background preloader

Diététicien-AFDN-Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Diététicien-AFDN-Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

http://www.afdn.org/

Related:  Autres professionnels du soinNutrition alimentation diététique

AS, AP, ambulancier, kiné… Les professions paramédicales L'aide soignant réalise des soins liés aux fonctions d'entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l'autonomie de la personne ou d'un groupe de personnes. L'auxiliaire de puériculture réalise des activités d'éveil et de soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant. Son rôle s'inscrit dans une approche globale de l'enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. Auxiliaire de soins, l'ambulancier assure le transport des blessés et des malades au moyen d'un véhicule adapté.

L'hippophagie au secours des classes laborieuses Éric Pierre même propagée dans les armées de l'Empire en difficulté °. Elle était aussi utilisée de façon frauduleuse à l'insu de consommateurs naïfs. Le nombre d'ordonnances de police prises tout au long du XVIIIe siècle, sous couvert d'hygiène, à l'encontre des marchands clandestins montre l'importance d'un marché parallèle pour l'alimentation des populations les plus pauvres. Accompagnant éducatif et social (AES) Des missions d’accompagnement de proximité L’accompagnant éducatif et social (AES) a pour mission de réaliser une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d’un manque d’autonomie, quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.

Psychologue Les dernières actus psychologue La psychologie est un champ d'investigation scientifique très récent au regard d'autres sciences comme la biologie. Après un rapide survol de l'historique de cette discipline, nous verrons en quoi le psychologue se différencie des autres"psy" existants. Et après avoir vu la définition des statuts du métier et une description de ce qui est étudié au cours des 5 années d'études, nous aborderons quelques outils et techniques dont il dispose pour exercer ses fonctions, ainsi que quelques informations plus concrètes sur le métier de psychologue hospitalier. La psychologie signifie littéralement « l'étude de l'esprit », ce qui englobe de nombreuses branches allant de la psychologie expérimentale, qui travaille par exemple sur les fonctionnements du langage, de la mémoire et des perceptions, à la psychologie sociale qui étudie les relations d'un individu à un groupe. Les autres « psy »

La vitamine D Y a-t-il quelque chose à dire sur cette vitamine au goût ancien d’huile de foie de morue…L’affaire semblait entendue : la vitamine D est certes nécessaire au métabolisme du calcium et du phosphore mais le rachitisme n’existe plus. Alors pourquoi en reparler ? Parce que nous explique le professeur Jean-Claude Souberbielle cette pro-hormone liposoluble qui provient essentiellement du cholestérol contenu sous la peau et qui sera transformé en vitamine D grâce aux rayons UV-B du soleil mais aussi plus faiblement par l’alimentation (poissons gras) est promu à un bel avenir. Non seulement ces carences retentissent immédiatement quel que soit l’âge sur la trame osseuse (d’o fois mesures préventives d’administration durant la grossesse et la croissance de l’enfant) et la vigilance qui s’impose chez les personnes âgées menacées d’ostéoporose et de son cortège de fractures, d’immobilisations et parfois de plus grandes complications.

Psychomotricien Suivant Réconcilier le patient avec son corps, tel est l'objectif du psychomotricien. Sur prescription médicale, il aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs - c’est-à-dire confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps - en agissant sur leurs fonctions psychomotrices : difficultés d’attention, problèmes pour se repérer dans l’espace ou dans le temps… Bien nourrir son cerveau Si l’on connaît depuis longtemps les conséquences de l’alimentation sur notre santé physique, des chercheurs en neuro-nutrition ont récemment révélé que notre état mental est lui aussi influencé par ce que nous mangeons, et ce dès la gestation. Les femmes enceintes se nourrissant de junk food, riche en gras, en sucre et pauvre en nutriments, donneraient davantage naissance à des enfants colériques. Le lien entre propension à l’agressivité et alimentation déséquilibrée a également été prouvé aux Pays-Bas lors d’une expérience menée en prison, qui a montré que les détenus supplémentés en vitamines, minéraux et acides gras – dont les fameux oméga-3, protecteurs de nos neurones, que le cerveau ne peut fabriquer lui-même – commettaient moins de violences. Ce que nous avalons modifierait donc subtilement la chimie de notre cerveau, entraînant des répercussions sur nos humeurs, notre mémoire et même, selon certains chercheurs, sur nos décisions.

Auxiliaire de puériculture Le rôle de l'auxiliaire de puériculture (AP) s'inscrit dans une approche globale de l'enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. L’auxiliaire de puériculture participe aussi à l'accueil et à l'intégration sociale d'enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d'exclusion. L'auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l'infirmier ou de la puéricultrice dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de celui-ci, défini par les articles R.4311-3 à 4311- 5 du code de la santé publique relatifs aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmière. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de l'infirmier, relatifs aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier.

Nutri-Score Le règlement européen EU n°1169/2011, dit règlement INCO, établit les règles quant à l’information des consommateurs, leur permettant ainsi d’accéder à des informations de bases tel que la déclaration nutritionnelle ou la liste des ingrédients. Afin de faciliter la compréhension de ces informations, d’autres formes d’expression et de présentation ou d’information volontaire peuvent être fournies en complément de la déclaration nutritionnelle obligatoire en accord avec les articles 35 à 37 du règlement INCO. A la suite d’une demande du Ministère des Solidarités et de la Santé, Santé publique France a créé un système d’étiquetage nutritionnel à l’avant des emballages : le Nutri-Score, qui peut être apposé par les producteurs sur leurs produits sur la base du volontariat. Le Nutri-Score a été développé pour faciliter la compréhension des informations nutritionnelles par les consommateurs et ainsi de les aider à faire des choix éclairés.

Podologue Le pédicure-podologue est un professionnel du secteur paramédical appartenant aux métiers de la rééducation. Œuvrant à la bonne santé des pieds, il prend en charge les affections les plus courantes ainsi que les complications qui lui sont liées. Le pédicure-podologue intervient essentiellement par des soins instrumentaux sur la peau et les phanères (ex : exérèse de callosités, coupe d'ongles…), et par des soins orthétiques (petits appareillages) dont la semelle orthopédique. En France, on comptait 12 824 pédicures podologues au 31 décembre 2015. Principalement féminine (66%), cette profession accueille chaque année plus de 600 nouveaux diplômés issus des Instituts de Formations en Pédicurie-Podologie (IFPP). Pour un exercice quasi-exclusivement libéral (96%), le revenu annuel moyen d'un pédicure-podologue s'élève environ à 25 000 € par an (Carpimko, 2012).

La consommation d’aliments ultra-transformés est-elle liée à un risque de cancer ? Durant les dernières décennies, les habitudes alimentaires se sont modifiées en France comme dans de nombreux pays dans le monde : on a observé une augmentation de la consommation d’aliments ultra-transformés, qui contribuent aujourd’hui à plus de la moitié des apports caloriques dans de nombreux pays. Formulés pour être goûteux, et microbiologiquement sains, ils se caractérisent souvent par une qualité nutritionnelle plus faible : ils sont, en général, plus riches en sel, sucre et acides gras saturés, et plus pauvres en fibres et vitamines. Par ailleurs, ces aliments contiennent souvent des additifs alimentaires, ainsi que des substances provenant des emballages et autres matériaux au contact des aliments et sont susceptibles de véhiculer certains composés néoformés créés lors des processus de transformation. La notion de transformation des aliments est complexe, tant les procédés possibles (industriels ou non) et les additifs autorisés sont multiples.

Éducateur spécialisé publié le27.02.14 mise à jour02.10.17 L’éducateur spécialisé concourt à l’éducation d’enfants et d’adolescents ou au soutien d’adultes présentant un handicap, des troubles du comportement ou qui ont des difficultés d’insertion. Par le soutien qu’il apporte et par les projets qu’il élabore, il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation, d’intégration et d’insertion. Il favorise également les actions de prévention.

Related: