background preloader

Addiction à Internet

Addiction à Internet

http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=PPSY_471_0027

Related:  qu'est ce que l'addiction au numeriqueAddiction numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage numériqueArticles diversNumérique et addiction

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents.

Jeux de rôle en ligne, une addiction à risque 20 septembre 2011 Face à l’augmentation de l’offre des jeux en ligne, jeux vidéo ou jeux d’argent, les phénomènes d’addiction suscitent des inquiétudes. Le jeu problématique voire pathologique a même été intégré au plan de prise en charge et de prévention des addictions du ministère de la santé (2007-2011). Etant donnée la durée passé en ligne, les jeux en réseau sont particulièrement visés. Lorsque le joueur se déconnecte, la partie continue à tourner et il manque des événements.

Camp de redressement pour soigner les Cyber-addict Un camp de redressement pour soigner les Cyberdépendants novembre 18, 2007 La Corée du sud "innove" en ouvrant un camp de redressement d’un nouveau genre. Après les camps de redressement pour jeunes délinquants en difficulté voici le premier Cyber-Addict Boot Camp. 90% des foyers coréens sont connectés à l’Internet à haut débit et le jeu en ligne est devenu un véritable fléau social pour les jeunes coréens qui n’arrivent plus à décrocher de leurs ordinateurs. Il y a quelques mois de cela un jeune homme de 28 ans était décédé suite à un arrêt cardiaque survenu durant une partie de jeu online qui avait duré 50 heures… Ce n’est malheureusement pas un cas isolé car en 2002 un autre accro agé de 24 ans était décédé après 86 heures de jeu dans un cybercafé!

Cyberaddiction au DSM Tremblez internautes compulsifs! Les psychiatres ont décidé de se pencher sur votre cas, et pourraient bientôt vous diagnostiquer comme atteint d'un trouble mental. La prochaine édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), la bible internationale de la psychiatrie, évoquera un nouveau trouble, le «Internet-use disorder» (littéralement «trouble de l’utilisation d’Internet»), sur lequel les professionnels sont incités à faire des «recherches supplémentaires», rapporte Mashable. Mais encore? Le manuel explique que certaines personnes qui passent beaucoup de temps sur Internet développent des symptômes similaires à ceux qui sont atteints d’autres troubles de l’addiction, et que la communauté psychiatrique devrait étudier ce phénomène pour éventuellement en faire un trouble à part entière.

VIDEO. «L’addiction au numérique se mesure à la perte de liberté» SANTE A l'occasion de la sortie du MOOC de l'université de Nantes sur l'addiction numérique, Didier Acier, professeur de psychologie clinique fait le point sur ce phénomène... Propos recueillis par Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Un phénomène de société qui est devenu un sujet d’étude. C’est ce lundi que l’université de Nantes lance un Mooc sur l’addiction au numérique. L’occasion pour 20 minutes de faire le point sur ce fléau avec Didier Acier, professeur de psychologie clinique à l’université de Nantes. Nomadisme numérique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nomadisme numérique ou la mobilité connectée (qui intègre éventuellement la mobilité virtuelle réputée offrir tout ou partie des avantages que la mobilité dans l'espace, sans certains de ses inconvénients, dont la nécessité de se déplacer physiquement) désigne les usages et usagers des technologies électroniques et informatiques sans-fil permettant d'accéder aux médias numériques et à des informations numériques, les modifier ou de communiquer par la téléphonie mobile ou par Internet et travailler En ligne et hors-ligne quel que soit l'endroit où l'on se trouve. Si le réseau des points d'accès continue à se développer, l'utilisateur sera potentiellement relié à l'info-sphère quand il voudra et où il voudra (et éventuellement même quand il ne voudra pas craignent certains prospectivistes).

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) Pourquoi devient-on accro à son téléphone portable Afin de comprendre le phénomène appelé "nomophobie" (contraction de no mobile phobia), il faut avant tout revenir à l’analyse d’Otto Fenichel, datant de 1946, qui évoque, pour la première fois, la notion de "toxicomanie sans drogue". Le téléphone, de fait, n’est pas une drogue mais simplement l’outil qui va révéler la tendance addictive d’un individu. Journée sans portable à la saint Gaston, 08/02/2012, BFMTV Une addiction à "l'autre"

La cyberdépendance, un trouble qui ne fait pas consensus Bien que la cyberdépendance provoque de véritables souffrances, ce n'est pas une maladie au sens strict du terme. Du moins pas encore... Le journaliste Thierry Crouzet avait pris l'habitude de consulter ses courriels toutes les cinq minutes. Son iPhone ne le quittait jamais, pas même aux repas de famille. À la suite de son «épuisement numérique», il s'est débranché pendant six mois. Cette expérience est proche de celle d'une personne dépendante en désintoxication.

Related: