background preloader

Handicap et recrutement

Handicap et recrutement
Related:  Projet : Recrutement et intégration d'un salariédaphneeguerineauIntégration des personnes handicapés

L’emploi des personnes handicapées - Fiche pratique L’obligation des entreprisesLe chômage touche près de 30% des personnes handicapées. Afin de pallier ce problème, les entreprises privées et les établissements publics comptant au moins 20 salariés sont obligés, depuis 1987, d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées.En 2005, cette loi a été renforcée. Ainsi, les pénalités pour les sociétés ne répondant pas à leurs obligations ont été alourdies, et de nouvelles catégories de personnes concernées par ces mesures sont apparues. Comment répondre à cette obligation ? Pour qu’une personne handicapée soit comptabilisée, il faut qu’elle ait été présente dans la société au moins 6 mois au cours des 12 derniers mois. Quelles sont les pénalités ? Les autres obligations engendrées par la loiLa loi de 2005 a, par ailleurs, rendu obligatoire une concertation annuelle avec les partenaires sociaux sur le thème de l’emploi des personnes handicapées.Les aides Les employeurs satisfaisant à leur obligation peuvent recevoir des aides de l’Agefiph.

Préparer l'intégration d'un salarié handicapé La visite médicale d’embauche Pour les personnes handicapées, la visite médicale d’embauche doit être effectuée avant la prise de poste. Elle est l’occasion de valider l’aptitude de la personne et d’identifier ses besoins spécifiques éventuels de compensation. Rappel : les collaborateurs handicapés en poste bénéficient d’une surveillance médicale renforcée, qui se traduit par une visite médicale annuelle. Expliquer les enjeux pour le manager et l’équipe Valeurs personnelles du manager (image de soi) et développement des qualités managériales (si possible, choisir au départ les managers les plus ouverts). Rassurer sur les risques Ces risques s’envisagent aussi en termes d’impacts sur une équipe qui ne serait pas sensibilisée. Les contraintes liées au handicap sont identifiées et expliquées. Préparer son arrivée Élaborer, conjointement avec la personne, la communication qui sera faite autour de son arrivée, notamment dans le cas où des aménagements sont nécessaires.

Comment recruter un travailleur handicapé ? Le recrutement d’une personne handicapée passe tout d’abord par les mêmes structures, circuits et pratiques que pour le public valide. Il n’y a pas de porte d’entrée véritablement "réservée" pour les demandeurs d’emplois handicapés. Le "handicap" ou l’état de santé ne peut constituer un critère discriminant, même dans un esprit positif, dans le libellé d’une offre ou dans la recherche de candidat (comme le sexe, la nationalité, l’âge, etc.). Les difficultés de recrutement des personnes handicapées sont souvent les mêmes que pour le public valide : difficultés à trouver certains profils ou certaines compétences, correspondance des formations proposées par le marché, etc. Certains réseaux ou canaux élargissent les possibilités pour recruter un travailleur handicapé. C’est le cas du réseau des structures Cap Emploi, spécialisé sur le champ du handicap et co-traitant de Pôle emploi. L’annonce du handicap relève du choix de la personne et ne peut être une question posée à l’entretien.

Adapter un poste de travail à une personne handicapée Si le secteur IT est l'un des domaines d'activités des moins contraignants pour les personnes handicapées, les postes de travail informatiques nécessitent tout de même des adaptations, en fonction du ou des handicaps des utilisateurs. Déficients visuels, moteurs ou personnes muettes doivent pouvoir exécuter leur travail normalement. Pourtant, l'adaptation d'un poste informatique et d'un bureau peuvent se révéler être un véritable casse-tête, lorsque que l'on connaît mal les possibilités d'aménagement d'un bureau ou les logiciels utiles. Commentcamarche.net vous donne un coup de pouce et des idées pour adapter un poste de travail informatique à une personne handicapée ! Analyser les besoin du personnel Définir les besoins Cette étape est primordiale... sans quoi vous pourriez complètement passer à côté de votre sujet. Les leviers de l'aménagement du poste de travail Aménagement matériel Achats logiciels Financer l'aménagement Contacts utiles Article original publié par .

L'embauche d'un travailleur handicapé Etape 1 - Embauche de salariés handicapés : définir au préalable l'étendue de votre obligation d'emploi Définition de l'obligation d'emploi Pour soutenir l'effort d'insertion de ce public spécifique, les employeurs sont incités à procéder à l'embauche de salariés handicapés, au moyen d'une obligation d'emploi légale. si vous avez 20 salariés ou plus pendant 3 années consécutives, vous êtes soumis à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés, à hauteur de 6 % de votre effectif, soit: 1 salarié handicapé si vous avez un effectif de 20 à 33 salariés,2 salariés handicapés si vous avez un effectif de 34 à 49 salariés ; Si ce pourcentage n'est pas atteint, vous devez verser une contribution à l'AGEFIPH, calculée en fonction du nombre de salariés handicapés « manquants ». attention pendant une période supérieure à 3 ans verront leur contribution annuelle passer à 1.500 fois le SMIC horaire par salarié « manquant », quel que soit leur effectif. Appréciation de l'effectif de salariés handicapés

Recruter une personne handicapée : quels avantages ? L’intégration des personnes handicapées dans la sphère professionnelle soulève parfois quelques réticences. Pourtant, tout handicap n’est pas forcément pénalisant pour l’entreprise désireuse de recruter un salarié. La loi n°87-517 du 10 Juillet 1987 rend obligatoire pour les entreprises de 20 salariés ou plus, le recrutement de travailleurs handicapés à hauteur de 6 % de leur effectif global. Les entreprises ne respectant pas ces obligations devront s’acquitter d’une contribution à l’AGEFIPH, l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Publication le 17 mai 2011 Le montant de cette contribution dépend du nombre de personnes handicapées manquantes et de la taille de l’entreprise. Depuis 2011, les entreprises n’ayant réalisé aucune action au titre de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapées au cours des 3 dernières années, devront verser une contribution majorée. Quelles sont les aides pour l’employeur et pour le salarié handicapé ?

Aides pour l'embauche de travailleurs handicapés - professionnels La demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap incombe à l'employeur, ou au travailleur handicapé s'il exerce une activité indépendante. L'employeur doit toutefois informer le salarié de sa demande. Ce dispositif vise à compenser les conséquences du handicap sur l'activité professionnelle, qui sont évaluées sur la base des coûts pérennes supportés par l'entreprise du fait du handicap : charges liées à une organisation particulière du travail, à un accompagnement social ou professionnel, à un tutorat, à un manque à gagner du fait d'une productivité moindre du bénéficiaire de l'obligation d'emploi. En cas de changement de poste de travail ou d'évolution du handicap, une demande de révision doit être déposée. La reconnaissance est accordée si le surcoût pour l'employeur ou le travailleur indépendant est égal ou supérieur à : Le montant de l'AETH, par poste de travail occupé à plein temps, est de :

Aménagements raisonnables La loi 2005-102 du 11 février 2005 impose aux employeurs de prendre des mesures appropriées afin de garantir le respect du principe d’égalité de traitement à l’égard des personnes handicapées. Ces mesures doivent leur permettre d’accéder ou de conserver l’emploi correspondant à leurs qualifications professionnelles, de l’exercer, d’y progresser ou de bénéficier d’une formation adaptée à leurs besoins. Elles doivent être envisagées à toutes les étapes du parcours professionnel : embauche, déroulement de carrière, accès à la formation… Les aménagements raisonnables n’ont pas pour but de favoriser un individu par rapport à un autre mais de compenser l’inégalité induite par le handicap. Il s’agit là d’obliger l’employeur, dans certaines limites fixées par la loi, à prendre des mesures destinées à établir une égalité de traitement entre les salariés handicapés et ceux qui ne le sont pas. Leur mise en œuvre ne doit pas constituer une charge disproportionnée pour l’entreprise. Voir aussi :

De nouvelles aides financières pour l'embauche d'un travailleur handicapé - Les Echos Marchés Financiers Euro : le recul historique Panne de croissance, risque de déflation, incertitude en Grèce concourent à affaiblir l’euro et les marchés boursiers. Alors que la Banque centrale... Le dollar fort fait peser des risques sur l’économie américaine La Fed s’intéresse de près au billet vert. Automobile Quand Mercedes imagine la voiture sans pilote + VIDEO Le constructeur allemand a présenté, au CES de Las Vegas, son concept de voiture autonome, le F 015 Luxury in Motion. Recruter une personne handicapée : la marche à suivre Si le recrutement d’une personne handicapée s’inscrit globalement dans le même process que celui de n’importe quel collaborateur, il se distingue aussi par certaines spécificités. Tour d’horizon. 1. La bonne démarche Au même titre que n’importe quel recrutement, celui d’une personne handicapée est d’abord une question de compétences. La première question à vous poser reste : ses diplômes et ses expériences professionnelles sont-ils en adéquation avec le poste pour lequel je recrute ? Comment aborder la question du handicap lors de l’entretien ? Lors de l’entretien, il est important de vous comporter comme avec n’importe quel candidat. Comment sensibiliser les futurs collaborateurs ? Informer et sensibiliser vos équipes est essentiel pour réussir votre recrutement. Si c’est la première personne handicapée que vous embauchez, prévoyez une communication spécifique auprès de vos équipes pour leur annoncer votre initiative et répondre à leurs éventuelles questions. 2. Construisez votre réseau

Related: