background preloader

Objets connectés et sécurité des données

Objets connectés et sécurité des données
CES 2014 : la révolution connectée est en marche — l'adoption massive du smartphone favorise la multiplication des objets connectés, mais faut-il s'en inquiéter ? Faut-il craindre pour la sécurité de nos données personnelles ? Des questions complexes auxquelles certains consommateurs aimeraient bien avoir une réponse avant de se lancer dans l'aventure... La démocratisation du smartphone — 44,4 % de la population française de 11 ans et plus en est équipée* — constitue un terrain plus que favorable à l'arrivée massive des objets connectés. Le CES de Las Vegas a confirmé cette tendance : notre futur sera connecté (téléphones fixes, appareils électroménagers, shakers, sous-vêtements, voitures...). Aujourd'hui, selon l'Idate, 15 milliards d'objets sont connectés ; 80 milliards le seront en 2020. Qu'est-ce qu'une donnée personnelle ? Mais avant tout, il faut comprendre ce qu'est une donnée personnelle. Des risques différents selon la nature de l'objet connecté

http://www.lesnumeriques.com/objets-connectes-securite-donnees-a1790.html

Related:  Sécurité des objets connectéessécurité de l'internet des objetsObjets connectés

Les objets connectés sont des passoires en matière de sécurité 01net le 06/08/14 à 10h30 Votre dernière course en forêt, vos déplacements à l’étranger, vos phases de sommeil, votre consommation en nicotine ou alcool, vos cycles de menstruations (si vous êtes une femme), votre pression artérielle, votre activité sexuelle… Pour toute activité personnelle, il y a désormais une application mobile et un accessoire connecté pour capter ces informations, comme par exemple le Nike Fuel Band. Les failles de sécurité des objets connectés Depuis peu les objets connectés envahissent nos maisons mais malgré leur capacité à nous faciliter la vie, ils pourraient bien augmenter le sentiment d’insécurité du fait de leurs nombreuses failles. Un rapport alarmant La multinationale américaine HP vient de publier un rapport concernant les failles de sécurité des objets connectés. Dans cette étude, menée par Fortify (département de HP dédié à la cyber sécurité), 10 des objets connectés les plus populaires ont été examinés de près. La firme n’a pas souhaité divulguer les marques concernées dans son analyse afin de laisser aux constructeurs la possibilité de corriger ce problème sans subir une baisse des ventes ou encore une recrudescence de piratages. Des failles de sécurité qui posent problème

10 choses à savoir sur l'internet des objets L'internet des objets est sorti des amphis des universités et de la quasi-science fiction pour devenir un sujet courant lors des réunions des conseils d'administration et des sessions de planification des produits. Quels sont donc les 10 points essentiels à connaître sur l'internet des objets? 1. Découverte d’un premier botnet d’objets connectés par Margaux Duquesne, le 20 janvier 2014 11:55 Une société américaine de sécurité informatique aurait découvert le premier botnet impliquant des objets connectés. Elle en profite pour souligner les failles de sécurité liées à l’Internet des objets. Se connecter partout, tout le temps, et connecter chaque objet du quotidien à Internet peut avoir aussi son revers de médaille. Partout où il passe, l’homme laisse des traces. Comment ces données vont-elles être exploitées ?

Sécurité et Internet des objets : AFNOR prend part au colloque du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr, le 19 septembre à Paris Colloque - 19/09/2014 - Paris Sécurité et Internet des objets : AFNOR prend part au colloque du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr, le 19 septembre à Paris Les objets connectés gagnent du terrain tant dans le quotidien des consommateurs que dans celui des industriels. AFNOR participe au colloque du Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr sur la sécurité de l'internet des objets pour évoquer les initiatives normatives.

Les objets connectés au service de la santé. Les objets connectés au service de la santé. L’internet des objets est en train de révolutionner l’industrie médicale. En effet, de plus en plus d’entreprises et start-ups créent de nouveaux objets connectés pour l’industrie médicalisée. Nous utilisons déjà des objets connectés dédié à la santé dans notre vie quotidienne, à partir tout d’abord de montres GPS, pour des exercices de remise en forme qui enregistrent nos pas et les calories brûlées. Mais également des objets connectés à but purement médical qui sont eux beaucoup plus avancés. Etude : 80% des objets connectés mettent en danger votre vie privée 01net. le 29/07/14 à 18h59 L’Internet des objets vous fait de l’œil ? Dites-vous que c’est la même chose pour les hackers.

MQTT, futur protocole de l'Internet des Objets Le protocole Pub/Sub MQTT, développé par IBM et Eurotech, serait idéal pour les communications à faible bande passante, et à faible puissance. L'Internet des Objets n'est pas un réseau, mais un concept marketing qui sert à définir l'usage croissant de puces embarquées, connectées au réseau, en général reliées à des capteurs ou à divers instruments de collecte de données. Parce que le prix des microprocesseurs est aujourd'hui tellement bas et parce que les réseaux sont partout, les systèmes embarqués pourraient remonter une multitude de données que les entreprises ou de nombreuses industries pourraient exploiter pour surveiller et améliorer leurs opérations. La GSM Association (GSMA) estime que d'ici 2020, 15 milliards de terminaux de ce type seront mis en ligne. Et Cisco pense que ce marché pourrait représenter plus de 14 milliards de dollars de ventes pour les prestataires informatiques.

Sécurité connectée : actualité, conseils, nouveautés pour être en sécurité La maison connectée est protégée du feu A partir du 8 mars 2015, chaque logement en France devra comporter son dispositif de détection de la fumée. Alors pourquoi ne pas opter pour un objet connecté, plus polyvalent et performant. Tous les objets connectées pour assurer la sécurité de votre maison sont sur objetconnecte.net Nest, la compagnie qui veille sur votre sécurité, a lancé Nest Protect, un détecteur de fumée connecté qui est relié à votre smartphone et vous informe de toute détection de fumée. BW 1.1 est une ampoule connectée, donc qui éclaire vos pièces, et qui en même temps est un dispositif de détection de fumée.

Related: