background preloader

OBSERVATOIRE-DES-JEUX - Observatoire des jeux

OBSERVATOIRE-DES-JEUX - Observatoire des jeux

http://www.economie.gouv.fr/observatoire-des-jeux

Related:  M22 LES JEUX DE CASINOéconomie des jeux d'argentleah71maarie85

CJE - Centre du jeu excessif - Le jeu - Historique du jeu Historique du jeu Les jeux de hasard et d'argent ont une très vieille histoire. Des découvertes archéologiques de l'ancienne Babylone (3000 ans av. J. La Française des Jeux accusée de tromperie : de quoi parle-t-on ? - 27 février 2014 Robert Riblet se sent un peu moins seul. Mercredi 26 février, celui qui a occupé le poste de PDG à la Française des Jeux de 1989 à 1993, Gérard Colé, lui a apporté son soutien. Il a en effet confirmé à l'AFP les accusations de tromperie qu'il porte, à l'instar de l'ingénieur retraité Robert Riblet, contre l'entreprise publique concernant ses jeux de grattage. Il dénonce "une égalité des chances qui n'a jamais existé". Insiste sur le fait qu'il estime "fondés" les arguments de Robert Riblet.

Jeux d'argent sur Internet: pour ou contre? Il y a une quarantaine d'années, les gouvernements d'un peu partout sur la planète se sont mis à créer des loteries nationales. Comme les gens pariaient déjà illégalement (au Canada, tous les jeux d'argent étaient criminalisés), les gouvernements ont cru qu'il serait préférable que l'argent qui s'en allait dans les poches des bookmakers aille plutôt dans les leurs. C'est ainsi que Loto-Québec est née en 1969. Peu à peu, les paris illégaux ont disparu ou sont devenus très marginaux.

Les Français «accros» à tous les jeux - 02/08/2015 - ladepeche.fr Les Français aiment jouer et ne s'en privent pas ! Si les jeux d'argent, exception faite du PMU, rapportent toujours plus à leurs promoteurs, les jeux de société, d'intérieur et d'extérieurs, n'en demeurent pas moins très populaires, tant auprès des jeunes que des adultes, comme le révèle l'enquête publiée par l'institut BVA. Ce sont près de 46 milliards d'euros que les Français misent par an dans les jeux d'argent et de hasard… soit près de 2000 euros par citoyen et de quoi combler la moitié du déficit de l'État ! Cinq milliards de ce pactole reviennent, justement, à ce dernier sous forme de prélèvements fiscaux.

Les Jeux d'Argent et De Hasard A) Un Etat régulateur L’Etat doit évaluer les conséquences économiques et sociales causées par le jeu, pour qu’il puisse créer des politiques pour limiter ou favoriser ce secteur. Au coeur de ça se trouve la question de l’équilibre entre les dépenses et les bénéfices que la participation a ces jeux peuvent amener pour l’ensemble de la société. L’économie du «bien-être» traite se sujet de deux manières: Le bien-être individuel, équilibrant le plaisir éprouvé par le jeu, et le processus qui mène à l’addiction, qui lui engendre par la suite des conséquences négatives pour l’individu (psychologiques et financières, et sur son intégration familiale et sociale)Le bien-être collectif, qui compare les gains financiers de la société et les dépenses de celle-ci pour combattre l’addiction. Les jeux d’argents sont légiférés par les pouvoirs publics sous plusieurs formes :

Histoire des jeux d'argent Les jeux d’argent ont fait leur apparition il y a des milliers d’années et existeront sans doute toujours. La nature humaine pousse l’homme à jouer, à miser son argent, et prendre des risques tout en espérant gagner par la suite bien plus même si au final, il finit généralement par tout perdre. Les différents gouvernements au cours de l'histoire ont presque toujours essayé de restreindre les "cercles" des jeux d'argent pour que les seuls jeux qu'ils acceptent soient les plus rentables possible pour eux. Au cours de l’Histoire, les jeux d’argent ont existé sous plusieurs formes : tout d’abord sous la forme de paris, que ce soit pour deviner qui gagnera la guerre, la bataille, ou même attrapera le sanglier le plus rapide. Les différentes autorités (religieuses, politiques, etc...) luttèrent contre les jeux de hasard tout au long de l'histoire.

Conditions de vie-Société - Les jeux d'argent en France Imprimer la page Éric Rakedjian et Marina Robin, division Services, Insee Résumé Jeux d’argent : sortir de la dépendance Loterie, grattage, casino, paris sportifs, jeux en ligne… Près d’une personne sur deux déclare jouer à des jeux d’argent et de hasard. Et certains en deviennent accros au point de se transformer en joueurs pathologiques. Explications.

Jeux d'argent et de hasard : les chiffres - Observatoire de la santé Jeux de tirage, jeux de grattage, paris hippiques, paris sportifs, poker et autres jeux de cartes. Mais aussi machines à sous et autres jeux de casinos. Il faut dire qu’en France, les moyens de s’adonner aux jeux de d’argent et de hasard ne manquent pas. En ligne, c’est pareil : l’offre est conséquente et permet à qui le souhaite de pratiquer ce loisir à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Un loisir, insistons sur le terme puisque dès lors qu’un joueur joue trop souvent, trop longtemps, trop d’argent, il y a un risque de tomber dans ce qu’il est convenu d’appeler une « addiction ». Attention danger. Jeux de hasard et d'argent - Synthèse des connaissances Accès rapides : - Présentation- Production / offre- Consommation- Conséquences- Cadre légal et orientations publiques récentes- Sélection de documents- Repères législatifs et réglementaires haut du document Les jeux de hasard et d’argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite.

Casinos : Les 18/34 ans au cœur de la nouvelle stratégie en France En 2013, avec un total de 2,17 milliards d’euros, les casinos français ont enregistré une baisse de près de 4% de leur Produit Brut des Jeux. Une baisse qui porte à plus de 20% le déclin total de ces six dernières années. Pour expliquer de tels chiffres, les professionnels mentionnent la crise économique qui touche le pays, mais aussi l’interdiction du tabac au sein des casinos et enfin une concurrence locale parfois très forte. Les directeurs de casino cherchent donc actuellement à mettre en place une nouvelle stratégie qui pourrait de nouveau séduire les clients. Et, bingo, grâce à une étude CSA/Casinos de France parue dernièrement, ils pourraient bien avoir trouvé la solution pour donner un coup de jeune au secteur, en misant sur le Bingo, justement !

LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE LES JEUX DE HASARD ET D'ARGENT EN FRANCE TRUCY (François) RAPPORT D'INFORMATION 223 (2001-2002) - COMMISSION DES FINANCES Rapport au format Acrobat ( 5934 Ko )Table des matièresN° 223 SÉNATSESSION ORDINAIRE DE 2001-2002 Annexe au procès-verbal de la séance du 13 février 2002 RAPPORT D'INFORMATIONFAIT au nom de la commission des Finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation (1) sur la mission sur les jeux de hasard et d'argent en France,Par M. François TRUCY, Sénateur. (1) Cette commission est composée de : M. Alain Lambert, président ; MM. Jacques Oudin, Gérard Miquel, Claude Belot, Roland du Luart, Mme Marie-Claude Beaudeau, M. Aymeri de Montesquiou, vice-présidents ; MM. Yann Gaillard, Marc Massion, Michel Sergent, François Trucy, secrétaires ; M.

Première enquête en France sur la dépendance au jeu 28 avril 2011 © Fotolia Jeux de grattage, paris sportifs, jeux en ligne ou machines à sous… les jeux de hasard et d’argent ont connu une croissance importante depuis 40 ans. Bien qu’il n’existe actuellement aucune donnée chiffrée en France, on estime qu’entre 0,5 et 3% de la population présente des difficultés liées au jeu. Celles-ci se traduisent par une dépendance qui s’installe progressivement, le jeu finissant par occuper une place centrale dans la vie du joueur au détriment des autres investissements habituels : affectifs, sociaux, professionnels… Qui sont ces joueurs en difficulté, quel est leur niveau de dépendance, pourquoi ont-ils basculé du loisir à la dépendance ?

Il dépense 100 €uros par jour aux jeux à gratter - On le sait tous, les jeux d’argent font chaque année des heureux qui voient leur vie radicalement changer après avoir remporté le jackpot. Mais les jeux d’argent sont également à l’origine de la ruine ou de la déprime de certains joueurs qui sont devenus totalement addicts aux jeux. Pour illustrer cette addiction, un joueur habitué à dépenser 100 euros par jour aux jeux de grattage à accepter de témoigner. Chaque année, en moyenne, un Français perdrait environ 400 € aux jeux. Mais pour certains, la perte s’avère beaucoup plus lourde pour la simple et bonne raison qu’ils ont développé une addiction aux jeux d’argent, donc ils ne maîtrisent plus leur consommation de « rêve » de jackpot.

Related: