background preloader

Les Grands Films

Les Grands Films
Related:  STREMINGLeçons de cinéma

5000 films tombés dans le domaine public à télécharger gratuitement Dès qu’une œuvre tombe dans le domaine public, elle peut être « uploadée » sur le site archive.org. La liste ne peut donc que s’agrandir. Pour les cinéphiles, c’est une véritable caverne d’Ali Baba. On peut déjà y trouver près de 5000 long-métrages, regardables en streaming, mais également disponibles en téléchargement (très souvent de haute qualité). Films noirs, films d’horreur, cinéma Bis, screwball comedy, le choix est vaste. Voici ma petite liste maison de 13 films : Freaks : La Monstrueuse Parade (Titre original : Freaks) est un film culte américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1932. Metropolis : film expressionniste de science-fiction allemand produit pendant la courte période de la République de Weimar. The 39 Steps : A 1935 film directed by Alfred Hitchcock. The Phantom of the Opera : A 1925 film adaptation of the novel by Gaston Leroux, this silent film version stars the infamous Lon Chaney as the Phantom.

Leçon de cinéma par Abbas Kiarostami / STRASBOURG L'Université de Strasbourg, c'est près de cinq siècles d'histoire, des noms illustres, un patrimoine riche, une situation européenne. C’est aussi 44 000 étudiants accueillis dont 20% d'étudiants étrangers, 4600 enseignants chercheurs et personnels, 38 unités de formations et recherches, 76 unités de recherche. Des chiffres imposants qui font d’elle un espace riche et multiple que ce soit dans l'offre de formation initiale et continue (interdisciplinaire et pluridisciplinaire) et la recherche comme dans l'offre culturelle et patrimoniale. Une recherche d'envergure internationale et une politique scientifique innovante Membre de la LERU, elle est reconnue pour sa recherche au niveau international. La diffusion de la culture et l'information scientifique La coopération internationale La réussite et l'insertion professionnelle des étudiants Elle a mis en place des mesures d'accompagnement pour les étudiants en licence et en DUT. voir le site

700 films rares et gratuits disponibles ici et maintenant C’est un cadeau immense comme seul internet peut nous en offrir. Plus de 700 films rares totalement gratuits, disponible immédiatement grâce au site OpenCulture qui se bat pour éduquer et donc transmettre le meilleur de la culture totalement gratuite sur le web. On ne peut alors s’empêcher de céder aux sirènes cinématographiques qui sont ici multiples et très sophistiquées. Les films, courts ou longs métrages, présentés sont pour certains des chef-d’œuvres inoubliables à découvrir ou redécouvrir ou mieux encore, des perles rares comme les premiers court-métrages de réalisateurs comme George Lucas, Wes Anderson, Stanley Kubrick, Jean Cocteau, Andy Warhol, Salvador Dali, Andreï Tarkovski ou encore Christopher Nolan, David Lynch, Tim Burton, David Cronenberg, Sofia Coppola…bref, vous en avez pour tous les goûts. Nous avons quant à nous réalisé une première sélection pour terminer les nuits d’hiver avec bien plus d’émotions contemplatives que ce que peut offrir Netflix ou CanalPlay.

Le Louxor Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Louxor est une salle de cinéma située au no 170, boulevard de Magenta dans le 10e arrondissement de Paris, construite par l'architecte Henri Zipcy[1] et inaugurée le . Historique[modifier | modifier le code] Le Louxor est rapidement intégré au réseau des cinémas Lutétia qui, pendant les années 1920, jouent un rôle de premier plan dans l’exploitation cinématographique avec les cinémas Aubert. Le réseau Lutétia dispose de treize salles à Paris en 1924, dont les très prestigieux Lutétia-Wagram (ouvert en 1913) et Royal-Wagram (ouvert en 1918). En 1929, la vingtaine d’établissements du groupe est reprise par la société Pathé qui l'adapte au cinéma sonore. Le Louxor en 1930. Le Louxor, comme tant de salles de quartier, subit les conséquences du déclin de fréquentation qui s’amorce dès la fin des années 1950, obligeant le cinéma à se renouveler et les exploitants à moderniser leurs salles. Style néo-égyptien[modifier | modifier le code]

Invincible (film, 2014) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Invincible (Unbroken) est un film biographique américain produit et réalisé par Angelina Jolie, sorti en avant-première à Sydney le 17 novembre 2014, aux États-Unis le 25 décembre 2014 et dans le reste du monde le 7 janvier 2015. Le scénario est fondé sur le livre Unbroken: A World War II Story of Survival, Resilience, and Redemption (2010) de Laura Hillenbrand, décrivant la vie de l'athlète olympique Louis Zamperini (1917–2014). Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[2] et selon le carton du doublage français. ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3] L'adaptation cinématographique de la vie de Louis Zamperini est envisagée dès les années 1950 par Universal Studios, avec Tony Curtis pour l'incarner. Pour incarner Louis Zamperini, Jack O'Connell était en “compétition” avec Dane DeHaan[5]. Liste des titres[8] Source : Internet Movie Database[9]

Federico Fellini - La Citta delle donne Avant-Garde « Sur La Cité des femmes on a dit et on s'apprête à dire beaucoup de mal. Alors, c'est une peu difficile d'en parler, de peur d'être irrémédiablement versé dans une catégorie ou une autre, les défenseurs de l'idéologie contre l'art, les partisans de l'art à tout prix prêts à donner n'importe quelle incartade » (…). Le Canard Enchaîné« Fresque délirante. Jean-Paul Grousset, 12/11/1980 La Croix « Rien de nouveau depuis Huit et demi ! Jean Rochereau, 21/05/1980 « La Cité des femmes se prête à toutes les appréciations. Jeanine Baron, 26/04/1980 Les Echos « Il y a ici de visages, des images, des inventions superbes et que seul Fellini est capable de nous offrir. Annie Coppermann, 05/11/1980 L’Express « Féministe, La Cité des femmes, ou antiféministe ? François Forestier, 01/11/1980 Le Figaro « Moi, j’ai bien ri, en tous cas, à cette vision des femmes et tout ce qu’elle sous-entend. Hélène de Turckheim, 21/03/1980 « Film brillant et profond. Gérard Montassier, 05/11/1980 Le Figaro Magazine

Effroyables jardins - film 2002 j'ai vu ce film sur D8 , Damien Jouillerot est vraiment insupportable comme acteur avec sa ete de morse il joue trop mal enfin à l'époque je ne sais ce qu'il vaut maintenant qu'il est adulte , une bonne histoire pendant la second guerre mondial, c'est un film français assez classique avec un duo improbable Dussolier et Villeret , les héros ne sont pas ceux qu'on croit selon le film, y'en avait un paquet de héros à cette période sombre de ... Lire plus j'ai vu ce film sur D8 , Damien Jouillerot est vraiment insupportable comme acteur avec sa ete de morse il joue trop mal enfin à l'époque je ne sais ce qu'il vaut maintenant qu'il est adulte , une bonne histoire pendant la second guerre mondial, c'est un film français assez classique avec un duo improbable Dussolier et Villeret , les héros ne sont pas ceux qu'on croit selon le film, y'en avait un paquet de héros à cette période sombre de ... Lire plus

Internet Archive: plus de 5000 films dont plusieurs chefs d'oeuvre en téléchargement gratuit et légal Sur le web, on tombe parfois sur de véritables pépites, comme c'est aujourd'hui le cas pour le site Archive.org , qui permet de télécharger de manière gratuite et parfaitement légale un catalogue de plus de 5000 films tombés dans le domaine public, parmi lesquels on retrouve certains chefs-d'œuvre que nous vous recommandons de voir et de revoir sans modération. Ces archives, qui ne contiennent d'ailleurs pas que des films, mais aussi des images, de la musique et des enregistrements audio, et des livres est proposé par l'Internet Archive. Car avant même d'avoir une fonction de partage et de mise à disposition de ce qui représente notre patrimoine culturel mondial, l'IA possède avant tout un rôle de préservation. Pour avoir un ordre d'idée, l'IA possède actuellement près de 8 Pétabytes de données stockées, et qui représentent aujourd'hui 500.000 vidéos, 1.000.000 d'enregistrements audio, 3.000.000 de livres et 36.000 logiciels. Impressionnant, c'est le mot.

Orson Welles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Orson Welles (1915-1985) est un artiste américain, à la fois dessinateur, auteur et écrivain, prestidigitateur, acteur, producteur, réalisateur et scénariste. Il a été parfois crédité sous les noms de O. Biographie[modifier | modifier le code] Un enfant précoce[modifier | modifier le code] Son père, Richard Heard Welles, est un industriel dilettante et un grand voyageur[5] ; sa mère, Béatrice Welles née Ives, est pianiste[6]. Le jeune Orson grandit dans une ambiance raffinée et cultivée avec une touche d'excentricité. Deux événements personnels viennent ternir l'enfance et l'adolescence d'Orson : il perd sa mère, âgée seulement de quarante ans, le , suivie six ans plus tard, par la mort de son père. Le Gate Theatre (1930-1933)[modifier | modifier le code] La façade du Dublin Gate Theatre : un lieu des plus prestigieux qui fascina Welles. L'Aficionado[modifier | modifier le code] En 1934, il décide de retourner aux États-Unis.

Related: