background preloader

COMPTE-RENDUS_OUVRAGES/travailler-en-ilots-bonifies

COMPTE-RENDUS_OUVRAGES/travailler-en-ilots-bonifies

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? Travailler en îlots bonifiés pour la réussite de tous Marie Rivoire, Génération 5, Chambéry, 2012 Recension par Raoul Pantanella Elle prend en compte dans sa méthode, deux tendances profondes que l’on peut observer chez les élèves. Les notes et le jeu Une pédagogie de groupe bien organisée L’ambiance de la classe en est tout de suite changée, ainsi que les relations prof-élèves et celles des élèves entre eux.

Travailler en groupe oui mais comment Dossier Professeur un atout pour les élèves en P.P.C.P. des avantages multiples et variés § pour les élèves § pour la relation enseignant - élèves § pour les enseignants § engagement - détermination § exploration - tâtonnements § transformation - traitement § présentation - appropriation § prise de recul - intégration § d’un groupe efficace § d’un groupe inefficace Le travail en groupes : un atout pour les élèves en P.P.C.P. Avec la pluridisciplinarité, le travail de groupe est l’une des dimensions particulières des P.P.C.P. Il s’inscrit dans les principes constructivistes et cognitivistes de l’apprentissage lesquels impliquent une démarche de construction des savoirs à partir de ceux déjà intégrés jusqu’à l’acquisition de ceux qui sont visés. Il rejoint une conception de l’apprentissage s’appuyant sur une activité de recherche et d’exploration après une phase de lancement et d’engagement personnel, laquelle débouche sur une phase d’expression de l’information traitée. · comment répartir les activités ?

Travailler en îlots bonifés Mardi 25 septembre 2012, les néo-certifiés en langues de l’académie de Dijon et leurs tuteurs ont pu assister à une conférence animée par Marie Rivoire sur le travail en îlots bonifiés. Cette façon de travailler, dont on entend beaucoup parler dans les listes de diffusion de langues, gagne du terrain et fait aussi des adeptes dans d’autres matières. Selon Marie-Rivoire : Il serait faux de réduire cette méthode de travail à du simple travail en groupes. Il s’agit au contraire d’une façon de travailler totalement différente, avec une méthodologie très précise, qui a des conséquences nettes, rapides et durables sur l’ambiance de classe, la participation, la motivation et donc, par conséquence, le niveau des élèves. Présenter le travail en îlots bonifiés en quelques lignes est impossible. Les élèves sont par groupes de 4 ou 5, réunis autour de plusieurs tables formant un îlot. Ce dispositif engage les élèves à fournir un travail efficace entre pairs, en toute confiance. Quelques documents

Comment Travailler en Ilots bonifiés ? Un article de Wiki Agreg-Ink. Page en construction ( plan provisoire) Organiser sa classe en îlots consiste à regrouper les tables de façon à obtenir un îlot de quatre élèves assis les uns en face des autres. Afin que tous les élèves puissent voir le tableau, il faut disposer les îlots en biais. On peut projeter des images à l'aide d'un rétro ou d'un vidéo-projecteur sur n'importe quel mur de la classe, pas forcément au tableau. Cette méthode de travail de groupe est ancienne mais est revenue en force en France grâce à Marie Rivoire, qui a introduit une nouveauté: le travail en îlots bonifiés. Comment former les îlots ? Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour former les îlots. Répartir les élèves perturbateurs sur des îlots différents. Avantages de la disposition en îlots Une meilleure circulation. Inconvénients possibles de la disposition en îlots Les bavardages. Activités compétitives: - Défi (de vocabulaire, de production de phrases etc.) - Restitution de leçon

Le « système des îlots bonifiés », de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes, par Christian PUREN, Maria-Alice MEDIONI, Eddy SEBAHI Article publié sur plusieurs sites en réaction à l’analyse parue sur le site de l’Académie de Dijon au sujet des propositions de Marie RIVOIRE (Travailler en îlots bonifiés, Chambéry : Génération5, 2012). Extrait de l’introduction :Nous observons depuis quelques mois sur les listes de diffusion d’enseignants de langues, en particulier d’anglais (mais plus seulement), la multiplication d’échanges concernant un « système » dit « des îlots bonifiés », avec des comptes rendus d’utilisation enthousiastes, et des échanges de fiches de travail. Nous avions depuis le départ de fortes réserves et critiques à formuler à l’encontre de ce « système ». Télécharger l’article (pdf)

Tr@vail de groupe | Péd@Gogo Après avoir mis en place les groupes, le moment est venu de fixer les objectifs. Selon le niveau d’autonomie de votre classe, selon l’activité proposée, vous pouvez leur laisser une certaine marge de manœuvre pour favoriser l’expression de leurs talents (cf. Intelligences multiples d’Howard Gardner) Par exemple, lors d’un travail de groupe sur 8 séances, avec une production finale par groupe, j’ai précisé aux élèves qu’ils pouvaient choisir la production finale qu’ils souhaitaient présenter, du moment qu’ils respectaient le temps imparti. Cette fois-ci les groupes ont été formés par affinité, dans le cas où les élèves décideraient de poursuivre leur projet en dehors des cours de français. En version pdf : Feuille de route 6e A eux de renseigner à chaque séance la date, l’objectif et le travail à prévoir. Voici différentes étapes de la conception d’une production en ilot. Chaque étape a été inscrite sur leur feuille de route. Laetitia FERRARI

Tableur collaboratif en ligne Combien de temps seront conservées mes données ? Il sera conservé un an à partir de la date de dernière activité : s’il n’est plus consulté ni modifié pendant un an, il sera supprimé pour alléger notre base de données. Comment supprimer un calc ? Actuellement, il n’est pas possible pour l’utilisateur de supprimer un calc en tant que tel. Qui a accès à mes données ? Toute personne ayant accès à l’URL (adresse web) de votre calc. Comment exporter mes données ? Cliquez sur la flèche dans le coin en haut à gauche du tableau (à gauche de la colonne A). Comment importer des données depuis mon tableur (OpenOffice, LibreOffice, Excel, etc.) Il n’y a pas de fonctionnalité d’import, le meilleur moyen reste donc de faire un copier-coller depuis votre tableur préféré et de coller les données dans votre calc. Comment saisir une date ? Il faut saisir les dates au format anglo-saxon, c’est-à-dire : MM/JJ/AA et non JJ/MM/AA. Comment mettre en forme mon contenu (bordures, couleurs, etc.) ?

www.marierivoire.fr/index.php/fr/pédaggogie-îlots-bonifiés-travail-de-groupe-quelle-différence La question est d’importance, car il y a un monde entre les deux ! Le travail de groupe a toujours existé. Des générations de professeurs et d’instituteurs en ont, depuis la nuit des temps, exploité les bienfaits pédagogiques. En effet, dès la première année, j’avais, moi aussi, préféré mettre mes élèves par quatre autour d’une table, afin qu’ils travaillent en groupes, pour chaque heure de cours. Pourtant, j’aimais l’idée que les élèves puissent échanger, s’aider, s’écouter…mais comment faire pour que la classe ne devienne pas un champ de bataille, ou que ce soit toujours les mêmes individus qui effectuent le travail à la table ? Je laissai tomber l’idée pendant de longues années, ne mettant mes élèves à travailler en groupes qu’épisodiquement. Ce n’est qu’à la suite d’une mutation que je revins sur la question : les élèves rencontrés dans ce nouveau collège me conduisirent à une réaction de survie ! Il permet donc : Ceci n’est qu’un aperçu : le livre vous en révèlera encore davantage.

Quelques pistes pour travailler en îlots : quel cadre ? Quels scénarios ? Nous arrivons à une étape clé liée à la modification de la disposition de l’espace classe : concevoir des séances adaptées à cette nouvelle configuration. La mise en place des groupes, la part du travail individuel 1. Les possibilités sont multiples, tout dépend de l’objectif visé et de la dynamique de groupe que l’on souhaite installer. 2. Non. L’instauration d’une nouvelle dynamique 1. La feuille de route sert à cadrer la séance, elle fixe les modalités, les objectifs, les compétences visées et le cadre temporel. 2. Résoudre un problème, s’approprier un corpus de textes, analyser une oeuvre, réaliser un défi, explorer un récit, sont autant d’activités qui prennent une autre dimension à plusieurs. Différenciation et travail en îlots 1. La remise en question des pratiques, induite par cette nouvelle manière de penser les apprentissages facilite la différenciation pédagogique. 2. Non. 3. Penser un cours par atelier (un îlot travaille une compétence ciblée). 4.

Related: