background preloader

TABLEAU RECAPITULATIF DES FIGURES DE STYLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES FIGURES DE STYLE

http://philo-lettres.fr/litterature_francaise/tableau_recapitulatif_des_figure.htm

Related:  Figures de styleFigures de styleMDL

Exemple hypozeuxe Bonjour. L'anaphore est la répétition du même mot ou groupe de mots en début ou en fin de phrase, de vers, de strophe ou de paragraphe.En somme, un seul mot répété au début de chaque vers suffit pour qu'il y ait anaphore, même si la construction syntaxique de chaque vers est différente, comme dans cette célèbre anaphore de Corneille : Rome, l'unique objet de mon ressentiment !Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant !Rome qui t'a vu naître, et que ton cœur adore !Rome enfin que je hais parce qu'elle t'honore !

Hypallage L’hypallage est une figure de style qui consiste à associer syntaxiquement un mot, habituellement un adjectif, à un autre auquel il n’est pas lié par le sens. De cette inversion dans l’ordre des mots résulte une phrase correcte au point de vue grammatical mais dont le sens semble étrange ou imagé, d’où l’effet de surprise. Exemples : Le guide complet de la nouvelle orthographe L’annonce récente de l’entrée en vigueur de la nouvelle orthographe proposée par l’Académie française en 1990 a fait grand bruit. Pourtant ce n’est pas la première fois que les règles régissant l’orthographe française changent. Il y a eu notamment une grande réforme en 1740 où un mot sur quatre était changé. Par la suite, certaines modifications d’une moindre importance ont été réalisées en 1835, 1878 ou encore 1935. En 1990, le gouvernement a demandé au Conseil supérieur de la langue française de « résoudre, autant qu’il se peut, les problèmes graphiques, d’éliminer les incertitudes ou contradictions, et de permettre aussi une formation correcte aux mots nouveaux que réclament les sciences et les techniques ». Ainsi, Maurice Druon, Secrétaire perpétuel de l’Académie française et président du groupe de travail était chargé de mettre un terme aux « bizarreries » de la langue française et de prendre en compte les évolutions naturelles de notre belle langue.

Les figures de style Rhétorique et style ► vous êtes ici Rhétorique et style Introduction La rhétorique est à la fois la science (au sens d’étude structurée) et l’art (au sens de pratique reposant sur un savoir éprouvé) qui se rapporte à l’action du discours sur les esprits. Par principe, la rhétorique s’occupe de l’oral, mais il est évident qu’elle s’est très tôt intéressée aussi au discours écrit, dans la mesure où celui-ci est, de manière plus ou moins étroite, une transcription ou une mimésis de l’oral.

Figurez-vous que vous avez du style! On pourrait croire que les figures de style sont l’apanage des grands auteurs et des professeurs de français qui prennent plaisir à tourmenter leurs étudiants... Pourtant, chacun de nous emploie quotidiennement plusieurs procédés stylistiques. Sans même y penser, nous agrémentons notre discours de métaphores, de métonymies ou d’ellipses.

8 idées d'exercices d'écriture Bonjour à tous et à toutes, Précédemment, nous avons pu parler de la panne d’inspiration, l’un des pires ennemis de l’écrivain et qu’il fallait persévérer, en faisant par exemple de petits exercices d’écriture. J’ai également expliqué qu’à mon humble avis, le talent littéraire n’était qu’à prendre en compte dans une très moindre mesure et que pour apprendre à écrire, il fallait travailler. Comment travailler justement ? C’est là que j’interviens. Je vais vous donner quelques idées, j’en ai eu huit.

Les figures de style dans Le Roman de Renart Une figure de style est une façon de jouer sur les mots, de les utiliser afin d’exprimer une idée ou une réalité pour que celles-ci nous paraissent plus évidentes, plus compréhensibles voire plus belles. Ainsi, par exemple, l’hyperbole (figure de l’exagération) impose avec force l’idée d’un travail long et pénible : « J’ai mis 50 ans à faire mon travail ». Dans le Roman de Renart, nous avons relevé différentes figures de style telles que l’hyperbole, l’euphémisme, la comparaison, la métaphore, la périphrase, la personnification, l’énumération et l’antithèse. 1. L’hyperbole C’est une exagération. EPANALEPSE : Définition de EPANALEPSE ÉPANALEPSE, subst. fém. 1. Figure qui consiste à répéter, après un intervalle, un ou plusieurs mots, ou même un membre de phrase (cf. Morier 1975 et Mounin 1974). Je l'ai vu, de mes yeux vu, vu comme je vous vois (Mar.Lex.1951, p. 76). 2.

Les Types de phrase : affiches et leçons Je publie une série d'affiches qui concerne les types de phrase. Elles sont construites autour d'illustrations issues d'oeuvres de jeunesse connues. Il y a notamment : "Gruffalo", "Haut les pattes", "C'est moi le plus beau" et "C'est moi le plus fort". Ce choix d'illustrations ne relève pas seulement d'une préoccupation décorative. Analogie (comparaison/métaphore) ANALOGIE (COMPARAISON/MÉTAPHORE) : La comparaison et la métaphore sont des figures de style fondées sur l'analogie (avec moins de rigueur, on dit aussi des "images"). Elles établissent une ressemblance entre un premier élément (appelé "comparé" ou "thème") et un second ("comparant" ou "phore"), ressemblance fondée sur une ou plusieurs qualités communes (que les sémanticiens appellent "sèmes", unités de signification communes au comparant et au comparé). La différence entre les deux figures consiste en ceci que dans la "comparaison", la relation d'analogie est explicitement formulée à travers un terme comparatif présent dans l'énoncé. Ce terme comparatif peut être : comme, tel, même, pareil, semblable, ainsi que, mieux que, plus que, sembler, ressembler, simuler, les divers comparatifs de supériorité ou d'infériorité (plus ... que, moins ... que), etc.

Related: