background preloader

Encyclopirate

Encyclopirate
Related:  La pirateriepiratesPirates

les diférente sorte de bateaux de pirates : - thepirate La barque: Un trois-mât de petite taille, rapide,mais,de conception plus imposante que le Sloop, la barque pouvait accuillir jusqu'à 90 hommes.L'armement consistait généralement en 12 canons. La barque avait l'aventage de pouvoir se glisser facilement entre les îles. Le brigantin: Le bribantin était l'un des plus gros navires utilisés par les pirates. IL pouvait embarquer jusque'à une centaine d'hommes et 12 canons. La caravelle: Navire marchand à deux ou trois mâts ; pouvant mesurer jusqu'à 80 pied de long.Relativement large et peu armée, la caravelle se déplacait facilement et transportait une caraison importante. La frégate: Un des plus gros vaisseaux naviguant les caraibes.La frégate était un trois-mâts avec un gaillard d'avant et un gaillard d'arrière.Son équipage comptait 195 hommes, et son armement 22 a 28 canons .Pas mal non il et super ce bateau non ??? La jonque: Le sloop: Le schooner: Trés proche du sloop le schooner était un bateau aux lignes pures . Trois-mâts carré :

Les Flibustiers, Boucaniers, Pirates et Corsaires Flibustiers Les flibustiers étaient des aventuriers qui, aux XVIe et XVIIe siècles, écumaient les côtes et dévastaient les possessions espagnoles en Amérique. L’âge d’or de la flibuste se situe avant les années 1680. Le mot apparaît à la fin du XVIIè siècle (Furetière, 1690), mais il est usité depuis Dutertre en 1667. Il était interdit de se battre à bord entre flibustiers. Si une querelle éclatait, au premier débarquement un combat singulier avait lieu devant les autres, les adversaires tiraient d'abord l'un sur l'autre et s'ils se manquaient s'attaquaient à l'épée. La première blessure terminait le duel. Boucaniers Il s'agit d'aventuriers français, normands, qui vers la fin du XVIe siècle, allèrent s'établir dans l'île de Saint-Domingue (Espagnol) et y vécurent longtemps en chassant des bœufs sauvages dont ils préparaient la peau pour la vendre en Europe. Corsaires Un corsaire attaque tout navire battant pavillon d'États ennemis et particulièrement son trafic marchand. Catalan.

Les pirates célèbres Edward Teach dit "Barbe Noire" Naissance : vers 1680Nationalité : anglaiseBateau le plus connu : Queen Anne's RevengeSigne distinctif : porte toujours sur lui plusieurs épées, couteaux et six pistolets.Faits célèbres : Pirate très puissant et très cruel, Barbe Noire est à la tête de 300 hommes et de 4 navires ! Il multiplie les abordages, les pillages et tueries. Il pille en un an plus de 40 navires !Barbe Noire est évidemment recherché et sa tête est mise à prix... C'est le Lieutenant Maynard, commandant du navire de guerre le "Pearl" qui doit capturer Barbe Noire.Mort : Au matin du 22 novembre 1718, le lieutenant Maynard lance l'abordage sur le navire de Barbe Noire, un combat féroce s'ensuit. William Kidd, dit "Capitaine Kidd" Naissance : vers 1645Nationalité : écossaise et anglaiseBateau le plus connu : l'Adventure galleySigne distinctif : marchand respectable avant d'être un pirate ! William Kidd à caché son trésor quelque part à proximité de la rivière Connecticut, aux Etats-Unis.

L’encyclopédie pour enfants écrite par les enfants - Wikimini Jalons Pour l'histoire du temps présent Les actes de piraterie se sont multipliés sur les mers de la planète depuis les années 1990. C'est le golfe d'Aden, au large de la Somalie, qui constitue le principal foyer de ces attaques. 237 bateaux ont ainsi été attaqués dans les eaux somaliennes en 2011 contre une cinquantaine en 2007. L'essor de la piraterie au large de la Corne de l'Afrique est principalement dû à la situation politique de la Somalie. Ravagée par la guerre civile, elle est dépourvue d'un État organisé. Les pirates somaliens sont par ailleurs généralement des pêcheurs pauvres. Leurs attaques suivent généralement le même mode opératoire. La recrudescence de la piraterie au large de la Somalie a poussé les acteurs du commerce maritime international et les États à prendre des mesures. Ces actions militaires ont fait diminuer les actes de piraterie dans le golfe d'Aden. Toutefois, si elle a baissé dans le golfe d'Aden, la piraterie a connu une augmentation dans d'autres régions du monde.

René Duguay-Trouin, le corsaire de Saint-Malo (Bretagne) Jeunesse de Duguay-Trouin (ou Du Guay-Trouin). — Sa famille. — Mort de son père. — Ses Mémoires. — De l'influence des mauvaises liaisons. — Un charmant escroc. — Une troupe de vauriens. — Un enlèvement. — M. Trouin de La Barbinais. — Premières campagnes de Duguay-Trouin. — Un homme à la mer ! — Duguay-Trouin, capitaine de corsaires. — Ses exploits. — Ses pressentiments. — Il est fait prisonnier. — Sa captivité à Plymouth. — Il fait connaissance d'une jolie Anglaise. — Comment l'amour rendit un héros à la France. — Prise du Sans pareil. — Les brevets de Bart et de Forbin. — Un capitaine de la marine royale veut faire donner la cale à Duguay-Trouin. — Celui-ci gagne le brevet de capitaine de frégate. Bien loin d'arrêter les courses de nos armateurs, l'exécution des villes maritimes de France ne fit qu'exaspérer la fureur des marins. M. de Pontchartrain n'avait d'autre tactique que d'affaiblir l'ennemi en ruinant son commerce. Belle école pour un jeune homme de mon âge !

Pirate Le mot pirate vient du mot grec πειρατης qui vient à son tour du verbe πειραω signifiant « s’efforcer de », « essayer de », « tenter sa chance à l’aventure ». Un pirate est une personne qui pratique la piraterie. La piraterie est la pratique, aussi vieille que la navigation, qui a pour objet l’attaque d’une embarcation dans le but de voler son chargement, et parfois le bateau tout entier. Cependant, les pirates ne se limitaient pas seulement aux autres bateaux mais parfois attaquaient des petites villes côtières. Le mot « pirate » est rattaché aux actions en mer sans l’aval d’une nation souveraine, contrairement aux corsaires, capitaines d’embarcation privée travaillant pour le compte d’une nation ou d’une personne importante dans la société. La piraterie maritime connut son apogée durant le XVIIIe siècle puis a peu à peu disparu dû au pouvoir grandissant des nations sur toutes les régions du monde. Historique de la piraterie maritime Terminologie Corsaire ou pirate ? Organisation sociale

Corsaire, pirate et flibustier > L'aventure et la renommée > Pirates ou corsaires Le corsaire, le pirate, le flibustier : les termes sont souvent utilisés comme des synonymes. Or, ils désignent des personnes et des activités différentes. Un pirate est un hors-la-loi. C'est un homme de mer qui ne reconnaît aucune autorité hormis la sienne. Il s'attaque à tous les navires, peu importe leur nationalité. ... le corsaire partage les profits de ses courses avec le roi et ses armateurs.Le corsaire doit avoir l'autorisation de son roi ou de son État pour faire la course. Quant au flibustier, il désigne un pirate qui, aux XVIIe et XVIIIe siècles, s'attaquait aux navires et aux possessions espagnoles dans les Antilles. Une image légendaire Combien de films, combien de livres, de légendes et de chansons célèbrent la mémoire de corsaires ou de pirates? Les pirates et les corsaires évoquent des navires en perdition, des trésors fabuleux et des capitaines sans foi ni loi sous le soleil des Antilles. Les corsaires du Saint-Laurent

Dossier sur les pirates - Nausicaa - Centre National de la Mer Un pirate est un aventurier, un bandit, un hors-la-loi courant les mers pour piller des navires, n’hésitant pas à massacrer des équipages. Il sème la terreur chez les honnêtes marins. Le mot pirate vient du grec "peiratès" qui signifie "qui saisit violemment". La piraterie remonte aux origines de la navigation et du commerce maritime. Partout où circulent des richesses par les voies maritimes, on trouve des pirates. Historique En Méditerranée, depuis la Haute Antiquité, les peuples côtiers se livraient à la piraterie. Pour protéger leur commerce maritime, les villes de l’Europe du Nord créent des hanses, c’est-à-dire des associations de marchands ou de cités marchandes. Le XVIIème siècle fut l’âge d’or des pirates dans l’océan Atlantique. Les flibustiers français de l’île de la Tortue et anglais de l’île de la Jamaïque embarquaient parfois, comme auxiliaires, les boucaniers français de l’île espagnole de Saint-Domingue. Les procédés des pirates et des corsaires Pirates et flibustiers Pirate

Barbe Noire La capture de Barbe Noire ! Edward Teach, surnommé Barbe-Noire est un des plus célèbres pirates. Sa vie[modifier] Né en 1680 à Bristol en Angleterre, son vrai nom serait Edward Drummond. Il reçoit alors en novembre 1717 d'Hornigold le commandement d'un navire français armé de 40 canons, « Le Concorde », rebaptisé "Queen Anne's Revenge" (« La Revanche de la Reine Anne »). Vers le moi de mars, il rencontre Stede Bonnet, le « gentilhomme pirate ». En 1718, Teach se sépare d'Hornigold et s'en va piller et combattre pour son propre compte. Après plusieurs jours de recherche, Maynard arrive finalement à retrouver Barbe-Noire dans la baie d'Ocracoke (Amérique centrale) où son bateau est amarré. Le 22 novembre 1718, l'abordage est lancé. Dans un dernier effort, Barbe-Noire sort son dernier pistolet s'apprête à tirer mais il n'y arrive pas, cette fois ci il sombre, sans vie. En examinant son corps inerte on trouva sur lui 20 blessures par arme blanche et 5 par balle. Culture[modifier]

Anne Bonny Anne Bonny (1697 ?-1720 ?) était une pirate, issue d’une famille irlandaise. Tout ce que l’on sait à propos d’Anne Bonny provient de légendes et de rares documents officiels. Une jeunesse tumultueuse Avant d’être Anne Bonny, elle était Anne Cormac. Anne apparaît pour la première fois sur les terres du Nouveau Monde à Charleston en 1710 sous les traîts d’un garçon de 13 ans dans l’Histoire générale des plus fameux pirates, écrit par Daniel Defoe, l’auteur de Robinson Crusoé, sous le pseudonyme de Capitaine Charles Johnson, et publié en 1724. Elle a la réputation d’être une jolie fille, intelligente mais soupe-au-lait. La naissance de la femme pirate Anne fait ensuite la connaissance de Pierre Bouspeut (parfois nommé Pierre Delvin ou Peter Bosket), un autre pirate qui s’occupe à New Providence d’un restaurant, d’une échoppe de coiffeur et de tailleur de velours et de soie. Sa liaison obscure avec Mary Read On ne sait pas exactement comment Rackham a découvert le véritable sexe de Mary.

Barbe Noire Edward Teach Barbe Noire Barbe Noire (vers 1680 - 22 novembre 1718), également connu sous le nom d’Edward Teach, Edward Thatch, Tash ou Tach et Edward Drummond (supposément son vrai nom et celui que lui donne Daniel Defoe) est un pirate anglais qui régna par la terreur sur les Caraïbes de 1716 à 1718. Barbe Noire avait l’habitude de porter, au combat ou non, plusieurs épées, couteaux et pistolets. Vie et aventures On ne connaît pas bien la jeunesse de Barbe Noire. Ils pillent six autres navires en 1717, sur la côte américaine et dans les Caraïbes. Durant les deux années qui suivent, Barbe Noire se forge une solide réputation de pirate téméraire et cruel en attaquant régulièrement les installations navales et côtières des Antilles et de la côte atlantique de l’Amérique du Nord. Il continue d’attaquer les navires marchands, les forçant à laisser ses hommes monter à bord du navire et transborder toutes les richesses, les alcools et les armes.

Related:  thème pirateL'histoire des piratesGénéralités