l’accent sur son rôle déterminant dans la dynamique interpersonnelle de la motivation et du changement : Les attitudes spontanées face à la détresse émotionnelle Je propose aux participants de réfléchir à la situation suivante : dans un parc, un enfant vient de lâcher son ballon, et pendant que celui-ci s’élève, l’enfant pleure, hurle sans relâche. Les participants doivent imaginer les attitudes de différents parents vis-à-vis de cet enfant, et ce qu’ils pourraient lui dire. Les réponses sont notées sur un tableau. Dans les réponses qui adressent la souffrance, nous faisons un tri entre celles qui l’invalident et celles qui la valident. Efficacité comparée des quatre attitudes dans une relation d’aide Le jeu de rôle empathique

http://www.entretienmotivationnel.org/articles/enseignerempathie/

Related:  Empathie, hyperempathie, hypersensibilitéEmpathiepedagogieneurosciencesOrganisation

Qu’est ce que l’empathie ? - Entretien motivationnel Carl Rogers a été le premier psychothérapeute à mettre en lumière le rôle essentiel de la relation dans l’efficacité thérapeutique. Dans des publications parues entre 1940 et 1950, il décrit ce qu’étaient, selon lui, les trois conditions critiques permettant aux thérapeutes de promouvoir l’auto-actualisation de leurs patients : avoir une attitude de compréhension empathique, faire preuve d’une estime positive et sans condition, être en congruence. Ces dernières années, de nombreuses études concernant l’efficacité thérapeutique ont été menées, avec pour certaines des résultats surprenants. Plutôt que de chercher à promouvoir de meilleures méthodes, la recherche nous indique que la clé du succès réside dans l’habileté du thérapeute à établir une bonne alliance avec son patient.

Empathie, Sympathie, Compassion! quelles différences? Je lis régulièrement le blog de Matthieu RICARD qui n'est plus à présenter! et je voulais discuter avec vous du sujet de son dernier article. L'empathie (du grec ancien εν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qu'on éprouve) consiste à comprendre ce que d’autres éprouvent et à entrer en résonance avec eux. Il faut distingue l'empathie de la sympathie, de la compassion et même de la contagion émotionnelle. L'empathie, contrairement à la sympathie qui est spontanée (attirance ou rejet) est une pratique relationnelle qui s'enseigne et s'apprend. Exemples de situation : Cunégonde dit : - Je n'aurais pas dû faire cela...

L'intelligence émotionnelle Je découvre aujourd’hui le site « Mind Map Art » et notamment la dernière carte mise en ligne par Nitya Wakhlu : L’intelligence émotionnelle. « Ma vision de l'école repose sur deux hypothèses : la première est que tout le monde n'a pas les mêmes capacités ni les mêmes intérêts, et que nous n'apprenons pas tous de la même façon. […] La seconde hypothèse est plus douloureuse : c'est qu'il est impossible aujourd'hui à quiconque d'appréhender le savoir dans son intégralité. » dit Gardner. Nous sommes bien tous intelligents, mais tous de manière très différente. Malheureusement, notre système scolaire fait encore la part trop belle à l'intelligence verbale linguistique et à l'intelligence logique mathématique...

Les 4 piliers de l’apprentissage d’après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention Les environnements personnels d’apprentissage, étude d’une thématique de recherche en émergence France HENRI (Centre de recherche LICEF, Télé-université du Québec) 1. Introduction Les MOOC de type connectiviste ou cMOOC1, épiphénomènes du système éducatif, constituent le lieu d’application par excellence des EPA et d’une conception ouverte de l’apprentissage à l’ère numérique.

Emotions ?... vous avez dit : émotions ?... En parcourant le web, je suis il y a peu tombée sur cette « fleur » des émotions (présentée en anglais sur Wikipédia). Elle m’a immédiatement fait penser et réfléchir aux spécificités des surdoués… A l’origine de cette fleur : Robert Plutchik , psychologue de l’université de Floride. La théorie de Plutchik concernant les émotions est la suivante : Les qualités d’un bon enseignant (selon les étudiants) Lorsqu’ils sont en première année d’études supérieures, qu’attendent les étudiants de leurs enseignants ? J’ai eu l’occasion de leur poser la question dans le cadre d’un questionnaire écrit. A l’université de technologie de Troyes où je travaille, j’ai interrogé sur ce sujet les 231 nouveaux étudiants lors de la semaine de rentrée. Voici la synthèse des réponses qui m’ont été données. J’ai mis chaque fois le pourcentage d’occurrences. Il s’agissait d’une question ouverte, ce n’est donc pas parce que la « patience », par exemple, n’a été citée que par 12% d’entre eux qu’elle n’est pas importante pour une proportion plus importante, c’est juste qu’il ne s’agissait pas de LA qualité la plus importante pour eux à cet instant.

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation – Formation 3.0 Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? La fabrique du social, croisement des savoirs et apprentissages coopératifs ALTER Norbert, L’innovation ordinaire, PUF, 2010 (Quadridge), 284p. AKRICH Madeleine, LATOUR Bruno, CALLON Michel, La sociologie de la traduction, textes fondateurs, Presses de l’Ecole des Mines, 2006, 303p. AMBLARD Henri, BERNOUX Philippe, HERREROS Gilles, LIVIAN Yves Frédéric, Les nouvelles approches sociologiques des organisations, Seuil, 1996, 290p. AVENEL Cyprien, Les enjeux de l’évaluation des expérimentations du RSA, CNAF, Informations sociales, 2008, pp.80-96 BARBIER, René, La recherche-action, Paris : Anthropos, 1996, 112 p.

Related:  PÉDAGOGIE