background preloader

D’internet à la cyberdépendance

D’internet à la cyberdépendance
Surfer, mais sur quelle vague ? Accéder à Internet via son ordinateur ou son portable est effectivement devenu un geste banal. Mais pour quoi faire ? Internet couvre l’essentiel des occupations et loisirs des adolescents. Vous surfez pour trouver l’information nécessaire à un exposé, télécharger de la musique, jouer en réseau, discuter avec des amis et peut-être avec le secret espoir de rencontrer l’âme sœur. Plus on fréquente Internet, plus on peut en ressentir le besoin. Un miroir aux alouettes Trouve-t-on ce qu’on cherche ou cherche-t-on autre chose que ce qu’on trouve !? Par ailleurs, derrière une fréquentation assidue du chat, la participation à des forums de discussion, se profile un désir de partage et de rencontre. L’érotisme du masque, le flirt, la quête éperdue du Précieux (l’information ultime), ne seraient-ils pas une drogue virtuelle ? Êtes-vous cyberdépendant-e ? Si la réponse à ces questions est positive, il se peut que vous soyez déjà cyber-dépendant.

http://www.filsantejeunes.com/d-internet-a-la-cyberdependance-5930

Related:  COMPORTEMENTS ADDICTIFS AU NUMERIQUECOMPORTEMENTS ADDICTIFS LIES A L'USAGE DU NUMERIQUELes comportements addictifs liés à l'usage du numérique

La cyber dépendance vous guette-t-elle A partir de quand l’usage intensif du Net peut-il perturber votre lucidité et vos relations aux autres ? Erik Pigani Sommaire Décryptage Révélée au grand jour ces derniers mois, l'affaire des piratages des comptes mail de Yahoo ne cesse de prendre de l'ampleur, alors que le géant américain vient d'annoncer que près d'un milliard de comptes seraient concernés. C'était vraiment casse-gueule de faire un film sur le combat des grands handicapés pour survivre et tenter de s'épanouir dans notre société. Grand Corps Malade, qui est passé par là, a relevé la gageure avec authenticité, force, sans complaisance, et sans mièvrerie. Son film est une grande réussite. Ça ne s'arrange pas entre le candidat officiel de la Gauche, Benoit Hamon et les députés légalistes du PS qui ont soutenu Manuel Valls pendant la primaire, tout comme lorsqu'il était à Matignon, et qui jugent aujourd'hui que la ligne du candidat du PS est trop radicale La présidente du Front national se fait critiquer de partout. Elle l’a bien cherché...

La cyberaddiction des adolescents: sortons la tête du sable L'ère du numérique s'impose aujourd'hui dans notre vie quotidienne et dans les programmes de l'Education nationale (pour preuve, la circulaire du 12 mars 2014). Le potentiel éducatif de ces nouvelles technologies est indéniable, mais quels sont les risques ? C'est en 1987, année de l'entrée des ordinateurs et consoles de jeux dans les chambres d'enfants, que débute un cycle de baisse constante des résultats scolaires des élèves français : la corrélation entre cyberaddiction et chute des performances scolaires est évidente.

Le blog des Lulus Quand nous quittons un lieu en famille je me pose toujours les mêmes questions: Premièrement: je nous compte, on est 4, tout le monde est là. Deuxièmement, je scanne l’environnement à la recherche des doudous des filles; nous avons un lapin blanc à oreilles fleuries et une cigogne à carreaux, tout va bien! et pour finir le troisièmement: j’ai mon portable…j’ai presque honte de l’écrire, il y a des femmes qui font attention à leur sac à main, et bien moi, après mon amoureux et mes enfants, je pense à mon téléphone! C’est terrible, je suis droguée, scotchée, je ne peux pas vivre sans lui… quand je sors en l’oubliant (ça m’arrive une fois par an!)

La Cyberdépendance en image - Psychoweb Une série au ton résolument humoristique pour évoquer cette dépendance récente. L'une des premières parutions officielles date de 1996. La psychologue américaine, Kimberly Young, présentait à un colloque de l'APA (American Psychological Association) un article intitulé: Internet Addiction : The emergence of a New Clinical Disorder. Contrairement aux idées reçues, les Ados ne sont pas les plus touchés, la tranche d'âge la plus "cyberdépendante" se situant entre 20 et 30 ans. L'internet tue! Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts... Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. Accro au jeu vidéo ? Les jeux vidéo ont connu, ces dernières années, un développement considérable. Leur pratique peut comporter des risques liés en particulier à un usage excessif des jeux en ligne comme les MMORPG qui peut mener à une addiction aux jeux vidéo. L'addiction aux jeux vidéo Le caractère addictif et addictogène de l'usage des jeux vidéo concernent essentiellement les jeux en réseau sur Internet et plus particulièrement les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game – Jeux de rôle massivement multi-joueurs).Des études ont montré que des joueurs excessifs de jeux vidéo (plus de 30 heures par semaine) pouvaient en être « addict ». Cette véritable addiction aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs.

Nomophobie - Addiction au téléphone portable - Santé-Médecine 5,1 milliards de personnes dans le monde, soit près de 75% des habitants, selon le site Gartner.com, possèdent au minimum un téléphone mobile. Le téléphone sert à téléphoner bien sur mais également à envoyer des SMS et surtout à se connecter sur internet et les réseaux sociaux créant ainsi des situations d'addiction qui touchent chaque année davantage de personnes et qui sont de plus en plus handicapantes. En 2012, une étude britannique précisait que 66% des utilisateurs de smartphones risquaient de souffrir s'ils devaient se passer de leur smarphone. Définition Née de la contraction de "no mobile phobia", la nomophobie est un terme relativement récent qui désigne la phobie de ne pas avoir son téléphone portable à portée de main.

L’article évoque la cyberdépendance. Il propose d’évaluer son éventuelle dépendance à internet et, à partir d’une classification du psychologue Jean Charles Nayebi, définit 4 types de profils de cyberdépendants. by claudia_groupe2_psy Feb 28

Related: