background preloader

Sens du Travail, bonheur et motivation - Partie 2 - André Comte-Sponville à l'USI

Sens du Travail, bonheur et motivation - Partie 2 - André Comte-Sponville à l'USI

http://www.youtube.com/watch?v=FY6WfTywYdY

Related:  MAN 26 - Management des Ressources humainesculture sanitaire et socialeLe bonheur au travailcarinesgmat75

Les troubles de la motivation Apathie ou aboulie ?Ne pas confondre L’apathie caractérise l’état d’une personne qui n’éprouve aucune motivation, aucun intérêt, aucune passion. Jadis employée pour qualifier l’attitude des soldats au retour de la Première Guerre mondiale, ces derniers ayant perdu l’intérêt pour la vie civile, l’apathie se manifeste en cas de dépression, de schizophrénie ou de problèmes neuronaux comme l’hypothyroïdie (insuffisance hormonale de la thyroïde). Cadres de proximité : des managers empêchés ? Le travail d’encadrant de proximité s’est transformé. Pourquoi et comment les cadres de proximité en sont-ils là aujourd’hui, dans cette activité « empêchée » ? Que cache leur silence ? Peuvent-ils encore tenir leur place, leur rôle et leur métier, être acteur plus que « facteur » ? Décryptage et éléments de réponse à l’occasion des 19es Journées nationales d’études des cadres de santé qui se sont déroulées les 22 et 23 janvier au Corum de Montpellier [1]. Des « managers empêchés » [2].

Le Bonheur au travail - Arte « Le Bonheur au travail » est disponible en replay pendant 60 jours, ainsi qu’en VOD et DVD à la demande. Le documentaire a été diffusé le mardi 24 février 2015 à 20h50. La crise économique touche le monde entier, mais dans ce magma de déprime, il existe cependant des entreprises où règne le bonheur. Aujourd’hui, le niveau d’éducation de plus en plus élevé et la révolution numérique changent la donne. 10 aptitudes pour une vie professionnelle sereine et dynamique Sylvaine Pascual – Publié dans Talents et ressources Etant donné que les vies professionnelles sans aléas, sans difficultés, sans challenges à relever n’existe pas, autant nous outiller pour faire face du mieux possible à tout ce qui pourrait nous arriver. Pour relever tous les défis avec calme et dynamisme et ne pas finir au tapis, flapis et groggys.

Le management collaboratif, gage de performance pour l’entreprise De nouvelles pratiques managériales sont à l’honneur depuis quelques années : après le management agile ou humain, la tendance est aujourd’hui au management collaboratif. Il place l’homme au centre de l’organisation, bouleversant ainsi les modes organisationnels traditionnels reposant sur un système hiérarchique et pyramidal. Les précisions de Pascal Christin, consultant CSP Formation en management et leadership. Le management collaboratif est l’envie de faire ensemble, d’aimer faire ce que l’on fait avec les autres et de grandir ensemble chacun à son rythme. Poursuivre un objectif communCette pratique favorise la coopération au sein des équipes et avec les managers. Ce principe managérial prend en compte l’intérêt et les objectifs communs pour donner l’envie et la motivation à chacun de performer, et ce en toute autonomie.

"La souffrance éthique se retrouve dans beaucoup de métiers" Le conseil de prud'hommes examine ce jeudi 6 mars le licenciement, en avril 2013, d'un salarié de Veolia qui avait refusé de couper l'eau à des familles. En 2012, un agent d'ERDF avait lui aussi failli perdre son emploi dans une affaire similaire. Y'a-t-il des métiers qui exposent plus que d'autres à des conflits entre ses valeurs et son travail? 6 histoires drôles qui sont de vraies leçons de vie professionnelle Vous connaissez ces articles qui vous donnent des conseils pour réussir votre vie professionnelle ? Eh bien là, c'est pareil, mais en plus sympa à lire.Oui, on peut parler de management et de développement de soi au travail avec des petites histoires ! Je suis sûr que La Fontaine n'aurait pas fait mieux... @Andrey Pavlov

Bonheur au travail : que faire quand on n’est pas salarié d’une entreprise libérée Aaah, papillonner avec un bonheur serein et une efficacité radieuse de tâche en tâche, de réunion en projet collaboratif, de déjeuner d’affaires en déconnexion décomplexée, dans une entreprise où l’on a compris la singularité des besoins professionnels judicieusement remis au cœur du système… le rêve. Seulement voilà, votre quotidien, c’est plutôt contraintes, flicage, pression et manque de reconnaissance. Pas de panique, vous pouvez vous libérer du manque de plaisir en entreprise ! Selon le reportage sur le bonheur au travail de Martin Meissonnier, sorti en 2015, seuls 11% des gens sont heureux d’aller au travail. C’est peu, c’est affligeant et ça explique le nombre de gens que la notion de plaisir ou de bonheur au travail font doucement rigoler : ils en sont tellement éloignés que la perspective d’avoir envie de se lever le matin pour aller bosser ne risque pas de trouver une place, si petite soit-elle, dans leur espace mental.

L’approche par compétence Je vous propose un résumé des excellents travaux de M. Henri Boudreault professeur à L’UQAM (Canada). Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M. Bourdreault vous donnera quelques pistes de réflexions.

DRH, de l'autorité à l'influence En matière de gouvernance, la fonction de DRH fait encore débat oscillant tantôt entre la position de Business partner et le rôle support, fournisseur d’une expertise au dirigeant. Quelle place a-t-elle dans la prise de décision stratégique ? Comment inclure sa compréhension des enjeux business ?

Related: