background preloader

SELON UNE ÉTUDE – La NASA prévoit la fin de la civilisation

SELON UNE ÉTUDE – La NASA prévoit la fin de la civilisation
Tempête Isaac. ERRATUM (8 avril) — Contrairement à ce que nous écrivions le 18 mars, aucune étude de la NASA n'a « prévu la fin de la civilisation ». Comme certains de nos lecteurs nous l'ont très justement fait remarquer, l'étude Handy citée dans notre billet, publiée dans un premier temps dans un blog du Guardian puis reprise dans un article de nos confrères belges de la RTBF, n'a rien à voir avec l'Agence spatiale américaine. Tout au plus le centre de vols spatiaux Goddard de la NASA a-t-il participé au financement de la bourse ayant permis à des scientifiques de l'université du Maryland et du Minnesota, à l'origine de l'étude en question, d'envisager des schémas possibles de la chute de la civilisation occidentale. La NASA le précise d'ailleurs dans un communiqué : « Les travaux n'ont été ni effectués, ni dirigés, ni révisés par la NASA. Selon la RTBF, Safa Motesharri et ses collègues expliquent qu'il y a deux scénarios possibles pour l'homme du XXIe siècle.

Les pesticides réduisent fortement la biodiversité aquatique Les pesticides, dont un grand nombre sont utilisés en Europe et en Australie, réduisent jusqu'à 42 % des populations d'insectes et autres formes de vie des rivières et ruisseaux en Allemagne, en France et en Australie, selon une recherche publiée lundi 17 juin aux Etats-Unis. Les pesticides, utilisés par exemple dans l'agriculture, sont parmi les polluants les plus surveillés et réglementés. Mais malgré cela, on ignorait jusqu'alors l'ampleur de leur impact sur la biodiversité dans les environnements aquatiques, soulignent ces chercheurs, dont Mikhail Beketov du Helmholtz Centre for Environmental Research à Leipzig en Allemagne et Ben Kefford de la University of Technology à Sydney. Ces scientifiques ont démontré une forte disparition des insectes des rivières et cours d'eau et d'autres invertébrés d'eau douce.

DESOBEISSANCE CIVILE Ecrire « SMS » ne nuit pas à l’orthographe La « novlangue SMS » va-t-elle envahir les bancs de l’école ? Va-t-on trouver, dans les copies des élèves, des « tu fé koi ? » (tu fais quoi ?) ou des « g croier que tu devè venir » (je croyais que tu devais venir) ? L’écriture SMS ne fait pas seulement hurler les défenseurs de la langue française. Elle inquiète aussi de nombreux parents et enseignants, qui y voient une menace sur le niveau d’orthographe des adolescents. Pour la première fois en France, une étude, publiée mardi 18 mars par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), a de quoi les rassurer. Nouvelle occasion de pratiquer l’écrit Les chercheurs ont scruté à la loupe les « textismes » – ces variantes dans un mot par rapport à l’orthographe traditionnelle (comme « koi » au lieu de « quoi »). En fait, c’est l’inverse qui se produit : c’est l’orthographe traditionnelle qui influe sur la pratique des SMS. Il n’y aurait donc aucune raison de se méfier des SMS. Aurélie Collas Signaler ce contenu comme inapproprié

Des insectes OGM de Syngenta bientôt dans la nature? Londres/Lausanne, le 8 novembre 2012. La société britannique Oxitec, qui est en train de développer des insectes génétiquement modifiés destinés à rendre les insectes nuisibles inoffensifs pour l’agriculture, est étroitement liée au géant agrochimique suisse Syngenta. Afin d’accélérer la commercialisation de ce matériel OGM et d’engranger des profits, les entreprises n’hésitent pas à influencer en leur faveur les réglementations internationales. C’est ce que révèle un rapport publié par les organisations GeneWatch UK, Testbiotech, Corporate Europe Observatory, la Déclaration de Berne et SWISSAID. Grâce à l’appui financier et aux ressources humaines mis à sa disposition par Syngenta, Oxitec développe des insectes parasites génétiquement modifiés destinés à rendre les insectes nuisibles inoffensifs pour les végétaux. Ce rapport de plusieurs ONG met également en lumière le lobbying agressif exercé par des (ex-)employés de Syngenta. Pour de plus amples informations :

VIDEO. Les 5 robots les plus inquiétants pour l'avenir de l'Homme - 30 novembre 2012 Et si, un jour, les robots se mettaient à contrôler le monde ? A l'heure où les innovations technologiques progressent rapidement, cette finalité d’asservissement de la machine sur l’homme reste pour le moment fer de lance du cinéma (Matrix, Metropolis, Robot...) ou de quelques auteurs de science-fiction (Isaac Asimov, Stanilas Lem, Douglas Adams...). Pourtant des androïdes pourraient avoir, un jour, une réelle emprise sur nos faits, nos gestes, voir sur nos propres vies. Pourtant, certains robots ont d’ores et déjà dépassé certaines performances humaines. Terminator, le retour Le robot humanoïde développé par la firme privée Boston Dynamics travaille notamment avec l'armée américaine. Meilleur qu’Usain Bolt Avec son record à 45 km/h, "Cheetah" devient le robot le plus rapide de l'histoire et met littéralement un vent au coureur Usain Bolt. Merci, votre inscription a bien été prise en compte. Jurez de dire toute la vérité ! Pierre-feuille-ciseaux : le jeu de hasard le plus simple au monde.

Les adolescents, connectés même la nuit LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Deux heures du matin, le smartphone de Julie, 13 ans, en classe de 4e, se met à vibrer. Elle se réveille. « Tu dors ? » C'est un texto de son amie Fanny. Elles en échangeront une dizaine. Parmi les adolescents, 15 % se réveillent naturellement et 17 % programment une alerte.

RÉALITÉ VIRTUELLE – L’illusion d’une vie en plein air pour les poulets de batterie Un poulet muni d’un casque à réalité virtuelle (crédits photo : Austin Stewart) C’est une alliance étonnante entre le casque à réalité virtuelle Oculus Rift et le jeu de simulation Second Life, mais appliquée au monde des volailles. Des poulets de batterie pourraient avoir l’illusion d’être des volailles fermières élevées en plein air. Ce n’est encore qu’un projet né du cerveau d’un professeur assistant américain de l’université de l’Iowa (États-Unis), dans la faculté de design, baptisé Second Livestock et présenté à l’occasion d’un salon sur l’art et le design à Ames, dans l’Etat de l’Iowa, en avril. L’idée : les poulets seraient trop nombreux aux États-Unis pour tous vivre en plein air. Ils peuvent être élevés en cage de manière plus humaine si, depuis leur plus jeune âge, ils se tiennent sur une espèce de tapis de course et portent un casque à réalité virtuelle sur leur tête, un casque reproduisant un monde en 3D. >> Lire : L’œuf, la poule et la cage

vieillissement réversible Une étude montre que le vieillissement cellulaire est réversible. Ici des cellules de peau jeunes, encore capables de proliférer (échelle 100 µm). © Inserm Le vieillissement cellulaire est réversible ! - 3 Photos Jusqu’à présent, les biologistes savaient rendre leur pluripotence , c'est-à-dire la capacité à se différencier, à des cellules qui étaient déjà différenciées (devenues donc des cellules d'un certain type, peau, muscles...). Tout a commencé en 2007, quand le Japonais Shinya Yamanaka et ses collègues mettent au point un cocktail éponyme de 4 gènes (Oct3/Oct4, SOX2, Klf4 et c-myc) qui, incorporé dans le génome d’une cellule différenciée grâce à un rétrovirus, la fait revenir au stade de cellule souche pluripotente (on parle de cellules pluripotentes induites). Des cellules pluripotentes mais toujours vieilles Jean-Marc Lemaître, chercheur à l'Inserm, explique comment son équipe a montré que le vieillissement cellulaire est réversible. © Inserm Qu’est-ce qu’une cellule sénescente ?

Mental Illness Risk Higher for Children of Older Fathers, Study Finds Children born to middle-aged men are more likely than their older siblings to develop any of a range of mental difficulties, including bipolar disorder, autism and schizophrenia, according to the most comprehensive study to date of paternal age and offspring mental health. In recent years, scientists have debated based on mixed evidence whether a father’s age is linked to his child’s vulnerability to individual disorders like autism and schizophrenia. Some studies have found strong associations, while others have found weak associations or none at all. The new report, which looked at many mental disorders in Sweden, should inflame the debate, if not settle it, experts said. “This is the best paper I’ve seen on this topic, and it suggests several lines of inquiry into mental illness,” said Dr. Dr. The strengths of the new report are size and rigor. The researchers controlled for every factor they could think of, including parents’ education and income. Dr.

Revue des sciences mai 2014 Physique, espace, nanos Une théorie des trous de vers et de la matière noire Climat, énergie, écologie Biologie, préhistoire, cerveau Santé Techno J'ai failli ne pas publier cette revue qui est bien décevante et m'a beaucoup ennuyé. Technology Review a sélectionné les 10 technologies révolutionnaires de 2014 qui seraient : l'édition de gènes, les drones agricoles, les imprimantes 3D multi-matières, les smartphones sécurisés (qui seront utilisés par les terroristes !) - Economie et social La courbe ci-dessus croise les dépenses de santé par personne avec l'espérance de vie pour prédire la faillite des systèmes de retraites. prénom dominant par année et région Du côté des jeunes talents, par contre, des algorithmes prédictifs permettent, en contrepartie d'un pourcentage de revenus futurs (de 7 à 10%), de miser des sommes importantes sur de nouveaux diplômés afin de les aider à faire ce à quoi ils sont destinés au lieu de faire un travail alimentaire. - Sciences - Numérique Brèves et liens Physique

Sign In Sign in Use your Microsoft account. What's this? No account? Create one! Forgot my password Sign in with a single-use code Terms of Use Privacy & Cookies Your Ancestors, Your Fate Inequality of income and wealth has risen in America since the 1970s, yet a large-scale research study recently found that social mobility hadn’t changed much during that time. How can that be? The study, by researchers at Harvard and Berkeley, tells only part of the story. When you look across centuries, and at social status broadly measured — not just income and wealth, but also occupation, education and longevity — social mobility is much slower than many of us believe, or want to believe. Javier Jaén To a striking extent, your overall life chances can be predicted not just from your parents’ status but also from your great-great-great-grandparents’. We came to these conclusions after examining reams of data on surnames, a surprisingly strong indicator of social status, in eight countries — Chile, China, England, India, Japan, South Korea, Sweden and the United States — going back centuries. Does this imply that individuals have no control over their life outcomes? Take Chaucer.

Related: