background preloader

Les supports pédagogiques, des créations pleines de ressources

Les supports pédagogiques, des créations pleines de ressources
Quelle différence y a t-il entre une ressource et un support ? « Une ressource, cela se matérialise de différentes manières : par des documents, des personnes, … tandis qu’un support, c’est ce que va vraiment utiliser l’enseignant dans son enseignement », définit Bruno Devauchelle. Il utilise les supports pour illustrer ses cours, aider les élèves à apprendre ou laisser une trace aux élèves. Les enseignants utilisent de plus en plus de supports (documents) pour enrichir leurs cours. Les traditionnelles cartes murales chères à notre imaginaire scolaire collectif sont désormais davantage des objets de collection (cf le livre de Michel Picouly) que des outils de travail. L’enseignant peut trouver des supports tout faits, par exemple auprès des éditeurs ou auprès de Canopé, « mais en réalité, quand on regarde les enseignants travailler, on se rend compte qu’ils détournent une partie de ces supports et ils en fabriquent une partie », souligne Bruno Devauchelle. lu : 2778 fois

http://www.ludovia.com/2014/03/les-supports-pedagogiques-des-creations-pleines-de-ressources/

Related:  NeuropédagogieTiceticeingénierie pédagogique

Faire de l'erreur une expérience, pas un échec La “faute” d’orthographe. Combien d’entre nous utilisent encore ce terme, négativement connoté, supposant une intention ou une transgression morale ? On dit que “l’erreur est humaine” et les citations merveilleuses sur le sujet abondent « Tout le monde commence par faire des erreurs, et un peintre qui ne comprendrait pas les erreurs qu’il fait ne pourrait jamais les corriger ». (Léonard de Vinci, 1452-1519)

Les ressources pour apprendre, de l’enseignant à l’élève Share Tweet Email Une ressource, c’est quoi ? C’est la première question qui se pose lorsqu’on utilise le mot « ressource ». Bruno Devauchelle définirait, de manière général, « tout ce qu’on a besoin, que ce soit le papier, le numérique et beaucoup d’autres choses, pour enseigner et apprendre ». Conférence de Serge Tisseron. Intertice 2014 Introduction de Daniel Meur, Délégué académique à la formation des personnels enseignants, et de Stéphane Aymard, IEN économie gestion, copilote du GTI " Faire entrer l’école dans l’ère du numérique". Culture du livre et culture des écrans : l’indispensable complémentarité Les technologies numériques nous font passer brutalement d’une culture du livre à une culture des écrans. La première privilégie le modèle d’un seul livre ouvert à une seule page et favorise le travail solitaire : les contraires s’excluent, c’est un monde du « ou bien/ou bien ». A l’opposé, la culture des écrans fait cohabiter plusieurs écrans ouverts en même temps et invite au partage : les contraires ne s’excluent pas, c’est un monde du « à la fois / à la fois ». Les bouleversements qui en résultent constituent une véritable révolution anthropologique qui concerne de nombreux domaines, à commencer par la relation aux savoirs, aux apprentissages, à soi même et aux autres.

Préparer une séquence et une séance d'apprentissage - Mallette pédagogique 1er degré Une séquence est un ensemble de séances. La séquence vise un objectif d’apprentissage fixé au terme d’un nombre défini de séances. Elle vise la maîtrise d’une ou plusieurs compétences. La séance vise un objectif d’apprentissage fixé à son propre terme. Elle fait progresser l’élève vers la maîtrise des compétences visées par la séquence.

La métacognition, un enjeu pour l'autonomisation Grangeat, M. (1997, 2° éd. 1999). Paris : ESF éditeur. Selon une première posture, en effet, la réussite des apprentissages est effective lorsque lesujet devient capable d’appliquer, de réinvestir, de transférer dans des contextes variés uneconnaissance acquise par ailleurs (Develay, 1992 ; Tardif, 1992) . Les digital natives sont-ils des mutants? Thierry Venin a engagé une recherche sur les risques psychosociaux et les TIC à savoir le lien ou l’influence que peuvent avoir les TIC sur la pandémie du stress au travail. « Incidemment, je suis tombé sur des chiffres qui remettaient plutôt en cause un effet “digital natives“ attendu », explique t-il pour poursuivre : on vit sur le fantasme d’une génération montante qui, ayant vécu avec le numérique, serait particulièrement à l’aise avec le multitâche. En fait, tous les chiffres notamment du lien entre les TIC et le stress au travail invalident ce présupposé sur les “digital natives“ puisque « les générations montantes ont plutôt un taux de stress au travail supérieur aux générations sortantes ».

(Articles importants)>2ème partie : Pour une littératie de la vie privée Ce billet va de pair avec le précédent, et s’inscrit dans un mini-dossier : Apprendre à lire et écrire la vie privée. Vers une éducation à la culture numérique (à lire si vous n’êtes pas convaincu de cette nécessité)Pour une littératie de la vie privée Dans l’épisode précédent : Donc apprendre le code c’est bien (y compris le code HTML), on peut commencer tôt, on apprend des tas de trucs, mais il n’y a pas que ça dans une éducation au numérique. La culture numérique recèle des enjeux politiques, patrimoniaux et pratiques.

Boîte à outils Outils numériques : formation des profs-docs stagiaires 2015 Cette années, le rectorat m’a demandé de participer à la formation des professeurs-documentalistes stagiaires du CAPES rénové. Ma mission : effectuer une formation sur les outils numériques en 3h. Le problème, c’est que l’approche par outils, ce n’est justement pas ce qui est préconisé. Les outils évoluent (voire meurent, RIP jogtheweb), alors que les besoins demeurent. Les stratégies d'enseignement et d'apprentissage Liste et definitions Les activités dirigées de lecture et de réflexion : Une activité dirigée de lecture et de réflexion est un processus qui permet aux élèves d'établir des objectifs et de faire des prévisions à propos des textes qu'ils lisent. L'apprentissage coopératif : L'apprentissage en petits groupes est une façon d'organiser les expériences du programme d'études afin d'assurer la participation des élèves et l'interdépendance des tâches d'apprentissage. Les élèves ont besoin de l'orientation et de l'appui de l'enseignante ou de l'enseignant afin d'apprendre comment travailler en collaboration, de façon efficace et organisée. L'apprentissage expérientiel : Il est centré sur l'élève. L'apprentissage expérientiel vise le processu autant que le produit.

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec. Une définition souple La classe inversée est souvent perçue comme la simple inversion d’activités typiques d’un enseignement traditionnel : au lieu d’écouter l’enseignant en classe et de faire ses devoirs seul à la maison, l’élève réalise des apprentissages de manière autonome à l’aide de matériel numérique à la maison et fait des exercices en classe avec l’enseignant.

Related: