background preloader

Anpaa

Anpaa
Les cyber addictions Cyberaddiction, nouvelle"toxicomanie sans drogues" L’Internet offre des multiples possibilités dans les domaines du travail, de l'éducation, ou dans la communication. Pourtant il y a des personnes qui dépassent les limites d’une connexion "normale" et qui vont dans le sens d’une conduite addictive, perdant tout contact avec la vie réelle. Mots-clès :Internet - addiction - cyberaddiction – polyaddiction - addiction communicationnelle - réalité virtuelle " ..Une illusion créée par le cerveau pour se délester des actions animales et permettre au cortex de se concentrer sur ce pour quoi il a été fait. L’Internet, allie les avantages offerts par la facilité de communication sans frontières et sans limites, par la convivialité de travail, la qualité, la précision et la rapidité des moyens de recherche, l’étendue de ses réseaux, mais aussi d’un espace ludique interactif et d’un moyen sans précèdent en terme d’accessibilité. Dans l’article de Ph.

Cap Cannabis | Tabac | Alcool | Héroïne | Autres dépendances Présentation : La dépendance non liée à des substances psychotropes se rencontre de plus en plus fréquemment dans notre type de société, dite de consommation. La fureur de consommer, la kleptomanie, la passion du jeu, l’obsession sexuelle, les troubles alimentaires comme, entre autre, l’anorexie et la boulimie, l’aliénation au travail, l’addiction au sport, la folie des moyens de communication - télé, sms, Internet, ordinateurs - la sujétion à un groupe religieux…. D’abord, la définition de la dépendance non liée à des substances comme la drogue, l’alcool ou les médicaments est très difficile à établir. Il y a d’autres points communs, car chaque attitude peut devenir une dépendance si elle est poussée à l’extrême. L’addiction ne peut être isolée de toute influence extérieure. Les troubles alimentaires Présentation : Les troubles du comportement alimentaire (ou TCA) peuvent revêtir plusieurs aspects. Quels sont ces troubles ?

hyperconnectivite_positiongrea_0.pdf Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet. Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes. Comment prévenir ces dépendances numériques ? Doctissimo : Qu'appelle-t-on cyberdépendance et quel est le profil des individus qui en souffrent ? Jean-Charles Nayebi : A l'origine, la cyberdépendance désigne toute dépendance à l'univers informatique. Doctissimo : En France, parmi les 27 millions d'internautes, combien peuvent être considérés comme cyberdépendants ? Jean-Charles Nayebi : Pour l'instant aucune statistique n'a été établie. Doctissimo : Quels signes doivent alerter ? Jean-Charles Nayebi : La cyberdépendance s'exprime par différents signes spécifiques. Doctissimo : Les jeunes sont-ils les plus susceptibles de devenir cyberdépendants ? Jean-Charles Nayebi : Internet constitue, pour certains adolescents, une fuite d'un quotidien difficile. Doctissimo : Les deux sexes sont-ils égaux face à la cyberdépendance ? Ecrit par:

"Conduites addictives chez les adolescents", une expertise collective de l’Inserm 06 février 2014 En France, les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives, en particulier l’alcool, le tabac et le cannabis, demeurent élevés chez les adolescents, en dépit des évolutions de la réglementation visant à limiter l’accès des mineurs à ces produits et des campagnes de prévention répétées. Dans le contexte de l’élaboration du Plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) a sollicité l’Inserm pour établir un bilan des connaissances scientifiques sur les vulnérabilités des adolescents (âgés de 10 à 18 ans) à l’usage de substances psychoactives dont la consommation est notable chez les jeunes et pour lesquelles un risque de comportement addictif est avéré (alcool, tabac, cannabis), mais aussi aux pratiques identifiées comme pouvant devenir problématiques (jeux vidéo/Internet, jeux de hasard et d’argent).

La Clinique du Jeu Pathologique Une forme particulière de dépendance qui s'est développée avec l'engouement informatique concerne le rapport que certaines personnes entretiennent avec l'écran. Les nouvelles techniques de l'informatique et de la communication (« TIC ») proposent une variété de possibilités pour jeunes adolescents et adultes : des activités ludiques (jeux vidéo, jeux en réseau, jeux de hasard et d'argent), des modèles de contact (chat, forum,...), des sources d'information (moteur de recherche), des pratiques commerciales et sexuelles... Le rapport au virtuel s'inscrit par un abandon momentané du réel, pour un monde sans mémoire et sans avenir, celui de l'instant présent, de l'immédiateté. Utilisé de manière abusive, le virtuel peut remplir différentes fonctions psychologiques pour le consommateur, comme s'évader d'un monde dont la réalité est difficilement supportable. Le Net a certains effets bénéfiques. Au niveau psychologique, deux risques émergent par rapports aux autres.

unaf Dans un contexte marqué par l’importance croissante et considérable des loisirs numériques, le développement de nouveaux univers de jeux virtuels marque incontestablement un nouveau tournant et apparaît comme un nouvel avatar d’une mutation technologique sans précédent dans l’histoire des sciences et des techniques qui rend l’ensemble de la communauté politique, éducative sociale et associative démunie. Pour résumer l’état d’esprit de l’UNAF qui se veut ni alarmiste ni angélisant, citons les propos du professeur Jean-Luc Vénisse, chef du service addictologie au CHU Nantes « Il est temps de prendre au sérieux les questions de cyberdépendance ». Contribution remise par l’UNAF à la mission UMP sur la cyberdépendance, lors de son audition par Madame la Députée Arlette Grosskost et Monsieur le Député Paul Jeanneteau « Cyberdépendance et jeux vidéo en ligne » Personnes auditionnées I/Constats Le marché mondial des jeux vidéos sur ordinateur représente en 2006, 5 milliards de dollars.

Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Aux Etats-Unis, la cure de désintoxication est facturée 14.500 dollars. En Chine, ces établissements très répandus utilisent des méthodes musclées, parfois à l'origine de bavures : un adolescent a été battu à mort début août. La demeure accueillante est nichée dans un parc de cinq hectares, à quelques kilomètres du campus de Microsoft. Mais là-bas, tout ce qui ressemble à un ordinateur a de bonnes chances d'être très mal vu. Aux Etats-Unis, un centre de désintoxication d'un nouveau genre vient d'ouvrir. Dans un reportage diffusé par une télévision locale, la responsable de l'établissement explique sa mission. Durant six semaines, les patients ont droit à un concentré de vie rêvée. Des adultes en surpoids et déprimés Il n'existe en effet pas de traitements spécifiques et reconnus contre la dépendance virtuelle. Cette semaine, une première étude consacrée aux adultes joueurs a tenté d'apporter davantage d'éléments. Soignés par des électrochocs en Chine

Cyberdépendance Adonautes, un jeu de prévention sur l’usage d’Internet [hopital.fr] Exemple typique de la « génération C*»,Justine, 13 ans, affirme ne pas pouvoir se passer d’Internet. Ni d’ailleurs de son portable ou de sa console de jeux. Elle n’aime d’ailleurs pas discuter de ses activités avec ses parents qu’elle juge dépassés par les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). C’est en ayant observé les phénomènes d’addiction aux nouveaux médias et le manque de dialogue entre parents et enfants sur l’utilisation d’Internet que Marion Haza, psychologue, maître de conférences et présidente de l’Association de recherche clinique sur l’adolescence (ARCAD)[1] a créé un jeu original, en ligne bien sûr, sur les usages et dangers d’Internet, www.adonautes.fr. Jouer sur l’appétence pour le monde virtuel Le concept est simple. Quel adolescent êtes-vous face à Internet ? Pédagogique, intéressant à utiliser avec un adulte, Adonautes est un moyen de confronter les adolescents – plutôt les plus jeunes d’entre eux – à leur usage d’Internet.

Un site très instructif sur la cyberdépendance, on y apprend beaucoup sur l'émergence de cette pathologie et ces symptômes. by grandjean_groupe2_psy Apr 8

L'association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie regroupe de multiples services de prévention et de soins dans le cadre de différentes formes d'addictions. by perruchini_groupe5_psy Mar 19

Related: