background preloader

Les recherches sur la cyberdépendance

Les recherches sur la cyberdépendance
B. La recherche de David Greenfield Pour juger de la valeur des conclusions de cette recherche, il faut examiner la méthode utilisée. Plus particulièrement, il est important de considérer le nombre de sujets étudiés, la façon dont ils ont été choisis, les questions qui ont été posées et la façon dont on a traité les réponses obtenues. C'est à partir de ces détails qu'on peut savoir dans quelle mesure les conclusions sont justifiées ou non. (On trouve le questionnaire à 1. Le grand nombre de personnes qui ont répondu au questionnaire (17,251) nous force à considérer l'information obtenue comme importante; elle provient de l'expérience d'un grand nombre d'individus. 2. Les personnes qui ont répondu au questionnaire de recherche du Dr Greenfield ont été recrutées d'une façon assez particulière. Il faut s'inquiéter d'une telle sélection des sujets de recherche. 3. 4.

La cyberdépendance: mythe ou réalité ? E. Comment on devient "accroché" à Internet En examinant les étapes à travers lesquelles se développe cette réaction, on peut mieux en identifier les pièges et les tournants cruciaux. L'émerveillement initial Il est probable que toutes les personnes qui découvrent Internet deviennent "accrochées" au début. Découvrir Internet, c'est souvent l'équivalent de l'expérience de l'enfant qui découvre un grand magasin de jouets ou de friandises. On découvre une abondance tellement considérable qu'elle dépasse tout ce que notre désir aurait pu imaginer. La découverte d'une section privilégiée Rapidement, cet émerveillement global fait place à des découvertes encore plus importantes. L'engouement initial prend alors une forme différente: l'internaute devient spécialiste. L'engouement initial n'avait rien d'alarmant parce qu'il correspondait à une réaction d'enthousiasme normal. De nouvelles habitudes C'est lors de cette troisième phase qu'on prend une "vitesse de croisière" dans l'usage d'Internet.

Cyberdépendance Bien qu'on puisse voir de temps à autres dans des reportages télé à la limite du voyeurisme, des cas pathologiques de personnes complètement accros à leur ordinateur au point de passer leurs journées entières devant la machine sans se laver pendant des semaines, on a tendance a beaucoup sous-estimer la dépendance à l'ordinateur en France et à penser que ce n'est le problème que de quelques adolescents dépressifs jouant à des jeux massivement multijoueurs (le plus connu étant world of warcraft). Or, comme pour d'autres dépendances, par exemple le café, l'alcool ou la cigarette, la cyberdépendance peut s'avérer plus ou moins envahissante selon les personnes. Notons qu'il existe une grande part de subjectivité dans l'appréciation de celle-ci. Quelque-soit le temps que vous passez devant votre machine, si vous lisez cette page c'est probablement que vous pensez y passer trop de temps. Cela implique-t-il qu'on ne peut pas se sortir de la cyberdépendance ? Aide supplémentaire

Définition et typologie de la cyberdépendance Définition et typologie de la cyberdépendance Désignant, à l’origine, toute dépendance à l’ordinateur, ou plus largement à l’univers informatique, ce terme est aujourd’hui utilisé principalement pour désigner une dépendance qui s'instaure chez une personne faisant un usage distordu des moyens de communication offerts par Internet. Cette personne est dans la recherche constante de connexion au réseau informatique afin d’y établir une communication, d’ y trouver une information, du sexe ou du jeu virtuel. Elle éprouve une anxiété désorganisatrice si elle ne peut pas se connecter, et sa vie personnelle et sociale s'organise autour de la connexion. À l'image d'une toxicodépendance, le cyberdépendant manifeste un phénomène de manque et peut recourir au mensonge pour réduire l'importance de son addiction. La typologie de la cyberdépendance décline 4 quatre types majeurs : Extrait du livre "cyberdépendance en 60 question" de Jean-Charles Nayebi, RETZ, Paris.

La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Nathalie habite avec son copain Frédéric depuis 1 an environ, mais elle est insatisfaite de leur relation. Les vignettes ci-dessus illustrent comment l’utilisation problématique d’Internet et des nouvelles technologies peut être la cause de difficultés pour plusieurs, que ce soit au plan personnel ou au plan interpersonnel. Introduction Qu’est-ce que la cyberdépendance? Introduction Depuis une vingtaine d’années, Internet a révolutionné la façon de communiquer et la manière de travailler. Qu’est-ce que la cyberdépendance? Prédominance : le comportement ou l’activité occupe une place prédominante dans la vie de l’individu, souvent au détriment d’activités ou de relations réelles. Types de cyberdépendance La cyberdépendance peut prendre des formes variées.

La cyberdépendance : informations et services - Clinique de psychologues à Montréal La cyberdépendance, également connue sous les noms de dépendance à Internet, cyberaddiction, usage problématique d’Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI), se caractérise par un usage pathologique, souvent abusif et excessif, d’Internet et des nouvelles technologies. La cyberdépendance se reconnaît au besoin irrésistible et obsessionnel d’utiliser Internet. Parmi les critères reconnus, on observe le temps passé sur Internet; la frustration lorsqu’Internet n’est pas disponible; les plaintes de l’entourage quant au temps passé sur Internet; les conséquences sur les activités habituelles (travail, loisirs, etc.); l’incapacité à diminuer le temps passé sur Internet; la baisse significative, voire l’absence, d’activités satisfaisantes à l’extérieur d’Internet, etc. La cyberdépendance semble partager des caractéristiques communes avec d’autres dépendances. La cyberdépendance a des répercussions sur plusieurs sphères. Psychologues Olivia Beaulieu-Denault, D. Psychothérapeutes

Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème L'internet-dépendance, un indicateur de troubles psychiques? Lu dans la presse URL courte 33 des 254 étudiants ayant suivi un test de dépendance à l'internet ont été diagnostiqués avec une dépendance envers les réseaux sociaux et les sites d'hébergement. 107 autres sujets testés ont montré un penchant pour une telle dépendance. © REUTERS/ Dado Ruvic/Illustration/File En évaluant la santé psychique des participants à l'étude, les scientifiques ont noté que ceux qui passaient trop de temps sur internet étaient plus enclins à la dépression, étaient très anxieux et impulsifs. Bien qu'il soit trop tôt pour établir une corrélation entre la dépendance de l'internet et les problèmes identifiés, les chercheurs se sont intéressés à ces coïncidences et ont décidé de poursuivre leurs recherches à ce sujet. Des scientifiques de l'université de Swansea et de l'université de Milan avaient déjà conclu que la dépendance à l'internet diminuait l'immunité.

Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter. Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil. D. Psychologie :

Comment lutter contre la cyber-dépendance de mon ami ? - Question / Réponse d'expert - Psychologie La cyber-addiction compte au nombre des toxicomanies sans drogue. Par sa facilité d’accès, par sa connotation scientifique et la note d’acceptation sociale qui l’accompagne, le réseau mondial Internet devient facilement objet d’abus. Les cyber-dépendans sont des individus qui, dans leurs efforts pour combler un vide identificatoire, sont à la recherche d’un refuge, d’une échappatoire à la réalité. Affirmer que le nombre de cyber-dépendants est beaucoup plus considérable qu’on peut l’imaginer et que, dans cet esprit, on doit privilégier une approche préventive. Malheureusement, les pistes de traitement des addicts sont peu nombreuses. L’expérience confirme que l’étape la plus importante du traitement passe par la reconnaissance de la dépendance. Interneters Anonymous fédére des individus qui partagent leurs expériences afin de renforcer la motivation de ceux qui ont envie de retrouver une existence libérée de l’ordinateur. Modifié en novembre 2013

Concernant l'addiction aux jeux vidéos... - Les conduites addictives Selon le Dr Mark Griffiths Le Dr Mark Griffiths de l'université de Nottingham Trent est spécialisé dans l'addiction aux jeux vidéo. Voici son test permettant de reconnaître rapidement si un enfant à une conduite addictive aux jeux vidéo :• Il joue presque tous les jours ? • Il joue souvent pendant de longues périodes : 3-4 heures • Il joue pour l'excitation qu'il en retire • Il est de mauvaise humeur quand il ne peut pas jouer • Il délaisse les activités sociales et sportives • Il joue au lieu de faire ses devoirs • Les tentatives de diminuer son temps de jeu sont des échecs En cas de réponse positive à plus de quatre de ces questions, l'enfant joue probablement trop et il existe un problème. Le plus d'Antoine & Gwen : 20 questions à se poser pour évaluer à sa "pécéconsommation" Croyez-vous que vous passez trop d'heures devant l'écran de votre ordinateur ou dans Internet ? A chacun de faire son auto-analyse et d'en tirer ses propres résultats !

Les addictions comportementales Depuis 20 ans, l'approche des addictions avec ou sans drogues se fait de façon globale.Il existe des similitudes neurobiologiques et psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologique, addiction aux jeux vidéo, achats compulsifs, addictions alimentaires, dépendance à l'activité physique, dépendances sexuelles et affectives, dépendances sectaires... La définition Dans un article paru en 1990, le psychiatre Aviel Goodman proposait comme définition de l'addiction : « un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la foi pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ». Les critères des addictions comportementales On peut y ajouter 9 critères secondaires :

Définition cyberaddiction/cyberdépendance - Stop-jeu.ch Actuellement, les qualificatifs les plus souvent utilisés pour définir un usage problématique des jeux vidéo ou d’Internet sont ceux de « cyberaddiction » ou de « cyberdépendance ». Le « cyber » de cyberaddiction et cyberdépendance fait référence aux différents usages possibles d’Internet (voir FAQ relative). Quant aux concepts d’addiction et de dépendance, qui sont souvent utilisés comme des synonymes, ils définissent en fait des caractéristiques cliniques quelque peu différentes. Stricto sensu, on parle de dépendance lorsqu’une personne présente deux types de symptômes : des symptômes de sevrage, à savoir une irritabilité ou de la nervosité lors de l’arrêt de la substance ou du comportement en cause, et des symptômes de tolérance, c’est-à-dire le besoin d’augmenter les doses de substance ou de comportement en cause, pour atteindre un état émotionnel satisfaisant.

Ce site internet propose des ressources en psychologie sur différents domaines, Ici, l'article traite
des différentes recherches menées sur le thème de la cyberdépendance et renvoie à d'autres articles en ligne + généraux ou plus ciblés. by evrard_groupeb Mar 1

Related: