background preloader

Le blog CYBERDEPENDANCE

Le blog CYBERDEPENDANCE
Related:  Addiction au numériqueLES ADDICTIONS LIEES A L'USAGE DU NUMERIQUE

untitled Addiction aux jeux vidéo L'addication aux jeux vidéo ? Itw de Vanessa Lalo, psychologue clinicienne spécialisée dans les médias numériques innovants et les addictions Depuis la nuit des temps, les gens ont peur de tout ce qu’ils ne connaissent pas, et organisent des chasses aux sorcières avec campagne de dénigrement dès que quelqu’un ou quelque chose les effraie, et durant les dernières décades, c’est souvent la culture qui a joué ce rôle, le cinéma a eu ses détracteurs, tout comme les comics de super-héros, le rock’n’roll, puis plus tard, le rap et la musique électronique, et ces derniers temps, c’est le jeu vidéo qui fait office de bête noire pour les braves gens qui n’aiment qu’on suive une autre route qu’eux Infos bd et Jeux vidéo only sur CaptainAudoin : Come to my tweeter ! Come on ! Viendez !

Internet Addiction Forum Our partner News Site map RSS Feed Sitemap Internet addiction message board, open discussion, and online support group. Moderator: NewSunRising Social Media - aargh! Return to Board index Who is online Users browsing this forum: No registered users and 4 guests Forum permissions You cannot post new topics in this forumYou cannot reply to topics in this forumYou cannot edit your posts in this forumYou cannot delete your posts in this forumYou cannot post attachments in this forum Cyberdépendance: de la passion à l'obsession | Émilie Côté Il y a l'alcoolisme, le jeu et les drogues. Mais les psychologues voient aussi depuis peu arriver des cas graves de cyberdépendance. La Presse a visité le premier centre de désintoxication en Amérique du Nord destiné spécifiquement aux gens pour qui le monde virtuel s'est transformé en problème bien réel. ReStart est situé au milieu des bois, pas très loin de Seattle, au pied des montagnes de l'État de Washington. Autour de la maison, baptisée Heavensfield, il y a une fermette, un jardin, une salle de relaxation, un mur d'escalade et des sentiers dans les bois. «Ici, on se sent loin de tout, et tout est fait pour qu'on aie envie d'aller dehors», explique Cosette Dawna Rae, propriétaire de la maison. ReStart est le premier -et seul- centre en Amérique du Nord destiné aux gens qui souffrent de cyberdépendance. La psychologue s'intéresse à la dépendance à l'internet depuis 1994. «Je ne peux pas croire que notre enfant s'est rendu là», confient des parents. D'un essai gratuit à la désintox

Psychologue et Journaliste Héloise JUNIER :. La Cyberdépendance, cyberaddiction, Net addiction: une addiction aux effets néfastes? .: La cyberaddiction existe-t-elle ? L’addiction dépasse en effet dans les discours les plus divers la simple préoccupation, certes légitime, de soignants ou de responsables de santé publique envers des sujets en souffrance. Elle représente aujourd’hui une forme dominante de représentation du mal-être, voire de la condition de l’individu dans la société. Avec par exemple Alain Ehrenberg [1, 2], le constat peut être fait que l’addiction est devenue, avec la dépression, « la » pathologie emblématique de la société actuelle, au même titre que l’hystérie, ou plus généralement la névrose, l’avaient été au temps de l’invention de la psychanalyse par Freud. À l’époque victorienne, il était important de savoir « se tenir », de camoufler ses sentiments, de mettre en avant le devoir et de masquer le désir : l’hystérique posait alors problème, les liens des symptômes aux organes génitaux, puis au cerveau, enfin au désir et à l’histoire du sujet devenant les grandes questions théoriques de l’époque.

Plus de 4% des utilisateurs sont «addicts» à Facebook Facebook, Twitter, Lin­kedIn… Certains utilisateurs des réseaux sociaux sur Internet sont indéniablement accros à leurs connexions. À tel point que ces outils censés faciliter les relations sociales aboutissent parfois à un effet diamétralement opposé en isolant ceux qui ne peuvent s'en passer au cours d'un repas de famille ou d'un dîner entre amis! La maladie est si nouvelle que les psychiatres discutent encore de son existence réelle. Facebook, créé en 2004, a pourtant dépassé le milliard d'utilisateurs le 4 octobre dernier. C'est donc muni d'une batterie de tests, que le Dr Étienne Couderc, psychiatre à l'hôpital Esquirol de Limoges (Haute-Vienne) a coordonné au début de cette année une enquête, auprès de 517 utilisateurs du réseau social Facebook, âgés essentiellement de 18 à 36 ans et étudiants, pour la moitié d'entre eux. Des amis virtuels Évidemment lorsque l'addict est privé d'accès à son réseau social, l'envie de se connecter devient impérieuse.

Cyberdépendance : des menaces pas si virtuelles Internet, figure emblématique de notre époque, entraîne des cyberdépendances. Ce comportement addictif au monde virtuel masque une obsession : celle d'échapper à la réalité devenue synonyme d'ennui et de frustration. Le point avec le Dr Véléa, psychiatre et addictologue. Au fin fond d'un petit village de Bretagne, Gilles 42 ans, achète son foie gras sur Internet, comme la majorité de ces autres produits de consommation alimentaire. Dès qu'il a fini ces devoirs, Victor, 13 ans, joue en ligne avec ces copains et des inconnus, pendant des heures. Cyberaddiction au jeu : jouer pour parer à l'ennui L'addiction aux jeux vidéo en ligne, ne touche pas que les adolescents. Des amis virtuels pour l'estime de soi "Hi, I invited you as a friend on Facebook". Au-delà de l'outil relationnel qu'il représente Facebook permet d'exister différemment et assure un renforcement narcissique que l'on ne trouve pas ailleurs. Anxiété et frénésie de consommation Un danger pas si virtuel Ecrit par: Catherine Maillard

La cyberdépendance, ennemie du sommeil ? | Héloïse Junier Retrouvez cet article publié chez Sciences Humaines. Chaque soir, Fabrice, 34 ans, s’adonne à ce qui est devenu un rituel : il se connecte fébrilement, répond à ses courriels, en adresse d’autres, surfe sur ses réseaux sociaux, visite ses nombreux sites préférés. Ses yeux sautent d’une image à l’autre des heures durant. Et comme à chaque connexion, le temps semble s’être arrêté… Internet ne manque pas d’entraîner des cyberdépendances chez ses utilisateurs. Selon une étude récente, en effet, différents troubles du sommeil sont susceptibles de se manifester chez les cyberdépendants : troubles de l’endormissement, réveils nocturnes, insomnies ou encore diminution du temps de sommeil. Comment les spécialistes expliquent-ils l’émergence de ces troubles ? Michel Lejoyeux et Marie-Pia d’Ortho, « Les troubles du sommeil dans l’addiction à Internet », Médecine du sommeil, vol. Like this: J'aime chargement…

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Une enquête sur les loisirs devant écran (Internet, jeux vidéo et télévision) a été menée auprès de 444 élèves de 3e scolarisés dans l'ensemble des collèges publics et privés d'une grande ville du Nord de la France53(*). En bref, s'il existe bien une cyberaddiction, plus puissante que la dépendance à la télévision, qui commence à prendre des proportions inquiétantes, la solution est connue : il s'agit du contrôle des parents, qui disposent des moyens pour couper la connexion ou pour maîtriser les horaires de navigation. Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. Par ailleurs, la dépendance aux jeux vidéo est bien analysée par l'ouvrage de Mme Christine Kerdellant et M.

Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie du Var(83) Les cyber addictions Cyberaddiction, nouvelle"toxicomanie sans drogues" L’Internet offre des multiples possibilités dans les domaines du travail, de l'éducation, ou dans la communication. Pourtant il y a des personnes qui dépassent les limites d’une connexion "normale" et qui vont dans le sens d’une conduite addictive, perdant tout contact avec la vie réelle. L'adaptation de la grille des critères de l'addiction selon le DSM-IV prouvent le bien fondé d'une telle affirmation. Les critères de l’addiction peuvent s’appliquer dans la même mesure au jeu pathologique, à l’achat compulsif, à la sexualité pathologique, le point commun de ces conduites addictives étant la perte de contrôle, la recherche de sensations et de plaisir. Mots-clès :Internet - addiction - cyberaddiction – polyaddiction - addiction communicationnelle - réalité virtuelle " ..Une illusion créée par le cerveau pour se délester des actions animales et permettre au cortex de se concentrer sur ce pour quoi il a été fait.

Le Cap : Association pour la prévention et les soins aux addictions Cannabis | Tabac | Alcool | Héroïne | Autres dépendances Présentation : La dépendance non liée à des substances psychotropes se rencontre de plus en plus fréquemment dans notre type de société, dite de consommation. La fureur de consommer, la kleptomanie, la passion du jeu, l’obsession sexuelle, les troubles alimentaires comme, entre autre, l’anorexie et la boulimie, l’aliénation au travail, l’addiction au sport, la folie des moyens de communication - télé, sms, Internet, ordinateurs - la sujétion à un groupe religieux…. Autant de dépendances plus ou moins connues dont la reconnaissance est très difficile, car elles sont toutes plus ou moins cachées - du moins au début (il en est souvent de même pour les autres addictions où une ou plusieurs drogues sont présentes). D’abord, la définition de la dépendance non liée à des substances comme la drogue, l’alcool ou les médicaments est très difficile à établir. L’addiction ne peut être isolée de toute influence extérieure. Présentation :

Related: