background preloader

La cyberaddiction existe-t-elle ?

La cyberaddiction existe-t-elle ?
L’addiction dépasse en effet dans les discours les plus divers la simple préoccupation, certes légitime, de soignants ou de responsables de santé publique envers des sujets en souffrance. Elle représente aujourd’hui une forme dominante de représentation du mal-être, voire de la condition de l’individu dans la société. Avec par exemple Alain Ehrenberg [1, 2], le constat peut être fait que l’addiction est devenue, avec la dépression, « la » pathologie emblématique de la société actuelle, au même titre que l’hystérie, ou plus généralement la névrose, l’avaient été au temps de l’invention de la psychanalyse par Freud. À l’époque victorienne, il était important de savoir « se tenir », de camoufler ses sentiments, de mettre en avant le devoir et de masquer le désir : l’hystérique posait alors problème, les liens des symptômes aux organes génitaux, puis au cerveau, enfin au désir et à l’histoire du sujet devenant les grandes questions théoriques de l’époque.

http://www.cairn.info/revue-psychotropes-2009-1-page-9.htm

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numériqueCyberdépendance et malaise des adolescentsantoferrLes comportements additifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l’usage du numérique

Serge Tisseron Posté par Serge TISSERON le 7 avril 2014. La revue Canard PC a consacré récemment un numéro à la question de l’addiction aux jeux vidéo, bien évidemment titré « Tous addicts ? ». Mais qu’est-ce qui a bien pu justifier le lancement d’un tel sujet à un moment où pratiquement l’ensemble de la communauté internationale est en train de renoncer à définir les pathologies liées à l’usage excessif des jeux vidéo en termes d’addiction, notamment chez l’enfant et l’adolescent ? Est-ce parce que l’utilisation du mot est devenu un argument marketing pour des campagnes qui prétendent vendre des jeux en mettant en avant leur caractère « addictogène » ? En tous cas, à ce jour, aucune classification internationale ne retient l’existence d’une « addiction » aux jeux vidéo : ni le DSM de l’American Psychiatric Association (APA), ni la classification internationale des maladies mentales de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Mal être: La cyberdépendance, nouvelle drogue des temps modernes ? Quand l'ordinateur occupe de plus en plus de place dans la vie, il peut devenir un véritable objet d'addiction. Omniprésent, il entraîne de nombreux comportements compulsifs irrépressibles. Le cyberdépendant vérifie sa boîte à message toutes les 10 minutes, il consulte et re-consulte inlassablement les mêmes sites Internet ou passe d'innombrables heures à jouer en réseau. Même en vacances, il ne peut pas se séparer de son objet transitionnel et lemporte partout avec lui. La cyberdépendance est une forme de toxicomanie moderne. Lorsque l’on reste scotché irraisonnablement à son écran, il arrive même que l’on en oublie de manger et qu’une perte de poids importante en soit la conséquence.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Pour en finir avec l'addiction aux jeux vidéo  La revue Canard PC (N°293) a consacré récemment un numéro à la question de l'addiction aux jeux vidéo. Mais qu'est-ce qui a bien pu justifier le lancement d'un tel sujet à un moment où pratiquement l'ensemble de la communauté internationale est en train de renoncer à définir les pathologies liées à l'usage excessif des jeux vidéo en termes d'addiction, notamment chez l'enfant et l'adolescent? Est-ce parce que l'utilisation du mot est devenu un argument marketing pour des campagnes qui prétendent vendre des jeux en mettant en avant leur caractère "addictogène"? En tous cas, à ce jour, aucune classification internationale ne retient l'existence d'une "addiction" aux jeux vidéo: ni le DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) de l'American Psychiatric Association (APA), ni la classification internationale des maladies mentales de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Lire aussi: Le jeu vidéo a-t-il sa place au musée?

Jeux de hasard et d'argent - Synthèse des connaissances Accès rapides : - Présentation- Production / offre- Consommation- Conséquences- Cadre légal et orientations publiques récentes- Sélection de documents- Repères législatifs et réglementaires haut du document Les jeux de hasard et d’argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s’est étoffée, s’étendant même depuis la loi du 12 mai 2010 à certains jeux sur Internet (paris hippiques, paris sportifs et poker). Quelles sont les 10 maladies de demain ? - Sciencesetavenir.fr Santé connectée, nouveaux traitements, homme augmenté, médecine à distance… Autant de thématiques qui font actuellement débat et qui ont alimenté récemment la journée S3Odéon, une série de conférences de type TED sur l'avenir de la médecine, dont Sciences et Avenir était partenaire. À cet événement participait Anne-Caroline Paucot, auteure de dispositifs pédagogiques de sensibilisation aux nouvelles technologies et fondatrice du site La Santé demain, qui vise à rassembler les réflexions de tout un chacun sur les évolutions de la santé. Les idées, critiques, réflexions des participants à ce projet ont été rassemblées dans un livre, du même nom que le site.

La cyberdépendance: état des connaissances, manifestations et pistes d'intervention Lundi, 27 Février 2012 01:00 Journal FORUM L'omniprésence d'Internet dans toutes les sphères de nos vies peut entrainer, chez certaines personnes, un usage problématique d'Internet ou de certaines de ses applications. Les intervenants des centres de réadaptation en dépendance rencontrent en effet des personnes qui présentent des signes de dépendance au Web. Ce phénomène, que nous nommerons ici cyberdépendance, est encore méconnu et peu documenté.

7 astuces faciles pour protéger votre vie privée sur votre smartphone Vous l'ignorez peut-être, mais votre smartphone, s'il n'est pas configuré ou mal utilisé, est une vraie menace pour vos données personnelles. Nos données personnelles font l'objet d'une convoitise incessante de la part des géants du web comme des pouvoirs publics. Si la vigilance quant à la diffusion d'informations nous concernant doit être de mise, il est parfois compliqué de mesurer à quel point notre smartphone est une véritable passoire pour nos données.

La cyberaddiction des adolescents: sortons la tête du sable  L'ère du numérique s'impose aujourd'hui dans notre vie quotidienne et dans les programmes de l'Education nationale (pour preuve, la circulaire du 12 mars 2014). Le potentiel éducatif de ces nouvelles technologies est indéniable, mais quels sont les risques ? C'est en 1987, année de l'entrée des ordinateurs et consoles de jeux dans les chambres d'enfants, que débute un cycle de baisse constante des résultats scolaires des élèves français : la corrélation entre cyberaddiction et chute des performances scolaires est évidente. Le sujet n'est pourtant jamais véritablement abordé par les responsables politiques et pédagogiques. La nomophobie, le mal du XXIème siècle Toujours plus connectés sur les réseaux sociaux, un monde sans téléphone portable paraît difficile à imaginer, tant ce petit appareil a envahi nos vies. Ce terme singulier, la nomophobie, contraction de « no mobile phobia » désigne la peur excessive d’être séparé de son portable. Une maladie dénoncée lors de la journée internationale sans téléphone portable, qui avait lieu les 6, 7 et 8 février derniers. Jamais sans mon portable Le mot d’ordre est donné.

Annonce du livre de Frédéric Tordo : Le Numérique et la Robotique en psychanalyse « LE NUMÉRIQUE ET LA ROBOTIQUE EN PSYCHANALYSE. Du sujet virtuel au sujet augmenté » (Paris, L’Harmattan). « La psychanalyse nous enseigne que le Moi n’est pas maître en sa propre maison. Avec la naissance des machines intelligentes, du numérique et des robots, non seulement le Moi n’est pas maître en sa propre demeure, mais, en plus, il est invité à migrer dans de nouveaux espaces, qui augmentent certaines partie de sa vie psychique, ou en oblitèrent d’autres. Les transformations psychiques qui en résultent sont considérables ! Cet ouvrage donne des outils à la fois conceptuels et cliniques pour les comprendre. Trois champs sont traités, qui interpellent la psychanalyse, ses outils traditionnels et la cure analytique.

Quand un enfant se donne « la mort » « Jusqu’à présent, personne n’avait osé aborder, voire effleurer cette triste réalité du suicide des enfants, préférant souvent la nier en la dissimulant au travers de jeux dits dangereux. Le suicide touche aussi les plus petits, les enfants, les préadolescents. Je suis convaincue que la lecture de ce livre remarquable permettra de sauver des vies. Je suis convaincue que ce travail est vital afin d’agir pour prévenir la souffrance des enfants qui, par désespoir, faute d’être entendus par les adultes, agissent de manière risquée jusqu’à l’accident fatal prévisible.

Valleur, Marc. 2009 La cyberaddiction existe-t-elle ? Psychotropes – Vol. 15 n° 1, p. 9-19 [en ligne] (consulté le 24/03/2014) by aurore_groupe5_psycho Mar 26

Un article scientifique qui pose la question-clef quant à l’existence ou non de la cyberaddiction. L’exposé est jalonné de définitions théoriques. L’auteur retrace également l’histoire, la naissance de cette pathologie, découverte de manière accidentelle, aux Etats-Unis, par le psychiatre Yann Goldberg. by aurore_groupe5_psycho Mar 26

Related: