background preloader

ZERO SECONDE (par Martin Lessard)

ZERO SECONDE (par Martin Lessard)
Le ministère de la Culture et des Communications du Québec a annoncé lundi sa stratégie culturelle numérique (PDF). Cette stratégie laisse grande place aux recommandations venues des organismes comme la CALQ et la SODEC qui ont consulté leur base pour obtenir le vrai pouls et connaître les vrais besoins. Le cadre de cette stratégie présenté par le ministre Kotto s'appuie sur celui que j'avais développé pour le rapport de recommandations de la SODEC (PDF) auquel j'ai participé en 2011. Je suis heureux que cette grille tienne la route si longtemps. Aussi simple qu'elle puisse paraître, elle a l'avantage d'encadrer les diverses demandes émanent des multiples rencontres qu'avait fait la SODEC et qui allaient dans tous les sens. Dans la synthèse rédigée avec la SODEC, nous avions trois chantiers : un pour combler le retard, un pour soutenir les forces en place, et un autre pour innover pour l’avenir.

http://zeroseconde.blogspot.com/

Related:  Web analytiqueBlogs praticiens : formateur, prof des ecoles consultant...EAP rechercheBlogs d'organismes formation, institutions...

Choisir ses outils de curation web Diigo, Netvibes, Pearltrees, etc. Ces plates-formes de favoris existent depuis plusieurs années, mais font leur grand retour avec la curation web (lire notre article « La curation… Kezako ? » du 12 avril 2011). Blog pensif (formateur) L’homme serait un roseau pensant. Disons plutôt un roseau pensif… ou même songeur… Disons un salsifis songeur. Car la pensée paraît tout de même plus dense que les produits de la cervelle humaine, et le roseau est plus racé que l’homme. Les bases de données gratuites Près de 20 ans après sa création, le répertoire de bases de Données grAtuites Disponibles sur Internet ferme ses portes. Crée en 1996 Dadi, produit pionnier et phare de l’URFIST de Lyon, a eu pour objectif de recenser les ressources libres disponibles sur le Web à une époque où ce dernier faisait ses premiers pas, sans moteurs de recherches. Jean Pierre Lardy, alors co-responsable de l’Urfist de Lyon et enseignant chercheur en physique, a imaginé puis animé Dadi pendant une quinzaine d’années, dans le but de donner à voir les ressources du web invisible en libre accès utiles au monde académique.

Triplex, blog techno radio canada Pourquoi, en 2014, ne pouvons-nous pas encore voter par Internet? Si je peux faire des check-in sur Foursquare, des j’aime sur Facebook ou des tweets sur Twitter, pourquoi ne puis-je pas voter pour mon député tout en marchant sur un trottoir? La technologique ne serait-elle pas justement un bon moyen de renforcer notre processus démocratique? Petit tour d’horizon. Les possibles bénéfices d’un vote par Internet La diffusion plus importante que la collecte La veille est souvent présentée en un cycle en 4 étapes : définition des objectifs, collecte, analyse et diffusion. La collecte fait l’objet de nombreux articles (surtout au niveau outil), mais il arrive parfois de ne pas assez mettre l’accent sur la diffusion (enfin, au-delà de l’outil encore une fois). Allons plus loin en partant de ce postulat : et si la collecte d’informations, et encore plus d’opinions, devait être pensée en fonction de la diffusion et non des capacités de collecte et de traitement ?!... Tout d’abord, concentrons nous sur la veille en e-réputation (et/ou d’opinions) qui, comme le souligne Christophe, diffère souvent en terme de fonctionnement et d’objectifs de la veille dite stratégique (concurrentielle, brevets, juridique, etc.). De plus, et il est toujours intéressant de le rappeler, l’information devient stratégique par son utilisation (elle ne l’est pas par nature) et une veille doit servir d’appui à une prise de décision.

Christine Vaufrey (rédaction Thot Cursus) Demain jeudi 28 juin, je vais animer un atelier aux Journées du e-learning de Lyon, organisées par l’université Lyon 3 et ses partenaires. Quatre témoins de pratiques « améliorées » de formation et d’apprentissage vont se succéder pour un débat avec la salle. Moi, je ne dirai pas grand chose, car je considère que j’ai dit tout ce que j’ai à dire (pour le moment) sur le sujet, dans le livre blanc L’apprentissage augmenté que j’ai coordonné pour Thot, à partir des articles publiés sur le site depuis quelques années. Tout, sauf une chose, que je partage ici.

actualités du web Le Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires (Reims) vient de mettre en ligne les actes d'une journée d'étude sur « l’œuvre littéraire, ses propriétés, sa valeur » organisée en février dernier à l'initiative de V. Jouve, qui avait naguère donné à Acta fabula un article relatif aux thèses de M. Nussbaum sur les fonctions de l'œuvre littéraire, sous le titre "De la littérature comme remède à la prostitution". Quels critères peuvent commander la sélection des œuvres ?

blog - Agence des Usages des TICE - 92 Madame Kretz enseigne l'anglais au Lycée Jules Verne de Limours dans l'Essonne, avec ses élèves de Terminales, ils ont participé au concours proposé par l'office de tourisme irlandais en France. L'objectif du concours était de créer une page Facebook pour promouvoir l'Irlande du nord. Madame Kretz pourquoi avez vous décidé de participer à ce concours? Enseignante au Lycée Jules Verne de Limours et responsable d’une classe de Terminales L, j’ai souhaité participer au concours organisé par l’Office de Tourisme irlandais afin de donner l’occasion aux élèves de découvrir l’Irlande du nord.

La diffusion : une étape indissociable du processus de veille Le processus de veille au sein d’une entreprise est primordial afin de prévenir et d’anticiper les risques et opportunités du marché. Il passe par quatre grandes étapes que sont la définition des besoins, la collecte, l’analyse puis la diffusion de l’information. Mais parfois, cette dernière phase est mal appréhendée, soit à cause de la confusion qui s’opère face à l’ensemble des outils de diffusion existants, soit tout simplement parce que certains acteurs n’ont pas encore intégré son importance. Or, quel intérêt de collecter l’information si elle n’est lue par personne ? Le processus de veille prend la forme d’un cycle : une fois les informations diffusées, les utilisateurs émettront un avis sur la veille, influençant l’amélioration de ce processus dans son ensemble. Quel intérêt de collecter l’information si elle n’est lue par personne ?

Blog de Bernard Manzerolle -consultant TICE En novembre dernier, je recevais un appel de l’APTICA (Wilfrid) pour me demander d’être le conférencier invité à la 13e édition du congrès. J’ai hésité, j’ai réfléchi pendant plusieurs jours et je me suis interrogé sur «ma» présence comme conférencier pour présenter sur le thème de leadership. D’abord, je ne suis pas dans un poste de grande influence et mon leadership est étroitement lié aux personnes qui "aiment" et qui ont adopter les TIC. Depuis plusieurs mois, mes lectures ont fait évoluer ma réflexion sur le rôle de chacun; enseignant-e, direction, agent, coordonateur , décideur. Comment ce leadership façonne les actions quant à l’approche à adopter pour favoriser l’intégration des TIC dans le système scolaire, collégial et universitaire? Néanmoins, Micheal Fullan, Georges Couros, Michel Serres (sa conférence sur Youtube), et mon réseau personnel/professionnel d’apprentissage (@manzerbe) m’ont permis d’être en mode formation continue tout au long da ma préparation.

Related:  À trier (entre mauvais gout, inclassable et en examen)lignes de fuiteBlogs