background preloader

Concevoir un jardin en permaculture - partie 3

Concevoir un jardin en permaculture - partie 3
Related:  Permaculture | PRATIQUES (vidéos)

jardin en cadre + BRF + tissu anti gastéropode Série de vidéos pour un sol vivant Voici une série de courts conseils de vidéos de Claude et Lydia Bourguignons, créateurs du Laboratoire d’Analyse des Sol (LAMS). Ces vidéos sont issues du webdocumentaire Cultivons nos racines, que je vous invite à découvrir. Présentation de Lydia et Claude Bourguignon Création de l’argile et de l’humus La vocation des sols Faire respirer et chauffer le compost Les subtilités du Bois Raméal Fragmenté Elever des pigeons, de nombreux avantages pour le jardinier Le purin d’ortie, un répulsif pour les insectes aui favorise la création d’humus dans le compost – toujours avoir de l’ortie dans son jardin ! Pas besoin de retourner la terre, intérêt de la grelinette pour aérer et ouvrir le sol. Alterner couches de matière organique et couches de terre (en lasagnes) Planter du blé ou de l’orge en hiver pour couvrir le sol (étouffer les mauvaises herbes) et structurer le sol pour bien le préparer. Cultiver son jardin, un acte politique et militant, enrichissant. Les sols de la région parisienne

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois Ce jour de printemps, Charles Hervé-Gruyer est accroupi au pied d’une butte de terre et repique des navets. Autour, une mare et un cours d’eau où viennent se réfléchir les rayons du soleil, de quoi augmenter légèrement la température de la butte cultivée. Nous sommes ici sur une petite île de la ferme du Bec Hellouin, à une cinquantaine de kilomètres de Rouen, dans l’Eure. Des canards [1] barbotent et viennent, quand c’est nécessaire, happer les limaces qui menacent les cultures. Sur le côté poussent des roseaux. Un peu plus loin, un jardin-forêt – entendez, des arbres et arbustes fruitiers mélangés à des plantes aromatiques et médicinales – abrite les cultures des vents dominants. « Nous avons créé des petits milieux qui interagissent entre eux, avec une circulation de la matière organique », explique Charles. « Un cocon de nature vivante, protégée. » Sur son île, Charles Hervé-Gruyer ressemble un peu à un aventurier… de l’alimentation de demain. Une agriculture sans pétrole

Analyse critique de l'étude du Bec Hellouin - Le Jardin Comestible Télécharger le Document Cette étude de Catherine Stevens pour Barricade (lieu belge d’émancipation collective et de création d’alternatives) a le mérite de faire une analyse certes critique (mais nécessaire il me semble) des études de la Ferme du Bec Hellouin en partenariat avec l’INRA qui insistent sur les potentialités des très petites surfaces agricoles (1 000m² soit 1/10 hectare) pour les maraîchers. La Ferme du Bec Hellouin a le très grand mérite de communiquer sur la permaculture appliquée au maraîchage. Je suis aussi convaincue que leur vision des micro-fermes travaillant en partenariat est l’avenir de l’agriculture. Mais pourquoi vouloir toujours limiter la taille de ces micro-fermes à 1 000m² ? Très sollicitée via ce site par des aspirants maraîchers voulant s’installer, je suis de plus en plus mal à l’aise en lisant des messages de personnes recherchant cette surface suite à la lecture de cette étude.

"Marc CARIBENT utilise aussi le charbon de bois Découverte : la permaculture, une solution à la crise agricole ? Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Vu du ciel, la ferme du Bec Hellouin en Normandie ressemble à une exploitation comme les autres, mais à y regarder de plus près, cette oasis de verdure avec ses mares, ses forêts, jardins et son potager d'inspiration mandala sortent de l'ordinaire. Derrière ce petit paradis se cache un écosystème aussi riche que complexe. Nous sommes chez des pionniers de la permaculture. Le JT JT de 19/20 du mardi 8 septembre 2015 L'intégrale Les autres sujets du JT Recevez toute l’actualité du jour en vidéos

Les Principes de la Permaculture en Français La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Montage de la spirale Commencez le montage au centre de la spirale avec un mur sec ou maçonné. Remplissez le centre de la spirale d'une couche drainante faite de gravats et de pierres.

Related:  Permaculture